.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Jeu 11 Fév - 1:54

Cassie s’ennuyait. C’était rare ! Mais là, elle se trouvait dans sa chambre, quelques bouquins dans son lit. Elle n’arrivait pas à décider ce qu’elle voulait lire. Ce qui était mauvais signe en soi quand même. Normalement, la lecture n’était pas forcée chez elle et ce n’est pas comme si elle hésitait entre plusieurs qu’elle voulait lire, là, c’était comme si c’était trop forçant de choisir un livre. Elle avait ensuite pianoté sur ton téléphone portable. Bavarder un bref moment avec un mort. Ignorer un autre. Jouer avec Klaus, mais il était aussi en forme qu’une pantoufle alors il était pas très coopératif. Couché à l’envers sur son lit, les pieds appuyés sur le mur, Cassie s’ennuyait royalement. Elle soupira. Encore une autre fois puis pivota sur le ventre pour regarder sa chambre. Elle l’aimait bien sa chambre en réalité, mais on dirait qu’un truc la dérangeait…elle planta sa joue dans sa main, le coude appuyée sur son matelas.

Puis ça l’a frappa. Comme une illumination divine! Sa chambre avait besoin de faire peau neuve. Voilà! D’être plus coloré, plus beau! Ou du moins, plus son âge, parce que la peinture était bien belle quand même! Elle se leva d’un bon et se stoppa à la porte de sa chambre, jeta un coup d’œil à son cadran, près de son lit. Midi. Parfait, il allait bientôt se réveiller.

Le ‘’il’’ en question étant son frère, Eliot. Eliot dormait tard. Même si Cassie aimait mieux à dire qu’il aimait juste dormir longtemps. Il en avait de la chance! Et Eliot était vachement doué pour la peinture. C’était l’artiste de la famille et là, elle voulait de la couleur sur ses murs, quelque chose de jolie! Il était doué son gentil frère alors elle pourrait sûrement le convaincre contre quelques corvées de lui peindre ses murs! Elle sourit à son idée de génie en même temps qu’elle grimpait dans la chambre de son frère.

Bon, l’endroit avait l’air d’avoir livré un combat à mort avec son propriétaire et à voir le résultat, on était en droit de se demander qui avait gagné. Mais c’était pas sa chambre alors Cassie s’en foutait. Elle ne se gêna pas pour s’approcher du lit –dans lequel dormait encore Eliot bien sûr- et de monter dessus en mode ‘’je suis la plus peste des sœur’’ et de lui tapoter le visage du bout du doigt.

‘’Eliot. Elliiiiiiot’’

La réaction? Il se tourne sur le ventre en évitant les attaques de Cassie. Vraiment, comment il faisait pour dormir aussi intense celui-là?! Cassie se réveillait dès qu’on la frôlait. Surtout depuis peu…mais bref, passons ce sujet, là, elle voulait réveiller son ermite de frère! Heureusement, elle commençait à développer des plans pour le réveiller, c’était pas la première fois qu’elle le réveillait pour des trucs comme ça! Au moins là, elle avait une raison la petite blondinette. Il le savait pas encore, mais il allait quand même être content de faire ça pour sa petite sœur préféré!

Bref, il fallait maintenant passer à l’étape deux, parce que la première était un lamentable échec quand même. Alors quand son frère se tourna, elle fit fronça un peu les sourcils avant de se redresser un peu et de –presque- se laisser tomber de dos sur lui. Donc là, elle se trouvait en étoile sur le dos de son frère. Et elle n’avait pas nécessairement fait ça délicatement, parce que sinon ça ne marcherait pas! Elle fixa son plafond en recommençant son manège.

‘’Elioooot! Frère que j’aime!’’

Oui, elle était ce genre de sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Eliot Harrison -
wibbley wobbley timey wimey

Célibataire
Renvoie et inversement de pouvoir
Artiste
19/04/2015
Jamie Bower Campbell
Je sais pas
225

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Jeu 11 Fév - 4:05


   
ft. Cassie & Eliot

   
Frère, tu sais que je t'aime?

   
   

   

   D’accord, on va tous s’entendre sur un truc, ce n’était pas que tu dormais longtemps, c’est que tu te couchais vachement tard… et que tu avais besoin de ton 8h de sommeil quand même. Donc ouais, tu te levais en général vers 13h, ne faites pas le calcul, c’est inutile. Le seul truc important à mentionner, c’est que l’inspiration arrivait tard, voilà. Sauf que là, toi tu dormais bien, magnifiquement bien même. Le sommeil du juste, vraiment. Jusqu’à ce qu’un machin vienne nuire à ton sommeil. Tu avais trouvé l’homéostasie parfaite avec tes couvertures, enroulé un peu comme un burritos. Sauf que l’horrible créature t’attaquait au visage. Tu grognas une première fois, signe de ton mécontentement, avertissement fugace. Tu tentas te repousser le dit dérangement d’un revers de main. Tes couvertures t’avaient accepté comme l’une des leur, tu ne pouvais pas les décevoir, jamais. Alors, tu t’étais retourné dans un effort de titan. Tournant fièrement le dos aux dérangements. À tous les désagréments passés, mais aussi futur. Tu étais bien, dormir.

