.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 Stay with me (Hobble)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

en couple (miracle), encore faut-il que ça tienne.
baisse de la température par contact
Elève, découvrir l'institut et ses habitants
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
228

MessageSujet: Stay with me (Hobble)   Jeu 21 Sep - 19:55



"Stay with me"

If I seemed dangerous, would you be scared ?- Imagine Dragons




Quel étrange endroit que les écuries, je n’y ai plus remis les pieds depuis qu’Apollo Méliès a quitté l’institut. Ça m’aura fait plaisir de le revoir, c’était une sacrée surprise de retomber sur lui après tout ce temps mais le genre de surprise que l’on apprécie. Quoiqu’il en soit, maintenant, il est parti et je me retrouve à attendre Luke, toute seule au milieu des box. Enfin, c’est vite vu que les chevaux sont un peu plus loin. Pour passer le temps, je fredonne en tapotant le sol en rythme, il fait beau aujourd’hui mais ça ne m’a pas empêché de mettre un manteau de laine et une écharpe, j’ai froid en ce début d’automne. Quand on connait un peu ma particularité, ça sonne ironique et croyez-moi, j’en suis la première surprise mais il faut bien que je ressente le froid de temps en temps. Et puis, j’ai un petit ami pour me réchauffer au besoin. S’il arrive un jour.

Que je suis mauvaise langue, je l’aperçois qui se dirige vers moi. Lorsque je l’ai croisé à la sortie des cours l’autre jour, je lui ai glissé que j’aurais besoin de lui parler tranquillement et il m’a proposé l’écurie. J’avoue que même maintenant, je me demande pourquoi un tel choix. Mais ça a le mérite d’être original et puis je suis sûre que nous ne serons pas dérangés. Je lui adresse un sourire et vient déposer un unique baiser sur sa joue avant de me reculer, ça suffira pour le moment. Une fois de plus, il est superbe avec ses grandes ailes sombres et ses cheveux qui commencent à pousser un peu trop long. Ça me donne envie de passer mes doigts dedans pour les ébouriffer.

Le pauvre doit se demander pourquoi je l’ai attiré à l’écart, nos sorties se finissent toujours de façon plus ou moins dramatique alors je comprendrais qu’il soit sur la réserve. Je prends mon courage à deux mains parce que ce que j’ai à lui dire est très important et que ça le concerne avant tout. Ça remonte à une ou deux semaines après que son coloc nous ait surpris au lit (mais nous avions beaucoup attendu avant d’en arriver là), quand je me suis rendue compte que quelque chose clochait.

Ça fait maintenant quelques temps que nous sommes ensemble et j’avoue que ce sont les meilleurs mois de ma vie.

Je ne fais pas que le brosser dans le sens du poil (ou de la plume), je pense chacun de mes mots. C’est vrai que ça n’a pas toujours été facile entre nous mais au final, je n’ai jamais été aussi heureuse. Ça peut paraître très cul-cul mais Luke est vraiment la personne qui a rendu ma vie plus vivante et je l’en remercie. C’est probablement mon âge avancé qui me fait dire ça mais je ne m’imagine pas vivre au dehors avec quelqu’un d’autre que lui.  Mais je m’égare et je ne dis toujours pas ce qui me colle une boule au ventre.

J’aurais aimé que nous puissions vivre ensemble, rien que tous les deux, comme un vrai couple à l’extérieur mais je sais que ce n’est pas possible, pas pour le moment. Et ça ne me dérange pas, ne te fais pas d’idées, j’aime la vie à l’institut puisque tu y es.

Et voilà, je repars dans la guimauve, le pauvre va probablement me jeter un regard ironique du genre « je vais vomir du sucre ». Quoique, depuis qu’il a perdu la mémoire, je n’arrive plus à prédire ses réactions. Mais ce n’est pas plus mal, j’aime le nouveau Lulu. Il est beaucoup plus calme, plus confiant que l’ancien. L’ancien ne se laisserait pas taquiner par son colocataire, il passerait plus de temps tout seul. L’ancien ne sortirait pas avec moi. Bon, c’est pas tout, mais il faut que je termine ce que j’ai commencé.

Néanmoins…j’en suis arrivée à un stade de ma vie où errer dans l’institut ne me suffit plus. J’ai achevé mes études depuis longtemps et j’ai envie de reprendre un peu ma vie en main.

Allons-y gaiement. Je ne peux m’empêcher de jeter un regard à Luke en espérant qu’il n’est pas en train de paniquer ou qu’il ne va pas fuir. C’est un peu compliqué et j’ai passé pas mal de temps à peser les pour et les contre. En soit, je suis une grande fille, je n’ai pas à attendre l’approbation de mon compagnon pour vivre ma vie mais je pense important d’avoir l’avis de Luke sur la question ou au moins de le mettre au courant.

C’est pourquoi, en attendant de pouvoir sortir et de devenir enseignante en maternelle comme je le souhaite, j’ai l’intention de postuler en tant que professeur de littérature ici. Qu’en penses-tu ?

