.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse betagrumpy lioncats
- Edward Khan -
superior minds

Vide
Mental, je suis télépathe et je contrôle les esprits, ça se rapproche de l'hypnose
Elève, j'aime à voir jusqu'où peut aller mon pouvoir (mais aussi mon don)
28/03/2014
Matthew Bomer
rebloggy
281

MessageSujet: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 11:04

Edward Khan

Matt Bomer
ton personnageen réalité
NOM : Khan.
PRÉNOM(S) : Edward
AGE ET DATE DE NAISSANCE : 32 ans, 21/12/1983
STATUT AMOUREUX : un cœur qui a cessé de battre peut-il encore se briser ?
DEPUIS QUAND ES-TU A L'INSTITUT : environ 1 an
POUVOIR/DON : contrôle de l'esprit et télépathie
D’APRÈS TOI, DANS QUELLE CLASSE (DON/POUVOIR) ES-TU ? : classe 3 (ou 4)
CARACTÈRE : Je me considère comme étant quelqu'un d'un peu impulsif, mais d'intelligent, j'aime le contact humain et suis plutôt amical. Je ne sais pas si j'ai un bon sens de l'humour , peut-être trop anglais. Je suis très rêveur et j'ai un côté gamin. Que sais-je ?
AMBITION : Contrôler parfaitement mon pouvoir, reprendre une vie normale. Avec Apollo. Détruire Raphael Anton.
GROUPE : Psychic abilities
PSEUDO : Edward Khan
PRÉNOM : Esméralda
AGE : 17 ans  
PAYS : France
FRÉQUENCE DE CONNEXION : 6/7 jours
INVENTE OU SCENARIO : inventé
OU AS TU CONNU LE FORUM : top root
AS TU QUELQUE CHOSE A DIRE DESSUS : Vive MAP et ses habitants !
CRÉDITS : bloggif, tumblr ici.

◊ 001. J'ai tendance à me faire discret, dans les ombres, à écouter les autres, je suis une oreille (trop) attentive. ◊ 002. Je n'ai jamais fumer de ma vie et ne suis pas un grand amateur d'alcool car je ne le tiens pas◊ 003. J'adore l'hypnose, en cela qu'elle se rapproche de mon pouvoir mutant, les humains aussi peuvent le faire ◊ 004. Je suis un peu dragueur, je dois l'admettre, mais toujours correct/ il aime la chair fraiche, peu lui importe qui. Il voit,il séduit, il croque et il part◊ 005. j'ai au moins une cinquantaine de chemises  ◊ 006. je suis trop gentil/ il n'a aucune pitié ◊ 007. je range tout dans l'ordre chromatique  ◊ 008. Je chante beaucoup, et je danse aussi ◊ 009. J'adore tous les trucs apéros, donc, je dois forcement aimer la gym◊ 010. je suis amateur de cuisine italienne◊ 011. J'accorde beaucoup d'importance à mon apparence◊ 012. Etre serviable, c'est pas une tare ! / surtout si ça lui permet d'arriver à ses fins ◊ 013. Joue avec mon chapeau ◊ 014. Possessif.◊ 015. J'ai une part d'ombre, une partie de moi-même sadique et violente qu'il ne faut pas réveiller. Une sorte de M. Hyde de moi-même. Totalement à l'opposé du Edward que tout le monde connait. D'où vient-il, je ne sais pas. Mais il est assoiffé de sang. / Et il serait très heureux de jouer avec vous.... ◊ 016. Apollo est mon plus grand point faible. /Et son départ précipité a fait ressortir l'Autre. Et il est très...content de prendre l'air ◊ 017. Peu manipulable (du moins, je le crois) / Mais adore manipuler ◊ 018. Il aime s'amuser à l'insu des autres, les manipuler à son aise. Son pouvoir est plus fort, mieux contrôlé quand c'est l'Autre qui est aux commandes. Il aime mettre le chaos partout. Sauf qu'il continue à se cacher son le gentil Edward. Qui ne doit plus vraiment exister. C'est à son tour d'être dans la cage. Pouf ! Parti le gentil prince charmant !!
→ quand as tu découvert que tu étais "différent(e)" ?
Probablement quand j'ai empêché un baraqué de me jeter dans une poubelle. Je suis bisexuel et ça, dans un lycée, ça passe mal. Les gros baraqués se sont donc mis en tête de me faire payer ma sexualité de toutes les façons possibles.
Un jour, il avait plu et la cantine venait de jeter tout son stock de poisson pour cause de date de péremption dépassée. C'était le jour de la photo de classe. Comme tous les jours, Ils sont venus me chercher, m'ont attrapé, je regardais le plus épais, Mike Trowell, et j'ai crié "stop ! pose moi à terre !!". Et il l'a fait. Ensuite, j'ai eu des soupçons, je me posais des questions. C'est quand j'ai commencé à entendre des bribes de pensées de mon voisin de table en cours d'espagnol que je me suis dit que j'étais bizarre. J'ai essayé de vivre une vie normale, mais c'est dur quand on manipule les autres sans le faire exprès ou que l'on entend leurs pensées. Ca peut briser des relations ça.
→en quoi consiste ton pouvoir ou ton don ?
Je dirais que je peux manipuler les esprits, comme un hypnotiseur mais sans les inductions et tout (j'ai appris l'hypnose par ailleurs et c'est beaucoup moins puissant que ce que je peux faire). Si je suis concentré, je peux pousser une personne à agir comme je le veux, mais il faut que je lui parle et qu'elle m'entende (du moins, pour l'instant), au début, ça marchait pas top mais maintenant mon contrôle s'est amplifié. Si je devais expliquer, je dirais que je plonge la personne en transe et qu'elle m'obéit dans une sorte de demi-sommeil. Et puis, je suis télépathe, j'entend les pensées des gens, quand ils ne sont pas trop loin et si je me concentre bien. Depuis peu, j'ai découvert que je pouvais amplifier la connexion télépathique au point que je (mon esprit) passe dans le corps de l'hôte, je ressens et entend tout ce qui se passe en lui. Le problème, c'est que pendant ce temps, mon corps est inerte. Et je ne suis pas toujours certain de retourner dans mon corps.