Tu entendais tout de même une voix dans le lointain. Nouveau grondement. Tu tentais vraiment de dire le plus sèchement du monde « Dégage bordel, je dors », mais rien à faire. Un grognement non linéaire était ta seule réponse, mais pourtant, tu dormais toujours et tu allais même retomber dans un sommeil plus que profond quand le plafond te tomba dessus. L’air s’expulsa de tes poumons, tu ne t’attendais pas à ça. Eliot. Frère. Je t’aime. Cassie. Dégage. Non mais sérieusement, tu dormais là.

-Moi aussi, mais… demain.

Et tu replaçais tes bras sous ton oreiller pour y plonger ta tête de nouveau. Tu ne demandais rien d’autre que de dormir un siècle ou deux, bébé-sœur pouvait bien prendre son mal en patience pendant tout ce temps non? Sauf qu’elle ne bougeait pas, qu’elle continuait d’exister. Tu voulais juste l’éteindre un instant. La foutre sur snooze l’espace d’un an ou deux. Tout à fait possible non? Non. Bon d’accord, impossible, mais justifié. Ceci étant dit, tu préférais tout de même pousser sur tes extrémités, bras comme jambe pour la soulever et la faire chavirer dans ton lit tout en grognant. Tu l’avais ensuite sournoisement abrié avec ta couette, te laissant suffisamment de draps pour continuer de dormir avant de l’attirer vers toi. Oui, elle était maintenant prisonnière. Tant pis pour elle. Tu t’étais ensuite recoucher, la gardant ainsi, telle la peluche qu’elle était maintenant. Oh, ce n’avait rien de gentil, elle ne pouvait surement même pas respirer sous ce machin et elle devait crever de chaud. On est d’accord, c’était loin d’être mignon, c’était une tentative de meurtre de ta part, mais tu grognas avant de te recoucher. Tu comptais bien dormir encore, dormir toujours. Bébé-sœur ou pas, tu étais le genre de mec à apprécier son sommeil, il n’y avait rien de mal à ça. Et si elle mourrait –j’exagère à peine- elle ne pourrait le dire à personne! C’était elle qui voyait les fantômes, pas nous. Bref, tu l’aimais bébé-sœur, mais demain.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Jeu 11 Fév - 22:10

Elle était la plus jeune, genre la première plus jeune, parce que Jake était vraiment le plus jeune, mais genre de quoi…2 minutes peut-être! Bref, ça lui donnait le droit d’être franchement agaçante ! Elle avait au moins réveillée chacun de ses frères des milliers de fois. John étant le moins…disons dangereux, il aimait paresser, mais il n’essayait pas de la tuer comme Eliot et Jake se réveillait parfois super rapidement l’énergie d’un gars qui vient de dormir 12 heures en ligne. Genre Jake recharge ses batteries, il ne dort pas.  Bref, tout ça pour dire que Cassie était terriblement tenace. Ce n’est pas un dos qui allait l’arrêter, c’est pour ça qu’elle se laissa presque tomber dessus, mais pas trop fort, elle voulait pas le tuer. Pas comme lui qui voulait la tuer elle hein! Il avait un peu répondu donc il était un peu réveillé. La victoire était près…jusqu’au moment où Eliot décida de transformer Cassie en cocon.

Elle s’y attendait réellement pas! Tout d’un coup, elle se retrouva sous des couvertures, genre complètement là! Elle n’était pas une chenille! Et puis heureusement qu’elle n’était pas claustrophobe parce que sinon elle serait morte en l’espace de deux secondes. Là, elle pourrait peut-être survivre quoi…3 minutes? Parce que bon, pas qu’elle avait du mal à respirer et qu’elle se débattait comme une forcenée, mais il a un peu de ça!

‘’Tu m’étouffes!’’

Il est au courant Cassie, vraiment au courant même. Genre il s’en fiche! Bon, déjà, elle s’arrête de gigoter. Ce n’est pas la force qui allait avoir raison de ton frère petite blonde, mais bien la ruse. Et puis d’abord, si elle continue de s’agiter comme ça, elle allait avoir encore plus chaud qu’en ce moment. Genre là, elle commençait à manquer d’air et elle avait terriblement trop chaud pour sa vie. Donc voilà, comme on disait, la force de tes bras maigrelets n’auraient pas raison d’Eliot. Il te fallait être plus maligne. Et ça, elle savait le faire. Faut dire qu’en étant dans la même famille, on commence à se connaître et Eliot, il avait des trucs vraiment plus efficace pour el réveiller. Un peu d’eau à la gueule c’est bien, mais là, elle était prisonnière d’une cage de draps étouffants. Il fallait sortir l’artillerie lourde, l’arme secret! Il fallait titiller le cerveau d’Eliot (oui oui, il en a un l’air de rien.) Donc après le calme de quelques secondes, elle se lança, espérant que ça allait fonctionner, sinon elle allait juste crier jusqu’à ce que mort s’en suive.

