.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez
 

 Long time no see, eh? - Hollyham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Graham Lester

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse deltagrumpy lioncats
- Graham Lester -
duco corporis

bonne nouvelle, Graham a décidé d'arrêter d'être stupide, mais chut, c'est un secret
lion de némée; capacité de se transformer en un immense lion, de plus sa peau est "pare-balles" c'est à dire qu'elle n'est pas entaillable.
professeur de maitrise des pouvoirs liés aux animaux
22/09/2014
jensen ackles
avatar by moi, signature by northern lights
1344

Long time no see, eh? - Hollyham Empty
MessageSujet: Long time no see, eh? - Hollyham   Long time no see, eh? - Hollyham Icon_minitimeVen 19 Déc - 23:54


   
❝Long time no see, eh?❞
   Hollya & Graham
Comme chaque samedi matin, Graham s'était levé aux environs de onze heures, avec un léger mal de crâne. Il avait passé son vendredi soir avec Ciel, comme d'habitude, et il avait un peu abusé de la boisson. Le soleil l'avait réveillé ce matin-là, provoquant des grognements de la part du mutant. Il avait beau avoir trente trois ans, se lever était toujours aussi difficile. Il s'était dirigé, tel un zombie, vers sa salle de bain, pour se glisser sous une douche glacée, tonifiante. C'était là son secret pour faire disparaître la désagréable sensation des lendemains de soirées un peu trop alcoolisées: une douche froide, et un café. C'est pourquoi il avait enfilé un henley gris et un jean avant de se rendre à la cuisine de l'institut pour se faire couler un café long. Quelques minutes plus tard, il remonta, mug en main, souriant et saluant ceux qui lui disaient bonjour, élèves ou professeurs. Il avait effectué sa routine matinale, il pouvait désormais socialiser en s'exprimant autrement que par des grognements indistincts. Lorsqu'il passa devant l'ancienne chambre d'Hollya, qui était restée désespérément vide et fermée pendant huit mois, il fit encore quelques pas avant de s'arrêter et de froncer les sourcils. Est-ce qu'il était encore soul? Est-ce que quelqu'un avait mit de la drogue dans son café? Il aurait juré qu'il avait vu la mutante dans la chambre. Il but une gorgée de sa boisson chaude, avant de faire demi-tour pour jeter un coup d’œil dans la chambre et ainsi vérifier qu'il ne perdait pas la boule. Et elle était bien là, Hollya, en train de défaire ses valises. Le visage de Graham s'illumina instantanément. Bien sur, il ne savait pas pourquoi elle avait disparu, il aurait pu lui en vouloir, s'il n'avait pas conscience que le pouvoir d'Hollya pouvait être très imprévisible et l'envoyer très loin dans le temps, que ce soit dans le passé ou dans le futur. Il ignorait juste que ce n'était pas vraiment le cas, pas cette fois-ci. Il s'appuya contre l'encadrement de la porte, et porta son mug à ses lèvres, sans un mot. Hollya ne l'avait toujours pas remarqué, car elle lui tournait le dos. Il adorait cette petite. Elle était surement beaucoup, beaucoup plus vieille que lui, mais qu'importe. Elle avait toujours été là pour lui et pour Ciel, à différents moments de sa vie, il lui en était très reconnaissant. Il s'était attaché à elle et à chaque fois qu'elle réapparaissait dans sa vie, il était aussi heureux qu'un enfant le jour de Noël.

« Sympa la nouvelle coupe! » finit-il par dire, signalant ainsi sa présence. Il esquissa un sourire en coin tout en fixant le crâne à moitié rasé d'Hollya. C'était osé comme coupe, il en fallait, du cran, et Graham appréciait cela. Ça avait aussi un petit côté militaire qui lui rappelait ses jeunes années. Cette pensée lui donna l'impression d'être un vieillard, il la chassa de son esprit. Non, il était encore un jeune homme en pleine forme. Graham traversait une légère crise de la trentaine, mais il se soignait. Il avait juste du mal à accepter l'idée qu'il était désormais plus proche de la quarantaine que de la vingtaine. Il s'avança d'un pas, avant de terminer son café et de le poser sur le premier meuble à sa disposition, à savoir la commode. Lorsqu'il reposa son regard ambré sur son amie, elle s'était retournée. Il découvrit alors son ventre arrondi et haussa les sourcils sous la surprise, son sourire s'élargissant encore plus. Graham adorait les enfants, ils apportaient de la joie et de l'optimisme. La naissance de son fils restait l'un de ses souvenirs les plus heureux. « Wow! Félicitations! C'est pour quand? » demanda-t-il, et sa voix trahissait son excitation, ses yeux brillaient de bienveillance, mais aussi de bonheur. Il franchit l'espace qui les séparaient, pour la serrer dans ses bras, un peu maladroitement à cause de son ventre, mais il en avait terriblement envie, et ce n'était un ventre rebondi qui allait l'en empêcher. Il adorait prendre dans ses bras ses amis. Finalement, Graham était quelqu'un de très tactile. Il avait besoin de sentir ceux qu'il apprécie, de les toucher pour s'assurer qu'ils ne disparaîtraient pas, qu'ils seraient toujours là. Il avait perdu beaucoup de gens qui lui étaient chers, alors il profitait de ceux qui étaient encore là du mieux qu'il pouvait. « Tu m'avait manqué! Comment ça va? » dit-il en la libérant de son étreinte. Il détailla son visage, elle semblait aller bien, en tous cas, elle était toujours aussi radieuse.
   