→ arrives-tu à le maitriser ? est-il dangereux pour ta santé ou celles des autres ?
Au départ, je n'arrivais à rien maîtriser, c'était horrible. J'ai acquis un peu de self-control, à un moment, mes pouvoirs n'ont plus donner signe de vie, pendant un ou deux ans. Mais ils sont revenus, plus puissants. J'arrive à mieux les contrôler mais pour ce qui est de la télépathie, c'est encore à travailler. Je ne dirais pas que mon don est dangereux, le pire que j'ai fait à quelqu'un à été de lui donner mal à la tête pendant plus de 48h.
Quoique, il y a bien cet homme...non, oubliez ça.
Quand je panique, les effets sur la personne disparaissent, je ne suis pas dangereux pour les autres. Sauf peut-être pour moi, quand je suis en connexion mentale approfondie vu que mon corps est sans surveillance. J'ai remarqué que plus mon pouvoir est puissant quand je l'utilise plus je suis fatigué après.

→ est-ce que cela a une influence sur ta vie ? as-tu été exclu par ta famille, tes amis, la société ?
Pouvoir manipuler les gens, même sans le vouloir, et entendre leurs pensées, c'est difficile. Je n'ai jamais eu de relation stable à cause de cela. Et puis, au départ, j'avais si peur que j'en parlais à qui voulait bien m'écouter, j'ai été considéré comme un freak toute mon adolescence.
Durant mes études, je me suis mis à jouer les playboys, à faire attention à mon apparence, je m'entrainais à contrôler mes pouvoirs, mais plus discrètement, en invoquant le fait que j'apprenais l'hypnose, la pilule passait mieux. Mais je n'avais pas beaucoup d'amis. Pour ce qui est de la famille, elle était déjà très froide avant et ne voulait pas que leur fils cadet devienne un sujet de moqueries. Ils ont étouffé l'affaire et m'ont exilé dès qu'ils ont pu.