‘’ Okay, can I just, say something crazy?’’

Oui,c’était dit avec une voix un peu chantée, une intonation qui montrait qu’elle…actait? Peut-être, qu’elle imitait! Oh oui, il allait mordre à l’hameçon comme une grosse truite à un verre bien gros et gluant. Tiens, elle aurait pu lui chanter Hakuna Matata, il faisait si bien Pumba aussi, mais trop tard, le nouveau classique lui était venue plus naturellement en tête! De toute façon, c’était lancé, aller, Eliot, soit un gentil frère maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Eliot Harrison -
wibbley wobbley timey wimey

Célibataire
Renvoie et inversement de pouvoir
Artiste
19/04/2015
Jamie Bower Campbell
Je sais pas
225

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Ven 12 Fév - 4:51


   
ft. Cassie & Eliot

   
Frère, tu sais que je t'aime?

   

 
Bon bon bon, déjà les grands mots. Tu ne tentais pas vraiment de la tuer, juste… de la faire cesser d’exister rapidement. Tu voulais dormir et elle t’en empêchait totalement. C’était injuste. Elle aurait pu attendre et voir dans une heure. Genre quand tu te serais levé, frais comme une rose, tout ça. Sauf que non, elle t’avait tombé dessus comme le bébé-cachalot qu’elle était. Toi, tu l’avais enroulé dans tes couvertures pour qu’elle cesse, c’est tout! Tu étais innocents, totalement! Sauf que là, ta sœur te balançait que tu l’étouffais, elle se plaignait toujours pour rien! On est d’accord?

-C’est le but.

Petite phrase étouffé, à moitié endormi. Toi, tu voulais que dormir, ce n’était pas trop demandé non plus. Donc ouais, Cassie allait devenir un papillon et toi, t’étais bien comme ça. Tu allais même te rendormir comme ça quand tu l’entendis. La petite voix fourbe de ta sœur sortir des couvertures. Toi, tu voulais dormir, mais tu savais très bien ce qu’elle, elle voulait. Le problème, c’est que tu adorais lui faire plaisir. Du coup, tu répondis sans aucun rythme dans la voix, un peu comme mort :

- I love crazy!

Ouais, tu ne pouvais pas résister à l’envie de lui faire plaisir. C’était ton monstre de petite sœur à toi après tout. Et elle enchaina, toujours emmitouflé sous tes couvertures et tu avais fini par te tourner sur le dos, la libérant pas le fait même. Le plus marrant, c’était surement que vous aviez même les parties synchro parfaitement. Il y a des choses qu’on ne ferait pas dans la vie, jamais. Sauf si c’était pour faire plaisir à une personne qu’on aimait et il l’aimait sa petite sœur, comme tout le restant de la fratrie, fallait bien l’avouer. Vous aviez terminé la chanson, tu avais pris en rythme après deux ou trois répliques. Elle avait donc gagné. Tu étais réveillé, elle était libre et elle avait même eu droit à une chanson…

-Sale fourbe.

Tu avais quand même le droit hein! La chanson était terminée et elle rayonnait de bonheur. Genre tellement que tu aurais surement dû fermer les yeux, tu allais peut-être devoir porter des lunettes à vie maintenant. Bref.

-Mais… tout ça c’était pour quoi déjà? Parce que je suis sûr d’avoir fait mes corvées y a pas si longtemps.

Le problème, c’est que tu ne savais pas quand, mais tu étais pratiquement certain de les avoir fait… dans le dernier mois disons. Bon d’accord, la seule corvée que tu faisais réellement c’était de te ramasser dans le restant de la maison (ta chambre, ça ne comptait pas) et les repas quand c’était ton tour. Parce que sérieusement, c’était vachement difficile de faire oublier à trois affamés que la nourriture n’était pas censée exister. Donc ouais, les repas c’était déjà ça à faire. Bref, chanson, lit, ta sœur, toi qui manquait de sommeil et qui avait envie de dormir encore pour un siècle ou deux.

