.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez
 

 Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalia Bubble

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

Aucune idée. Veuve ?
baisse de la température par contact
Professeur de littérature
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
246

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeDim 10 Jan - 11:40



Partners in crime
ft. Holmes & Bubble۰



"Les pervers narcissiques et la soumission de leurs victimes"
Vous avez 4h. Enfin, techniquement non, nous avons environ une semaine pour faire un devoir construit sur ce sujet. Quand je dis "on", je parle de Luke Holmes et de moi-même, mis en binôme par la dure loi du hasard (ou du professeur qui se veut gentil). J'ai cru comprendre qu'il pensait que nous nous entendions bien Luke et moi. N'en voulons pas à Ciel d'être un peu zélé, c'est un gentil professeur et intéressant qui plus est.

La salle d'étude est plutôt vide à cette heure de la journée, je fais tournoyer mon stylo plume dans ma main gauche, examine les livres ouverts sous mes yeux ainsi que ma feuille déjà noircie d'idées et de questions du genre : quelle différence entre sociopathe et pervers narcissique ? Quel est le profil du P.N (pervers narcissique) ? De ses victimes ? Situations clefs, exemples.... Je trouve le sujet extrêmement intéressant, de tout façon, tout ce qui touche à la psychologie me passionne. Reste à attendre que Luke me rejoigne et que nous mettions nos idées en commun. J'avoue ne pas en avoir très envie, malgré un moment d'accalmie assez appréciable, c'est redevenu...yo-yo. Entendez par là, le presque habituel passage du rire aux larmes avec cet emplumé. Les situations affluent à la pelle dans ma mémoire et je crois que je commence à en avoir assez. Surtout que la dernière fois, on s'est retrouvé coincé dans un trou, en très mauvaise posture et que Luke m'a....nous nous sommes embrassés (j'en assume une partie de la responsabilité je suppose). Ensuite, il s'est envolé. Pas littéralement vu l'état de son aile et il faudrait d'ailleurs que je lui demande si elle est remise, mais c'est tout comme. Encore une fois, l'oiseau a fui et je me retrouve comme une idiote. Mais je tâche de garder ça pour moi, dans un coin de mon esprit et de me concentrer sur autre chose. Il s'agit de travailler, point.
Lorsque mon binôme pointe le bout de son nez pointu, je lève les yeux et lui adresse un sourire neutre avant de replonger dans mes recherches. Sauf que je ne vais pas l'ignorer comme ça, non, ce serait idiot, grossier et mal venu. Je le regarde donc en poussant ma feuille vers lui.

Bonjour Luke. Tiens, j'ai trouvé ça en ton absence si tu veux.


Je rebouche mon stylo, vérifie que je n'ai pas de l'encre plein les doigts, ce qui m'arrive de temps à autre et le laisse consulter mes notes tout en refermant les ouvrages qui ne seront plus utiles.

- Tu as des remarques ou des idées à proposer ?


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Luke Holmes

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

Célibataire.
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
♣ Croco. (avatar) ANESIDORA (signature)
631

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeDim 10 Jan - 22:18

L'infirmière qui s'était occupée de son cas lui avait que les bandages ne resteraient plus que deux ou trois jours. Après ça, son aile serait remis entièrement. Il était temps. Voler lui manquait cruellement. Il était un oiseau. Et on enfermait pas un oiseau dans une cage. Or, le fait d'avoir une aile complètement cassée lui faisait l'effet d'être en cage. Son aile en moins le rendait bougon, plus qu'en temps normal. Il n'avait pas revu Thalia depuis un bout de temps, cela le rendait encore plus bougon. En réalité, ce n'était pas plus mal. Il ne savait pas trop quoi lui dire depuis la soirée de la tempête. Ni comment se comporter alors finalement, c'était peut-être mieux ainsi.

Et puis il avait fallu que leur professeur commun de criminologie les mettent ensemble pour un devoir. La bonne blague. C'était comme si ce dernier cherchait à les tester tous les deux. Mais de toute façon, il n'en savait rien, il avait fais ces groupes d'élèves de manières totalement aléatoire après tout... Aujourd’hui il avait rendez vous avec elle afin d'avancer leur devoir. Il s'était préparé mentalement, si si, vraiment. Direction la salle d'étude qui se révéla être quasiment vide à cette heure. Tant mieux, moins il y avait de gens, mieux s'était ! Et elle était là évidement. Elle avait le nez dans ses fiches, ou ses feuilles, ses bouquins, bref, dans son travail. Le rouge qui teinta ses joues ne resta que quelques secondes avant de disparaître au moment où elle leva le nez vers lui. Elle lui tendit une feuille et Luke posa son sac par terre la saluant d'un signe de la tête. Alors ça allait être ça pendant tout le temps de leur travail commun ? Super. Il sortis à son tour les fiches qu'il avait confectionné dans son coin. Pas grand chose, à vrai dire il n'avait plus la tête à ses études ses derniers temps et les lui donna, tentant un sourire. Oh non, non le sourire c'était nul finalement. Il se ravisa, passant du sourire gentil, à la moue boudeuse pour terminer en expression complètement crispé.

Je heu... Je vais regarder ce que tu as fais et je te dis ça...

Comme un gamin timide il plongea la tête dans les feuilles qu'elle lui avait tendu, soudain complètement absorbé par ce sujet qui ne le tentait pas plus que ça il y a une heure. Il sentait toujours son regard posé sur lui. Bon sang ce que c'était stressant. Il prit tout son temps, relisant même plusieurs fois les mêmes phrases. À chaque feuille de parcouru il sentait son regard un peu plus lourd sur lui. Il n'était pas à l'aise. Il ne se sentait plus à sa place du tout.

Hum, Thalia ? Je sais que c'est pas trop le moment de parler de ça mais heu... il hésita avant de se raviser. Oh puis non, on en parlera plus tard tu veux ? C'est très bien ce que tu as fais.


† blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Bubble

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

Aucune idée. Veuve ?
baisse de la température par contact
Professeur de littérature
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
246

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeMar 12 Jan - 21:18



Partners in crime
ft. Holmes & Bubble۰



A voir son expression faciale, je me doute qu'il n'est pas très à l'aise non plus par cette situation.
Et bien tant pis pour lui.
Je prend ses propres notes et les consulte d'un œil distrait. Il a trouvé quelques éléments intéressants comme les caractéristiques du pervers narcissique. La confiance en soi, la capacité à se faire aimer...
Je lève les yeux de sa feuille quand il me parle, du moins, je crois qu'il essaie de me dire quelque chose avant de se raviser.

- Oui ? Un problème Luke ?


Il passe à autre chose, me parle de mes recherches. Encore une fois, il brille par son courage et sa capacité à assumer ses actes. Même parler de quelque chose nécessite de sa part une préparation d'au moins deux mois ? Et bien soit, je ne vais pas attendre alors que nous avons un devoir à rendre.  Je hoche la tête en lui adressant un demi sourire.