Tell us a story.

citation

Par quoi commencer ? Par le début me direz-vous, sans originalité. Mais soit…
Je suis né dans le Nord de l’Angleterre, quand à dire où, je ne pourrais pas vous l’affirmer.
Mon père, Arthur Khan, tient son nom de famille d’un ancêtre qui était prospecteur aux Indes et qui s’y était établi. Un vieil anglais nommé Lord William Andrew Michael Perkins qui a y passé la majeure partie de sa vie à se vautrer dans le luxe et les épices et qui a gardé le nom de Lord William Khan.
Je tiens de mon paternel, mes yeux bleus et la forme de mon visage, malheureusement, je crains que le physique soit la seule chose que nous n’ayons jamais partagée. Mon père est un homme froid, sérieux, presque dur, seulement intéressé par son travail et son prestige, venant d’une famille d’anciens nobles. Un directeur de banque plus froid que son argent.
Ma mère, Helene Lacombe, est une femme qui devait être magnifique dans sa jeunesse avec ses cheveux noirs coupés courts et ses yeux noisette.  Mon père l’a rencontré en France pendant un voyage d’affaires et ils se sont mariés rapidement. Sûrement parce que ma mère était la fille d'un riche fabricant de montres...mais je ne fais qu'émettre des hypothèses.
Ma mère passe son temps à essayer d’attirer l'attention de son mari et à veiller elle aussi sur la réputation familiale. Elle ne s’est jamais occupée de moi ou de ma grande sœur Andrea, une jolie petite poupée châtain docile et réservée, mariée à l’âge de 21 ans à un médecin. Je ne suis même pas sûr qu’elle l’aime ou si c’est un choix de mes parents, et oui, au 21eme siècle, les mariages arrangés ont encore la peau dure.
C’est dans ce cadre froid que j’ai grandi, la seule personne qui me donnait de la chaleur humaine était Mme Gaits, une nounou américaine joufflue vouant une passion au sucre et avec un accent du Sud très prononcé. Elle m’a appris le partage, la joie et à aimer les contes de fées. Elle a été renvoyée quand j'avais 9 ans parce qu'elle avait tendance à piocher dans les réserves de nourriture de la maison (qui à mon sens étaient bien assez remplies pour qu'elle se serve.
J’ai fait ma scolarité ans de bonnes écoles, blason familial oblige, et mes études supérieur à Oxford. C'est au lycée que j'ai eu ma "révélation". Une bande de sportifs idiots, un trop plein de colère et je me retrouve à me poser des questions. Evidemment, j'ai voulu m'entraîner. Les premiers temps, j'ai voulu tester sur les caïds de mon lycée, convaincu que ça allait marcher aussi bien que la première fois. Malheureusement, c'était un coup de chance. J'ai été tabassé, humilié, jeter dans les toilettes, j'ai même failli passer par une fenêtre. Evidemment, j'ai eu encore plus de problèmes. Comme j'entendais des bribes de pensées, on me traitais d'espion, de sale monstre. Je manipulais les gens sans m'en rendre compte parfois et ça a envenimé mes relations avec les autres élèves.
Je n'étais plus seulement le bisexuel timide mais aussi un espèce de déchet génétique. Pourtant, je n'étais pas quelqu'un de très extraverti, j'étais timide, réservé et je n'affichais pas mes sentiments ou mes penchants en public. Ou même chez moi.
Mais j'étais bizarre, et cela suffisait à mon malheur. Et plus je me renfermais, plus ils me traitaient de freak.