-Bon d’accord… y a un moment déjà, mais… j’allais les faire un jour… je te jure.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Ven 12 Fév - 23:07

Non, mais homicide involontaire, ça sonne une cloche à personne ça? Genre, encore là le involontaire pouvait être exagéré considérant que coincer sa sœur sous des couvertures, c’est assez volontaire hein! Elle s’était pas elle-même mise dans cette situation!...Rectification c’était sa faute, mais elle ne méritait quand même pas la mort pour ça! Et oui, elle assumait PLAINEMENT sa bébé-cahalotude (bonjour, j’invente des mots). En plus, il voulait vraiment l’étouffer? Tu allais voir, Eliot, Cassie connaissait ton point faible. Un de tes points faibles. Et ça fonctionna très bien! Yeah! En prime, elle avait le droit à un duo matinal, c’était pas beau la vie? Au final, c’était plus gentil que de lui tomber dessus ou lui balancer de l’eau comme il le fait à Klaus. PIRE, elle aurait pu lancer Klaus sur lui, mais elle aurait vraiment eu peur pour la santé de son chat alors non merci. Une chanson Disney, c’était mieux, plus joyeux et en prime, Eliot serait sûrement plus de bonne humeur…hm-hm.

Donc dès qu’elle le put, elle sortit de sous les couvertures, en terminant la chanson bien sûr. On ne faisait pas les choses à moitié chez les Harrisson. Et puis, les deux étaient assez théâtrales dans leur genre. C’était mignon à voir et puis ils étaient doués! Ne vous inquiétez pas, ce n’était pas leur seul succès. Quand la chanson fut terminée, elle ne fit que s’asseoir en indien sur le lit en le regardant, lui offrant un rayonnant sourire d’ange quand il la traita de fourbe. Quoi? Non, une petite fée, une gentille sirène comme dirait Jake!

Bon, mais il avait un but à tout ça! Elle n’était pas qu’une petite peste de sœur! Non non, elle avait une idée, quelque chose à demander! En premier lieu, il pensa que c’était pour les corvées. Elle secoua négativement la tête, alla pour parler, mais il continua à en parler. Cassie posa une main sur son bras pour qu’il se concentre sur elle.

‘’Non, c’est John le parent de la maison, je m’en fous des corvées…tant que je mange…Et que j’arrive à marcher sans me tuer.’’

Dit-elle en regardant le reste de sa chambre, parce que bon, une meute d’animaux comme dans Jumanji ne ferait pas autant de dommages. Puis elle le regarda de nouveau et planta son regard de chat botté dans le sien.

‘’non, en fait, j’avais comme un petit…gros…service à te demander… Mais tu vas être content je te le jure!’’

Elle avait fait la grosseur entre son pouce et son index avant de s’emporter un peu, question qu’il n’ait pas peur non plus!

‘’Je regardais ma chambre ce matin et…je la trouvais…défraichie. On dirait qu’il manque de vie, de couleur…on dirait qu’un mur…ou peut-être même deux repeints ça ferait pas de tort. Mais tu sais, comme seul toi sais peindre! ‘’

Ça voulait dire qu’elle ne voulait pas qu’un mur rose, un autre turquoise, ça voulait dire ‘’fais-moi un mur au complet d’un jolie dessin please!’’ elle faisait pareil quand elle arrivait avec un vêtement qu’elle voulait modifier. Oh, ce n’est qu’une bordure sur un jean…pour finir en short avec une peinture à tissus dessus s’il-vous-plait! Elle attendit alors, espérant que son frère était d’humeur à peinture. Mais c’était un bon artiste, il ne pouvait pas dire non quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Eliot Harrison -
wibbley wobbley timey wimey

Célibataire
Renvoie et inversement de pouvoir
Artiste
19/04/2015
Jamie Bower Campbell
Je sais pas
225

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Sam 13 Fév - 23:47


   
ft. Cassie & Eliot

   
Frère, tu sais que je t'aime?

   

 
Rha là là, directement les grands mots. Tu ne l’aurais pas vraiment tué. On ne pouvait pas vraiment mourir comme ça non plus. Ce n’était pas un sac plastique, c’était une couette mal fermée. Donc ouais, pas de meurtre, ni rien. Tu lui faisais juste payer d’avoir joué les cachalots. Oh et inventer des mots, c’est bien, mais ça serait plus bébé-cachalotitude je pense. Parce que bon, sinon c’est bizarre. Sauf que là, elle était fourbe, toujours, elle c’était mis à chanter un disney et puisqu’elle t’avait déjà conditionné à répondre par le chant à ce genre d’invitation, tu l’avais pas. Oui, oui, tu étais adorable et obéissant, tout ça… ou pas. Juste maintenant? Ok, ok. Juste quand ça t’amusait. Du coup, la chanson, toi qui la libérait et finalement, toi qui te demandait pourquoi elle voulait absolument que tu te réveilles. Parce que sincèrement, c’était une excellente question. Qu’est-ce qui était si important pour ruiner ton divin sommeil hein? Tu n’en savais rien, mais elle allait finir pas te le dire. Toi, ton hypothèse, c’était qu’elle était une espionne ou un agent double pour le vilain John et qu’elle allait te parler de corvée. Parce que quand John se mettait à râler, il embêtait tout le monde, vraiment. Sauf que non. Elle accusait John d’être l’adulte dans cette maison et pas elle.

