.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 Princesse Lalyh - pv. Amara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltacrazy foxes
- Dwayne Walker -
duco corporis

Coeur mort d'espoir.
Homme-Gargouille
Professeur de musique
28/12/2014
Jack White
Doudou
665

MessageSujet: Princesse Lalyh - pv. Amara   Sam 2 Juil - 21:58






Princesse Lalyh





Topic avec Amara
Rien est plus beau qu'un enfant heureux.







Les cours étaient terminé depuis une bonne heure, mais j'étais encore en classe. Comme à mon habitude, toujours en train de travailler sur des projets pour améliorer mon enseignement, mon efficacité, mon rendement auprès de mes élèves. On peut dire qu'on se fout des ragots, des représailles, de ce qu'on dit sur soi, mais c'est faux.

Quand on parvient à les entendre, avec son don, c'est difficile de les ignorer. On est loin de ce que je pouvais écouter étant au lycée, mais qu'importe le propos, même s'il est léger et inoffensif, il me saisie...

Je veux être à mon meilleur, me donner à fond pour ces jeunes. Leur démontrer ce que la musique est pour moi : mon rythme de vie.

Oui, je suis encore dans ma classe. Personne ne m'attend de toute façon. Il n'y aurait que mon canapé, mes partitions et un verre de Jack qui pourraient s'impatienter. Rien de plus...

Alors, je préfère m'activer sur mes corrections et les éléments de mon prochain cours...

Je me lance sans cesse des défis ne voulant point croire ce qu'on perçoit de moi.

Les propos de la Eberhardt continue de me hanter.

"Pour ce qui est de l'humaine qui nous sert de collègue, je vous conseillerai aussi de ne plus l'inciter à boire au vu et au su de tous. Je conçois que ce soit le seul moyen pour vous d'avoir le moindre espoir avec elle, mais tout de même, vous pourriez épargner à tous ce misérable spectacle."

C'est drôle. Je me dis que c'est idiot, qu'elle ne sait pas sur quoi elle avance pour me dire de telles choses, mais je suis quand même là, assis derrière mon bureau pour lui prouver le contraire...

Pourquoi je fais cela ? Pourquoi je la laisse me briser de la sorte ? J'ai des convictions et je me dois de les tenir...Je ne dois pas me laisser envahir et perdre cette confiance en moi que j'ai durement gagné....

Quand ce n'est pas Eberhardt qui me hante, c'est les arguments d'Ambre sur sa vision de la vie...

Je ne pensais pas que tu avais une mentalité des années 1800... Sauf qu'on est en 2016 et que j'ai le droit de faire ce que je veux, avec qui je veux, comme je veux.

Effectivement, j'ai été embarré dans une boite et je me retrouve dans un monde que je ne reconnais plus...Que la prison m'a fait perdre des années de changement drastique sur les relations...

Je ne comprenais pas plus jeune et je ne comprend encore moins aujourd'hui...

Alors, il vaut peut-être mieux que je reste dans ce bureau et me concentrer sur ce que je saisis à la perfection : la musique.

Un petit sourire sur le devoir d'un de mes élèves. Une fierté de sentir la passion dans son écriture...

Je me lève la tête d'un coup, regardant ma porte de classe...

Des pas maladroits, des balbutiements...

Je quittais aussitôt mon bureau pour marcher rapidement vers l'entre de ma porte...

En mettant la tête hors de ma classe, je la vis...

"Princesse Lalyh..."

Je m'accroupissais afin d'être à sa hauteur. Ce qui pouvait rendre ma journée meilleure, c'était bien cette petite visite...

Le sourire de cette enfant en me voyant est la plus belle reconnaissance qu'on pouvait me faire. Je l'ai vu grandir depuis mon arrivé et je tente d'aider sa mère du mieux que je peux. Avec la perte de Gabriel, elle a besoin d'aider plus que jamais. Je ne veux pas trop m'immiscer dans sa vie privé, mais dès qu'elle me demande un service, je dis jamais non.

