.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 To be human is to love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

en couple (miracle), encore faut-il que ça tienne.
baisse de la température par contact
Elève, découvrir l'institut et ses habitants
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
228

MessageSujet: To be human is to love   Ven 16 Juin - 9:14



 


I'm not ready to give up



L’été est aux portes de l’institut et tandis que certains sont en train de passer leurs derniers examens, beaucoup quittent les murs protecteurs mais étouffants pour rejoindre leur famille. Le monde extérieur accueille ses enfants mutants le temps d’une saison et les couloirs deviennent moins bondés. Pour ma part, je n’ai pas vraiment de projets, l’envie de m’évader de ce pensionnat m’effleure souvent mais je ne m’y résous jamais. Quelque chose ou plutôt quelqu’un me rattache à l’institut de la plus douce des façons et je ne trouve pas la volonté de l’abandonner, ne serait-ce que quelques semaines. Certains d’entre nous ne peuvent pas quitter cette cage dorée sans danger comme j’ai pu le constater il y a quelques mois. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut les laisser derrière.

En un mot comme en mille, je n’envisage pas de prendre de vacances au dehors parce que l’élément le plus important de ma vie se trouve ici. En plus, rien ne m’attend vraiment dans le monde extérieur alors qu’ici, j’ai mon plumeau. Même si cela va faire huit mois (déjà ?!) que « lui » et « moi » sommes devenus « nous", j’ai encore du mal à croire qu’il est mien. Non, ce n’est pas le bon terme. J’ai encore du mal à croire que ce qui nous lie dépasse la simple amitié fondée sur des chamailleries. Comme petit ami, Luke est merveilleux. Ca fait probablement très cliché ou guimauve mais je le pense. Il possède un côté tendre en même temps que maladroit qui me fait fondre et quand il me prend dans ses bras, c’est comme s’il créait un nouvel univers derrière le rideau de ses ailes. Lui qui est d’une nature plutôt rêveuse et solitaire, je me rends bien compte de tous les efforts qu’il déploie pour me faire plaisir, pour être irréprochable. Il l’est et comme en plus il adore manger des sucettes à toute heure de la journée, ses baisers ont un goût acidulé. C’est le genre de bonus qui me convint de ne pas le laisser filer.

Etendue sur mon lit pour me protéger de la chaleur de la journée, je sens monter en moi une envie de voir mon petit ami. Le genre crise de manque qu’il faut absolument soigner sinon ça va faire des dégâts. C’est médical je vous dis ! En plus, j’ai toujours veillé à le laisser tranquille au maximum pour ne pas l’étouffer alors je peux bien aller lui rendre visite. Sans plus m’interroger, je saute du lit et file dans les couloirs jusqu’au dortoir des garçons, vide à cette heure. La plupart des pensionnaires restants doivent être dehors, à barboter dans le lac ou à jouer au ballon. Je toque doucement à la porte ce qui me ramène quelques années en arrière, joyeux anniversaire, et entre tranquillement.

Hello Lulu !

Réflexe involontaire quand je vois l’homme-oiseau, je souris. C’est affreux ce tic, même quand il me saoule, je souris en le voyant. Il faudra changer ça. Pour l’heure, je m’approche de Luke sans pour autant lui sauter au cou ou me livrer à des démonstrations d’affection excessives, jamais sûre de sa réaction, le but n’est pas de le gêner. Néanmoins, ma main vient chercher la sienne et entrelacer nos doigts, j’aime sentir la chaleur de sa peau. Avec ses yeux bleus et ses grands ailes, il semble parfois totalement irréel alors oui, je ressens le besoin de m’assurer qu’il est de chair et de sang.



(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

En couple (Thalia)
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
maimihina. (avatar)
599