-Donc t’es pas un agent-double ou le porte-parole du vilain dictateur?

Et t’avait dit ça en imaginant John avec une moustache à la Hitler à crier des machins en allemand. Parce qu’au fond… l’allemand ça ne pouvait qu’être crié non? Bref, tu ne pouvais que rire à ta propre bêtise. Genre, elle ne connaissait pas trop ses mesures, elle hésitait et elle voulait un petit gros service. Tu pouvais avoir peur là, vraiment. Tu avais haussé un sourcil interrogateur, elle voulait quoi au juste? Tu attendais la suite avec impatience. Elle trouvait sa chambre défraichit? Genre… elle était en train de demander un relooking de chambre là?

-Tu sais, pour pas avoir l’impression que c’est vieux, faut laisser trainer plus de trucs, c’est tout.

Tu allais peut-être te manger une nouvelle attaque de cachalot, mais tu t’en fichais, tu riais déjà. Sauf que tu avais entendu et comprit sa demande. Donc…

-Amène mon pc et montre-moi ce que tu veux dire par « Comme seul toi sait le faire » d’accord?

Genre, tu n’avais même pas dit non. Tu voulais savoir à quel point elle voulait une nouvelle chambre, comment elle la voulait et ce que tu allais devoir faire dedans pour l’améliorer.

-Si tu demandes trop compliquer, va falloir dormir sur le hamac pendant quelques jours hein, je me débrouille en peinture, mais je ne suis pas Dieu.

Loin de là, alors fallait voir. Tu lui balançais d’aller te chercher ton laptop, parce que tu n’avais absolument pas envie de te lever. Il était rechargé, elle n’allait pas prendre une heure pour te montrer ce qu’elle voulait. Non? Si oui, faudrait des céréales et un verre de jus d’orange et un yaourt et une pomme, à manger dans l’heure, pas d’un coup, fallait pas exagérer non plus. Donc ouais, tu attendais sagement, tout ça.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Lun 15 Fév - 1:47

Bon d’accord, pas mourir étouffée. Mais genre de chaud! Déshydratée! Ce qui nécessitait plus de temps…genre il faudrait qu’il dorme encore super longtemps…BREF. Elle allait pas mourir, c’était ça qui était important hein? Au final, tout le monde était vivant et on se croyait dans un disney. La joie! Au départ, Eliot crut que Cassie voulait parler des corvées. Aucune corvée ne nécessitait de le réveiller. Du moins, c’était pas une urgence nationale les corvées. Pas comme son envie de redécorer sa chambre. Ça, ça valait de prendre la peine de tenter de réveiller son paresseux de frère.  Elle secoua la tête négativement.

‘’Nope! Il t’aurait envoyé Jake pour ça.’’

J’haussais un peu les épaules en souriant à ma remarque. Jake était…plus digne d’être un agent-double de John. Genre pour le réveiller, il était carrément moins délicat que Cassie. Alors encore heureux hein Eliot! Son premier conseil sur sa chambre fit que ses épaules se relâchèrent un peu en signe de découragement.

‘’Alors ta chambre fait toujours très renouveau alors! Elle secoua la tête. Mais tu sais de quoi je parle!’’

Oui, il savait. Et il avait compris parce qu’il demandait son portable. Elle eut un grand sourire et elle se leva, debout dans le lit et alla pour plonger dans le désordre de son frère quand il parla de nouveau.

‘’Le hamac me va parfaitement, je suis patiente, je sais que tu vas me faire quelque chose de trop jolie!’’

Puis elle alla pour aller chercher le portable et se stoppa une fois ses pieds par terre.

‘’Non, mais tu me prends pour Indiana Jones pour tenter de trouver ton portable?’’

Ahahaha, elle se trouvait drôle en prime parce qu’elle éclata de rire en faisant des mouvements exagérés pour éviter ce qui trainaient par terre, faisant presque une roulade à la fin pour prendre le portable de son frère. Mouais, Indiana Cassie. Une fois son manège terminé, elle revint sur le lit de son frère, plus naturellement cette fois en emportant le trésor avec elle. Elle s’assit à côté de lui en déposant son portable sur lui.

‘’Alors! J’avais pensé au début à pleins de couleur. Et puis à des fleurs. Et puis peut-être à des arbres. Genre…pleins de plantes. Mais pas comme si j’étais dans une serre hein!’’

En gros; je ne sais pas ce que je veux, veux-tu trouver pour moi ? C’était ce qu’elle voulait dire. Elle avait regardé son frère en même qu’elle parlait. Elle savait qu’elle n’était pas très claire non plus, mais il avait quand même quelques indices de ce qu’elle voulait sur ses murs. Cassie lui fit un rayonnant sourire en haussant les épaules.

‘’Je te fais confiance de toute façon, je sais que tu me ferais pas n’importe quoi.’’