" Que faites-vous ici, votre altesse...? Vous avez perdue votre carrosse royale ?"

Elle arrivait à marcher maintenant et avait ce malin plaisir de quitter les yeux de Maman pour se promener dans l'institut...

Heureusement, ici, on se soutient, personne n'oserait s'en prendre à cet enfant...Elle courrait aucun danger entre ses murs.

Mais, je m'inquiétais quand même pour Amara qui devait sans doute la chercher.

J'essayais de me concentrer pour sentir si sa mère était près d'ici, mais la Princesse avait toujours ce plaisir de m'agripper mon long nez blanc fin...C'était indéniable...

Ne sentant pas Amara dans les parages, je pris la petite dans mes bras et ainsi l'amener dans ma classe.

Tout amertume, tristesse et mes angoisses disparaissaient en moi. Je devenais un véritable nounours, complètement gaga de la petite Lalyh.

" Vous vous souvenez de notre dernière leçon de piano, Princesse...? " dis-je en regardant la petite tout en marchant vers le piano avec elle.

Je pris place devant l'instrument posant sa majesté sur mes jambes. Dès qu'elle vit les notes, ses petites mains se mirent à créer une composition plus ou moins compréhensible...Avec mes oreilles sensibles, j'avais un peu de mal à rester indifférent.

" Vous voulez que je vous montre un nouveau morceau ? Permettez que je prennes vos petites mains royales..."

Délicatement, mes mains blanches pris les petites mains rosées. Ainsi, je tentais de lui montrer une pièce. Bien sûr, ce n'était pas parfait, mais voir ce sourire sur ces lèves rendaient l'ambiance des plus agréable.

Code par Asi'click
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse alphaMadmen Kraken
- Amara Herondale -
they don't fit in the mould

Veuve, maman d'une petite Lalyh de 15 mois
Ton premier don est la Télékinésie. C'est le premier que tu as déclenché. Tu peux bouger tout ce que tu veux par ton esprit même si tu utilises parfois tes mains. Il te permet de manipuler les objets et les gens autour de toi, de léviter au dessus du sol et d’exciter les molécules pour les chauffer et créer une force de concussion. De ce don là a découlé naturellement le don de créer des champs de force qui servent de bouclier, ériger un champ de force énergétique invisible pour parer toutes attaques ou dévier des objets ou éléments.
Professeur de Maîtrise de Pouvoirs Psychiques
26/06/2016
Holland Roden
Ilyria (vava)
22

MessageSujet: Re: Princesse Lalyh - pv. Amara   Dim 3 Juil - 12:23


Princesse Lalyh
Tu regardes ta fille plisser son petit front, les lèvres pincées, une expression d'intense concentration sur son petit visage. Tu t'empêche de rire. Elle est tellement adorable. Du haut de ses quinze mois elle a bien compris que sa maman avait des dons et elle essaye de faire pareil, de faire bouger ou voler ses jouets comme tu le faisais pour l'amuser. Tu sais qu'elle a de grandes chances de posséder le gêne X parce que ses deux parents sont des mutants et qu'il y en a plusieurs dans la branche de son père mais il y a aussi d'infimes chances pour qu'elle soit juste humaine. Et tu ne sais pas trop comment agir. Est-ce qu'il faut que tu la gardes avec toi, en sachant qu'elle grandira entourée de mutants, libre de faire ce qu'elle veut quand elle veut mais qu'elle ne se sentira jamais vraiment à sa place si elle est complètement humaine ? Ou bien faut-il que tu la confie à Athénaïs, la laisser avoir une vie tout à fait normale et être présente pour elle si jamais elle déclenche des pouvoirs ? Tu ne sais pas. Mais tu sais que pour le moment, tu ne peux pas te séparer d'elle. Elle est ton ancre, ta bouée de sauvetage, elle est celle qui t'empêche de te noyer, de pleurer la perte de ton mari sans plus sortir de ta chambre et couler avec le navire. Elle est celle qui te permet de maintenir le contrôle de tes pouvoirs sans quoi ça pourrait devenir assez dramatique. Pas au point de tout détruire autour de toi, tu n'es pas une Oméga mais presque. Tu soupires doucement alors qu'une voix te sors de tes pensées.