- Merci. Il y a des trucs intéressants dans tes recherches, je pense que ça peut nous aider à visualiser un peu le caractère du PN. Il faudra aussi voir celui de la victime type. Mais déjà, on a une piste.

Je me surprend à suçoter le bout de mon crayon à papier, une habitude un peu étrange que j'ai gardé. Ne me laisser jamais un de vos stylos, je met tout dans la bouche. Je réfléchis à notre devoir, j'aime bien essayer d'élargir le champ de vision. Par exemple, en cherchant des éléments de comparaison dans la culture populaire. Je le fais régulièrement pour interpeler l'autre et placer mon discours avec des éléments parlants.

- On trouve des exemples de pervers narcissique dans la littérature il me semble. Heathcliff dans les Hauts de Hurlevent, il cours après Catherine et veut l'avoir pour lui seul, quitte à écraser tout le monde. C'est un égoïste qui ne possède aucune empathie pour ses proches ou les êtres humains en règle générale. Il utilise son passé douloureux pour excuser son égoïsme et sa violence. Tu penses que c'est pertinent ? Après tout, ce que l'on peut déjà retenir, c'est que le PN est quelqu'un qui a besoin de se sentir aimer, qui amène les gens à l'aimer plus ou moins fortement, à se rendre indispensable pour ensuite s'envoler, jouer avec ces sentiments pour gonfler son orgueil et abandonner autrui une fois sa faim rassasiée.

Je le regarde, me demandant si ce que j'ai dit était clair, j'avoue que j'ai parfois tendance à partir dans mes réflexions à voix haute et que les gens sont du mal à suivre. Je replace une mèche de cheveux derrière mon oreille et me décide à adopter une attitude plus détendue, lui souriant d'un air avenant pendant qu'il cherche quoi répondre. Le but n'est pas qu'il se sente idiot ou coupable, n'est-ce pas ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Luke Holmes

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

Célibataire.
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
♣ Croco. (avatar) ANESIDORA (signature)
631

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeMar 12 Jan - 23:22


Je vois, répondit-il.

Cherchait-elle à le secouer, à provoquer chez lui une réaction ? Non, parce que là elle avait réussis. Il avait croisé les bras sur sur torse et la dévisageait comme si elle était soudainement devenue la fille la plus laide au monde. Pourquoi ses mots lui disait quelque chose ? C'était encore sa foutue mémoire qui lui faisait défaut. Quelques fois, quand il entendait les gens parler de tel ou tel cas, il avait l'impression d'être visé. Peut-être des éléments de son ancienne vie ? Il n'en savait rien. Et plus ça allait, moins il avait envie de savoir. En même temps, il devait bien avouer que certains des détails qu'elle venait d'énoncer pouvait lui correspondre tout à fait.

Tu tentes de me rappeler un truc ?

Non en fait c'était lui qui tentait de mettre les choses au clair. Ah, et cette manière dont elle se comportait à son égard ! Bon sang. Il le savait, il le sentait même, à une autre époque, il l'aurait envoyé bouler, vite fait bien fait. Mais là, il restait cloué sur son siège, à ses tordre les doigts le plus discrètement possible. Il avait déjà combattu une migraine infernale ce matin, il ne se sentait pas près à recommencer. Et cet air avenant qui s'affichait sur son visage sans cesse amical.


Non parce que si c'est ça j'ai très bien compris, merci.


Non en fait il ne saisissait qu'à moitié. La faute à sa mémoire effacée. Il fit mine de se concentrer sur un des livres qu'il avait ramené, lui adressant une moue au passage. Qu'elle fasse la maline toute seule dans son coin, ça ne l’atteignait pas. Enfin ça c'était ce qu'il souhaitait lui faire croire évidement. Il voulait jouer le gars que rien ne pouvait faire vaciller (elle savait très bien que c'était pas vrai, mais bon) et que rien ne pouvait chagriner. En fait il ne savait pas comment prendre les paroles de la jeune femme. Mal peut-être ? Ou peut-être comme une mise ne garde ? Ou encore comme une raillerie ? Ou peut-être avait-elle dit ça totalement au hasard et... oh, il s’en faisait trop pour si peu. Ce n'était pas son genre. Il n'était pas du genre à s’encombrer de ce type d'histoire, de ce que les gens pensaient de lui. Pourtant avec Thalia c'était différent, et ça depuis leur rencontre près du lac. Il avait toujours cherché à se rapprocher d'elle. À être gentil, à chercher en elle une amie. Ne pouvait-il pas faire un effort pour une fois et éviter de tout gâcher ? C'était à croire qu'elle ni mettait pas du siens non plus... Il tourna la page sur laquelle il restait bloqué depuis deux bonne minutes et inspira, l'air complètement absorbé par son travail. En fait, il avait la tête ailleurs. « Peut-être que si tu arrêtais de tout garder pour toi ça irait mieux, non ? » pensa t-il. Peut-être, mais c'était le genre de décision qui ne se prenait pas à la légère. Luke le savait, avec sa malchance légendaire qui semblait le poursuivre depuis son lavage de cerveau, toutes les décisions qu'il prenait étaient à double tranchant.


† blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Bubble

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

Aucune idée. Veuve ?
baisse de la température par contact
Professeur de littérature
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
246

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeMar 12 Jan - 23:44



Partners in crime
ft. Holmes & Bubble۰



Tu tentes de me rappeler un truc ? Non parce que si c'est ça j'ai très bien compris, merci.

Ca y est, le voilà énervé, à vif. Je m'en voudrais de lui faire subir ça si...il ne m'en avait pas fait voir des vertes et des pas mûres depuis maintenant plus d'un an. Je joue pensivement avec mon stylo, affichant un air des plus innocents.

Mais non voyons, pas du tout. Pourquoi tu dis ça ?


Je lui souris gentiment en rangeant mon crayon à papier derrière mon oreille. Soit il est vraiment obtus et il me croira, soit il comprendra où je veux en venir. Et sincèrement, je ne le crois pas si idiot. Pas totalement. Je n'y parviens pas du moins. C'est pas faute d'avoir essayé. Et de compter les exemples. Mais je me demande tout de même ce qui se passe dans sa petite tête de blondinet râleur.
Bah, je le saurai bien vite. Et puis, le but n'est pas tant qu'il explose qu'il comprenne que j'en ai assez de ses va-et-vient.

Les pages tournent, je me replonge dans le travail avec un air de concentration insouciante et lit mes notes.

- Pour ce qui est de la victime type, il s'agit en général d'une personne qui manque de confiance, qui cherche de l'amour ou qui donne sa confiance un peu vite. Elle fait confiance au PN, croit aux sentiments qu'il simule, éprouve ceux qu'il lui inspire pour au final se laisser totalement manipulée et traînée comme un animal de compagnie. La victime est à plaindre car la relation peut aller très loin et devenir toxique mais elle fait aussi preuve d'une naïveté et d'une innocence qui est des plus attirantes pour les personnalités à potentiel criminelle. Tu en penses quoi ? Je ne sais pas si tu as trouvé la même chose, perso, j'ai lu ça dans ce bouquin.