Ohh c’était mignon non? Si, ce l’était, tout plein. Elle s’était assise en indien près de son frère et attendait que son cerveau d’artiste s’active pour lui sortir des jolies trucs sur son portable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Eliot Harrison -
wibbley wobbley timey wimey

Célibataire
Renvoie et inversement de pouvoir
Artiste
19/04/2015
Jamie Bower Campbell
Je sais pas
225

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Mar 16 Fév - 4:17


   
ft. Cassie & Eliot

   
Frère, tu sais que je t'aime?

   

 
Mais non, personne n’allait mourir aujourd’hui, sauf l’espoir d’un sommeil long et paisible pour toi. Donc ouais, ta sœur existait, elle était adorable, en général, mais pas aujourd’hui. Non aujourd’hui elle était une horrible mégère. Donc, d’après elle l’agent double c’était Jake. Le sale traitre, tu lui avais donné tout à ce petit. Bref, petit conseil sur sa chambre plus tard pour la faire damnée, elle avait continué à dire que tu savais de quoi elle parlait.

-Ouais je sais, tu veux que ta chambre sente autant la peinture que la mienne, mais pour moins longtemps.

Et c’était dit avec un sourire. Sauf que c’était vrai, il y avait toujours cette odeur de peinture dans ta chambre, d’aquarelle, tout ça. Tu en faisais pas mal, ça aidait aussi. Tu avais toujours un machin à sécher quelque part. Bref, tu lui avais demandé ton portable pour qu’elle fasse des recherches. Le hamac lui allait parfaitement bien.

-Tant mieux.

Elle était persuadé que tu allais faire un truc trop jolie, tu avais presque qu’envie de lui faire un truc moche pour dire « T’avais tort tu vois! » mais ce n’était pas très gentil. Qu’elle te montre un peu ce qu’elle voulait. Elle se la jouait Indiana Jones pendant ce temps.

-Lara Croft, t’as un vagin toi, oublie pas.

Et tu roulais des yeux. Ouais, tu étais d’excellente humeur quand on te réveillait le matin hein. La mauvaise foi, tout ça, tu connaissais. Tu étais même abonné. Donc ouais, tu pouvais t’en permettre un peu, ta sœur allait t’aimer quand même. Au moins tu lui avais sorti ta bêtise avec le sourire et après qu’elle ait rit, c’était déjà ça. Donc ouais, elle t’avait rendu ton ordi, rajoutant qu’elle voulait plein de couleur, des fleurs, des arbres. Des plantes, mais pas une serre. God… et tu étais censé trouvé ça sans même un truc dans ton corps?

-Ok, je te trouve ça, mais j’ai des exigences.

Genre, tu avais des besoins primaires, tout ça.

-Je veux un yaourt à boire, deux biscuits et une pomme. Et un jus d’orange.

Voilà, tu commandais un petit déjeuner au lit pour lui faire sa recherche google. Surtout qu’elle te faisait confiance, tout ça. Donc ouais, aussi bien de lui dire gentiment que tu allais te servir d’elle tout plein. Du coup, tu avais déjà commencé les recherches de plantes, d’arbre, tu y allait pour le paysage féérique, parce qu’on parlait de ta sœur. Celle qui continuait d’aimer Disney encore et toujours. Pour les fleurs, tu avais sortis différents modèles et de différentes sortes. Tu ne savais pas ce qu’elle voulait et ça prendrait du temps pour trouver, tu le savais bien. Tu relevas tes yeux sur elle tout en disant :

-Bon j’ai un premier jet, tu me dis ce que t’aime et je vais dans ce sens…

Parce que sinon, c’est pas viable hein. On s’entend.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Sam 20 Fév - 20:32

Non. Elle était adorable TOUT LE TEMPS. Genre, elle te réveille avec une chanson, y’a pas de quoi se plaindre. D’accord, le mode cachalot d’avant ne comptait pas dans l’équation. Ni le fait qu’elle ne te laissait pas le temps de t’habiller ou rien là. Non, elle voulait des idées là, tout de suite. Un artiste doit travailler sous la pression parfois! Et il avait tout compris rapidement le frère, bravo.

‘’Ouep. Exactement.’’

Oui, la peinture. Ce n’était pas une odeur qui la dérangeait vraiment, elle avait l’habitude elle aussi, elle dormait de plus en plus souvent dans la chambre d’Eliot de toute façon et puis, il peignait depuis aussi longtemps qu’elle arrivait à s’en souvenir. Le hamac, c’était son deuxième lit officiel sérieusement. Donc c’est avec un grand sourire qu’elle accepta qu’il soit le premier durant quelques nuits le temps que son frère fasse un petit miracle de peinture. Puis mode exploration pour le portable. Ton frère fit une espèce de commentaire…genre digne d’un gars. Elle tourna un regard presque découragée vers lui en se dirigeant de nouveau vers le lit.