- Professeur Herondale ? Je suis désolé de vous déranger mais j'ai un problème avec le devoir que vous nous avez donné, s'enquiert la voix d'un de tes élèves. Tu le regarde et tu lui souris. Vous êtes dans le salon commun alors tu te permets de lâcher ta fille du regard pour te concentrer sur ton élève. - Dis moi tout. Vous discutez un long moment, tu l'aides à se concentrer avec son don, à le percevoir au fond de lui et à ne pas le perdre pour ne pas le relâcher sans aucun contrôle. Vous y passez un bon moment et quand tu relèves les yeux vers ta fille, elle n'est plus là. Tu te redresses, la cherches dans le salon et ne la trouve pas. Mais c'est pas vrai ça ! Cette enfant est l'incarnation même de la Curiosité Aventurière. Depuis qu'elle sait marcher tu envisages sérieusement de la séquestrer dans une bulle de protection pour qu'elle arrête de te faire courir partout. Trop petite pour mesurer le seuil de danger qu'elle court, elle vague et divague, s'amusant et se baladant sans faire attention.

Tu sors du salon et tu la cherches un peu partout. Et puis tu entends le piano et tu t'arrêtes. Bien sûr, tu aurais du deviner. Ta fille adore la musique. Comme toi. Et comme son père aussi. Tu t'approches de la salle de classe de Dwayne et tu t'appuies sur le chambranle de la porte, bras et jambes croisées, les regardant jouer tous les deux, Lalyh essayant de reproduire consciencieusement les notes du professeur. Le sourire éclatant sur leurs lèvres veut tout dire. Tu t'apaises. Heureusement que Dwayne est là. Tout le monde ici veille sur Lalyh, les enfants se font rares et les enfants de mutants encore plus. Amara et Gabriel sont à l'Institut depuis tant d'années, tout le monde les connaît, tout le monde était présent à leur mariage, ils ont assistés à ta grossesse, ils ont vus grandir Lalyh. Ici, personne ne lui ferait du mal. Mais un lien particulier s'est créé entre Dwayne et Lalyh. La petite l'aime énormément, elle va souvent vers lui et tu sais que c'est réciproque. Et malgré toutes les rumeurs qui courent, malgré son passé mouvementé, tu as une entière confiance en lui. Tu sais qu'en sa présence, ta fille est en sécurité.

Quand ils s'arrêtent de jouer, tu applaudis doucement en entrant dans la pièce. - Très joli concert. Tu souris à Dwayne alors que Lalyh rit. - Mama !! Avu ? gazouille la petite fille en montrant le piano, puis elle, puis Dwayne. Tu ris. - Oui j'ai vu ma petite chipie. J'ai aussi vu que tu étais encore partie toute seule à l'aventure, tu rétorques l'air faussement sévère. Elle te regarde avec cette air à la fois malicieux et innocent qu'elle sait si bien faire. - Pano ! répond elle. Tu ris. - Piano. Oui j'ai vu. Tu as trouvé le meilleur professeur pour apprendre ça ! Tu fais un clin d'oeil à Dwayne. Ca va toi ? tu demandes doucement à ton ami.    
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltacrazy foxes
- Dwayne Walker -
duco corporis

Coeur mort d'espoir.
Homme-Gargouille
Professeur de musique
28/12/2014
Jack White
Doudou
665

MessageSujet: Re: Princesse Lalyh - pv. Amara   Dim 3 Juil - 16:22






Princesse Lalyh





Topic avec Amara
Rien est plus beau qu'un enfant heureux.







Princesse Lalyh...