Je tend devant moi le manuel que j'ai consulté avec un sourire indifférent., le feuillète pour retrouver la page dont je regarde l'illustration, pensive, en attendant qu'il ouvre la bouche et ne parle, n'agisse.
Sauf que ce silence commence à me peser, qu'il parle ou parte mais il ne peut pas rester comme ça à manquer de piquer des crises de nerfs et à se couper en pleine phrase.

Il y a un problème ? Tu ne dis rien sur le devoir depuis le début et j'ai l'impression que tu n'es pas concentré. Le sujet ne te plait pas ?


Je le regarde droit dans les yeux sans les baisser, semblant chercher à savoir ce qui le tracasse, faisant preuve de la curiosité qui me caractérise et qui l'a maintes fois agacé par le passé.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Luke Holmes

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

Célibataire.
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
♣ Croco. (avatar) ANESIDORA (signature)
631

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeMer 13 Jan - 22:48


Et voilà qu'elle enfonçait le clou. Ça lui faisait plaisir, il pouvait presque le sentir, caché derrière son livre. Il avait une soudaine envie de la taper avec d'ailleurs. Elle en était fière de son petit discours, de « haha tu vois je suis très maligne moi ». Il leva les yeux vers elle quand elle lui posa une question.

Oh si, le sujet me passionne même. Je trouve ce genre d'individus tellement passionnant. On devrait leur consacrer plus de gens, tu ne pense pas ? Chercher à les connaître avant de les juger. C'est une erreur que font beaucoup de gens hélas, c'est regrettable.

De tête, il n'en était jamais arrivé à ce point avec la jeune femme, à se balancer des tas de sous entendus sans rien laisser paraître. Bon sang lui qui c'était promis de tout lui dire. Il posa son livre et se pencha un peu au dessus de la table, plongeant son regard dans le siens.

Bon sang Thalia je peux savoir ce que j'ai t'ai fais ?

Bon alors il ne s'était pas du tout préparé à dire ça, non, il avait préparé une phrase bien plus choc, bien plu digne de Luke Holmes et au lieu de ça... cette répartit plus nulle. « Regarde là avec son regard malin, elle va finir par te rendre fou mon pauvre gars... » Il avait baissé le ton, comme si ce qu'ils se disaient entre eux était strictement confidentiel. De toute façon, pour le nombre de personne présentes dans la salle...

C'est quoi le problème avec toi ? Hein ? Ça t'éclate de faire tourner les gens en rond ? Super, bravo. Moi qui pensais que t'étais une fille cool.

Il se renfrogna et attrapa son livre pour en suivant changer de table. Puisque madame voulait visiblement l'avoir le plus loin d'elle possible, il allait s'exécuter. Qu'elle aille voir ailleurs. Boudeur, il fit mine de nouveau d'être captivé (bien qu'on pouvait voir à des kilomètres son regard se perdre dans le vague) par son manuel de cours. Il toucherait un mot au professeur à propos de son binôme. Il était hors de question qu'au cours de l'année ce dernier est la brillante idée de de nouveau les mettre ensemble. Arriverait-il un jour à se faire accepter comme il était ? Et surtout auprès d'elle. Pourquoi avait-il fallu qu'il s'accroche à une fille comme ça ? Oh bon sang. Il aurait pu jeter son dévolu sur n'importe qui, mais non, c'était tombé sur elle. Quelle poisse. Et évidement cette fille était étroitement liée à son passée oublié. La chose serait trop simple dans le cas contraire. Elle semblait en connaître tellement sur lui. Plus que lui même.


† blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Bubble

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

Aucune idée. Veuve ?
baisse de la température par contact
Professeur de littérature
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
246

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeMer 13 Jan - 23:51



Partners in crime
ft. Holmes & Bubble۰




En entendant sa remarque sur les PN et le fait qu'ils sont incompris, je ne peux m'empêcher de hausser les sourcils, choquée qu'il semble prendre la défense de l'un des profils les plus détestables. Ce genre de personne écrase les autres, jouie de leurs sentiments, de leur confiance, en use et en abuse pour imposer leur domination. De nombreuses personnes sont victimes de pervers narcissiques et cela peut prendre des tournures tragiques. Je ne peux pas cautionner qu'il parle comme ça.

- tu es un idiot fini pour sortir de telles bêtises.

Je dois bien avouer que ça m'a échappé, c'est sorti tout seul d'entre mes dents. Je me compose à nouveau un visage calme même si je bouillonne à l'intérieur. J'ai un ami qui a été longtemps sous la coupe d'un de ces cruels personnages et encore aujourd'hui, des années après qu'il ait découvert le pot aux roses, je continue à devoir le réconforter régulièrement. Alors oui, j'ai lancé quelques piques à travers mes notes mais ça ne change rien au criminel. Je souffle un grand coup pour me calmer et le toise avec un léger sourire. Lui semble parfaitement furieux, il se penche au dessus de la table.

Bon sang Thalia je peux savoir ce que je t'ai fait ? C'est quoi le problème avec toi ? Hein ? Ça t'éclate de faire tourner les gens en rond ? Super, bravo. Moi qui pensais que t'étais une fille cool.

Je ne peux qu'exploser de rire aussi discrètement que possible devant sa réaction digne d'une grande tragédie. Je fais mine de l'applaudir avant de me calmer parce que j'en deviendrais cruelle et je préfèrerais éviter. Mais je dois avouer que ce magnifique dramaquit vient de me surprendre tant il était inattendu et comique. Je range mes affaires avec minutie, lentement, en réfléchissant à ce que je vais faire. Parce qu'il est clair que ce petit jeu ne peut pas continuer indéfiniment, je veux lui faire passer un message mais je crains de passer pour un monstre alors que c'est loin d'être ce que je cherche. Je pousse un léger soupir avant de me lever et de reposer un à un les livres que j'ai consulté sur les étagères correspondantes, de toute façon, je crois que nous ne parviendrons pas à avancer sur le devoir aujourd'hui.
Ensuite, je m'approche doucement de la table de Luke et tire la chaise à côté de lui sans un mot. Je me contente de rester relativement calme, jouant avec le crayon à papier que j'ai gardé entre mes doigts. Je me penche vers lui, lui adresse un sourire encourageant mais néanmoins loin du réconfortant ou du gentil que je peux avoir. Que j'ai eu pour lui. Maintes et maintes fois.

Luke...je sais que tu as toujours eu un certain goût pour le théâtral et pour le rôle du gamin râleur. Mais agis en homme au lieu de fuir. D'accord ?