Je me souviens d'une fois où j'étais sorti du lycée un peu tard parce que je faisais des recherches à la bibliothèque (ouverte jusqu'à 19h), il faisait déjà nuit, on était au mois de décembre. J'étais en train de marcher pour rejoindre l'arrêt de bus (oui, je prend le bus, ça fait plus normal) quand un gars est sorti d'une petite ruelle à ma gauche.
C'était un vieux pervers toujours bourré qui trainait près du lycée; il n'était pas forcement dangereux mais on l'évitait comme la peste.
"Salut mon petit, tu es tout seul ?", m'a t-il demandé de sa voix rauque.
Je suis resté muet et j'ai accéléré le pas, du coin de l'œil, j'ai vu qu'il me suivait, et qu'il n'était pas seul. Un gars plus jeune mais tout aussi louche, avec des cheveux blonds sales et un bouc. Avec un canif !
Pour le coup, j'ai commencé à courir, en les regardant pour voir s'ils me suivaient. Ils couraient super vites ! Mais j'étais un bon sportif, pas trop mal en marathon. Sauf que j'avais tellement peur que je ne regardais plus devant moi. Une plaque de verglas et me voilà au sol.
Mes poursuivants ont eu tôt fait de me rattraper, ils m'ont trainé dans un coin sombre, avec des poubelles. Leurs yeux brillaient, c'était horrible. J'avais que 14 ans mais je savais bien qu'ils ne voulaient pas seulement des bisous sur la joue...
"T'inquiète petit, tu vas adorer ça ! Tu vas en redemander !"
"Lâchez moi !!! Arrêtez, je vous en supplie" ais-je crié de toutes mes forces.
Le plus jeune m'a enfoncé son canif dans les côtes, juste assez pour me faire comprendre que si je bougeais, j'étais mort.
Des larmes de peur coulaient sur mes joues, rougis par le froid.
Le vieux pervers a commencé à tirer sur son pantalon, mais sa ceinture l'empêchait de le baisser, il était tellement bourré qu'il peinait à la défaire.
Je regardais les deux hommes, les suppliant de me relâcher.
Rien n'y a fait.
Le pire était que j'entendais des bribes de ce qu'ils pensaient, des horreurs, des truc salaces, je me voyais presque dans leur tête...
J'ai commencé à me débattre, à donner des coups à l'homme au canif, j'ai réussi à le désarmé mais il avait maintenant ses deux mains libres et en a profiter pour me coller au mur, m'empêchant tout mouvement. Le vieux, débarrassé de sa ceinture, s'est approché de moi, un sourire vicieux et édenté aux lèvres.
Il m'a posé la main sur la joue, l'autre tirant sur mon pantalon.
J'ai hurlé en regardant mes tortionnaires à travers mes larmes "ARRETEZ !! LACHEZ MOI TOUT DE SUITE !!"et en les fixant intensément.  Sans le formuler à voix haute, j'ai regardé le vieux en l'imaginant mort. J'étais débordant de haine, de rage et de peur.
Le vieux a reculé , le blond m'a lâché avec un air hébété. Ce dernier est parti, sans rien dire, avec le regard dans le vague. Le vieux a émit une sorte de sifflement, je crois qu'il a vomi et est tombé dedans.
Je me suis retrouvé seul, sauvé mais sans vraiment comprendre ce qui venait de se passer. J'ai fait un pas pour partir et là, je me suis écroulé sur le sol, complètement vidé de toute mon énergie et je suis resté inconscient dans la neige.
J'ai appris plus tard que l'on avait pas retrouvé le blond, un homme d'affaires m'avait aperçu, gisant sur le sol comme une poupée de chiffon, le vieux dans son vomi près de moi. Il a tout de suite appelé la police qui ont conclu à une tentative de viol empêchée par le fort tau d'alcoolémie de mon agresseur. Qui est resté dans le coma pendant 8 jours, il est à l'état de légume. Les médecins disent que c'est à cause de l'alcool et de sa vie de SDF. J'ai des doutes.

Mon petit…problème de mutation a été étouffé par mes parents, ils ne m’ont apportés aucune aide si ce n’est le sentiment d’être un véritable monstre. Je n’ai jamais pu en parler avec eux ou avec qui que ce soit, cette petite « anomalie » ajoutée à mon identité sexuelle a entraîné une rupture complète vis-à-vis de ma famille et dès que j’ai fini mes études, j’ai fui.
J’ai essayé de mener une vie normale mais peine perdue.
Toutes mes petites amies ont claqué la porte, mes amis...quels amis ? Même garder un boulot était dur. J'entendais tout, même quand je ne le voulais pas, quand j'étais stressé ou en colère, les gens en pâtissaient, rien de grave mais assez pour que l'on me regarde d'un mauvais œil. Malgré mes efforts pour être sympathique. J'ai exercé un peu de tout comme métier, enseignant en anglais, postier, j'ai fait un peu de médecine et de psychologie, j'ai travaillé dans des restaurants...
Jusqu’à ce que je croise le chemin d’un mutant qui m’a conseillé de venir à l’institut. En fait, j'ai juste trouvé une lettre, d'après l'écriture, je sais que c'est un homme, un homme soigné. Point barre.
Mais au moins, je suis bien ici.
Voilà où j’en suis. A suivre comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 11:09

Bienvenue toi qui partage les trois premières lettres de mon prénom. perv

heart
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 11:49

bienvenue sur map heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse gammaspicy squirrels
- Wade Lester -
superior minds