MessageSujet: Re: To be human is to love   Sam 17 Juin - 9:46

To be human is to love
luke × thalia

« Wouah attend, t'es sûr de ce que tu dis là ? » Plus que sûr, Luke hocha la tête. Ce que son colocataire de chambre pouvait être pénible parfois. Bientôt il aurait sa propre piaule, il le savait, il en avait fais la demande aux professeurs. Encore fallait-il qu'ils délibèrent, et plus rapidement que ça. En attendant il était avec Ethan, un garçon d'un an son cadet qui était arrivé l'an passé à l'institut et qui avait tout de suite vu en lui un mentor. La vérité la voilà ; ils étaient ensemble lors de certains entraînements parce que leurs dons avaient des similitudes et Ethan aimait bien venir bosser avec lui. De côté de Luke... Disons que c'était mitigé. Non, ce, n'était pas son amis, il était sympa, mais lourd à la longue. La preuve, il ne l'avait même pas présenté à Thalia. Peut-être parce que Ethan était diablement beau et qu'il avait peur qu'elle le trouve mieux que lui ? Bah oui, il avait tout ce qui fallait en plus d'un pouvoir marrant. Son concurrent aux yeux clairs, c'était Ethan. « Merde Luke ! Luke ! » Il sentit quelques chose lui agripper l'épaule et il leva les yeux au ciel. Cette scène ? Celle d'Ethan qui se soulevait du sol sans rien contrôler ainsi que les deux lits, les bureaux et pleins d'autres babioles ? Normal. Parfaitement normal.  Il contrôlait la gravité. Enfin, contrôler était un bien grand mot. Et son pouvoir s'activait genre... n'importe quand. « Pas mes plumes andouille ! Combien de fois va falloir que je te le dise ! » Et Luke était généralement un des rares éléments à rester au sol, avec son bureau personnel que oui, il avait tout bêtement enchaîné au sol. « Aide moi à descendre ! » « Non. Tu fais comme dans les entraînements, tu te concentre. Ferme les yeux. » « Mais.... » « Mais de rien du tout. Comme à l'entraînement j'ai dis. » Il attendit, les bras croisés, juste sous son colocataire. Jusqu'à que ce dernier fasse enfin l'effort qu'il lui demandais. La suite ? Comme presque à chaque fois les éléments se reposèrent tranquillement au sol, sauf Ethan en lui même que s'écrasa sur Luke. « Mais merde ! Mais fais attention ! Dégage de là ! » « Oups pardon... » « C'pas vrai ça... » « Merci hein... j'vais y arriver un jour, je vais y arriver... » « Mouais... » Il se dirigea vers la fenêtre pour le refermer d'un coup sec, la chaleur s’invitait partout c'était atroce, de son côté Ethan avait mis en marche deux ventilateur avant de s'allonger sur le lit qui n'était pas le siens. Son beau lit tout bien fais. Il fit mine de ne rien voir, continuant de faire son devoir. On frappa à la porte et il ne daigna même pas de lever. Ethan toujours KO sur son lit grommela quelque chose. Thalia.

Lulu. Il leva les yeux au ciel, mais en sourit cette fois-ci. Ethan rigola tout seul quelques secondes (il avait tenté le même surnom la veille, s'en était suivis une terrible battle verbale) avant de se redresser sur le lit. « Je bossais Thalia... » « Oh mais c'est Thalia ! La fameuse ! Enfin, je te connais parce que je te vois de temps en temps dans les couloirs, mais vu que monsieur préféré être discret. Et je comprend pourquoi, j'voudrais pas qu'on me la pique moi ! » Il se frappa à deux reprises la tête sur le bureau. Bon sang. Ce type était... Certes, tout ce qu'il aurait aimé et chéri dans une autre vie mais là ? Il l'embêtait. « Thalia j'te présente Ethan. Tu peux nous laisser Ethan ? Et refaire mon lit correctement ? » Il le regarda se lever, refaire le lit en deux secondes (voilà qui allait grandement le perturber) et il lui tapota la tête. « A toute mon poussin ! On se voit à l’entraînement ! » Il esquiva la baffe de Luke en rigolant et partis en sautillant tel un... tel un... Un Ethan trop joyeux. Un jour un tragique accident allait avoir lieu dans cette chambre. « Désolé pour... ça. Comment ça va Thalia ? »



Blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

en couple (miracle), encore faut-il que ça tienne.
baisse de la température par contact
Elève, découvrir l'institut et ses habitants
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
228

MessageSujet: Re: To be human is to love   Mer 21 Juin - 9:06



 


I'm not ready to give up



Oups, je le dérange pendant qu’il bosse, c’est bien ma veine. Je retiens une moue boudeuse et me rend compte que nous ne sommes pas seuls. Tiens, je ne le connais pas lui, ou alors je l’ai croisé une fois. Dans ma précipitation, je n’avais même pas remarqué le colocataire de Luke qui se lance dans un discours enthousiaste qui a le don de me faire hausser un sourcil, amusée. Surtout quand je vois la tête de six pieds de long que tire l’homme ailé, le pauvre, il semble avoir hérité d’un boulet comme colocataire, lui qui adore la tranquillité. Quoique, ça peut lui faire du bien d’être un peu remué. Il lui faut de l’animation sinon il s’encroute. Oui, j’ai mentalement un sourire légèrement sadique à cette pensée. Probablement parce que j’adore voir Luke être taquiné. Je salue Ethan d’un grand sourire, le voit balancer les couvertures en un semblant d’ordre avant de partir. Je coule un regard rieur vers mon petit ami, je ne regrette qu’à moitié de l’avoir dérangé.

Ca va très bien, contente de voir que tu es devenu le poussin de quelqu’un.