Voilà, en soit, ce n’est pas gigantesque mais pour des gens qui vivent cachés dans une école, c’est déjà une façon d’acquérir de l’indépendance, de reprendre un peu de cette vie normale que nos gênes nous empêchent d’avoir. Et encore, je ne parle pas de moi puisque j’ai appris à maîtriser mes pouvoirs depuis le temps et qu’à part des mains froides, je ne montre rien de ma mutation. Non, je pense au merveilleux jeune homme qui se trouve devant moi et qui lui ne peut pas sortir sans être la cible de fous dangereux comme il en a fait l’amère expérience. C’est pour lui que je reste parce qu’il représente le pan le plus important de ma vie et que si je dois retrouver une vie « normale », ce ne sera qu’à ses côtés. Na.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltaspicy squirrels
- Luke Holmes -
duco corporis

En couple (Thalia)
Vol (possède des ailes noires semblables à celle des corbeaux) + Contrôle des oiseaux.
Élève
20/11/2013
Dane DeHaan
maimihina. (avatar)
599

MessageSujet: Re: Stay with me (Hobble)   Sam 23 Sep - 10:57



"Stay with me"

I'm not afraid to touch the flame




« Bah tu vois, c'pas si compliqué. Idiot. » Luke lança un nouveau petit cailloux sur la tête de son colocataire en attendant que ce dernier craque. Oui, il était le pire de professeurs. C'était d'ailleurs pour ça qu'il n'était pas professeur ici, à l'institut. S'il avait accepté de passer du temps (trop de temps, il allait finir par devenir dingue) avec son colocataire, c'était pour deux raisons : 1) il savait vous casser les pieds comme un môme pour vous faire craquer 2) il en avait marre de voir leur chambre en bordel à cause de son don mal maîtrisé. C'était donc tout bénéf, pour lui, comme pour Luke. « Aïe ! Mais pourquoi tu m'agresses ?! » « Je teste ta concentration. » Et j'en avais aussi très envie, j'avoue, pensa t-il très fort. « Mais mais... » « Y'a pas de mais je... Punaise ! » Un livre s’écrasa sur sa tête alors qu'il lévitait quelques secondes plus tôt. « Mais t'es con ! » « C'est pour le cailloux. » « Mais va te faire ! » Il était frustré Luke, terriblement. La seule chose qui le sauva, fut l'heure. Parce qu'il avait rendez-vous ailleurs, loin de ce pitre qui le suivait comme son ombre. « Bon, j'me casse. » « Non attend ! Pardon ! Hé ! » « J'ai rendez-vous avec Thalia, oui oui, je lui passe ton bonjour, aller, salut. » Ethan fronça les sourcils, faisant mine d'être terriblement choqué, outré, déçu, triste, bref.

Liberté chérie ! Direction les écuries. Il lui avait balancé le lieu de rendez vous un peu au pif. Quoi que. Non. Tout était calculé. Non il n'avait pas l'intention de la faire monter sur un poney pour ensuite la balader dans les jardins de l'institue. Oh que non, la réflexion était bien plus poussé. Thalia qui avait quelque chose d'urgent à dire = sans doute une nouvelle terrible = Luke qui allait s'énerver = il faut un endroit calme et éloigné du monde pour péter un boulon. Ou peut-être se faisait-il des histoires. Peut-être qu'elle n'avait rien de dramatique à lui annoncer. Pourtant des films, il n'avait cessé de s'en faire.

« Salut toi... » De la méfiance dans sa voix ? Carrément. Et... Thalia commença son discours. Au fur et à mesure, le stress retombait. Pas de nouvelles atroces. Pas de trucs idiots comme il leur en arrivait à chaque fois qu'ils se retrouvaient tous les deux. « Ah je... » Il était tellement surpris que oui, il y avait eu une pointe d'étonnement dans sa voix, suivit d'un long blanc. « Bah ok. » Soulagé il l'était tellement de ne pas entendre quelque chose d'autre que ça ? C'était une très bonne nouvelle. « Vas-y, fonce ! » L’enthousiasme revenait peu à peu dans sa voix, laissant la gêne et la surprise de côté. Et lui... Lui vivait sa vie comme un simple pensionnaire ici. Il ne suivait plus de cours en particulier, la seule chose qu'il faisait été d'être en sécurité. Et d'entraîner l'autre imbécile.


Code by Sleepy



Blame on me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membre classe gammacrazy foxes
- Thalia Bubble -
duco corporis

en couple (miracle), encore faut-il que ça tienne.
baisse de la température par contact
Elève, découvrir l'institut et ses habitants
05/06/2014
Felicity Jones
Me, myself and I
228

MessageSujet: Re: Stay with me (Hobble)   Sam 23 Sep - 16:51



"Stay with me"

If I seemed dangerous, would you be scared ?- Imagine Dragons




Evidemment, je vois le soulagement poindre dans ses beaux yeux bleus quand j’achève ma tirade. Parce que nous avons vécu tant de galères que l’importance que j’ai donnée à cette nouvelle semble parfaitement ridicule. Même moi, je me sens un peu idiote pour le coup, à le voir si…rassuré, comme si je lui annonçais simplement que je changeais de couleur de cheveux. Au fond, c’est vrai que devenir professeur n’est pas une étape hyper importante dans la vie de quelqu’un mais ici, cela reste un peu vers l’indépendance, en quelque sorte. Je ris en haussant les épaules pour montrer que, oui, je l’ai fait venir pour pas grand-chose au final. Mais j’avais envie de lui en parler, peut-être moins pour avoir son avis que pour lui montrer que malgré mon désir de vie, de vraie vie, je préfère rester auprès de lui et trouver des palliatifs.