© Pando


heart of courage
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream, You're part of a machine, you are not a human being, With your face all made up, living on a screen, Low on self esteem, so you run on gasoline." - halsey
Revenir en haut Aller en bas
Hollya Sonstead

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltamadmen krakens
- Hollya Sonstead -
wibbley wobbley timey wimey

Amoureuse, en couple depuis très longtemps si on peut dire, mais rien n'est évident avec Hollya. Viens d'accoucher d'une petite fan de star wars.
Elle voyage dans le temps, peut se téléporter dans le passé ou dans le futur, plusieurs jours en arrière ou en avant, n'importe où. Elle se déplace où elle veut sur la ligne du temps. Cela dit, son pouvoir la contrôle aussi, puisque ponctuellement, il décide de l'envoyer où il veut quand il veut, généralement très loin dans l'espace-temps et sans qu'elle puisse y changer quoi que ce soit. À savoir, son corps est lui-même un portail donnant accès à n'importe quelle époque. Quand elle le souhaite, les actes du présent n'ont donc pas d'effet sur elle.
Professeur de littérature et philosophie, et ouais.
28/11/2013
Natalie FUCKING Dormer.
Tearsflight (ava) & tumblr (gifs).
466

Long time no see, eh? - Hollyham Empty
MessageSujet: Re: Long time no see, eh? - Hollyham   Long time no see, eh? - Hollyham Icon_minitimeSam 20 Déc - 18:26


I'm back bitches.
Je crois que le plus chiant dans sa grossesse, hormis le fait d'être devenue énorme et de ne plus manger comme elle le voulait -même si ce dernier point allait bientôt changer- , c'était de ne plus pouvoir utiliser ses pouvoirs. Avant, il lui suffisait de penser à un endroit pour s'y retrouver... Aujourd'hui, Hollya devait prendre le bus, le train, le métro, et c'était franchement chiant... ou pire, marcher. Non pas qu'elle soit fainéante, mais un peu quand même. Faire du sport, s'entretenir, ce n’était franchement pas son truc, alors devoir faire des kilomètres pour atteindre un point, c'était hors de question. Malheureusement, la pauvre n'avait pas le choix, résultat, elle était seule, dans les couloirs, en train de tirer sa grosse valise comme un hippopotame essayant de trainer le corps d'un autre hippopotame décédé, la classe internationale. Le pire, c'est que Silver lui avait proposer son aide, en bon futur papa qu'il était, mais idiote et fière comme pas deux, la blondinette avait crier haut et fort que ça irait, qu'il pouvait retourner dans ses cuisines pour faire son job et que tout un tas d'élèves allait se bousculer pour lui donner un coup de main. Et mes fesses c'est du poulet. Beaucoup de gamins l'avait vu galérer dans les couloirs de l'école, mais trop pressée ou trop « je fais ma crise d'ados mutants » aucun n'avait daigné lui lancer un regard. Tous des ingrats, après tout ce qu'elle leur avait apporté... surtout des emmerdes, certes, mais quand même, un peu de respect pour ses ainées, surtout quand ils portent un alien en eux.

Agacée et essoufflée, Hollya posa sa valise sur le lit, tant bien que mal, avant de s'allonger à côté comme si elle venait de courir un marathon, alors que, soyons honnêtes, elle n'avait fait que dix mètres à pieds. « J'espère que tu notes tout ce que j'endure pour toi petit alien... » Oui oui, elle parlait à son enfant en le désignant clairement d'alien, et non pas de petits trésors magnifiques ou de petits miracles comme toutes mères normalement constituées, mais comme le dirait un grand homme : C'EST NORMAL CHEZ HOLLYA! ♫ . Après avoir récupéré, elle décida enfin de défaire son sac, tout en observant cette chambre dans laquelle elle avait jadis passé tant de temps... C'était fou comme les souvenirs étaient encore vivaces dans son esprit, comme si tout ce qu'elle avait vécu ici c'était produit il y a seulement quelques jours, alors que non, c'était il y a presque huit mois... Un battement de cils dans la vie d'un elfe... heu non mayrde ça c'est dans le Hobbit, cela dit c'est vrai, ce n'était qu'un battement cils dans la vie d'Hollya, même si elle espérait que cette fois, ce battement dure un peu plus longtemps, qu'elle puisse au moins le contrôler et ne pas disparaître une nouvelle fois de la vie des gens qu'elle aimait. Pour ne pas penser à ça, la belle secoua la tête, commençant à déballer ses affaires, jusqu'à ce qu'une voix la sorte de sa torpeur. « Ouais, je sais, j'ai la classe... » Dit-elle, souriante, tout en caressant son crâne à moitié raser. Graham, il était là. Enfin quelqu'un avec qui aucun drame n'arrivera jamais. Bon, peut-être que s’il savait qu'elle était partie de son plein grès cette fois-ci, il lui passerait un savon, mais garons l'illusion pour l'instant, laissons le croire ce qu'il veut croire.

Bien sûr, il remarqua bien vite le changement de silhouette de son ami, faut dire qu'à moins d'être bourrée et/ou aveugle, y'avait peu de chance pour pas le notifier. Tout en le laissant la prendre dans ses bras, même si entre nous, Hollya n'était pas franchement la meilleure en calin, elle avait un peu de mal avec les contacts physiques, la belle ne perdit pas son sourire avant de lui répondre. « J'en ai plus que pour quelques semaines... En théorie... » À moins qu'elle mette au monde un trou noir bien sûr. Oui, elle avait toujours peur de cette éventualité, même si Silver l'avait rassuré, même si elle savait qu'elle ne serait pas seule en cas de problème, ça restait une possible vérité, l'éventualité qu'à cause de son pouvoir, son deuxième enfant ne vienne jamais au monde et disparaisse du jour au lendemain. Mais hors de question de s’apitoyer, Hollya voulait parler avec Graham comme avant, avoir de ses nouvelles et non pas encore et encore imaginer le pire. « Ça va, j'ai tout le temps faim, je n'ai pas manger de poulet frit depuis huit mois, le drame de ma vie, j'ai pris surement vingt kilos, j’utilise plus mes pouvoirs pour pas blesser le bébé, je dois marcher, ou pire, prendre le métro, moi, prendre le métro, tu te rends compte? Mais à part ça, je crois que ça va... » Ouais, à part ça, ça va. « Et toi? Comment va Ciel? Et ton frère? Quoi de neuf? Dis-moi tout! Fais moi rêver! » Ni une ni deux elle se posa sur le lit, telle une enfant attendant une sucrerie, avide d'entendre les histoires de son ami, surtout ses histoires de cœurs en faites.
Revenir en haut Aller en bas
Graham Lester