J’éclate de rire et embrasse Luke sur la joue avant qu’il ne puisse répliquer. Je me demande si ce n’est pas ma façon de lui dire « je t’aime » que de le titiller. Si c’est une pratique reconnue alors il va falloir que je surveille cet Ethan des fois qu’il soit intéressé. Il devra alors faire attention à lui parce que je suis prête à me battre pour garder mon Lulu. Mais ça, il ne doit pas le savoir, ça lui ferait trop plaisir à l’emplumé.

J’avais envie de te voir, ça fait un moment que je n’ai pas vu le bout de ton nez. Mais si je te gêne pendant ton travail, je peux m’en aller.

Et dans ma tête, une voix crie « je t’en prie, dis que je peux rester ! » parce que même avec tous les efforts du monde, devant mon ange, je ne suis qu’une pauvre romantique. C’est déjà dur de mettre un filtre sur mes paroles pour éviter que ça fasse copine lourdingue du style « tu me manques trop !!! Je peux rester avec toi, dis, dis, dis, j’ai envie de te sentir près de moi ». Le pauvre aurait fui depuis longtemps s’il entendait certaines de mes pensées. Pour l’heure, je regarde les livres soigneusement rangés près de son bureau, la cartographie côtoyant la physique, même si au fond, je n’arrive pas à détacher les yeux de lui. Probablement un problème oculaire ça…C’est la seule explication logique. Je souris, taquine.

Ravie d'avoir rencontré ton amant en tout cas. J'avoue, je vous comprend, il est beau gosse ,tu es...regardable, quel beau couple !




(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

En couple (Thalia)
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
maimihina. (avatar)
599

MessageSujet: Re: To be human is to love   Dim 25 Juin - 14:43

To be human is to love
luke × thalia

Dès que Ethan allait remettre les pieds dans cette chambre, Luke allait se venger. Il ne savait pas encore comment, mais il y songeait déjà. Oui, on ne le surnommait pas impunément « poussin » de la sorte. Pour qui il se prenait ? Et... Bon sang il allait donner de mauvaises idées à Thalia. « J'avais la tête dans mes cours... » Et ce n'était même pas un mensonge en plus. Cela faisait belle lurette qu'il ne lui avait plus fais gober quoi que se soit. Si un jour il y serait forcé, il s'était juré que cela soit pour la bonne cause. « Tu peux rester... » souffla t-il. De toute façon, elle allait rester quoi qu'il dise et quoi qu'il fasse. Comment ça il commençait à bien la connaître ? S'il savait une chose sur sa copine c'était qu'elle ne lâchait pas facilement le morceau. Et le morceau dont était question en ce moment même c'était lui. « Ah, tu m'as eus ! J'allais te le dire en plus, mais vois-tu Ethan et moi, c'est pas encore sûr, tu vois ? Trop collant par moment ce gars. Même s'il a des yeux à faire fondre la banquise. » Fondre, banquise... Non non, aucun rapport avec la chaleur extrême qui lui tapait sur la crâne, ni avec les dons de la jeune femme, juste un pseudo jeu de mot romantique démodé de sa part. « Je lui ferais pas de tes compliments, il sera ravi ! » Il referma son cahier et rebouchonna ses stylos un à un avec la lenteur d'un escargot desséché. Rien à dire, il était penché sur ses feuilles depuis ce matin avec un colocataire épuisant, il n'en pouvait plus. Non mais, ne bossait-il donc jamais l'autre pinpin ?

« Tu sais quoi ? Tu peux rester si tu arrives à faire baisser la température de cette pièce. Parce que je vais perdre dix kilos là force de suer comme ça. » Et déjà qu'il n'était pas bien épais... Quoi que, depuis peu il avait tout de même pris du muscle. Sans doute entraîné par son colocataire qui faisait la même chose et qui avait envie de le traîner dans ses entraînements longs et douloureux. En réalité il avait envie que d'une chose, c'était de faire trempette. Mais pour des raisons pratiques, il ne le faisait jamais. Où alors sa baignade se limitait aux pieds. Il ne se souvenait même pas un jour avoir mis les pieds dans l'eau,puis marchait jusqu'à en avoir au dessus du nombril ; triste vie. Il avait fini de ranger ses feuilles et ses chemises quand il pivota sur sa chaise. « Aller, parle moi Thalia. Je m'ennuie tellement ces jours-ci, je ne croyais pas dire ça un jour mais j'ai besoin d'avoir de la compagnie. » Je vous arrête, pour monsieur Holmes une telle phrase n'avait strictement rien de méchant. C'était tout simplement tourné à la Holmes, donc de manière pas évidente à comprendre. Mais au fond, il avait toujours été comme ça, et elle le savait. Râleur, déprimant par moment. Mais bon.



Blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

en couple (miracle), encore faut-il que ça tienne.
baisse de la température par contact
Elève, découvrir l'institut et ses habitants
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
228

MessageSujet: Re: To be human is to love   Dim 25 Juin - 15:50



 


I'm not ready to give up



Aha ! Il avoue ! Il avoue tout en plus ! Je le savais qu’il cachait quelque chose à être toujours fourré dans sa chambre et je ne poursuivrais pas l’allusion. Je ris pour de bon et le regarde ranger soigneusement chacune de ses affaires avec une lenteur, calculée ou non, qui me donne envie de tout envoyer bouler à un coin du bureau. C’est que j’attends, moi ! Oui, j’aime jouer les gamines capricieuses, dans ma tête. Extérieurement, c’est une autre histoire. Quoique, Luke trouverait sûrement le moyen de dire que je n’en fais qu’à ma tête.

Tu sais quoi ? Tu peux rester si tu arrives à faire baisser la température de cette pièce. Parce que je vais perdre dix kilos là force de suer comme ça.

J’affiche un air faussement choqué, la bouche ouverte et les yeux ronds devant tant de nonchalance. Je ne suis pas une climatisation ! Surtout que c’est très vilain d’utiliser ainsi sa petite amie pour se rafraichir. Est-ce que je lui demande d’aller me chercher des trucs dans les arbres ? Bon, je l’ai peut-être fait une fois mais c’est tout ! Et j’ai demandé gentiment.

Quel est ce chantage odieux ?! Je suis outrée monsieur Holmes mais…d’accord.

Une main posée sur le mur, j’use de mon don à tout petits coups pour faire baisser la température de quelques degrés, mais ce n’est pas parfait, je ne suis pas habituée à être employée comme un  ventilateur -_- Surtout que moi, je ressens beaucoup moins la chaleur que lui. Parce que mon corps est plus froid et que lui, il a deux grandes ailes bien épaisses. Une idée me vient alors et je souris en regardant ma paume. Si je ne peux pas jouer les airs conditionnés, je peux au moins aider Luke à se rafraîchir un peu.
En veillant à ne pas faire de gestes trop brusques (Luke a parfois les mêmes réactions qu’un pigeon), j’approche ma paume et la pose dans son cou, sachant très bien que j’ai les mains fraîches. Cela me donne une excuse pour le caresser un peu, quand on peut joindre l’utile à l’agréable…

Effectivement, la chaleur a du te griller quelques neurones. Ce n’est pas bon de rester enfermé trop longtemps, surtout toi. Heureusement, voilà Frozen.

Contente d’avoir calé ce surnom qui vient de Luke lui-même, je lui souris et m’appuie un peu sur son genou, fait glisser mon autre main sur son front, dans ses cheveux, là où ça peut lui faire du bien. Mes doigts froids sur sa nuque, l’autre main posée sur son bras, je me retrouve penchée sur l’homme-oiseau. Sa remarque m'amuse, même si je ne pense que ce soit le fond de sa pensée, ça sonne très "divertis-moi, femme".

Que dire ? Il y a un concours de volley en fin d'après-midi, la bibliothèque a  un nouvel arrivage de romans policiers. Ah ! Mon petit ami me trompe avec son colocataire et je sers juste de sac de glaçons maison. D’ailleurs, j’ai bien envie de demander ma rémunération.

Le regard taquin, j’embrasse ses lèvres, consciente que je n’irais jamais loin dans le business en me faisant payer de la sorte. Je n’ai aucune idée de comment il va réagir mais perso, je crois que l’on sent bien à quel point cet idiot me manque.



(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

En couple (Thalia)
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
maimihina. (avatar)
599