Une seule de ses petites mains pouvaient entrer dans une touche. Alors, il était difficile de faire le moindre accord. C'est pourquoi que je lui apprenais la base: Au clair de la lune. Uniquement avec les touches principale. Rien de bien complexe. Déjà que c'était difficile pour moi de lui montrer, je n'allais pas tenter de lui jouer une oeuvre de Mozart.

Pourtant, je sais qu'elle les connaît. Ce n'est pas la première fois qu'elle se point comme cela dans ma classe. Maman me la confie régulièrement le temps d'un cours ou de faire les courses. Cela me touche, d'ailleurs de sentir cette confiance profonde envers moi. Il y a rien de plus précieux qu'un enfant et Amara sent chez moi un respect et une bonne énergie pour que j'en prenne soin.

C'est une jeune mère monoparentale et la vie doit continuer. Elle a des responsabilités, mais cela ne l'empêche pas de demander de l'aide. Je suis prêt à partager mon temps avec la petite pour offrir à sa mère quelques moments de répits et de concentration.

Princesse Lalyh...ma plus jeune élève.Au début, je lui ai fais découvrir des légendes alors qu'elle restait dans sa coquille. Elle reconnaissait les sons, le rythme et la voix.

Elle dansait sur du Johnny Cash et s'endormait doucement avec Beethoven.

Bébé, elle apprécie différents styles et cela m'enchante beaucoup. Puis, depuis quelques temps, on se retrouve devant le piano où je lui inculque des petits morceaux rapide à exécuter.

Elle a peine un an. Je n'exige rien d'elle, mais je sens que son intérêt pour la musique est immense. Elle grandit tranquillement et son sens de l'ouïe est particulièrement développer...

Me voir avec cette petite...je pense systématiquement à mon père, lorsqu'il m'apprenait la musique. Sa passion, sa patience et ce grand sourire en me regardant tenter de jouer comme lui...

Mais ses souvenir me rappellent combien il me manque...

Et que mon désir de devenir père , un jour, s'accentue...mais ça...

Je devrais peut-être me contenter de prendre soin des enfants des autres...

Une odeur surgissait...tout près d'ici.

Un petit sourire sur mon visage pendant je continuais la mélodie avec sa majesté.

Maman n'est jamais bien loin...La fragrance de son parfum s'accentuait remplissant ma classe. Elle était juste là, je pouvais la sentir, mais je ne me détachais pas de notre mélodie. Je voulais que son altesse termine notre spectacle, pour sa maman...

Très joli concert.

Je glissais sur le siège afin de regarder Amara, au seuil de ma porte. Je tenais solidement la princesse qui gesticulait avec fougue, très contente que sa mère est assisté à notre prestation.

Oui j'ai vu ma petite chipie. J'ai aussi vu que tu étais encore partie toute seule à l'aventure.

" Son altesse découvre le plaisir de la marche, on dirait ?" dis-je à la blague.

Je ne voulais pas qu'Amara s'en fasse avec cela. Si ce n'était pas avec moi qu'elle était, quelqu'un d'autre en aurait pris soin. Il y a un avantage d'avoir des télépathes à la tonne, ici. On est au courant de tout.

Je n'ai pas pu m'empêcher de rire en entendant la petite tenter de dire le nom de l'instrument. On ne peut pas résister à cette innocence...

Piano. Oui j'ai vu. Tu as trouvé le meilleur professeur pour apprendre ça !

Et la timidité embarque. Les compliments, j'ai bien du mal. Je ne répondais pas à cela, regardant Princesse Lalyh.

" Il nous reste à faire notre salut après notre concert, majesté."

Je me levais avec la petite dans mes bras et tous les deux, devant Amara, on fit notre salut.

" Vous êtes une artiste..."dis-je aussitôt à la petite avant de lui donner un petit baiser sur sa joue.

"Ca va toi ?"

Je regardais Amara quelques secondes, comme un cerf à la vue d'une flèche. La grande question...Celle à laquelle je détestais répondre.

Cela prit quelques secondes avant de lui faire un petit sourire.

Il y a tellement de réponse possible dans ma tête et comme d'habitude, je choisis la plus artificiel.