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse deltagrumpy lioncats
- Graham Lester -
duco corporis

bonne nouvelle, Graham a décidé d'arrêter d'être stupide, mais chut, c'est un secret
lion de némée; capacité de se transformer en un immense lion, de plus sa peau est "pare-balles" c'est à dire qu'elle n'est pas entaillable.
professeur de maitrise des pouvoirs liés aux animaux
22/09/2014
jensen ackles
avatar by moi, signature by northern lights
1344

Long time no see, eh? - Hollyham Empty
MessageSujet: Re: Long time no see, eh? - Hollyham   Long time no see, eh? - Hollyham Icon_minitimeMar 23 Déc - 21:26


   
❝Long time no see, eh?❞
   Hollya & Graham
Graham était toujours heureux de retrouver Hollya. Il adorait sa joie de vivre qui était très contagieuse. Il suffisait au professeur de s'entourer de gens comme elle pour se sentir bien et oublier ses problèmes. S'il n'avait personne, alors il les noyait dans l'alcool. C'était aussi simple que ça. C'était aussi pour ça que Graham cherchait toujours à rendre heureux ceux qui l'entouraient. Hollya déclara n'en avoir plus que quelques semaines, et Graham fronça les sourcils en entendant les mots "en théorie". Il ne voulait pas gâcher l'euphorie du moment et plomber l'ambiance, alors il lui demanderait plus tard. Mais il n'oubliait pas. « Tu sais si c'est un garçon ou une fille? » demanda-t-il, curieux. La naissance d'une nouvelle vie était toujours quelque chose d'excitant pour lui, et il avait hâte de voir ce petit, ou cette petite pointer le bout de son nez. Il laissa Hollya se libérer de cette étreinte qui était devenue un peu awkward. « Ça va, j'ai tout le temps faim, je n'ai pas manger de poulet frit depuis huit mois, le drame de ma vie, j'ai pris surement vingt kilos, j’utilise plus mes pouvoirs pour pas blesser le bébé, je dois marcher, ou pire, prendre le métro, moi, prendre le métro, tu te rends compte? Mais à part ça, je crois que ça va... » Graham ouvrit de grands yeux, comme si on venait lui annoncer la fin du monde. « Mais c'est terrible! » s'exclama-t-il en posant théâtralement les mains sur son crâne. Il était plus choqué par le fait ne pas pouvoir manger de poulet frit, lui qui était constamment en train de manger. De plus il connaissait l'amour que portait Hollya à ce plat, c'était comme si empêchait l'ancien soldat de manger des hamburgers. Le drame ultime. Y a pas à dire, les femmes sont des êtres forts, pour pouvoir se priver ainsi de leur plat préféré pendant neuf mois. « Et toi? Comment va Ciel? Et ton frère? Quoi de neuf? Dis-moi tout! Fais moi rêver! » Graham alla s'asseoir au bord du lit, le temps de trouver les mots, d'organiser ses pensées. Le mutant n'était pas très bon orateur, alors il réfléchissait avant de parler, ça lui évitait de dire n'importe quoi. « Eh bien je m'inquiète un peu pour Ciel, parce qu'il dort pas beaucoup. L'autre jour il a fait son cours en français et il a mis cinq minutes à se rendre compte que les élèves ne comprenaient rien. » Il rit avant de reprendre. « Mais pendant les vacances, je vais le forcer à dormir, même si pour ça je dois l’assommer. » Il prit un air très sérieux. Il était très bien capable de le faire. Le manque de sommeil était très mauvais à la santé. « Wade est arrivé il y a quelques mois, et je suis super heureux de l'avoir sous la main. Je peux le surveiller, et je peux t'assurer qu'il me surveille aussi! » dit-il avec un sourire amusé. Avec tous les problèmes qu'il avait eus, il avait un peu oublié à quel point la famille, c'était important. Avec tout ce qu'il avait subit, il s'était replié sur lui-même car il avait refusé de partager sa peine avec sa famille. Il pensait être assez grand et fort pour s'en charger tout seul. Mais en voulant les protéger, il leur avait seulement fait mal et il s'e n voulait. Alors désormais il faisait l'effort d'appeler sa mère plusieurs fois dans le mois, pour lui assurer que tout allait bien, mais il laissait son frère tranquille car sa mutation ne lui rendait pas la vie facile, alors il ne voulait pas en plus l'embêter avec ses problèmes. Il avait Ciel pour ça. Ciel sa béquille, Ciel son salut, Ciel son confident. Graham ne serait surement pas là sans lui.

Graham releva la tête soudainement, plissant les yeux, se rappelant ce qu'elle avait dit. « Pourquoi tu m'as dis "en théorie?" Quelque chose ne va pas avec le bébé? » demanda-t-il, légèrement inquiet. Il aurait été tellement dommage que ce soit le cas, Hollya ne le méritait pas. Et Graham savait qu'une fausse couche pouvait être quelque chose de très traumatisant. De plus le mutant avait toujours tendance à vouloir protéger, parfois trop, ceux qui lui étaient cher. Wade le lui avait souvent reproché.  « En tout cas, j'espère que tu sais que je suis toujours là si t'as besoin de quoi que ce soit. » Graham n'était peut-être pas bon pour mettre des mots sur ce qu'il ressentait, mais il était un excellent écouteur. Il faisait très attention à tout ce que ses proches disaient, car quoi de pire que d'avoir l'impression que personne ne vous entend. Ce n'était pas bon de tout garder pour soit-même, Graham était très bien placé pour le savoir.
   