MessageSujet: Re: To be human is to love   Sam 1 Juil - 12:46

To be human is to love
luke × thalia

« Que dire ? Il y a un concours de volley en fin d'après-midi, la bibliothèque a  un nouvel arrivage de romans policiers. Ah ! Mon petit ami me trompe avec son colocataire et je sers juste de sac de glaçons maison. D’ailleurs, j’ai bien envie de demander ma rémunération. » Luke lâcha un petit rire nerveux. « Le jour où Ethan arrivera à m'avoir, c'est que quelque chose ne tournera plus rond chez moi... » Ou qu'ils auraient rompus et qu'il subirait soudainement l'envie d'effacer tout souvenir d'elle dans sa mémoire ? Ou qu'une subite envie de relation polygame le prenne aussi... Il était étrange, mais pas à ce point, heureusement pour elle. Elle se pencha vers lui et déposa ses lèvres sur les siennes. Si un simple baiser suffisait alors. Ok, il lui manquait vraiment, il acceptait d'ouvrir les yeux là-dessus. Quelque fois il se demandait si leurs trop nombreuses différences ne leur porteraient pas un jour préjudice. Il était loin d'être câlin au naturel (il pouvait parfois lui-même se surprendre mais cela restait rare), très loin de se laisser envahir de sentiments mièvres et... Mais avec elle il faisait des efforts, de gros efforts et il espérait chaque jours qui passaient qu'elle s'en rendait compte. Tout comme lui savait qu'elle devait se contenir pour ne pas lui bondir dessus à chaque fois qu'ils se croisaient au détour d'un couloir. « Je vais pas te le cacher, je suis très mal assis là... » Ou l'art de casser un moment délicieux avec sa copine, volume un. C'était à prendre ou à laisser, mais on ne pouvait pas l'avoir sans subir ce genre de remarque presque quotidiennement. « On serait mieux sur mon lit. Si tu jure de pas tout défaire, parce que j'ai horreur de quand les draps sont mal mis. » Worst boyfriend ever diraient certains. Ou tout simplement, alerte, maniaque à l'horizon. Il n'attendit pas vraiment sa réponse avant de l'embrasser à nouveau. Bon d'accord, Thalia était parfaite, c'était ça qui le faisait craquer au fond. Elle avait des cheveux parfaits, des yeux parfaits, un sourire tout ce qu'il y avait de plus craquant et le must, elle était super. Et que pouvait-il faire face à ça ? Pas grand chose. Hormis tenter de lui arriver jusqu'à la cheville. Ah, et de l'embrasser encore et encore parce qu'il n'avait plus que cette idée en tête maintenant, c'était malin. La chaleur lui grillait tous ses neurones. « Je t'aime, tu le sais ça ? » Et il manqua de rajouter, « et c'est ce qui compte par dessus tout » mais il trouva la suite de cette phrase de trop. Oh putain Luke tu perds les pédales regarde toi... tu vas craquer dans deux minutes. Des papillons dans le ventre, il sentait l’adrénaline pulser dans tout son corps. « Thalia... ? » Dis oui dis oui dis oui. Proposes lui peut-être avant non, clairement ? Oh mais il mettait sa main à couper qu'elle avait parfaitement compris.



Blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

en couple (miracle), encore faut-il que ça tienne.
baisse de la température par contact
Elève, découvrir l'institut et ses habitants
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
228

MessageSujet: Re: To be human is to love   Sam 1 Juil - 17:18



 


I'm not ready to give up



Je vais pas te le cacher, je suis très mal assis là...

Pff…que serait mon pigeon sans ses remarques terre-à-terre ? C’est ce que j’adore et qui me fait hurler chez lui : sa capacité à toujours garder les pieds sur terre et la tête froide. Alors qu’il a des ailes ! Plus contradictoire, tu meurs. Mais ça fait partie de son charme je suppose, son apparente froideur et sa maladresse qui semblent de la distance mais qui font partie de lui. Parfois, je me demande s’il s’agit d’une carapace protectrice ou de lui tout simplement. Toujours est-il que je ris et me détache de Luke non sans l’embrasser de nouveau. J’ai très envie de jouer les vexées et de partir en le laissant mourir de chaud mais au fond, je m’y refuse. Parce que ce genre de moment est rare et précieux.

On serait mieux sur mon lit. Si tu jure de pas tout défaire, parce que j'ai horreur de quand les draps sont mal mis.

Luke Holmes et son obsession de l’ordre…plus je le décris et plus je me rends compte qu’il a un côté très rigide, comme une chemise trop amidonnée ou un fils de bonne famille avec mèche sur le côté et balai dans le rectum. Tout mon contraire. Pourtant, ce n’est pas mon fantasme les Drago Malefoy. Mais bon, s’il accepte que je le câline un peu, je peux bien faire un effort et ne pas froisser son lit. Je lève les yeux au ciel et hoche la tête.

Bien monsieur, je ferai de mon mieux.

Avec des précautions un peu exagérées, je m’installe sur son lit, sent mon cœur manquer un battement lorsque le jeune homme ailé m’embrasse, une fois, deux fois… Avec ses bêtises, je sens mes résolutions fondre comme neige au soleil, je contiens moins mes gestes alors que je mettais promis de ne pas trop toucher Luke. Reprends-toi sinon tu vas le braquer. Tu le sais pourtant que tu dois limiter les contacts, ça vous a réussi jusque-là.

Je t'aime, tu le sais ça ?

