.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 Papa chat, j'ai besoin de toi (John)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Mer 8 Juin - 19:11

Il faisait terriblement sombre. En fait, tout était sombre. C’était la nuit et il n’avait aucune trace de lumière outre les étoiles, le mince croissant de lune et quelques flammes faibles qu’on devinait au travers des fenêtres sans vitre. Plutôt des trous dans des murs unis. On devinait mal la forme de ce qu’on pouvait nommer maison tant le protagoniste courrait rapidement. Homme? Femme? Jeune ou moins jeune? Aucune idée. Tout défilait plus flou que réel autour de cette personne, ce qui était plus clair cependant, c’était le sable qui s’infiltrait dans ce semblant de chaussure qui semblait lui manger la peau ou encore les cris bruyants de ses poursuiveurs. Victime ou criminel, on ne saurait dire non plus. Ce n’était qu’une scène. Une scène qui donnait des sueurs froides malgré la simplicité de la course.

Une pierre, le sol contre le visage, des mains qui empoignent. Ça aussi, c’était trop réel, les sensations physiques étaient tellement distincte comparativement au décor. Puis tout avança rapidement, il faisait encore nuit et les yeux de l’individu étaient rivés sur le ciel. Une peur sans nom s’emparait de lui. Bâillonné, attaché aux poignets et aux pieds, il ne pouvait plus bouger. On le déposait dans une sorte de boite puis…noir. Des coups assommants qui résonnent fort dans les oreilles. On l’avait enfermé, la panique devint violente. Il sentit qu’on le levait, qu’on le transportait…et qu’on le laissait tomber. Tomber et tomber et…un bruit d’eau. On l’avait balancé à la mer? Plus l’idée que la mort était proche et plus la peur devenait intense, un gout de sang dans la bouche, dans son agitation, il s’était mordu la langue tandis que l’eau montait contre ses jambes, passaient son nombril puis le menton….

Cassie se réveilla en sursaut, un sursaut puissant. Elle avait les cheveux qui collaient à ses joues couvertures de sueur froide. Un cri étouffé s’était échappé de ses lèvres et elle se pencha vers sa table de chevet pour allumer sa lampe, mais dans sa hâte d’avoir un peu de lumière et surtout d’apprécier l’air dans ses poumons, elle renversa le verre vide qui était voisin de sa lampe et ce dernier se fracassa au sol. Un autre bruit qui vint secouer son frêle corps. Elle n’avait pas la force de se lever ou de même tenter de bouger. Elle avait réussi à avoir un peu de lumière et elle tentait d’effacer les images de son rêve. Mais était-ce seulement réellement un rêve? Ça n’avait rien d’un cauchemar habituel…comme ceux des derniers mois.

Assise dans son lit, elle ramena ses jambes tremblantes contre son corps pour y plonger son visage en tentant tant bien que mal de reprendre une respiration et un battement de cœur normaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse omicronteam outsiders
- John Harrison -
duco corporis

sens développés comme un chat et griffes rétractables
Commercial
03/02/2016
Garret Hedlund
Moi
66

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Dim 12 Juin - 17:51

Normalement, quand je dormais, je dormais. Logique me direz-vous? Certes, mais c'est quand même important de le préciser. Parce que si Elliot était à la maison, je resterais parfaitement endormi, sans me réveiller même si une bombe explosait dans la maison, je resterais bien couché, sans être dérangé. La proximité avec le rat du grenier faisait en sorte que j'avais l'ouïe d'un grand-père. Mais cette nuit, il devait être à l'extérieur, dans un bar quelconque à jouer de la guitare ou à faire je en sais quoi. Je ne posais plus de questions depuis longtemps déjà. Après tout, je n'étais pas leur père, à lui, Cassie et Jake, même si on m'appelait papa Chat. J'étais simplement protecteur, je devais bien l'avouer, surtout avec bébé sœur. Je dormais d'un sommeil léger en ce jour lorsque j'entendis un son provenant de la chambre de Cassie, une sorte de cri qui me fit ouvrir les yeux bien grand. Je l'avais rêvé ou pas? En réponse à ma question silencieuse, j'entendis un verre se fracassé. Rapidement, je me levai et pris un t-shirt tout fripé et je l'enfilai en sortant de ma chambre. J'étais inquiet. Ouais, il ne m'en fallait pas beaucoup, mais je savais que ça provenait de la chambre de bébé sœur, je voulais donc m'assurer que tout allait bien.