Grand sourire puis je prend une inspiration, ne pas s'énerver, ne pas s'énerver. Je parle tout bas, le regardant droit dans les yeux avec calme, sérieux. Je vais aller jusqu'au bout, lui dire clairement ce qu'il est trop obtus pour comprendre, lui mettre les points sur les "i". Puis, je partirai probablement pour occuper le reste de mon après-midi de façon plus constructive qu'en attendant que ce satané crétin daigne sortir de sa bulle de dramaqueen et s'intéresser au monde qui l'entoure parce que bordel de merde, ça fait plus d'un an qu'il joue au yoyo et il y a besoin que ça sorte. Histoire que je sache enfin s'il est du genre à s'amuser ou totalement bipolaire.

Ce que je te reproche, c'est de ne jamais être clair. De toujours souffler le chaud et le froid. Encore et encore.
Reprenons de façon chronologique. La première fois que nous nous sommes rencontrés, tu m'as engueulé comme du poisson pourri puis tu es devenu tout calme. D'accord, je conçois, je l'avais peut-être cherché. Lors de ton anniversaire, je suis venu te voir dans ta chambre pour t'offrir un cadeau. Tu m'as jeté par la fenêtre, pour jouer. Puis tu m'as laissé sur un toit parce que tu étais en colère, je ne sais même plus pourquoi. Toute une journée. Toute une journée, au mois de novembre ! Tu as fini par revenir en t'excusant, tout gentil, tout doux. Comme au bal de Noël. Après, on s'est retrouvé par hasard dans de stupide jardin botanique avec Flora. Et là....tu as juste été une vraie tête de con. D'un bout à l'autre. Tu as failli tuer cette gamine ! Pour finalement partir comme un voleur. J'avais enfin réussi à me faire une idée sur toi. Et voilà qu'un beau jour, tu me parles comme si rien ne s'était passé.


Je me rend compte que je suis tendue, presque vibrante de colère, les poings serrées et la gorge avec. Je prend une grande inspiration, me calme peu à peu jusqu'à pouvoir le regarder de nouveau.

Je me suis dit que peut-être....tu avais changé, que ça irait mieux. Une seconde chance. J'y ai vraiment cru de tout mon cœur. Jusqu'à ce que tu t'envoles de nouveau. Après le labyrinthe. Je ne te reproche pas particulièrement ce dernier point. Non...juste de toujours fuir, de changer plus vite que la face d'une pièce qui tourne, sans que je sache jamais sur qui je vais tomber. Luke le gentil, celui qui me fait rire et chez qui il me semble percer parfois la carapace. Et l'autre, l'égoïste qui est près à cracher sur tout, le méprisant. Alors je voudrais simplement savoir, et après, je te promets que j'irai voir Monsieur Myocarde pour changer de binôme et que tu n'entendras plus jamais parler de moi....je voudrais savoir qui j'ai en face de moi. Parce que malgré toutes les preuves, je n'arrive pas à croire que tu ne sois qu'un petit con. Tu l'es, c'est sûr. Mais pas que. Si ?

Je prie pour qu'il ne lise pas toutes les émotions qui me traversent, je suis juste dans l'attente. Voilà, j'ai dit ce que j'avais à dire et je tiendrai ma promesse. A toi de jouer maintenant.
Je me recule un peu, le regarde avec toute la froideur dont je sois capable, c'est à dire beaucoup quand on me connaît bien. Qu'il soit heureux d'avoir un glaçon et pas de venin, parce que je l'ai apprécié assez pour ne pas chercher à le bousiller totalement. Et je me demande parfois pourquoi. Quoiqu'il en soit, je suis la figure même de la colère froide qui attend.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Luke Holmes

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

Célibataire.
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
♣ Croco. (avatar) ANESIDORA (signature)
631

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeJeu 14 Jan - 22:42


J'ai fais ça ?

Sa première réaction n'étant peut-être pas celle que la jeune femme attendait. Voir, pas du tout. Et pourtant, il eu d'abord la surprise qui s'afficha sur son visage, puis de la colère. La colère d'être impuissant face à tout ce qu'elle venait de lui déballer ? Face à toutes choses qu'elle venait de décrire ? Dont il était visiblement fier ? Elle avait tout gâché. Tout ce qu'il avait oublié, voilà qu'elle le remettait sur le tapis. Quoi que, ça, il n'avait jamais cherché à l'oublier. Non, si tout c'était passé correctement, il se souviendrait encore de tout ça. Mais le sort en avait décidé ainsi et quelque part quand il l'avait rencontré (enfin, juste recroisé si on s'en tenait aux faits réels) il avait apprécié ce moment. Alors c'était donc ça, l'histoire entre elle et lui ? Avait-il réellement osé faire de telles choses ? Quel culot. Quelque part il en pouvait s'empêcher de se demander ce qui lui était passé par la tête à ce moment là. Après tout, il avait fais des choses complètement délirantes ! Comment avait-il pu lui faire ça ? À elle ? Alors que maintenant il était juste incapable de lui faire bouffer son livre alors que quelque par dans sa tête, une petit voix sournoise lui soufflait l'idée depuis maintenant deux minutes ? Tout ce qu'elle disait de lui. C'était triste, mais s'il se fiait à son regard, c'était la vérité. Il ne la quitta pas des yeux, non, baisser les yeux serait la pire chose à faire.

Maintenant il les revoyait les images. Il se souvenait de ce que lui avait dit Prudence. Quelques mots peuvent parfois t'aider à te remémorer. Pas de ce qu'elle avait enfouis de plein grès, non, ça c'était le but, mais ce qu'elle avait fait disparaître sans le vouloir. Il se voyait. Hop, envolé la Thalia à travers la fenêtre. Il revoyait ces moments où il avait ris avec elle. Les moments où ils s'étaient engueulés. Un vrai duo mal assortis. Les yeux soudain perdu dans le vague, il la revoyait le jour du bal. Il la revoyais aussi la toute première fois à la bibliothèque, premier véritable lieu de leur rencontre. Un an. Un an que, sans vraiment le reconnaître, il l'avait bel et bien supporté. Comment de pareils souvenirs avaient-il pu s'envoler comme ça, en un claquement de doigts ? Ils étaient si forts et si important. Maintenant il revoyait tout (ou presque) jusqu'au baiser dans la labyrinthe. Alors ces yeux se baissent et dévisagea longuement la table. Mais où était-elle sa répartis légendaire, ses remarques blessantes et ses insultes ? Pfiou, envolées ! Ah, il avait piètre allure l'oiseau en cage.

Je ne me souvenais pas.

Elle allait penser qu'il se foutait d'elle ce qui pour une fois, n'était pas. Et il n'allait certainement pas lui dire qu'il avait placé sa vie entre les mains d'une élève qui apprenait à peine à maîtriser son don, ça non. Non, s'il le devait, il mentirait, il inventerait un accident ou... « Ou tu diras la vérité pour une fois, même si tu passeras pour un sacré con. » Elle allait sans nul doute péter un boulon, là, maintenant tout de suite. Peut-être même le frapper, au quel cas son réflexe serait de répliquer.

Comment j'ai pu faire tout ça alors que je t'aime ?