‘’Mouais, mais elle a des seins deux fois plus gros que ma tête.’’

Ouais, c’est vrai et bon, Cassie niveau sein…bah, bon. On change de sujet. Mais bon, Cassie disait ça pour rire et surtout pour tenter de donner un peu de bonne humeur à son frère. Parce que là hein, il souriait, mais mauvaise foi… il fallait pas qu’il soit comme ça pour peindre. Bref, pour le moment, malgré le fait qu’elle avait été cruelle de le réveiller si tôt, elle obéissait bien, non? Bref, elle était assise maintenant à côté de lui, à énuméré très peu clairement ce qu’elle voulait comme peinture. Et là, il parla d’exigences…bon, elle s’y attendait hein. Elle le regarda alors commander son petit déjeuner. Non, sérieux, elle devait faire la serveuse en plus? Pour une peinture? Pas de problème. Son regard montrait qu’elle mémorisait le tout et se levait.

‘’Je reviens dans deux minutes.’’

Oui, elle était efficace. Parce qu’elle, elle était parfaitement réveillée et emballée à l’idée d’avoir une nouvelle décoration dans sa chambre. Surtout que elle, elle ne demandait pas des peintures genre un tableau. NON elle voulait des murs complets. Elle avait le droit d’accord? Et effectivement, elle revint très rapidement avec la commande, ayant mis le yaourt à boire dans la poche de sa grande veste, la pomme de l’autre côté et elle arrivait très bien à avoir les biscuits et le jus d’orange d’une seule main. Genre biscuits en dessous du verre toussa, tout le monde suit? Donc à peine revenue et son frère avait déjà des idées. Yeah. Un sourire ornant ses lèvres alors qu’elle allait de nouveau à côté de lui dans le lit lui donnant son déjeuner et volant son portable pour regarder ce qu’il avait sorti comme image.

‘’ÇA, C’EST TROP JOLIE.’’

Pas la peine de crier Cassie. Oui, elle faisait un tout petit peu exprès.

‘’Mais ce paysage-là est super beau…mais les fleurs comme ça aussi…’’

Bon, elle n’avait pas spécifiquement dit combien de mur elle voulait, mais le gros sous-entendu de sa dernière phrase c’était bien ‘’tu me fais plus qu’un mur hein?’’. Oui, elle était adorable ta sœur Eliot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Eliot Harrison -
wibbley wobbley timey wimey

Célibataire
Renvoie et inversement de pouvoir
Artiste
19/04/2015
Jamie Bower Campbell
Je sais pas
225

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Dim 6 Mar - 5:20


   
ft. Cassie & Eliot

   
Frère, tu sais que je t'aime?

   

 
Non, elle n’était pas adorable tout le temps! Genre toi, tu ne l’as trouvait pas adorable tout le temps, genre pas maintenant. Même s’il y avait chanson de Disney, c’était elle qui aimait ça, toi tu étais dressé pour répondre et c’est tout. Ouais, t’assumais ton statut de frère soumit dans ce genre de situation. Bref, ta sœur t’avait sauté dessus, non mais… vraiment. Sans te laisser le temps de manger, boire, prendre une douche, même pas le temps de faire pipi. Elle était une sadique ta sœur en vrai. Fuck les besoins primaires de l’artiste. Aussi bien la contenter un peu du coup. Elle finirait par libérer l’elfe de maison que tu étais, mais genre toi… t’étais le pas doué des deux, on s’entend. Bref, ta sœur se prenait pour Indiana Jones, toi tu disais Lara Croft et elle continuait avec Jones parce que la Lara, elle avait trop de seins pour Cassie. Donc…

-D’accord, soit Indiana pour assumer ton manque de poitrine si tu veux, mais… moi je vais le dire à John que tu caches un fouet quelque part hein. Plus jamais qu’il va te laisser sortir de peur que tu deviennes une Dominatrix.

Avec un petit sourire joueur, espiègle même. Genre, ta sœur n’avait pas énormément de forme, tu t’en fichais, c’était à cause du trop grand nombre de garçon dans la fratrie. Genre, les spermatozoïdes de papa était nul pour être le sexe faible, voilà. Ouais, c’est le matin, tu pouvais penser les conneries que tu voulais. Donc ouais, tu passais commande pour ton petit dej. Un artiste, ça se devait d’être comblé sinon ça ne fonctionnait pas bien. Elle avait balancé qu’elle revenait dans deux minutes, tu espérais un peu plus quand même.