En arrivant devant la porte de Cassie, je toquai à la porte, doucement afin de ne pas la faire sursauter. «Cassie?» que je murmurai avant d'entre-ouvrir la porte. Je restai d'abord là, afin de ne pas envahir son espace. Je venais pour la rassurer, mais si elle ne voulait pas de mon aide, je n'allais pas m'imposer non plus!


- Ça va, je t'ai entendu briser un verre, tu ne t'es pas fait mal?

En plus de son réveil qui n'avait pas sonné des plus agréables (je soupçonnais un cauchemar), elle aurait pu se blesser avec le verre. Elle n'était pas Jake, si elle se blessait, elle saignait elle! Pas question que je la laisse se vider de son sang seule dans la nuit. En même temps, je ne sentais pas l'odeur caractéristique du sang, donc elle ne devait pas être blessée. Cela ne voulait pas dire non plus qu'elle allait parfaitement bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Lun 13 Juin - 3:41

Cassie avait un peu de mal à revenir dans le monde de la réalité, des images successives défilaient encore dans sa tête et même son corps semblait pris avec ce genre de froid que l’on ressent quand on est trempé. Bon, elle était couverte de sueurs froides donc ceci explique cela, mais ça lui faisait trop penser aux dernières images de son rêve pour ne pas en être troublée. Elle tentait vraiment de se concentrer sur le rythme de sa respiration, tenté de le calmer. Elle avait entendu le verre sur sa table de chevet, ce n’était pas grave pour le moment…

Puis elle entendit toquer à sa porte. Heureusement ce nouveau bruit la ramena doucement sur terre. C’était un bruit bien distinct et clair, pas comme le verre brisé. Puis ça signifiait aussi que quelqu’un était là. Bien en chair et vivant, pas comme des fantômes qui pouvaient errer en ce moment dans sa chambre. Son minois pivota légèrement vers la porte, ses jambes se dépliant légèrement puis elle vit un visage dans l’encadrement de sa porte. Un visage familier et plus encore, terriblement rassurant. Sans savoir pourquoi, elle aurait pleuré à l’instant même tant que ses cauchemars la mettaient à bout, mais elle se retint. Parce que Papa Chat était un frère qui s’inquiétait beaucoup pour elle et elle ne voulait en aucun cas l’inquiéter plus que cela. Elle répondit enfin à l’aîné, d’une voix brisée par l’émotion de son rêve.

‘’Non…il est seulement tombé par terre…mon verre.’’

Elle avait précisé l’objet qui s’était brisé, elle lança un bref regarda au verre et décida de se glisser au bout de son lit pour sortir du lit, faire un grand détour pour éviter de se couper et rejoindre son frère. Elle voulait se lever, comme si c’était le lit le problème à ses malheurs, mais tristement, son cerveau et son pouvoir la suivait toujours partout. Cassie ouvrit un peu plus grand la porte pour voir complètement John. La pauvre blondinette n’eut même pas la force de faire naître un sourire sur ses lèvres, juste le trouble dans ses yeux et son corps frissonnant maintenant de froid.

‘’J’ai fait un cauchemar…Je…tu crois que je peux dormir avec toi, cette nuit?’’

Elle n’était pas mal à l’aise de demander cela à son frère, parce qu’elle n’y voyait absolument rien de mal. Elle pensait juste au fait que la solitude lui faisait peur en ce moment et que la présence d’un humain familier près d’elle lui ferait du bien. Comme quand elle allait dormir dans le hamac d’Eliot…mais Eliot, c’était son pouvoir qui l’aidait, sauf qu’elle ne voulait vraiment pas imposer sa présence à son frère d’autant plus qu’il avait quelqu’un qui se promenait un peu dans sa chambre maintenant. Et puis, c’était son frère nom de Dieu, elle n’avait pas à justifier sa demande…non? Puis il avait une façon dans laquelle elle avait dit cauchemar qui signifiait que ça n'avait rien à voir avec des zombies qui tentaient de la bouffer dans son rêve, loin de là, c'était plus fort comme peur, comme crainte de se rendormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse omicronteam outsiders
- John Harrison -
duco corporis

sens développés comme un chat et griffes rétractables
Commercial
03/02/2016
Garret Hedlund
Moi
66