Des réponse,s il cherchait des réponses tout simplement. Et il avait pensé tout haut aussi. Mais ça, c'était comme s'il ne s'en était même pas rendu compte. Il continuait de tenter de se souvenir de tout, assolement de tout, les yeux rivés sur la table.


† blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Bubble

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

Aucune idée. Veuve ?
baisse de la température par contact
Professeur de littérature
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
246

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeSam 16 Jan - 11:28



Partners in crime
ft. Holmes & Bubble۰



La réaction de Luke me laisse abasourdie, il semble réfléchir, comme étonné de ce que je lui dis, de ce que je lui sors. Merde, arrête de me regarder avec des yeux de saumon mort ! On parle quand même de ta vie là !
Du calme, il faut que je me calme sinon, je vais lui en coller une ou le transformer en surgelé et le pire, c'est que je le ferai sciemment.
Ce qui me scie les jambes, c'est qu'il a sincèrement l'air choqué de toutes les horreurs que je lui déballe. Il va me sortir quoi comme excuse ? La schizophrénie ? Non parce que là, il va vraiment passer un sale quart d'heure.

Tu sais que là, je ressens une envie viscérale de t'enfoncer mon poing dans le nez et ce même si tu m'as déjà prouvé que tu savais répondre. La gifle et le pain au jardin, tu les a oublié aussi peut-être ? Alors bordel de merde, assume au moins au lieu de me faire le coup de l'amnésie !


Il baisse les yeux, semble toujours penser à ce que je lui ai dit. Si seulement j'avais l'impression qu'il cherchait une façon de se rattraper et pas une stupide excuse...Mais non, même pas. Il continue sur sa lancée, dans le genre "oups, j'ai totalement zappé tous les éléments qui prouvent que je ne suis qu'un immonde égoïste tête de con". Il vient de perdre les dernières parcelles microscopiques d'estime que j'avais pour lui. Finies, mortes, brûlées. Je meurs d'envie de lui changer les couilles en esquimau puis de lui éclater avec mon genou, j'ai vraiment envie de lui éclater la tête mais je reste là à attendre qu'il me sorte enfin quelque chose de potable, pas des excuses parce que je me rend compte qu'il est totalement incapable de se remettre en question mais juste qu'il assume enfin ce qu'il fait. A la limite, qu'il m'envoie paître comme il sait si bien le faire mais qu'il ne reste pas dans cette attitude prostrée en attendant que je gobe son histoire de "c'était pas moi, je me souviens pas, c'est sûrement Raymond, mon jumeau diabolique".
Je le toise, je sais que mes yeux doivent crier toute la colère, le dégoût que je ressens mais peu importe, tant mieux même. Je n'ai encore rien gelé si ce n'est mon expression faciale et c'est tant mieux. A la réflexion, je pense que je vais rester calme, totalement calme, froide et détachée. Il ne veut pas être courageux ? Pas grave, j'ai dit ce que j'avais à dire, je vais donc, comme convenu, aller voir Ciel pour mettre fin à ce binôme et effacer totalement Luke Holmes de ma vie et de ma mémoire. Je n'ai pas à m'encombrer de ce parasite égoïste qui ne cesse de me faire aller et venir comme une vague pour mieux me fracasser sur les rochers. J'inspire donc un grand coup et me recule, le regardant avec dédain tandis qu'il continue à fixer le même morceau de table dans l'espoir qu'il lui souffle la réponse. Je n'en ai plus rien à faire.

Comment j'ai pu faire tout ça alors que je t'aime ?


CRACK
L'iceberg que je tentais de former vient de se fissurer violemment. Comme peut-il....? Comment ose t-il me sortir ça avec ces yeux de gamin innocent ? COMMENT PEUT-IL AVOIR ASSEZ DE CRAN POUR ME SORTIR DES IDIOTIES PAREILLES ???!!!
Je sens une vague de colère noire me submerger et ma carapace de calme indifférent exploser en mille morceaux dans cette salle d'étude devenue totalement vide. C'est plus fort que moi, je vois rouge.
Avant même que je m'en rende compte, je lui ai agrippé l'arrière de la tête et lui ai explosé le visage sur son précieux rebord de table qu'il fixait avec tant d'intérêt. C'était entièrement pulsionnel.

Comment peux-tu oser sortir des conneries aussi grosses ? T'es vraiment un con fini !

Ma voix est hachée par la fureur, qu'il me frappe, je n'en ai plus rien à foutre. Je suis dans un état que je n'avais pas vu depuis longtemps, celui qui me donne envie de faire exploser les autres de façon douloureuse en les faisant souffrir. Cette haine à l'état brute de celle qui renferme tout et qui a subi beaucoup. Je ne pensais pas que Luke verrait ça un jour et en ferait les frais. Comme quoi, on est jamais débarrassés des abrutis, des faibles d'esprit et des insensibles. Jouer ainsi avec les sentiments, me sortir avec un air d'innocence et de sincérité la plus totale qu'il m'aime tout en jurant ses grands dieux que non, il n'a jamais commis une chose pareille...ce type est quoi ? Un sociopathe refoulé ? Fais toi soigner et putain de merde, arrête de prendre pour une idiote.
Je rassemble mes affaires qui sont déjà couvertes d'une épaisse couche de givre, je sens que l'encre de mes notes va baver, je suis bonne pour tout recopier. Vous me direz, la table et le sol autour de moi ont eux-aussi des airs hivernaux.
Je regarde ce jeune homme à qui j'ai beaucoup trop pardonné jusqu'à présent, à qui j'ai beaucoup trop donné, jusqu'à mon cœur et je crois que ça restera une des plus grosses bêtises de ma vie. Cet être à la limite de la bipolarité, qui m'a tour à tour sauvé, frappé, fait rire, humilié. Je le regarde et je sens que ça ne va pas se finir ainsi. Mais j'en ai marre, marre de chez marre, je sais que je vais soit m'effondrer soit le pulvériser si je reste. Alors autant partir. Essayer du moins. Je ramasse mes feuilles, cahiers et crayons, prête à me lever, à tourner les talons, prête à sortir d'ici.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Luke Holmes

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

Célibataire.
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
♣ Croco. (avatar) ANESIDORA (signature)
631