© Pando


heart of courage
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream, You're part of a machine, you are not a human being, With your face all made up, living on a screen, Low on self esteem, so you run on gasoline." - halsey
Revenir en haut Aller en bas
Hollya Sonstead

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltamadmen krakens
- Hollya Sonstead -
wibbley wobbley timey wimey

Amoureuse, en couple depuis très longtemps si on peut dire, mais rien n'est évident avec Hollya. Viens d'accoucher d'une petite fan de star wars.
Elle voyage dans le temps, peut se téléporter dans le passé ou dans le futur, plusieurs jours en arrière ou en avant, n'importe où. Elle se déplace où elle veut sur la ligne du temps. Cela dit, son pouvoir la contrôle aussi, puisque ponctuellement, il décide de l'envoyer où il veut quand il veut, généralement très loin dans l'espace-temps et sans qu'elle puisse y changer quoi que ce soit. À savoir, son corps est lui-même un portail donnant accès à n'importe quelle époque. Quand elle le souhaite, les actes du présent n'ont donc pas d'effet sur elle.
Professeur de littérature et philosophie, et ouais.
28/11/2013
Natalie FUCKING Dormer.
Tearsflight (ava) & tumblr (gifs).
466

Long time no see, eh? - Hollyham Empty
MessageSujet: Re: Long time no see, eh? - Hollyham   Long time no see, eh? - Hollyham Icon_minitimeMar 30 Déc - 22:23


I'm back bitches.
Évidemment que non tu ne sais pas si c'est un garçon ou une fille. Il faut dire qu'en huit mois de grossesse, tu n'as pas pris la peine de faire la moindre échographie, trop peur de te retrouver face à un trou noir qui irrévocablement te détruirait. Cela dit, les choses sont différentes maintenant que tu as retrouvé Silver, tu sais qu'a un moment ou un autre, vous irez faire cette putain d'écho' et que de fils en aiguille tu sauras enfin si tu attends un ou une alien. Perso, tu préfère penser qu'il s'agit d'un petit garçon, après tout, en fille, tu as déjà Leia que tu peux habiller comme une princesse et coiffer telle une poupée géante, alors un petit gars à qui tu apprendrais à jouer au foot, ça serait surement pas mal. Et comme ça, tu pourras lui donner le divin non de Vador ou Luke ou même Anakin. Ouais, ce serait chouette. Mais pas le temps de rêver, le beau Graham attend une réponse. « Non, je sais pas encore si c'est une fille ou un garçon, j'espère que ce sera un p'tit mec... » Tu ne peux t'empêcher d'afficher un sourire amusé, pensant à tout ce que tu pourrais faire avec un petit garçon, les jouets que tu pourrais lui acheter, les vêtements aussi, des rêves que tu ne t'étais pas permis de faire avant ton retour ici, trop effrayée, trop paniqué à l'idée de te retrouver seule sans rien, sans enfant, sans Silver, aujourd'hui, tout devenait étrangement plus vrai, plus réalisable, moins effrayant.

Face à ton désarroi Graham semble compatir, enfin quelqu'un qui comprends à quel point il est difficile de se passer de poulet frit quand on est une morfale accro à ce met comme toi, il faut dire que lui-même était un peu accro au hamburger, il devait imaginer ce que serait une vie sans ça et donc comprendre un centième de la douleur que tu ressentais à cet instant. Faussement désespérée, tu hoches la tête, affichant un air de « merci » comme si tu le remercier de te comprendre. À ton tour tu lui poses tout un tas de questions et comme tu t'y attends, il met quelques minutes avant de répondre, organisant sans doute ses pensées, contrairement à toi, il parlait moins naturellement, moins librement, toi tu as l'expérience de la femme qui sait parler pour hypnotiser la foule. Talent utile quand on se retrouve accusé de sorcellerie au quinzième siècle, sans ça, tu aurais pu finir au bucher, ou pire, exorcisé par on ne sait quel prêtre atteint de la lèpre. Haa la bonne vieille époque. Souriante, tu l'écoutes te répondre, assise comme un phoque obèse sur ton lit. « Ça fait plaisir de voir que certaine chose ne change pas ici... Toi , prenant toujours soin de Ciel par exemple... » Tu ne peux t'empêcher d'afficher un sourire amusé, imaginant encore et toujours la relation compliquée qu'il y a entre ces deux-là, te rappelant de la mission que tu t'étais fixée, jouer les cupidons pour ces deux-là. Une mission que tu comptais bien mener à bien, un jour ou l'autre, c'était ton objectif, ton but dans la vie, bon, j'exagère un peu, mais c'est vrai, tu voulais les voir ensemble, surement parce que tu avais vu leur futur et que tu savais qu'ils étaient fait l'un pour l'autre... même si le fait de l'avoir vu avait potentiellement modifier ce futur … mais il restait possible ! « Ton frère est là? Génial! Il va falloir qu'on lui trouve quelqu'un, c'est pas bien qu'il soit toujours tout seul, on va trouver un moyen de lui trouver une petite copine... ouais... » D'un coup tu te mets à réfléchir, comme si tu préparais un plan machiavélique, un sourire narquois sur le visage, un peu comme les méchants dans les dessins animés et Graham savait que ça ne présageait rien de bon, il te connait assez pour savoir que quand t'as un truc en tête, tu l'as pas ailleurs.