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Lun 13 Juin - 4:06

Il y avait de l'inquiétude dans ma voix, ça s'entendait, même moi je me disais que je devrais faire attention pour ne pas paraître trop protecteur. Mais avec Cassie, c'était impossible. C'était la seule sœur que j'avais, pas question de la perdre! Elle avait un pouvoir un peu moins évident que les nôtres aussi il faut le préciser. Jake, c'était assez simple : il ne pouvait pas être brisé. Eliot nous renvoyait nos pouvoirs ou les annulait. Et moi, j'avais les sens plus développé et des griffes. C'était pas si compliqué que ça à gérer pour nous trois. Elle, elle devait côtoyer des fantômes et être la seule à les voir. Je ne savais pas comment l'aider la majorité du temps. Même mes griffes ne pouvaient rien contre les fantômes et même si je dirigeais (ou tentais de, avec les frères que j'avais...) la maison, les fantômes ne m'écouteraient pas si je leur demandais de foutre le camp et de laisser Cassie tranquille. Cela aurait tellement simple! Mais c'était surtout tellement impossible.

Elle avait répondu à ma question en me disant que non, elle n'était pas blessée, ce n'était que le verre qui était tombé. Je m'en doutais, mais j'avais tout de même souhaité vérifier. Bébé sœur s'était levée du lit et s'approcha de moi, ouvrant la porte plus grand et je pu discerner les traits de son visage. Là, maintenant, j'avais envie de la mettre dans un fort de couverture qui la protégerait contre TOUT. Oui absolument tout. Et après l'avoir placé là, je lui amènerais un grand verre de lait chaud. Parce que tout le monde sait que le lait chaud, ça soigne les blessures intérieurs : c'est réconfortant en fait. Cassie me demanda si elle pouvait dormir avec moi pour la nuit.


- Bien entendu! Tu veux un thé, une tisane? Du lait chaud avec du miel?

Père poule un peu aussi... ouais je sais. Mais vu l'air qu'elle avait, je doutais du fait qu'elle s'endormirait facilement. Il faudrait plus que de poser sa tête sur l'oreiller.

- Tu n'auras qu'à aller dans ma chambre et j'irai à la cuisine pour toi si tu veux. Tu veux peut-être un truc à grignoter?

Des biscuits avec du lait chaud, c'était bon après tout, non? Elle apprécierait peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Lun 13 Juin - 15:54

Elle restait dans l’encadrement de sa porte durant qu’elle échangeait avec son frère, logiquement, il ne dirait pas non. Parce que c’était John…parce qu’elle semblait terrifiée et puis aussi parce que bon…John, il ne partageait pas trop souvent sa chambre avec une autre femme alors elle ne dérangeait pas trop! Elle serra ses bras contre elle, en les croisant. Bon, okay, au moins, dans son lit, il faisait plus chaud. Dès que son corps avait quitté les draps, le froid mordant de la pièce s’était attaqué à ses jambes et ses bras dénudés. Donc l’idée de boire quelque chose de chaud lui semblait une idée fantastique! Elle eut un petit rire quand il parla de lait chaud, c’était tellement papa chat! Et puis, il avait raison. Elle n’allait pas retrouver le sommeil très facile. Être debout un peu lui permettait justement de pouvoir décompressée de son cauchemar. Elle répondit finalement à sa deuxième question.

‘’Non, je vais venir avec toi, marcher un peu, ça va faire du bien. Et juste un lait chaud! C’est toi le meilleur pour le préparer.’’

Cassie sortie alors de sa chambre, la ferma au passage en espérant que ses cauchemars y restent coincés et surtout pour ne pas que son chat entre et se blesse une patte. Cassie savait que ses frères s’occupaient vraiment bien d’elle, chacun à leur façon! John, c’était le plus vieux, le plus paternel autant dans son attitude que dans sa relation avec Cassie. En réalité, elle voulait l’accompagné à la cuisine pour ne pas être seule, tout simplement. Juste être avec son frère pendant qu’il lui concocte son lait au miel lui ferait du bien.

Elle initia le pas vers la cuisine et c’est à mi-chemin qu’elle sentit Klaus contre ses jambes. Elle sourit un peu plus en prenant son chat dans ses bras, le serrant doucement contre elle.

‘’Je crois que Klaus t’a entendu parler du lait chaud!’’