T'as pas le choix, tu ressens rien, tu es vide, froid. Un cerveau dans une boite alimenté en oxygène par un muscle qui te ment. Tu peux pas.
empathie & apaisement par le toucher: il ressent tout ce que les autres ressentent. Il les comprend mieux que n'importe qui et peut même les apaiser en les touchant. Lui, ne ressent rien par lui-même. Seulement les sentiments des autres lui font vivre ces émotions qu'il a perdu depuis des années.
professeur de biochimie et chercheur de l'institut
02/03/2014
sebastian stan
batteryfox & tumblr
401

MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 11:56

Bienvenue à toi heart


LOVE SONG FOR A ROBOT
A heart that's full up like a landfill, A job that slowly kills you, Bruises that won't heal, You look so tired-unhappy, Bring down the government, They don't, they don't speak for us. I'll take a quiet life, A handshake of carbon monoxide, With no alarms and no surprises, just silence silence, no alarms and no surprises please. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 12:18

Bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 12:33

Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 12:59

BIENVENUE :seoc:
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 13:08

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 13:09

Bienvenu parmi nous, leche repasse sur la cb Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
statut: PNJ
- Professeur Xavier -
le chef de..le chef de nous

Directeur de l'institut Xavier.
Télépathie.
compte pnj. ne pas envoyer de messages privés.
02/10/2013
james mcavoy.
w. (avatar) + map (signature)
1064

MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 14:59

félicitation, tu es validé(e) !
ROSE satan
Je vais te valider enfin mon cher, Nemo bis :lauritz:
Bienvenue parmi nous ! heart

⊹⊹⊹
Et voilà, tu es officiellement validé(e). Tu as franchi l'étape la plus importante avant d'aller t'enjailler, t'éclater, bref avant de pouvoir RP sur le forum Mais on est gentils, on ne va pas t'abandonner de la sorte en pleine nature. Donc voici quelques petites étapes que tu peux suivre pour mieux t'y retrouver et t'intégrer
~ il est évident que tu es déjà allé(e) lire le règlement et les annexes du forum pour planter le contexte et commencer sur de bonnes bases. Si tu n'es pas passé(e) par là, je te conseille vivement d'y aller
~ ensuite arrive le moment d'intégrer ton personnage. Première étape, recenser ton pouvoir, si tu ne le fais pas, on peut te le piquer . Seconde étape, demander une chambre, tu ne veux pas dormir dans le parc du château, si ? Et enfin, troisième étape, se renseigner sur ton groupe de parrainage qui porte le nom de (WE'RE UP ALL NIGHT TO GET LOCKI).
~ sauf qu'il ne lui suffit pas de lui trouver un toit, il lui faut également des ami(e)s et plus si affinités Donc je t'invite à te rendre ici pour poster ta fiche de liens et en demander.

Je t'informe que tu es dorénavant prêt(e) pour commencer l'aventure
ENJOY ET ENCORE UNE FOIS, BIENVENUE A L'INSTITUT



Professeur Charles Xavier
NE MP QUE POUR LE FORMULAIRE DE PARRAINAGE.
MERCI. heart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse betagrumpy lioncats
- Edward Khan -
superior minds

Vide
Mental, je suis télépathe et je contrôle les esprits, ça se rapproche de l'hypnose
Elève, j'aime à voir jusqu'où peut aller mon pouvoir (mais aussi mon don)
28/03/2014
Matthew Bomer
rebloggy
281

MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Sam 29 Mar - 18:03

Snif ! Trop content ! Calin collectif !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse betagrumpy lioncats
- Edward Khan -
superior minds

Vide
Mental, je suis télépathe et je contrôle les esprits, ça se rapproche de l'hypnose
Elève, j'aime à voir jusqu'où peut aller mon pouvoir (mais aussi mon don)
28/03/2014
Matthew Bomer
rebloggy
281

MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   Dim 30 Mar - 21:26

Bon, j'ai allongé ma fiche histoire, faut me dire si c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Khan, je mourrais moins bête ce soir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward Khan, avant j'étais schizophrène, maintenant nous allons mieux
» Interdit aux moins de 18 ans
» Dar''Khan [Guerrier & Garde d''Aetherya]
» Réglage du PC pour consommer moins
» Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: APPRENDS A TE CONNAITRE :: Assume ta différence :: bienvenue à l'institut-