Son « Vas-y, fonce » me met en joie, en soit, je n’ai pas besoin de sa permission, qui aurait besoin de l’approbation d’un gamin ? Mais c’est toujours agréable d’avoir un peu de soutien de la part de celui que l’on aime. Et comme Ethan n’est pas là…. Je plaisante, évidemment, ce n’est pas du tout mon genre. Mais il a au moins le mérite d’occuper Luke, il lui fait faire du sport et il le challenge à sa façon. Ça permet à Monsieur Grincheux de sortir un peu de sa monotonie solitaire. Mais le pauvre, on dirait que je parle d’un chiot…

Tu sais ce que ça veut dire ? Il faudra m’appeler « professeur ». Tu vas avoir une liaison avec une professeur…

Je me rapproche de lui, le regard taquin et aussi un peu enjôleur, il y a des choses qui ne se contrôlent pas et bien que je ne sois pas du genre coquine, Luke me donne envie de câlins, n’importe où. Surtout que malgré mon manteau, j’ai vraiment froid alors s’il pouvait me donner un peu de chaleur humaine. Il me doit bien ça, je lui ai servi de glaçon ambulant pendant la canicule (et nous savons comment ça s’est fini…). Mes yeux traduisent mon envie de baisers et je glisse une main dans le cou de l’emplumé pour l’encourager. Avant de remarquer sa légère grimace et de me décoller de lui, je dois avoir les mains plus froides que prévu. Plus tue-l ’amour, ça n’existe pas.

Désolée…

Je recule avec un sourire contrit, parfois, je déteste le fait que ma température corporelle soit plus basse que la moyenne. Ce n’est pas maintenant que j’obtiendrai des câlins. Tant pis. Je joue la décontraction en enfilant mes gants, espérant ne pas avoir rougi de trop. La gêne me tord le ventre à moins que je n’aie finalement attrapé froid. Luke doit se dire que je lui fais perdre son temps et ça, c’est assez moche à imaginer. Ça peut sembler étrange pour une personne extérieure mais même si Luke est devenu un jeune homme absolument adorable et le meilleur petit ami dont je puisse rêver, je continue de marcher sur des œufs, justement pour éviter qu’il ne rebascule du côté obscur de la force.

Tiens, puisque nous sommes aux écuries, ça me fait penser : tu sais monter à cheval toi ? Ce n’est pas trop gênant avec tes ailes ?

J’essaie de maintenir la conversation de mon mieux même si j’ai l’impression que ce tête-à-tête vire à la catastrophe. Je suis à fleur de peau en plus et plus je pense, plus on dirait que je dépeins un tortionnaire à la place du mutant qui me fait face. J’aurais peut-être dû rester couchée si c’est pour rendre les choses malaisantes. J'ai un nœud au ventre et je frisonne alors que la journée est belle. Ridicule.

Ça doit te donner une drôle d’allure.

Même mon rire sonne faux et je me demande vraiment pourquoi tout commence à partir en vrille. Ça vient de moi, pas de doute possible mais je n’arrive pas à croire que le fait d’avoir fait venir Luke pour quelque chose de peu important me rende malade comme ça. Normalement, je devrais m’en moquer et même le taquiner sur le fait que je lui vole de son temps, que je l’accapare pour éviter qu’il ne soit avec Ethan. Je baisse les yeux et remarque le givre épais qui recouvre mes gants et mon manteau tandis que mes lèvres bleuissent et que je frissonne.

Ça va te sembler bizarre mais…j’ai super froid.

Lui au moins, il comprend le caractère incongru de la situation. Je tente de retenir la panique qui monte en moi parce que j’ai les doigts tout engourdis et la sensation d’avoir plongé dans un bain glacé (Jack, je comprends ta douleur quand le Titanic a sombré). Je recule de quelques pas pour augmenter la distance entre Luke et moi, de peur de lui faire du mal. Je sens que la vague de froid s’étend autour de moi et je refuse que le mutant soit blessé.

Ne me touche pas surtout.... Lulu ?

J’avoue, ça ne fait pas très warrior ni adulte mais c’est un appel au secours dans ma voix, parce que j’ai beau me concentrer au maximum, je ne contrôle rien et je commence à avoir mal partout. Et froid surtout. Extrêmement froid.


Code by Sleepy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: Stay with me (Hobble)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stay with me (Hobble)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» BUT I'LL ONLY STAY WITH YOU ONE MORE NIGHT - 9 JUIN, 2H24
» sullivan&sevde ◭ stay out tonight and see through my eyes.
» Oriane Ω stay alive. (finiiiiiiii)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: XAVIER'S SCHOOL :: extérieur de l'institut :: Les écuries-