Elle sourit de nouveau. Chat et Papa chat s’entendait à merveille, normal, il se ressemblait. Bon, d’accord, c’était poussé de dire cela comme ça, mais c’était drôle quand même. Klaus se mit à ronronner dans ses bras en frottant sa tête contre son menton.

‘’Je m’excuse de t’avoir réveillée John…’’

En y pensant bien, c’est vrai qu’elle se sentait un peu coupable d’avoir inquiété et réveillé son frère de la sorte, il avait l’ouïe fine, son cri et le bri de son verre a dû le surprendre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse omicronteam outsiders
- John Harrison -
duco corporis

sens développés comme un chat et griffes rétractables
Commercial
03/02/2016
Garret Hedlund
Moi
66

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Mer 15 Juin - 4:03

En fait, c'était peut-être mieux qu'elle se propose de m'accompagner. Avec l'état dans lequel elle semblait se trouver, je préférais ne pas la laisser seule trop longtemps. Pas que je craignais ce qu'elle pourrait trouver dans ma chambre (rien de suspect là-haut!), tout simplement, je ne savais pas si on pouvait trouver des fantômes ou pas dans ma chambre. Du sel ça ne les éloignaient pas? Non? Dommage, ça aurait été si simple d'enfermer Bébé sœur dans ma chambre et ensuite boucher toutes les issus avec un peu de sel. Elle aurait pu dormir tranquillement sans se réveiller en sursaut comme cela avait été le cas cette nuit.

- Va pour le lait chaud alors! Mais je t'accorde le droit de changer d'avis. On pourrait piquer des biscuits à Jake. Ça passe si on dit que ça vient de toi l'idée, j'en suis sûr!

Comme si un des membres de la fratrie pouvait refuser quelque chose à Cassie! Nous étions tous un peu protecteur à notre manière! Dans mon cas, je savais que j'étais incapable de dire non à ma petite sœur. Après tout, j'avais accepter qu'elle ramène un chat à la maison. Et ce, même si Eliot était allergique à la race féline (ça m'excluait, heureusement!). D'ailleurs parlant du chat, le voilà qu'il faisait son apparition et que Cassie le ramassa dans ses bras. Elle l'aimait tellement, ça se voyait. Bon, je n'avais peut-être pas fait une mauvaise chose d'accepter ce chat. Eliot pouvait sans tenir loin de toute façon, pas vrai? Je devrais peut-être revoir mon sens des priorités un jour...

- Je lui en donnerai un bol alors, j'ai compris!

C'était vraiment rendu que je me pliais au exigence du chat? On n'en parlera pas aux autres d'accord!

- Ce n'est pas de ta faute voyons! Et puis je crois qu'Eliot n'est pas dans la maison, j'entends tous les bruits de la maison. D'habitude je suis sourd ou presque!

Pendant que je disais cela, je commençai à préparer le lait et sorti le miel. J'avais mis trois tasses dans le micro-onde, parce que non, je n'oubliais pas le chat! Au pire, ça en ferait plus pour moi!

- T'as fait un mauvais rêve?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Mer 15 Juin - 19:57

Oui malheureusement, les trucs de série télé pour empêcher un esprit de se promener dans la maison ne fonctionnait pas…mais il est évident qu’elle a déjà essayé de mettre du sel partout dans sa chambre plus jeune en disant qu’elle avait vu ça à la télé. Faire flamber des épices au hasard aussi. Bref, elle a sûrement tout tenter, mais le problème n’étant pas particulièrement les fantômes, mais plus son pouvoir qui n’avait pas de bouton ‘’off’’. Elle sourit quand il parla des biscuits de Jake. Un sourire taquin, amusé.

‘’Il arrête pas de manger les miens en disant que ce qui est à moi est à lui, je suppose que l’inverse est vrai aussi non!’’

Du coup, il lui avait vraiment donné envie de manger des biscuits et logiquement, ceux des autres sont toujours meilleurs, non? Il promit de faire une tasse au chat, ce qui ne manqua pas de faire sourire la petite blondinette. Ensuite, elle prit la peine de s’excuser, parce que Cassie quand même! Les mots de son frère lui firent du bien, la firent sourire un petit peu. Elle ne réagit pas verbalement, préférant se taire et être rassurée que son frère ne lui en veut pas. C’était surprenant? Non, mais la politesse existait quand même alors bon! Il se mit ensuite à préparer son lait chaud sous le regard attentif de Cassie et Klaus. Puis vint enfin la question qu’elle aurait préféré éviter. Elle détourna les yeux, en fait, elle posa son chat par terre comme pour expliquer son regard qui évitait celui de son frère. Elle hocha positivement la tête, elle n’était pas du genre à mentir à sa fratrie et plus encore à John.