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeMer 6 Avr - 19:31


Paf. Son nez s'écrasa contre le bureau. Et le temps sembla alors ralentir. Comme pour mieux ressenti cet instant de pure détresse, de honte et de gène. On ne le frappait jamais. C'était bien simple, les rares personnes qui avaient osé lui en mettre une, faire semblant de ou pire, c'était retrouvé en bien mauvaise posture. Non pas parce que ses muscles (si peu développé à son grand malheur) faisait pâlir ses adversaire, mais parce qu'il avait toujours eu un don pour gâcher la vie des gens avec brio. Et avec méchanceté. Ça, il s'en souvenait, il ne pouvait pas l'oublier. Alors il releva la tête, porta une main à son nez en sang. Le regard noir, le jeune homme se leva à son tour. On pouvait lire la fureur à des kilomètres dans ses yeux, sur son visage, sur son être tout entier. Il allait exploser. Il le sentait bien. Marcher à reculons, découvrir de nouvelles têtes, découvrir de nouveaux sentiments,balancer des « énormités » (d'après la jeune femme), se faire cogner... s'en était trop. Trop pour lui. Il sentait déjà ses ailes se crisper, ils pouvait presque les sentir entière, pour la première fois depuis des mois. Elle battait légèrement derrière lui, comme si elle attendait leur tout, leur grand moment, leur grand retour. Il se voyait déjà balancer une chaise sur la jeune femme, lui hurler dessus. Mais pour le moment il se tenait juste là, debout, un goût de sel, de cuivre dans la bouche. Il ravala sa salive, renifla, bouchant ses narines de sang. Mais non, elle ramassait ses feuilles, ses papiers et ses stylos. Elle allait se barrer. Après lui avait fait un coup pareil. Il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas laissé faire ça. Alors, ravalant sa fierté d'homme galant qu'il s'était mis à construire ses derniers mois, ses sentiments, il l'empoigna par le bras et la traîna dehors avec une force soudaine, qu'il tirait sans doute de son immense colère. Et de sa frustration, accumulée depuis des mois. Une fois dans le couloir, il la lâche brusquement, l’écartant de lui de quelques mètres.

POURQUOI ?!

Il avait les dents teintés de rouge, la bouche en sang et il était aussi presque sûr d'avoir la lèvre inférieur cabossée. Les poings serrés, le long du corps, il la défiait du regard. Il avait envie de la frapper. Il était violent, mais verbalement, pas physiquement. Du moins... d'accord, il pouvait l'être dans de pareille situation. Il avait envie de lui attraper les cheveux et lui éclater la tête contre le mur. Au diable la galanterie et le principe des hommes qui ne battaient pas les femmes. Il avança d'un pas,  le regarda toujours haineux. Au fond, il était paumé. Complètement. Il l'agrippa par les épaules, et la secoua. Dans tous les sens. Il avait envie de la serrer dans ses bras au lieu de quoi, il allait finir par lui faire décrocher des larmes. Alors il compris. Ce fut comme une petite illumination dans la pénombre. Elle ne savait pas. Elle ne savait rien. Évidement, il avait tout gardé pour lui. Depuis le début. Depuis sa connerie avec Prudence.

Putain mais j'ai tout oublié, ok ? Tout, tu comprends ? Tout !

Il arrêta de la secoua, lâcha ses épaules et se redressa. Si elle voulait lui balancer une autre phrase sur les pervers narcissique ou sur un de ses romans philosophiques ou il ne savait trop quoi, c'était le moment.

Je veux que tu sortes de ma vie. Je pensais qu'on pouvait être ami mais il faut croire que... On ne peut pas. Pourquoi, j'en sais rien ? Dans une autre vie, je te haïssais peut-être, j'en sais rien. Crois le ou non, ce n'était pas le cas aujourd'hui.


† blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Bubble

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

Aucune idée. Veuve ?
baisse de la température par contact
Professeur de littérature
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
246

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeJeu 7 Avr - 9:08



Partners in crime
ft. Holmes & Bubble۰



Je rassemble mes affaires en essayant désespérément de ne pas le regarder, de rester digne. Et j'avoue non sans une certaine fierté que je me débrouille pas trop mal. Le seul signe de conflit intérieur de ma part, c'est ma lèvre inférieure que je n'arrête pas de mordre. Sinon, je m'en tire bien. Mieux que Luke en tout cas dont je sens la crispation. Je me prépare à encaisser les coups, je le connais assez pour savoir qu'il est du genre à rendre au centuple. Mais je n'en ai plus rien à faire, je suis probablement aussi violente que lui quand on me cherche. Et puis non, je n'en vois même pas l'intérêt. On se bat pour transmettre un message (puissance, colère...) et je crains qu'il n'y en ai plus aucun à faire passer.
Brusquement, je sens Luke me chopper le bras avec une douceur de catcheur et m'entraîner dehors, laissant nos affaires en plan. Je me débats pour me dégager de sa prise, faut qu'il se calme l'homme des cavernes, hésite à utiliser mon pouvoir pour lui coller des engelures puis me sens libérée et repoussée. La vache, il a vraiment une sale tête. Et je n'ai aucun regret. Je ne dirais pas que je jouis particulièrement de la voir la tronche en sang mais...ouais, quand même un petit peu. Plus que son nez qui coule rouge, ce sont ses yeux qui m'interpellent (pour changer). Il est vraiment furax (mais c'est pas une surprise) et je sens bien qu'il a tout un flot d'injures et autres coups qu'il retient. Mais vas-y alors Blondie, my body is ready.
Je le toise avec froideur, on doit ressembler à deux lions près à se déchiqueter, immobiles, tendus et se guettant l'un, l'autre. Comment on a pu en arriver là ? Je me dis que ça couvait depuis le début mais qu'avec le temps et la répétition des situations, ça s'est envenimé comme une plaie qui se serait infectée. Lorsqu'il avance vers moi avec son regard de tueur, je ne recule pas, hors de question de lui faire ce plaisir.
Mais qu'Est-ce qu'il attend au juste ? Le déluge ? Des excuses ? Ou alors le choc contre le bureau a ralenti sa capacité à balancer des remarques ? Perso, je ne vais pas attendre qu'il trouve ses mots, j'ai d'autres choses à faire. Des devoirs, aller voir Ciel pour le prévenir du problème de binôme.
C'est alors que Luke m'empoigne par les épaules et commence à me secouer avec une violence qui me renseigne assez sur son état d'esprit. Je serre les dents, essaie de le repousser mais peine perdue, il est bien accroché. Je me demande si mon cerveau ne va pas se décrocher à force de cogner mon crâne comme ça, et puis va respirer quand tu es secouée comme dans un shaker ! C'est là où je remarque la différence de taille entre lui et moi, bien qu'il soit taillé comme un gressin, il conserve une bonne tête de plus que moi et ça l'avantage dans certaines situations. Comme quand il décide de m'utiliser comme maracas.

Putain mais j'ai tout oublié, ok ? Tout, tu comprends ? Tout !


Il me lâche et je recule instinctivement, reprenant mon souffle, le regardant fixement et avec -je l'avoue- une certaine appréhension, guettant son prochain mouvement d'humeur. D'ailleurs, je m'attendais à bien pire venant de lui. Le temps de me remettre le cerveau à l'endroit, j'analyse ce qu'il vient de crier. Encore son histoire d'amnésie ? Il n'en démord pas. J'ai envie de lui balancer quelque chose de bien violent verbalement mais je ne trouve rien. Et surtout, je doute. Parce qu'il a vraiment l'air sincère. C'est gros comme histoire une amnésie mais pour s'y tenir à ce point... Se pourrait-il que pour une fois dans sa courte existence Luke Holmes dise la vérité ? Je me redresse, sens là où il a enfoncé ses doigts sur mes épaules (je vais avoir des marques) et fronce les sourcils.
Luke me regarde avec un mélange de colère noire, de mépris (mais ça j'ai l'habitude) et de tristesse.