Nan ! C’est fourbe de me sortir une chose pareille ! Comment veux-tu que je tienne ma promesse si tu me dis que tu m’aimes ! Mon cerveau est définitivement parti danser quelque part très loin, me laissant seule avec mon cœur qui bat à toute allure. On ne soupçonne pas le pouvoir de quelques mots sur les bonnes lèvres ! Et quelles lèvres ! quels mots ! Je pourrais passer ma vie à les écouter encore et encore et encore. Pas pour me prouver qu'il m'aime, non, ça je le sais et je le ressens à chaque fois que nous sommes ensemble, dans sa posture, ses efforts, tout. Mais ce genre de déclaration, chez ce jeune homme si maladroit et pudique, sont rares.

Je sais et je t’aime aussi…

Luttant contre une furieuse envie de dévorer sa bouche de baisers, je me mords la lèvre et m’écarte un peu, regarde l’emplumé que j’adore droit dans les yeux. Grossière erreur, bêtise de débutante. Rien de pire pour me faire perdre mes moyens. Mon copain est une sorte de Méduse version oiseau. Et en sexy. Quelque chose passe dans l’air, un frisson qui me parcourt, le temps se suspend comme une hésitation tendue. Luke me regarde, une question dans les yeux, le genre à laquelle on ne répond pas par la logique. Je ne le laisse pas continuer sa phrase –mais il y avait-il seulement une suite ?- et lui sourit en l’enlaçant pour mieux l’embrasser, donnant mon approbation par la pression de nos lèvres. Ma main se glisse sous son t-shirt, effleure le corps chauffé par l’été et qui s’est étoffé ces derniers temps tandis que mon autre main continue de se perdre sur sa nuque. L’attente y est peut-être pour quelque chose mais je me sens électrisée par le contact du jeune homme. Quoique non, c’est tout simplement l’effet Luke Holmes.



(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

En couple (Thalia)
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
maimihina. (avatar)
599

MessageSujet: Re: To be human is to love   Sam 1 Juil - 19:24

To be human is to love
luke × thalia

Malgré toute la concentration dont il faisait preuve ses joues prirent la pire teinte cramoisie qui pouvait exister en ce bas monde. Timide, non, gêné, carrément. Ça remontait à quand sa dernière fois ? Il n'en avait aucune idée, comme un paquet de chose dans son passé. Une catastrophe. Et s'il se trouvait être le pire partenaire que la terre puisse fournir ? Ses joues en feu, il tenta de chasser toutes ses idées idiotes de sa petite tête et tenta un nouveau baiser au creux de son cou. Elle va me rendre fou bon sang, complètement fou... Au contact de sa main sur sa peau il sentit un frisson lui parcourir l'échine, l’électrisant complètement en passant. Maudit tee shirt, trop de tissus. À présent c'était à son tour de la découvrir ; sa peau, ses courbes. Mieux que tout ce qu'il avait pu rêver avant ça. Ce moment divin, il l'avait beaucoup trop attendu et c'était maintenant et seulement maintenant qu'il s'en rendait compte. Des papillons dans le ventres, les yeux mi- clos et son prénom sur le bout des lèvres, Luke Holmes goûtait au paradis.

* * *

Était-il en train de rêver ? Ou était-ce la chaleur qui le faisait délirer ? Une chose était sûre en tout cas, elle était là, juste à ses côtés. Il ne s'était jamais aussi foutu de crever de chaud, elle était contre lui et c'était bien tout ce qui comptait. Sa tête enfouis dans ses cheveux il n'était pas vraiment capable d'ouvrir les yeux, ni même de dire le moindre le mot pour le moment. Il n'avait juste qu'à... Savourer l'instant ? Et sans doute pou la première fois de sa vie il y parvenait parfaitement, sans tout gâcher. Il entendait son cœur battre, sa respiration lente mais agréable, dire que tout était parfait était presque vrai. Pour une fois quelque chose filait droit avec eux. « Thalia ? » Il s'autorisa enfin à rompre le silence de leurs respirations pour lui passer une main dans les cheveux et murmurer ce prénom qui lui paraissait plus précieux à chaque seconde. Bon sang il voulait rester ainsi pour l'éternité. Enfin, peut-être pas, mais encore pour beaucoup de temps. Juste tous les deux. « Dis moi que j'ai pas été trop mauvais. » Bim. Bam. Et boum. Luke Holmes dans toute sa splendeur mais comprenez le, tout ça était dans l'optique de faire mieux la prochaine fois.



Blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

en couple (miracle), encore faut-il que ça tienne.
baisse de la température par contact
Elève, découvrir l'institut et ses habitants
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
228

MessageSujet: Re: To be human is to love   Dim 2 Juil - 8:31



 


I'm not ready to give up



Incroyable comme peut être douce cette sensation après l’amour, lorsque le corps est encore habité par ce qui s’est passé et que l’esprit profite simplement de l’instant. Près de mon visage, le cœur de Luke bat, sourd comme un tambour, si près que je peux en sentir les pulsations. Lovée contre son torse, je profite de ce moment privilégié pour détailler son corps. Je me rend compte à présent de combien Luke a changé, il a mûri, il a quelque chose de plus…je n’aime pas le terme viril alors nous dirons « masculin ». C’est ça, il fait plus homme qu’avant. Nan…ça fait tellement « fils, tu as couché avec ta copine, te voilà homme », c’est nul ! Et pourtant quelque part, c’est rassurant parce que j’ai moins l’impression de sortir avec un jeune homme plus jeune que moi. Mais assez divagué sur des bêtises, revenons à mon ange.

Derrière lui, je distingue ses grandes ailes noires qui m’ont tant fascinées lors de notre première rencontre, me souvient furtivement de leur claquement agité il y a quelques minutes. Brusquement, je le rends compte que quelques plumes ont volé dans la pièce, pauvre Luke… Dois-je lui faire remarquer que nous avons probablement froissé les draps ? Ça va le rendre fou, attendons encore un peu.
L’homme-oiseau prononce mon nom et je sors de mes pensées, redresse la tête pour le regarder tout à mon aise, les joues roses de plaisir.

Oui, mon ange ?

Ah ! Ca m’a échappé ! Pas ma faute, je suis encore toute perturbée et c’est vrai qu’il a l’air d’un ange, je l’ai toujours dit ! Sauf que là, ça fait petit nom doux après l’amour et que je n’arrive pas à savoir si c’est normal ou trop niais. Le flot de mes réflexions inutiles se heurte brusquement à ce que je vois, croiser le regard de Luke et admirer discrètement la ligne de sa mâchoire suffit à me faire perdre le fil de ma pensée. Sa main se glisse dans mes cheveux et je lui souris, attendant ses prochaines paroles.

Dis moi que j'ai pas été trop mauvais.

Quoi ?! Attendez….QUOI ?! Je bugue un peu sur le coup, le regarde avec étonnement. Avant d’exploser de rire. C’est plus fort que moi, c’est tellement mignon et ça brise tellement l’instant. Du Luke Holmes tout craché. Je ris en enfouissant le visage dans son cou avant de relever la tête vers lui, le pauvre va commencer à paniquer.

Tu as été tout simplement merveilleux. C’était génial.

Je l’embrasse tendrement, encore un peu rieuse. Des images fugaces mais intenses courent dans mon esprit, corroborant mes dires, me faisant rougir et me mordre la lèvre. Même dans mes rêves les plus inavouables (pas parce qu’ils sont bizarres mais parce qu’ils remontent à avant que nous sortions ensemble), je n’aurais pas pu imaginer que ce soit si bon. Je n’ai pas beaucoup d’expériences avec lesquelles comparer celle-ci mais peu importe, il n’y a aucune comparaison à faire.
Je l’enlace et lui rend les baisers qu’il avait déposé au creux de ma gorge (pour une première fois, il sait bien où me viser).

Tu es parfait. Je t’aime Lulu.

Et je ne dis pas ça pour le rassurer ou pour être sûr que cette fois ne sera pas l’unique. Non. Je le dis parce que je le pense. Luke Holmes, physiquement comme mentalement, avec ses imperfections et ses qualités est l’être le plus parfait qui soit.
Tout doucement, je me redresse en position assise, préférant rompre moi-même cet instant plutôt que ce soit Luke qui le fasse. Nos vêtements jonchent le sol (il ne les a pas plié, yeah !) et je ramasse ce qui m'appartient pour l'enfiler, étrangement gênée de m'habiller sous le regard trop bleu de mon petit ami.



(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

En couple (Thalia)
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
maimihina. (avatar)
599

MessageSujet: Re: To be human is to love   Jeu 6 Juil - 15:07

To be human is to love
luke × thalia

« Bon alors ça va. » La suite aurait pu continuer à être merveilleuse mais non. Il y avait toujours un couac chez Luke et Thalia. Comique ou tragique, mais un couac, peut importe la situation. Et évidement celle-là n'allait pas faire exception parce que non, cela aurait été bien trop beau. Elle avait commencé à enfiler ses sous vêtement et il commença à l'imiter quand la porte de sa chambre s'ouvrit en grand. Ethan (qui avait ouvert la porte avec la délicatesse d'un éléphant), les bras chargés d'objets, d'un drap et de livres venait de faire son apparition. Il ne remarqua pas tout de suite le fard que venait de piquer Luke, ni même la situation gênant, trop occupé à poser ses affaire sur son bureau si bien rangé, si impeccable, le tout en sifflotant. Et enfin, il se retourna, toujours en plein dans son histoire. Luke avait jeté un drap sur Thalia (non mais, c'était sa copine et il n'avait pas le droit de... enfin bref. Jalousie bonjour) avant de devenir encore plus cramoisie, le bras croisé sur son torse encore dénudé.