‘’Oui…un terrible cauchemar.’’

Mais en omettant de lui dire les détails qui entouraient son cauchemar, elle ne lui mentait pas, non? Puis, c’était plus simple comme ça pour maintenant, si elle se mettait à raconter ce qu’elle vivait maintenant avec son pouvoir, John deviendrait fou d’inquiétude. Et elle ne voulait pas ça, elle voulait tenter de trouver une solution seule…ou du moins avec une personne extérieur, qui n’allait pas être affecté directement par ce qu’elle vivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse omicronteam outsiders
- John Harrison -
duco corporis

sens développés comme un chat et griffes rétractables
Commercial
03/02/2016
Garret Hedlund
Moi
66

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Dim 26 Juin - 3:54

Le lait tournait dans le micro-onde alors que nous patientions tranquillement en discutant tranquillement, comme si rien n'était. Je ne voulais pas brusquer ma petite sœur et l'obliger à me parler de ce qui venait de se passer. Néanmoins, j'étais curieux, voilà pourquoi je lui avais quand même demandé si elle avait fait un mauvais rêve. Elle pourrait juste me répondre quelques mots et ensuite on passait à autre chose, il n'y aurait aucun problème. Et puis, le temps qu'elle me réponde, le lait allait sans doute être assez chaud et nous pourrions le boire puis retourner nous coucher, fermant les yeux sur ce qui venait de se passer. Finalement, en entendant sa réponse, je compris que ce n'était vraiment pas quelque chose dont elle souhaitait discuter. C'était peut-être l'air sur son visage ou simplement les mots, mais un terrible cauchemar, c'était loin de sonner agréable. Je fus sauver par le petit son du micro-onde, nous signifiant que le lait était enfin prêt!

- Je vais mettre une potion pour chasser les mauvais rêves alors dans ton lait! Promis ils ne reviendront plus, sinon ils auront à faire à moi!

On aurait dit que je parlais à une enfant qui croirait ces paroles. Parce qu'on s'entend, Cassie n'avais plus dix ans (malheureusement!), ce n'était donc pas facile pour moi de trouver les bonnes choses à dire. Les gamins avaient tendance à croire tous ce qu'on leur disait. Sauf Shawn en fait... mon gamin ne me croyait jamais, étrangement! Ça devait être la faute de ses oncles... Mais bref! Je me rendis à l'armoire de laquelle je sortis les biscuits de Jake (c'était pour Cassie, donc il ne protesterait pas?) et le miel. Je tendis les biscuits à bébé sœur avant de prendre les tasses chaudes et les poser sur le comptoir. J'y mis une cuillerée de miel dans deux tasses. Dans la troisième, rien puisque c'était pour le chat. Je tendis une tasse à Cassie et celle pour le chat, je la posai au sol. Il pouvait bien boire à même la tasse, ça ne me dérangeait pas puisque ça irait dans le lave-vaisselle ensuite. Quant à la dernière tasse, je la gardais pour moi.

- Tu peux monter la tasse si tu veux, tant que tu ne l'échappes pas dans mon lit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Mar 28 Juin - 0:44

Le bruit du micro-onde se fit rapidement entendre dans la cuisine, attirant l’attention du chat qui vint s’asseoir près du comptoir comme s’il attendait. Bon, fallait dire qu’il avait peut-être un peu l’habitude si Cassie lui donnait parfois du lait ou autres gâteries. Cassiopée se dirigea vers le coin de la cuisine, là où elle pouvait s’asseoir sur le comptoir facilement. Bon, ce n’était pas une bonne habitude, mais elle le faisait presque toujours. Elle avait le dos un peu appuyé contre les armoires surélevés et les pieds pendant dans le vide. Quand elle expliqua qu’elle avait fait un cauchemar, l’alarme du micro-onde se fit entendre, sauvant peut-être l’approfondissement de l’explication.