Malheureusement, tu es sortie de tes pensées diaboliques par la question de ton ami, qui n'a pas manqué de remarquer ton inquiétude quant à ta grossesse. Ton visage se ferme un peu, affichant un sourire, toujours, mais peut-être moins sincère que les autres. Tu n'aimes pas parler de ce qui te fais du mal, car tu sais que ça peut faire du mal à ceux que tu aimes, et ça, tu déteste. Mais il était ton ami, tu lui faisais confiance et je crois qu'à cet instant, tu avais besoin de parler à quelqu'un, quelqu'un d'autre que Silver, partager tes peurs, tes craintes, te soulager de ses huit mois de solitude. « C'est juste... que... j'ai déjà été enceinte une fois... il y a longtemps, je sais plus trop si c'est dans mon passé ou mon futur, tu sais bien que je me perds un peu... À cause de mon pouvoir, le bébé à juste... disparu avant de naitre, comme si j'avais jamais été enceinte... C'est pour ça que j'ai jamais retenté l'expérience et que j'utilise plus mes pouvoirs depuis que je sais que je suis enceinte... mais c'est peut-être trop tard... ou peut-être pas, maintenant que je me contrôle, peut-être que tout ira bien, ou peut-être pas... je sais pas, c'est... ça me vrille la tête... j'ai mal au crâne rien que d'y penser... » Tu soupire, t'allonges sur ton lit, l'air désespéré, posant les mains sur ton ventre beaucoup trop gros a ton goût, mais qui pourtant te rassurais, car mine de rien, c'était une bonne preuve qu'un enfant grandissait en toi... Tu l'espérais, tu voulais fonder une famille avec Silver, avoir enfin la chance d'une vie normale... « Mais laisse tomber... je préfère qu'on parle de chose plus sympa! Alors, rien de neuf à l'école? » Tu souris à nouveau, désireuse de ne plus pensé à ça, mais soulagé d'en avoir parlé à cet ami qui t'étais si cher.
Revenir en haut Aller en bas
Graham Lester

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse deltagrumpy lioncats
- Graham Lester -
duco corporis

bonne nouvelle, Graham a décidé d'arrêter d'être stupide, mais chut, c'est un secret
lion de némée; capacité de se transformer en un immense lion, de plus sa peau est "pare-balles" c'est à dire qu'elle n'est pas entaillable.
professeur de maitrise des pouvoirs liés aux animaux
22/09/2014
jensen ackles
avatar by moi, signature by northern lights
1344

Long time no see, eh? - Hollyham Empty
MessageSujet: Re: Long time no see, eh? - Hollyham   Long time no see, eh? - Hollyham Icon_minitimeSam 3 Jan - 23:25


 
❝Long time no see, eh?❞
  Hollya & Graham
Il y a des gens qui voulaient que le sexe de l'enfant soit une surprise à la naissance, tu le comprenais parfaitement, et à ce moment précis tu es persuadé que c’est la raison pour laquelle Hollya ne sait pas. Toi, tu avais été plutôt impatient, et dès qu'on t'avait proposé de le connaître, tu t'étais empressé de le savoir. Un petit garçon, le soleil de ta vie, qu'on t'offre de voir qu'un seul petit mois par an. En attendant le mois de Juillet, tu vis tant bien que mal, éclairé par les gens qui t'entourent, mais rien ne vaut la lumière du soleil, pas vrai? Finalement, tu as vraiment besoin d'un enfant dans ta vie, et quand tu n'as pas l'esprit occupé, Jimmy te manque terriblement. Hollya te dit qu'elle espère que ce sera un garçon. « J'espère aussi, comme ça Silver et moi on lui apprendra à jouer au foot! » Tu ris doucement. La mutante te pose des questions auxquelles tu réponds tant bien que mal. Elle fait remarquer que tu prends toujours soin de Ciel. C'est naturel, après tout ce qu'il a fait pour toi, tu te dois de tenter de lui rendre la pareille, même si tu sais que ça ne pourra jamais tout compenser. Mais c'est ton ami, et voir toutes ces cernes sous son regard bleu t'inquiètera toujours, même dans le futur qu'Hollya a vu. Tu sais très bien qu'elle sait des choses mais elle n'a pas le droit de te les raconter, c'est la règle. La curiosité te titille un peu mais tu te retiens de lui poser toutes ces questions qui te brûlent les lèvres. Ton frère est là, oui, et tu ne pourrais pas être plus heureux. Bien sur, tu aimerais que Marie soit là elle aussi, mais ta sœur a réussi sa vie à l'autre bout du pays, et tu ne vas pas ruiner tous ses efforts par pur égoïsme. Ce n'est absolument pas ton genre. « Pour la copine, j'ai déjà ma petite idée! » tu renchéris en ricanant et en prenant toi aussi un air démoniaque. Tu penses que la petite Seven serait parfaite pour ton frère, et il aura beau te contredire, tu ne changeras pas d'avis de sitôt. Tu veux des neveux et nièces, tu n'en démordras pas.

Trêve de plaisanteries, tu t'inquiètes désormais pour l'enfant qui grandit dans le ventre de ton amie. Très attentif, tu écoutes tout ce qu'elle a à te dire, tout ce qui lui pèse, tu es toujours prêt à porter les fardeaux des autres, mais tu refuses éternellement qu'ils te soulagent un peu du tien. Tu ne te rends pas compte à quel point tu es stupide. Seul Ciel arrive à te tirer les vers du nez. L'histoire d'Hollya te fait mal, tu imagines ce qu'elle a du ressentir, et bien que toi, tu ne puisse pas attendre d'enfant, tu te rends bien compte que la disparition d'un être vivant avant même qu'il ne naisse est quelque chose d'horrible. Tu tentes de la rassurer. « Ton ventre est rond, c'est plutôt bon signe, non? » dis-tu en reprenant le sourire. Tu n'oses pas lui demander si elle a déjà senti des coups de pieds ou même le bébé bouger, de peur d'une réponse négative. Tu ne tiens pas à lui donner une raison de plus de s’inquiéter, et tu sais que ça t'angoissera toi aussi. Alors tu continues à essayer de voir le bon côté des choses. Tu n'es pessimiste que pour ton propre avenir, de toutes manières. Pour le reste c'est tout le contraire, tu tentes de redonner le sourire à tout ceux qui baissent les bras, alors toi ça fait bien trop longtemps que tu ne cherches plus à sortir la tête de l'eau. Tu te laisses juste emporter par le courant, tu respires de temps en temps et tu fais croire à tout le monde que tu sais nager. Pour l’instant, ça marche, personne n’a compris ton petit jeu, à part peut-être ton meilleur ami, à qui tu te confies les soirs de faiblesse où t’as trop bu. Hollya te sort de ces pensées obscures, en te demandant ce qu’il y avait de neuf à l’institut. « Pas grand-chose, on prévoit une bataille de boules de neiges géante dans le parc de l’institut, et puis y a aussi le bal de Noël qui arrive. J’aurai un super déguisement. » dis-tu avec un sourire empli de fierté. Ton costume de batman à vingt dollars va faire sensation, c’est sur, mais peut-être pas dans le sens où tu t’y attends. Si seulement vous saviez ce qui vous attendait là-bas… Tu ne serais plus aussi excité à l’idée de t’y rendre. Mais pour l’instant tu continues de te demander pourquoi tu avais demandé à Ciel de venir avec toi. C’est la plus stupide des décisions que l’alcool t’ait fait prendre, et pourtant il y en a eu beaucoup. Enfin bon, tu te dis que ça te permettra de passer une bonne soirée avec ton ami. Et puis tu ne sais pas pourquoi, mais tu te serais senti un peu mal de le laisser seul dans un coin tandis que toi tu profiterais de la fête avec une jolie jeune femme accrochée à ton bras. Non, ce ne serait pas… juste. Tu ne comprends pas encore pourquoi ça te gêne, mais rien que le fait que ça te dérange te met mal à l'aise. Tu chasses ces pensées de ta tête, comme à chaque fois qu'elles touchent de près ou de loin à tes sentiments. C'est un pur réflexe de survie qu'il faudrait que tu fasses disparaître. Mais tu n'es pas prêt, pas encore.
© Pando