" J'étais dans mes corrections de mes derniers examens. Je voulais m'avancer un peu, question d'être libre avant le week-end. L'été est arrivé et le curé William aurait besoin de moi pour nettoyer l'Église..."

Je retournais aussitôt la tête pour admirer la Princesse. Détourner l'attention...ne serait-ce qu'un peu. Laisser quelques secondes avant de renchérir.

" Si tu as besoin de temps, je peux continuer de donner mon cours à la demoiselle..."

Code par Asi'click
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse alphaMadmen Kraken
- Amara Herondale -
they don't fit in the mould

Veuve, maman d'une petite Lalyh de 15 mois
Ton premier don est la Télékinésie. C'est le premier que tu as déclenché. Tu peux bouger tout ce que tu veux par ton esprit même si tu utilises parfois tes mains. Il te permet de manipuler les objets et les gens autour de toi, de léviter au dessus du sol et d’exciter les molécules pour les chauffer et créer une force de concussion. De ce don là a découlé naturellement le don de créer des champs de force qui servent de bouclier, ériger un champ de force énergétique invisible pour parer toutes attaques ou dévier des objets ou éléments.
Professeur de Maîtrise de Pouvoirs Psychiques
26/06/2016
Holland Roden
Ilyria (vava)
22

MessageSujet: Re: Princesse Lalyh - pv. Amara   Lun 4 Juil - 23:35


Princesse Lalyh
Quand Dwayne était arrivé à l'Institut, un peu plus d'un an auparavant, Lalyh avait quelques mois à peine, Gabriel était toujours en vie et tu étais heureuse et épanouie. Les rumeurs couraient sur lui, on le disait instable, parfois violent, il sortait de prison, il était à l'écart. En entendant tout ça, tu avais simplement soupiré en secouant la tête, agacée par tous ces racontards de bonnes femmes. Gabriel et elle étaient allés se présenter et ils avaient accueillis Dwayne comme ils l'auraient fait avec n'importe quel autre mutant. Gabriel était peu présent, assez occupé avec la sécurité mais Dwayne et toi vous êtes devenus peu à peu amis. Tu voyais la réaction qu'il avait avec Lalyh. Un lien s'était rapidement créé entre eux deux et tu en étais plutôt heureuse. Lalyh avait grandi et leur lien s'était approfondi avec la musique. Un lien que tu partageais avec eux toi aussi même si tu n'a pas fait de piano depuis longtemps. Mais tu chantes. Souvent. Ta fille a hérité de ce côté musical. Elle danse sur tout, chante en babillant, a le regard brillant dès qu'elle entend des notes de musique. Tu n'hésites jamais à la confier à Dwayne parce que tu sais qu'avec lui, Lalyh s'épanouit.

- Mon dieu si seulement elle le découvrait je ne dirais rien. Mais ça fait cinq mois qu'elle court partout et moi derrière ! tu lances en plaisantant alors que ta fille détourne habilement l'attention en continuant de jouer sur le piano. Tu ris doucement quand Dwayne et elle se levèrent pour la saluer. Elle applaudit en riant. - Vous êtes tous les deux des artistes. Merci pour ce concert fabuleux. Ta fille rit aux éclats et ce sont délicat apaise peu à peu les meurtrissures de ton coeur. A tes yeux, il n'y a rien de plus beau que le rire cristallin d'un enfant. Mais quand tu t'intéresse au moral de ton ami, il détourne l'attention. Encore. Tu as l'habitude. Et ça t'inquiète toujours autant mais tu as appris à faire avec. Tu lui fis un faible sourire. Faible mais sincère. - Peut-être qu'un jour, tu répondras à ma question sans détournement ou demi-vérité, répondis-tu avec douceur. Et bien ... tu hausses les épaules, peut-être qu'on pourrait trouver un truc à faire tous les trois ? De la musique ou bien on pourrait aller se balader ? tu proposes pas très sûre de toi. Tu ne l'est plus vraiment depuis la mort de Gabriel.  
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse deltacrazy foxes
- Dwayne Walker -
duco corporis

Coeur mort d'espoir.
Homme-Gargouille
Professeur de musique
28/12/2014
Jack White
Doudou
665

MessageSujet: Re: Princesse Lalyh - pv. Amara   Ven 8 Juil - 2:37






Princesse Lalyh





Topic avec Amara
Rien est plus beau qu'un enfant heureux.