Je veux que tu sortes de ma vie. Je pensais qu'on pouvait être ami mais il faut croire que... On ne peut pas. Pourquoi, j'en sais rien ? Dans une autre vie, je te haïssais peut-être, j'en sais rien. Crois le ou non, ce n'était pas le cas aujourd'hui.

A ce point tu veux te la jouer drama ? Doucement, je suis prête à t'écouter moi !
Soyons clairs, je suis loin d'en avoir fini avec lui et il est hors de question qu'il lâche tout comme ça en mode "j'veux plus te voir". C'est compréhensible, totalement, mais j'avoue que je refuse qu'il fasse ça.
Ma colère est légèrement retombée, faisant place au doute et à la réflexion, j'attrape Luke par le bras, me préparant déjà à un violent mouvement de rejet, le regardant droit dans les yeux.

Attend Luke, évite de dramaquitter maintenant. Qu'Est-ce que tu entends par "tout oublier" ? Tu as perdu la mémoire ? Comment ?

Je pousse un soupir, essayer de me calmer et faire un pas vers lui me demande un effort considérable après les dernières semaines à le maudire. Mais c'est nécessaire.

Ecoute, je ne dis pas que je suis prête à te croire, mettons-nous d'accord. Mais...je veux bien écouter ta version. Explique-moi.

Je ne vais pas lui pardonner pour autant, je l'ai déjà trop fait et même si ça a pris des proportions un peu hardcore, je crois que mes agissements étaient compréhensibles. Simplement -et c'est un défaut que je ne parviens pas à corriger- je refuse que ça se finisse comme ça sur un possible malentendu. Je veux connaître toutes les versions de l'histoire avant de porter un jugement. Je ne vais pas redevenir ami avec Luke pour autant mais au moins j'aurai la conscience tranquille et l'impression de ne pas avoir mal agi. Si tant est que l'autre emplumé accepte d'abandonner sa sortie dramatique.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Luke Holmes

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

Célibataire.
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
♣ Croco. (avatar) ANESIDORA (signature)
631

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeLun 18 Avr - 19:26


Va te f...

...aire voir. Le reste de ses mots restèrent bloqués dans sa gorge quand elle termina de parler à son tour. Allons bon, elle se prenait pur un flic maintenant ? Elle voulait interroger, peser le pour et le contre et décider de si oui ou non ils auraient le droit de se revoir ? Il avait la désagréable sensation de passer un examens et avait horreur de ça. Il lâcha un soupire, se frotta le nez et fouilla dans ses poches à la recherche d'un mouchoir ou d'un petit quelque chose pouvant arranger les choses. En vain ? Tant pis, avec un profond dégoût se fut sa manche qui servit pour essayer son nez ensanglanté. Lui qui était si soigneux...

Bon. Je vais être très clair. Pour moi, nous nous sommes rencontrés au lac. Voilà. Avant, je ne te connaissait pas. Mais tes mots, la manière dont tu avais de me parler et de me regarder m'ont laissé pensé que nous avions un passé toi et moi. Comment te dire... J'ai oublié des fragments de ma vie avant mon arrivée ici. Et des fragments de ma vie d'ici. Et il semblerait que tu en fasses partis, je suis navré. La seule personne qui pouvait valider mes dires était Prudence, mais il y a quelques mois, elle a décidé d'aller vivre dans le monde extérieur. C'est à elle que je dois ce trou de mémoire béant.

Allait-il lui avouer qu'il le lui avait demandé ? Pour il ne savait quelle raison d'ailleurs, c'était ce qui était embêtait d'ailleurs. Il allait juste passer pour un gros débile. Il croisa les bras sur son torse et fronça les sourcils. Ses yeux bleus avaient arrêtés de lancer des éclairs et son regard était redevenu plus doux.

Pour moi tu es Thalia, la fille sympa du lac, ma seule amie d'ailleurs. J'ai pas cherché à m'en faire d'autre depuis mon... problème. C'est tout. Je ne comprends rien à ce que tu insinue, aux perches grandes ça (il mima avec ses bras) que tu me tend, je... Je suis perdu. Et si j'ai perdu la mémoire, c'est parce que je l'avais demandé. Mais ça a foirer sur la fin. Alors, contente ?

Vider son sac faisait un bien fou. L'ancien Luke ne l'aurait jamais fais, il le sentait au fond de lui. L'ancien lui n'aurait sans doute jamais eut envie non plus de la prendre dans ses bras et la serrer pour éviter de s’effondrer. Autrefois, il ne l'aurait jamais embrassé, jamais effleuré du bout des doigts, jamais aimé. L'ancien lui devait être un sacré con. Les souvenirs qu'il avait de lui lui avait permit de ne pas se perdre, mais il devait bien avouer qu'il avait négligé l'aspect Thalia. Ses poings s'étaient détendus, il la regardait à présent droit dans les yeux, dans l'attente d'une réaction. Il priait juste pour ne pas se prendre une claque ou quelque chose dans le genre. Il préférait de loin les insultes, un départ brusque aux gestes violents.


† blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Bubble

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

Aucune idée. Veuve ?
baisse de la température par contact
Professeur de littérature
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
246

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeMer 20 Avr - 14:23



Partners in crime
ft. Holmes & Bubble۰



Arrive un moment où le cerveau décroche. On a beau se préparer à entendre quelque chose de gros, quand ça nous arrive dans la figure, on n'enregistre pas. On analyse pas. Et là, cette histoire de perte de mémoire, je ne la comprend pas. Mais alors pas du tout. Je vais essayer de décortiquer un peu les infos.
Il maintient donc avoir perdu la mémoire et jusque là, je l'écoute avec calme, dans l'attente d'explications plus approfondies. Il a commencé à parler de Prudence, je la connais vaguement, elle est sympa. Ce pourrait-il qu'il s'agisse d'un simple accident de pouvoirs ? Alors pourquoi ne pas en avoir parler au professeur X pour qu'il essaie de réparer les dégâts ? A moins que ce ne soit irréversible. Et puis ils n'ont peut-être pas voulu s'attirer d'ennuis. Mals jusqu'à quel point Luke a t-il perdu la mémoire ? Je décide de garder mon calme, d'attendre la suite. Même s'il ne s'agissait au départ que de lui accorder le bénéfice du doute, je commence à croire à ses histoires. Passons à la suite. Qui a de quoi faire rire. Moi, la fille sympa ? Il a du en revenir de cette impression. J'en profite d'ailleurs pour fouiller dans ma poche et lui tendre un mouchoir en papier (non utilisé, je précise) encore tout froid après mon petit coup de sang ce qui devrait être appréciable pour un nez meurti de blond râleur.
La fin de sa tirade est moins amusante. La thèse de l'accident bête s'envole en fumée. C'était par choix ? Alors s'il ne se souvient plus de rien...
Je le fixe avec un mélange d'incompréhension, de choc et de tristesse. Qu'a-t-il voulu oublier initialement ? Quelle partie était désirée ?
C'est probablement très égoïste de ma part voire égocentrique mais je ne peux m'empêcher de me demander s'il souhaitait m'oublier moi. C'est bête hein ? Je crois que j'ai le cerveau en bouillie avec tout ça, les insinuations dans le vide, les sentiments qu'il me balance comme ça, la dispute, son amnésie...
J'essaie de conserver mon sang-froid, un air calme mais à l'intérieur, c'est le bazar. À ma grande honte, je le crois totalement. J'ai probablement tort mais je ne vois pas de trace de mensonge chez lui. Alors soit je suis très naïve soit il me dit la vérité et vu ce que c'est, je crois que même un idiot ne pondrait pas un mensonge aussi gros.