En allant chercher les tasses, son frère réagit comme tout grand frère qui cherchait vraiment les bons mots à dire pour consoler sa cadette. Elle eut quand même un sourire comme réponse, il était gentil John. Maladroit peut-être un peu, mais gentil. Puis il eut un éclair dans sa tête. Une…potion? Riley! Riley pourrait sans doute lui trouver une potion qui l’empêcherait de faire des cauchemars, non? C’est clair qu’elle le pouvait! Comment n’y avait-elle pas songé plus tôt, elle avait été colocataires durant un certain temps! Merci Papa chat! Naturellement, elle ne lança pas haut et fort qu’elle avait trouvé un moyen pour ne pas faire de cauchemar parce qu’elle craignait que John n’apprécie pas réellement l’idée. La crainte d’addiction passa bien haut au-dessus de la tête de la jeune femme, considérant que tout serait mieux que de rêver comme ça chaque nuit.

Lorsqu’il lui tandis la boite de biscuits, elle semblait aller beaucoup mieux, bon, ce n’était pas la force, mais une petite vitalité soudaine s’était emparé d’elle et elle prit les biscuits de son jumeau en ne se gênant pas commencer déjà à en manger. Ah qu’il venait de l’aider son frère, bien malgré lui en plus! Elle descendit du comptoir en se laissant glisser, tenant toujours la boite dans ses mains en le regarda préparer les tasses. Elle prit sa propre tasse une fois prête en souriant à John.

‘’Merci. Et Oui, promis, je ne renverserais rien!’’

Et elle prit les devant pour partir vers la chambre de son frère. Biscuits et lait dans les mains. Ils discutèrent encore un peu, Cassie semblait de meilleur humeur maintenant et après quelques bons biscuits, une bonne tasse de lait chaud elle finit par s’endormir, d’un sommeil peu agité, mais avec une conviction que Riley allait sûrement pouvoir l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse omicronteam outsiders
- John Harrison -
duco corporis

sens développés comme un chat et griffes rétractables
Commercial
03/02/2016
Garret Hedlund
Moi
66

MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   Lun 4 Juil - 4:28

J'étais le meilleur des grands frères. Ouais, Eliot et Jake étaient moins bien que moi. La preuve : où étaient-ils en ce moment? Bon, le fait que j'avais une meilleure ouïe que les deux autres jouait un peu, mais ce n'était qu'un détail! C'était grâce (ou à cause?) de l'absence du rat du grenier en ce moment que j'avais entendu bébé sœur faire son cauchemar et tel un super héro, j'avais volé à son secours. J'étais armé de lait chaud pour lui remonter le moral ainsi que de mon humour douteux. Ouais, j'avais parlé du fait que j'étais incapable de lui faire des potions. Je ne m'appelais pas Harry Potter moi, malheureusement! Je n'étais qu'un gros chat et ce n'était pas en mon pouvoir que de l'empêcher de voir les morts et de bien dormir. Bon, on va laisser tomber ce côté fantaisiste et se concentrer un peu sur la situation présente. Le micro-onde avait fait un beau petit «bip», signifiant que le lait était prêt. J'avais ajouté le miel dans la tasse de Cassie et dans la mienne et bébé sœur s'était chargé de donner le lait chaud à Klaus. Ce chat était vraiment trop gâté. Sans doute parce que c'était le chat de Cassie et que par association, je le laissais tout faire. Une fois que le petit félin (moi j'étais le grand félin d'accord? Et le plus beau!) eut son lait, nous prîmes la direction de l'étage et donc de ma chambre.

- Merci, j'ai pas envie de ramasser de dégât ce soir...

Autant dire jamais. Ça impliquait de l'effort et je n'aimais pas l'effort. Donc s'il vous plaît, personne ne renverse rien! Ce ne fut heureusement pas le cas. On se rendit à ma chambre sans réveiller les autres et sans renversement. C'était parfait! On discuta un peu une fois rendu dans ma chambre et je pris bien soin de laisser ma petite sœur s'endormir en premier avant de placer une couverture sur elle et ensuite m'endormir. Je voulais m'assurer qu'elle dormait bien avant que je ne puisse en faire de même. Je veillais sur elle, c'était plus fort que moi. J'étais vraiment un Papa Chat en fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: Papa chat, j'ai besoin de toi (John)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Papa chat, j'ai besoin de toi (John)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Réflexion sur papa Dessalines
» Activer le chat
» Invitation au Chat
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: NEW YORK CITY :: brooklyn-