« ... et là je commence à faire genre que je... » Il se stoppa deux secondes. « Ah mais... Ah merde ! Oh wow les gars ! » Ethan avait lâché son drap, tout sourire dévoilant au passage une rangée de dents aussi parfaites que blanches. « Bah vous avez pas perdu de temps, le temps que j'aille chercher mes affaires chez mon ex camarade de chambre, ça fait quoi... » Il baissa les yeux vers sa montre. « A peine... » « TA GUEULE ! » Tout y passa. Luke lui jeta ses oreillers, une lampe de chevet, des livres, des bonbons dans tous les sens et Ethan esquiva avec l’agilité d'un serpent, le tout en se fendant littéralement la poire. De loin, la scène aurait pu servir dans un anime japonais tant elle paraissait grotesque et délirante à la fois. Il allait lui faire ravaler son sourire angélique à lui là, le tuer dans son sommeil, le découper, en faire des brochettes et le rôtir à la vue de tous avant de jeter ses restes aux premiers chiens venus. Oui c'était cruel mais il était piqué au vif. « ETHAN ! » « Oui mon chou ? » Le faisait-il exprès ? Sans doute. Bon sang. Pourquoi lui avait-on collé un camarade de chambre comme ça ? Qui ne lui ressemblait pas, mais alors pas du tout ? Bon sang, pas ça, pas devant Thalia et pas... Pas ça tout court. « Bon ben j'viens de ramener mes draps du pressing, je dois y apporter ceux là aussi ou c'est bon ? » Suivis d'un regard espiègle en direction de Thalia.



Blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

en couple (miracle), encore faut-il que ça tienne.
baisse de la température par contact
Elève, découvrir l'institut et ses habitants
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
228

MessageSujet: Re: To be human is to love   Sam 29 Juil - 17:39



 


I'm not ready to give up



Du coin de l’oeil, je vois Luke commencer à enfiler ses vêtements, dommage, je n’ai pas souvent l’occasion de le voir sans t-shirt. Et encore moins sans pantalon. Par cette chaleur et surtout après…notre activité physique, j’ai presque envie de rester en sous-vêtements. Mais la suite me convint qu’une robe est un bonus appréciable. Comme un ouragan dans un village de paille, le colocataire de Luke fait irruption dans la chambre en bavardant, sans même se rendre compte de la situation. J’admire les réflexes de l’emplumé qui m’envoie un drap dans lequel je m’enroule, rouge de honte. Même si rien qu’à la couleur des oreilles (pointues) de Luke, je devine qu’il est plus embarrassé que moi. Le pauvre, je peux attendre avant d’avoir un nouveau moment d’intimité avec lui…du moins dans sa chambre.

Alors qu’Ethan nous aperçoit et ouvre la bouche pour y aller de son petit commentaire, tout le mobilier s’envole en jets destructeurs que le colocataire intrusif évite joyeusement. Avoir été surprise ainsi devrait me gêner mais Luke est déjà si énervé qu'il est gêné pour deux. L'entendre hurler comme ça, c'est priceless. La situation est effectivement comique et je décide d’en rire même si je vais probablement m’attirer les foudres de mon petit ami. Mais si j’ai bien appris une chose à ses côtés, c’est qu’il vaut mieux éviter de prendre les choses trop à cœur. Profitant que les deux hommes soient en train de se chamailler, je me glisse dans un coin et enfile ma robe sans quitter des yeux ce spectacle digne d’un duo de humoristes.

Bon ben j'viens de ramener mes draps du pressing, je dois y apporter ceux là aussi ou c'est bon ?


Je lui lance un regard désapprobateur et lui tire la langue en jetant le drap. Il me plaît bien cet Ethan, il va en faire voir des vertes et des pas mûres à son coloc mais au moins, ça a le mérite de l’occuper. Mon pauvre Luke est encore tout rouge de colère et de gêne, je m’approche de lui et l’embrasse tendrement sur la joue sans plus faire attention à Ethan.

Merci pour ce moment, je te laisse avec ton amant.

Non, je n’ai pas pu résister à la tentation de le taquiner un peu mais au fond, ça reste une façon de dire « je t’aime ». Et puis, malgré cette intervention gênante, je vais garder un superbe souvenir de ce bref moment d’intimité. La prochaine fois, il viendra dans ma chambre puisque je n’ai plus de coloc, moi. Mais encore faut-il l’attirer…complexe, complexe. Mais ça fait partie du jeu.



(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: To be human is to love   

Revenir en haut Aller en bas
 
To be human is to love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: XAVIER'S SCHOOL :: Premier étage :: le dortoir des garçons-