heart of courage
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream, You're part of a machine, you are not a human being, With your face all made up, living on a screen, Low on self esteem, so you run on gasoline." - halsey
Revenir en haut Aller en bas
Hollya Sonstead

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltamadmen krakens
- Hollya Sonstead -
wibbley wobbley timey wimey

Amoureuse, en couple depuis très longtemps si on peut dire, mais rien n'est évident avec Hollya. Viens d'accoucher d'une petite fan de star wars.
Elle voyage dans le temps, peut se téléporter dans le passé ou dans le futur, plusieurs jours en arrière ou en avant, n'importe où. Elle se déplace où elle veut sur la ligne du temps. Cela dit, son pouvoir la contrôle aussi, puisque ponctuellement, il décide de l'envoyer où il veut quand il veut, généralement très loin dans l'espace-temps et sans qu'elle puisse y changer quoi que ce soit. À savoir, son corps est lui-même un portail donnant accès à n'importe quelle époque. Quand elle le souhaite, les actes du présent n'ont donc pas d'effet sur elle.
Professeur de littérature et philosophie, et ouais.
28/11/2013
Natalie FUCKING Dormer.
Tearsflight (ava) & tumblr (gifs).
466

Long time no see, eh? - Hollyham Empty
MessageSujet: Re: Long time no see, eh? - Hollyham   Long time no see, eh? - Hollyham Icon_minitimeJeu 15 Jan - 20:09


I'm back bitches.
Tu ne sais pas trop si tu as envie de connaître le sexe du bébé, même si ta grossesse avait été la plus normale du monde, tu ignores si tu aurais demandé ce détail ou si tu aurais préféré entendre la célèbre phrase « OH MON DIEU ! IL A SIX DOIGTS! » … Non, ça, c'est la phrase que tu as peur d'entendre, la vraie phrase que beaucoup de personnes rêve de voir apparaître après l'accouchement et qu'on voit trop souvent dans les films à l'eau de rose c'est « C'est une fille/Garçon! » Rayé la mention inutile. Toi tu ne sais pas, tu te dis que toute façon, ça ne change rien que tu sache avant ou pas, tu ne comptais pas faire la chambre du petit avant sa potentielle arrivé, tu avais lu trop d'articles à ce sujet, comme quoi ça portait malheur de faire une chambre avant qu'il n'arrive, ou quelque chose comme ça. Tu avais même lu cette histoire terrible, sur une femme qui aurait regardé un film sur des éléphants pendant sa grossesse et qui aurait donné naissance à un gamin avec une trompe, pas sur que ce soit vrai, mais tu ne voulais pas prendre le risque. Résultat, depuis que tu sais qu'un alien refait la déco de ton bide, tu te forces à regarder des films à l'eau de rose, des trucs kitchs sans intérêt pour toi, que tu passes une heure à critiquer et à te moquer, sans te dire qu'au final, le gosse naitra sans doute normal, mais avec une espèce de talent indéniable pour le sarcasme et la moquerie gratuite. Comme sa maman d'amour. Enfin, tu ne peux t'empêcher de laisser échapper un petit rire en entendant Graham parler d'apprendre au petit à jouer au foot, c'est vrai que ce serait sympa, même si c'est une fille, tu te dis même à cet instant que cet enfant risquait d'être vraiment bien entouré, que même si tu foirais tout, comme tu t'en doutes, il lui resterait un père formidable, une soeur géniale et des oncles à foison. Autant dire qu'il n'allait manqué de rien ce petit ou cette petite, peu importe. Au final, tu voulais juste qu'il soit en assez bonne santé pour supporter une possible disparition de ta part. Tu contrôles ton pouvoir, tu en es persuadé, c'est un fait, toutefois, une petite partie de toi-même ne peut s'empêcher de se dire qu'un jour, sans que tu t'y attendes, ton don va faire des siennes et te renvoyer on ne sait où. Pas le temps de penser à ça. Pas l'envie. Pas le courage. Tu préfères écouter Graham, parler de son frère et de cette mission que tu viens de te donner, lui trouver quelqu'un, un but que ton ami semble déjà avoir atteint, tout du moins, il a une cible en vue, et ça t'intrigue un peu. « Ha oui? Qui ça? Je la connais? Parce que pour ton frérot, il faut forcément une fille un peu hors du commun! » Si seulement tu savais à quel point cette Seven l'était. (oui, j'aime m'auto-lancer-des-fleurs et je vous crotte! classe )