Contente de connaître la vérité, oui. Pour le reste...

Je me mord la lèvre, baisse les yeux un court instant, une foule de questions sur le point de sortir mais aucune ne franchissant le pas.

Pourquoi tu as voulu perdre la mémoire ? Qu'est-ce qu'il y avait de si affreux dans ta vie qui vaille la peine que tu perdes un pan comme ça ?

Oh, évidemment il y a une ou deux raisons qui me viennent à l'esprit. L'histoire de Luke est loin d'être rose. Il a souffert avec son père et je pense que la culpabilité le ronge vis à vis de sa sœur. La rongeait du moins vu son changement de caractère. Il s'est adouci, calmé, il a l'air plus heureux ces derniers temps (quand je ne viens pas lui coller des pains dans le nez). Mais...je ne peux m'empêcher de penser qu'acheter sa tranquillité d'esprit un tel prix, c'est de la lâcheté pure et simple. On apprend de ses erreurs, ce sont les cicatrices qui nous construisent. Balayer le bon comme le mauvais d'un revers de la main... Je trouve ça lâche. Oui. Parce que c'est nier ce que l'on a fait. Après, je ne suis pas dans la tête de Luke, je ne l'ai jamais été. Je n'ai pas vécu son quotidien. Je n'ai pas la prétention de comprendre. Mais quand je vois où ça l'a mené de perdre la mémoire. Après, c'est probablement très égoïste de ma part.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Luke Holmes

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

Célibataire.
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
♣ Croco. (avatar) ANESIDORA (signature)
631

Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitimeVen 27 Mai - 11:53

« Attend Luke, attend ! » La petite fille court juste derrière lui, elle peine à rester à sa hauteur. Elle tente aussi de lui attraper la main, en vain. Tous les deux savent qu'ils ne peuvent pas s'arrêter de courir, pas maintenant. Le tunnel était indéfinissable, et la clarté qui lui avait semblait avoir vu tout à l'heure, au bout de cet enfer ne faisait que s’éloigner seconde par seconde. C'était l'enfer, rien de plus. Le froid lui engourdissait les membre et peu à peu il sentait sa vision se brouiller. La fillette lui agrippa la main, tout devient flou autour de lui. Le visage de la petite fille, son sourire autrefois joyeux, ses nattes soigneusement tressé et attaché par deux rubans jaunes. Il l'avait pris dans ses bras, il l'avait serré et puis, d'un seul coup, plus rien. Il ne tenait plus qu'une robe, des rubans jaune et deux petites chaussures tombèrent par terre. Son corps s'était envolés. Le décor avait changé. Le tunnel avait laissé place à une grande chambre, richement décoré. Deux fauteuil pourpre et or trônait face à une grande bibliothèque. Un grand lit à baldaquin se dressait juste devant lui et semblait l’appeler. Il se sentait la,s fatigué. Il n'avait jamais vu cette pièce de sa vie, il en était intimement persuadé. Et puis soudain, deux bras s'enroulèrent autour de sa taille. Cet odeur, il la connaissait. Du moins, il l'avait connu. C'était celle d'un être qui autrefois lui était très cher. Les bras de l'inconnu se serrèrent un peu plus et il frissonna quand il lui déposa un baiser dans la nuque. Il avait envie de se tourner, de lui faire face. Impossible. Ses pieds étaient cloués au sol, ses jambes refusaient de lui obéir. Il avait cette envie terrible de se débattre, de voler loin d'ici. De voler. Ces ailes. Ces ailes sombres avaient elles aussi disparues. « Il te manque quelque chose petit oiseau ? » La voix résonnait au fond de son esprit, sombre, cruel et rauque. Il se tourna, l'autre avait disparu à son tour. Il était seul. Dans un endroit que pour une fois, il connaissait. De grande et vertigineuse haies vertes, soigneusement coupés mais écartés par endroits. Et un rire. Qu'il reconnu tout de suite. Une chevelure brune disparue derrière les haies. Il se devait de la suivre, maintenant. Alors il s’élança à sa poursuite et... Chuta. En sueur il se réveilla. Ces songes étaient tous sans queues ni têtes. Ces personnes au visage floutées n'étaient que des... des démons. Sans doute des démons du passé qu'il tentait de refoule,r mais qui s'accrochait pour rester dans un fragment de mémoire. Et un fragment de mémoire il en avait à présent un beau, et juste devant lui.

Le croyait-elle enfin ? Elle avait l'air en tout cas. Le soulagement l'envahis alors. Thalia allait-elle enfin arrêter de l'insulter et de le frapper ? Pourquoi ? Ah, elle était drôle par moment. Peut-être qu'il ne s'en souvenait pas de ça, non ? C'était justement le but. Et il n'allait pas forcer sa mémoire pour elle. Hors de question. S'il y avait bien une chose dont il était sûr, c'est que le vieux Luke avait voulu oublier. Pas pour se souvenir des mois après.

Justement, j'ai oublié. Preuve que ça a marché. Et crois le ou non, quoi que ce soit, je me suis sentis plus léger. Bon, bien sûr je ne pouvais pas savoir que les effets n'allaient pas s'arrêter là mais...

Il haussa les épaules. Personne n'avait pu le prévoir après tout! Prudence et lui n'avait même pas envisagé ça une seule seconde. Quoi que, lui, si. Mais pas longtemps. Beaucoup de gens paieraient pour oublier. Oublier des fautes, des erreurs, des blessures anciennes... parce que certains comme lui en pouvaient tout simplement plus avancer à cause de ses fautes. Il le savait. Il avait été quasiment incapable d'aimer, d'apprécier des gens et d'avoir une vie sociable.

Oh, je vois que tu cogites. Chacun à ses raisons, hein ? Nous ne sommes pas tous égaux.

Il avait envie d'arrêter de parler de ça. Partir loin d'ici. Avec elle si elle en avait envie. Qu'elle le veuille ou non, elle était son ancre maintenant. C'était avec elle qu'il voulait être et personne d'autre.


† blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -


Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Empty
MessageSujet: Re: Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)   Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] True Crimes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: XAVIER'S SCHOOL :: Premier étage :: salle d'étude-