Une si petite chose peut faire fondre bien des coeurs.

Je me suis attaché à cet enfant. Moi qui espérait être distant à mon arrivé ici, c'est complètement raté. Je ne peux pas rester insensible à la chaleur humaine....ou mutante. Quand on m'invite à prendre part à l'entourage de quelqu'un, cela me touche énormément. J'ai quelques personnes avec qui je partage des instants très précieux. Quelques personnes seulement, mais c'est déjà beaucoup pour moi. C'est plus que je pouvais m'attendre...

Cependant, il est vrai que j'en voudrais d'avantage.

Mais comment me plaindre devant ce beau sourire ? Princesse Lalyh...

Je la tenais contre moi, surpris de ses tendances de fugitive. Au moment où je la chatouillais, j'entendais sa mère me répliquer comme quoi cela faisait plus de 5 mois qu'elle se promenait...

Je ne sais pas, mais je me sentis bizarre, comme si cela était un reproche...Que j'ignorais l'évolution de la petite. Oui, je me sentis tout drôle me contentant de faire un petit sourire. Il est vrai que je les vois que de temps en temps...Que c'est souvent Amara qui vient me voir et non l'inverse...

Reproche-t-elle mon manque d'investissement dans notre relation ? Devrais-je plus m'impliquer...?

J'ai sentis encore plus cet inconfort avec son autre remarque sur mon état. Déjà que je suis mal quand elle me complimente, quand elle me fait des reproches, c'est pire...

Elle me regardait...Je me sauvais grâce à la Princesse dans mes bras. Je détournais mon regarde vers elle, pour éviter tout affront avec sa mère.

Non, je ne parle pas de moi. Le moins possible....Je n'ai pas l'intention de dévoiler mes états d'âmes ou mes problèmes à mes proches comme font bien des femmes. Cela ne les concerne pas. Je ne veux pas mettre une pression supplémentaire, car j'ai des soucis. Non...cela ne vaut pas la peine.

Je préfère les voir sourire. Ainsi, mes problèmes s'effacent voyant qu'ils sont heureux. Le reste, passera...

J'étais contente qu'elle change de sujet, d'ailleurs...

"....Et pourquoi pas manger un morceau ?...Son altesse doit avoir certainement faim à cette heure..." dis-je en me retournant vers Amara.

Je lui faisais un petit sourire afin de me rattraper sur la question précédente. Desfois, il ne faut pas s'aventurer là où cela nous concerne pas.

Je retournais mon attention vers la petite:

" Je pourrais vous faire un bon repas...Je me débrouille bien en cuisine...Qu'en dites-vous, Majesté ? Des bon légumes...un peu de viande..."

J'échange à nouveau un regard à Amara et d'une voix douce, presque dans un murmure :

" Je fouille dans le frigo pendant que tu joues avec la petite...Je nous prépare un petit truc.Rien de très gras. Santé...et bon...Elle ira dans son bain après pour le dodo...Qu'en dis-tu ?"


Code par Asi'click
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: Princesse Lalyh - pv. Amara   

Revenir en haut Aller en bas
 
Princesse Lalyh - pv. Amara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fadela Amara!
» Qetsiyah Amara POWHATAN
» Figurants des Stoneclaws
» :.~Amara~.: .:Stoneclaw Power:.
» Je croyais que le pire, c'était de perdre quelqu'un, mais le pire, c'est quand on se rend compte que l'on s'est soi-même perdu ❄︎ Amara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: XAVIER'S SCHOOL :: Le rez-de-chaussée-