Le sujet devient vite plus sérieux, tu lui parles de tes craintes, de ta peur de voir ce bébé ne jamais voir le jour, alors qu'une partie de toi-même n'était même pas certaine d'être mère. Tu contrôles ton pouvoir, c'est vrai, mais tu restes coincé dans ce monde où tu as peur de t'attacher, ou tu as peur de créer quelque chose pour finalement devoir l'abandonner contre ta volonté, ça n'arrivera plus pourtant, on t'a appris, dans un futur que tu connais, à le contrôler, tu y avais même vu plus que tu ne l'aurais souhaité. Et pourtant, tu avais peur. Peur d'être une mauvaise maman. Peur de laisser tomber le gamin à la moindre occasion et ce n'est pas une métaphore philosophique, tu crains vraiment de le faire tomber par terre ou de mal lui donner à manger. D'ailleurs, tu lis pleins de bouquins sur ses conneries, sur la maternité, sur le fait d'allaiter ou non son enfant, sur le fait de le porter soit même ou d'acheter une poussette et tu n'as pas de camps préféré, tu trouves toutes leurs bêtises aussi stupides les unes que les autres. Pousser une poussette, tu as dû mal à l'imaginer tout comme l'idée de porter H24 le bébé sur toi. Sortir ton boobs en pleine rue t'agace déjà, tout comme le fait de devoir passer une heure à le porter pour lui donner son biberon. Et puis biberon en verre ou en plastique? C'était d'un chiant. Peut-être que t'es pas faite pour être mère, peut-être que t'es pas assez bien pour ça, peut-être que c'est pour ça aussi que t'as fuit, la peur de décevoir un Silver qui de toute évidence était un merveilleux père, toi, à côté, tu ne pourrais qu'être moins bien. Moins parfait, comme toujours avec lui. « Ouais, je suppose que c'est bon signe, je l'ai met sentit taper... donc il est là... j'espère juste qu'il va pas se la jouer Doctor Who comme sa maman et disparaître pour aller flirter avec Diane De Poitiers... » Ça serait d'un côté, plutôt cool, le fait d'avoir un enfant Doctor Who je veux dire. « Et puis... Je sais pas si je serais une bonne... mère... » Le mot a carrément du mal à sortir de ta bouche. « Je veux dire, je me suis jamais vraiment occupée de gamin, y'a la fille de Silver, mais elle est grande et si je l'a fait tombé ça passe, elle cicatrise, mais un bébé... si je le cogne? Si je suis trop brusque? Ou si je le trouve pas beau? Imagine qu'il soit hyper moche comme un ananas? On ne peut pas les échanger comme des cartes pokemons ou se faire rembourser! Ce qui est dommage d'ailleurs... » Oui, tu parles sérieusement d'échanger ton gamin comme une vulgaire édition limitée d'un jeu de cartes quelconque, tu es trop assombri par la peur, trop tétanisé par l'idée de décevoir Silver, de faire les choses mal. Si on t'avais prévenue avant, genre trois ans avant, t'aurais eu le temps de peaufiner le job, t'apprendre, de réellement te préparer à l'arrivé de cet alien. Là,tu n'avais eu que huit mois, à peine, et il allait bientôt arrivé, d'ici quelques semaines, quelques jours, te laissant tout juste le temps de dire ouf.

Heureusement, tu sais changer de conversation rapidement, ne pas t'encrasser dans tes craintes. C'est pour ça que tu parles de ce qui se passe à l'institut, des infos intéressantes que tu aurais besoin de connaître. Il te parle d'une bataille de boule de neige , mais c'est surtout le bal qui t'intriguais, tu en as entendu parler et tu te dis, inconsciemment, que ce serait peut-être l'occasion rêver pour renouer avec Silver, pour recommencer tout à zéro, même si c'est vrai que l'année dernière, votre bal avait été une franche catastrophe... Tant pis, tu en étais persuadée, cette année, ce serait cool. « Boules de neige géantes? Génial, je suis déjà dans le thème! J'aurais juste à enfiler une combinaison blanche et c'est parti! » Tu fais référence à ton ventre, que tu trouves beaucoup trop gros et ronds, tu n'as pas l'habitude, tu l'exagères d'ailleurs, en parlant comme si tu attendais des octuplés, alors que non, il n'est pas plus gros que celui d'une autre femme enceinte, tu as même plutôt garder la ligne grâce à tes heures de sport que tu détestes tant. « J'ai entendu parler du bal! T'y vas avec qui? Ciel? Et tu seras déguisé en quoi? … Moi, je pense que si Silver veut y aller, je me mettrais en boule de bowling et lui en quille, duo de choc et de charmes hein... » Tu noyais le poisson, blaguant sur ton costume, mais au fond, tu voulais surtout savoir si Graham comptait y aller avec Ciel ou si ce n'était pas le cas, lui insuffler l'idée. Hollya, ce cupidon.
Revenir en haut Aller en bas
Graham Lester

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse deltagrumpy lioncats
- Graham Lester -
duco corporis

bonne nouvelle, Graham a décidé d'arrêter d'être stupide, mais chut, c'est un secret
lion de némée; capacité de se transformer en un immense lion, de plus sa peau est "pare-balles" c'est à dire qu'elle n'est pas entaillable.
professeur de maitrise des pouvoirs liés aux animaux
22/09/2014
jensen ackles
avatar by moi, signature by northern lights
1344

Long time no see, eh? - Hollyham Empty
MessageSujet: Re: Long time no see, eh? - Hollyham   Long time no see, eh? - Hollyham Icon_minitimeMer 21 Jan - 15:58


 
❝Long time no see, eh?❞
  Hollya & Graham
Hollya tente de te tirer les vers du nez, et tu ne fais pas tellement d'efforts pour garder tout ça pour toi. Franchement, vous êtes incorrigibles, tous les deux. « Elle s'appelle Seven, c'est l'intendante de l'institut. Elle aide aussi Wade dans ses recherches. Et, crois-moi, elle est hors du commun! » Ton expression reflète la tendresse que tu éprouves pour cette jeune femme, qui est un peu ta fille de cœur, bien que tu n'ais pas vraiment l'âge d'être son père. Mais vous avez chacun connu un procès extrêmement difficile, alors forcément, ça a créé des liens presque indestructibles entre vous deux. Du coup, en voyant tout le temps qu'elle passe avec Wade, tu rêve un peu qu'elle devienne ta belle-sœur. Tu penses qu'elle est parfaite pour le benjamin des Lester. Tu comprends que ce n'est pas aussi simple, que ton frère ne peut pas tomber amoureux par lui même, tu le sais. Il faudra juste être patient. Mais ça ne t'empêche pas d’espérer en secret, de t'imaginer avec des neveux et nièces plein les bras. Wade te dirait que tu te fais du mal, vraiment, mais c'est plus fort que toi. Tu as toujours rêvé de la famille parfaite, mais le sort semble s'acharner contre tes espoirs. Ton père qui vous renie ton frère et toi, puis Jane qui te trompe, et toi qui sombre. Mais tu es fort, et borné, ce qui explique que tu sois encore vivant. Sinon cela ferait bien longtemps que tu brûlerais en enfer, parce que tu aurais baissé les bras et décidé de ne plus faire partie du monde des vivants. S'il y a bien une chose pour laquelle tu es doué, c'est pour te battre, même si c'est pour une cause désespérée. Abandonner ne fait pas partie de ton vocabulaire, même si parfois tu sens que tu n'en est pas très loin. Mais il y a toujours quelque chose qui te remet en selle, tu trouves toujours une raison, aussi infime soit-elle, de te remettre en mouvement.

Hollya te dit qu'elle l'a senti bouger, ça te rassure. Puis elle te fait part de ses angoisses et tu fronces les sourcils. Tu te tourne vers elle, plonge ton regard dans le sien, l'air plus sérieux que jamais. Ca t'énerve légèrement qu'elle puisse penser ça. Tu déteste quand les gens bien se rabaissent. « Ecoute moi bien Hollya. C'est normal d'avoir peur, pour Jimmy, j'étais mort de trouille. Mais ça ne m'as pas empêché d'être un super papa. Ca va sonner cliché, mais quand je l'ai vu, j'ai su, j'étais fait pour être père. Alors oui, peut-être que c'est effrayant de se dire que bientôt tu devras t'occuper de ce petit être, mais tu t'en sortiras très bien. D'ailleurs c'est très bien que tu t'inquiètes, ça prouve que ça te fait quelque chose, et que tu feras attention quand il sera là. Peut-être qu'au début tu auras beaucoup de doutes, mais ils s'estomperont, parce que c'est ton enfant, et parce que tu es faite pour être mère, j'en suis persuadé, tu seras la maman la plus cool de la terre. En plus, tu auras Silver pour te porter conseil, tu sais bien qu'il est toujours là pour toi. Et puis franchement, tu t'es vue Hollya? Tu crois vraiment qu'il pourrait ressembler à un ananas avec une maman pareille? Il a au moins une chance sur deux de te ressembler, il reste plus qu'à croiser les doigts! » Oui, tu taquines Silver même quand il n'est pas là. Après cette tirade, tu ris un peu, pour détendre l'atmosphère. Tu penses vraiment ce que tu as dit. C'est une belle famille que forment Hollya, Silver et Leïa, et tu es persuadé que le petit être qui pointera bientôt le bout de son nez ne fera qu'embellir le tableau. Tu es peut-être même un peu jaloux.

Vous changez rapidement de sujet, et entre quelques plaisanteries sur sa silhouette, auxquelles tu ris de bon coeur, Hollya te demande comment tu vas te déguiser au bal, et surtout si tu vas y aller avec Ciel. Tu tiques un peu, comment a-t-elle deviné? C'est frustrant de se dire qu'elle sait des choses que tu ne sais pas. Tu passes outre et  te contentes simplement de répondre. « Ouais, j'y vais avec Ciel. J'avais déjà pas mal bu quand je lui a proposé, donc me demande pas ce qu'il m'a prit! » Tu caches ton embarras sous une tentative d'humour. Tu espères qu'Hollya ne cherchera pas à creuser de ce côté là. Tu trouves déjà que c'est étrange d'aller à un bal avec un homme, bien que tu te persuades depuis le début que ce n'est qu'en toute amitié. Tu es pitoyable. « Mais je suis content de passer Noël avec lui, je pense qu'on va bien s'amuser. Je serais déguisé en batman et lui en jocker. » Tu as hâte mais en même temps tu ressens une angoisse sourde, tapie quelque part au fond de ton esprit, bien que tu en ignores l'origine. Peut-être est-ce simplement un mauvais pressentiment, ou juste l'instinct du lion qui cherche à t'avertir qu'il va se passer beaucoup de choses pendant ce bal, et pas forcément très joyeuses. C'est sur, pas mal d'entre vous se souviendront pour longtemps du Noël de 2014. « Ce serait cool que vous veniez, on pourra comparer nos costumes! » dis-tu en prenant un air de défi. Tu ricanes en pensant à ton superbe déguisement à vingt dollars, moulant et ridicule à souhait. Tu ne veux pas te prendre au sérieux ce soir-là, ça ne ferait que te donner une raison de plus d'angoisser. Car te prendre au sérieux signifierait considérer toi et Ciel comme quelque chose de sérieux. Tu ne t'en sens pas vraiment capable et cela te mettrait surement mal à l'aise, or tu n'en a pas envie, surtout pas le soir de Noël. Cette fête est ta préférée et tu ne tiens pas à la ruiner. Non, tout se passerait bien, du moins tu tentes de t'en convaincre.
© Pando


heart of courage
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream, You're part of a machine, you are not a human being, With your face all made up, living on a screen, Low on self esteem, so you run on gasoline." - halsey
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -


Long time no see, eh? - Hollyham Empty
MessageSujet: Re: Long time no see, eh? - Hollyham   Long time no see, eh? - Hollyham Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Long time no see, eh? - Hollyham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: XAVIER'S SCHOOL :: Second étage :: chambres des professeurs-