Donc déjà, pipi d’abord, enfiler un bas de pyjama par-dessus son boxer et un t-shirt c’était bien. Ensuite, de retour devant le pc pour chercher un peu ce que Divine-Sœur (ouais pas Sœur de Satan) pourrait exiger et désirer. Tu aurais pu lui proposer un décor sous-marin, comme ça… Bébé-cachalot serait heureuse non? Tu avais déjà choisi des images quand elle revint. Donc toi tu mangeais et elle, elle observait tout ça. Quand elle te cria que c’était joli, tu fermas un œil, retroussant une joue comme si fermer l’œil pouvait réduire la douleur dû au son. Tu savais que ça ne marchait pas, mais l’espoir faisait vivre. Donc, au moins, tu savais ce qu’elle aimait un peu. Elle ne savait pas quoi choisir, elle aimait tout. Si elle te demandait tout… tu n’allais pas t’en sortir, tu étais au courant de tout ça. Euh. Attend. Elle en voulait juste un non? Elle avait cette tête qui voulait dire non pourtant. Et merde… dans quoi tu t’embarquais là.

-Attend. Attends on parle bien d’un mur comme ça hein? Pas deux… parce que t’as l’air partie pour m’en demander deux. Tu sais que c’est long hein peindre bien? Que ça demande du temps, tout ça… que j’ai techniquement un boulot à faire en même temps pour payer un loyer au Tyran.

Et tu le disais avec le sourire. Parce qu’elle savait tout ça, alors le but… c’était vraiment juste de pouvoir tirer de la sympathie de ta petite sœur et peut-être même des trucs marrants! Genre toutes tes corvées pour la prochaine semaine, te faire sauver du temps comme ça hein.

-Tu me donnes un carnet de dessin? Et des crayons? Je vais voir ce que je peux griffonner pour que ça soit réalisable dans ta chambre.

En levant les yeux au ciel pour un peu dire que tu ne le faisais pas de gaité de cœur, tout ça. Même si bon, c’était ta petite sœur, tu pouvais lui décrocher le monde hein. Juste pour lui faire plaisir, parce que tu l’aimais au fond. Fallait juste pas lui dire trop souvent.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Cassiopée Harrison -
superior minds

Célibataire
médiumnité
À ajuster
07/03/2015
Elle Fanning
ROMS
159

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Ven 18 Mar - 22:24

Bon okay, on va se le dire, Cassie n’était pas toujours adorable, principalement avec ses frères. Enfin, pas complètement pas adorable non plus. Avec cette bouille, on ne pouvait pas ne pas être adorable durant longtemps. Malgré que John LUI devait la trouver adorable TOUT LE TEMPS. Mais sûrement qu’elle ne faisait pas la baleine échouée avec lui. Et même Jake devait aussi trouver sa sœur adorable, rien à voir avec le fait que c’était sa jumelle; ils ne se ressemblaient même pas alors! En vrai, elle devait être peste avec Jake, mais on ne peut pas être pire que lui alors elle restait dans la zone adorable. Donc voilà. Cassie est toujours adorable, il n’y a qu’Eliot qui n’est pas au courant. CQFD.

Il eut ensuite une petite argumentation. Lara ou Indiana? Sérieusement? Genre, limite, elle s’invente son propre nom de pilleuse de tombes! Bref, la réplique finale d’Eliot fit sourire de découragement Cassie, les yeux se levant au ciel. Oui, c’est ton frère, assume.

‘’Et moi j’aurais qu’à dire que tu dis n’importe quoi et…non, je pense que tu vas lui avoir fait peur, il va fouiller ma chambre en cachette.’’

Elle ne semblait pas inquiète en tout cas. Non, Cassie n’était pas une future Dominatrix. On s’enlève ça de la tête tout de suite. En même temps…s’il avait vu le costume d’Halloween que Riley lui a fait porter, il ferait un arrêt cardiaque. Pauvre papa chat. Bref, là, Cassie se transforma en tortionnaire pour devenir serveuse. Ouais, il fallait que son frère mange et tout ça…bon, c’est pas fait fort ces petites bêtes là quand même. Mais ça allait. Elle les voulait ses murs trop jolis pour la vie donc elle s’exécuta avec le sourire. Se remémorant mentalement ce qu’il voulait. Et probablement qu’elle allait faire pareil quand il allait peindre sa chambre. Elle passerait toutes les deux heures environ en mode ‘’tu as besoin de quelque chose’’? Oui, elle était adorable ta sœur Eliot!

Elle revint rapidement et remarque que son frère avait pris le temps de s’habiller un peu. Oui bon, elle avait été intense pour le réveil, pauvre Eliot. Il avait du goût au moins! Et lui cria à la tête qu’elle aimait ce qu’il avait trouvé. Bon, fallait pas briser ses tympans non plus, elle aimait bien l’entendre jouer alors fallait pas trop exagérer avec les cris aussi. Ce qui arrivait avec Cassie quand Eliot lui donnait plusieurs choix de peintures et autres…c’est qu’elle n’arrivait jamais à se décider. Elle ne pouvait pas choisir, tout semblait si parfait et serait magnifique sur ses murs de chambre. D’ailleurs ses mots le montrèrent bien…les fleurs…le paysage…et un regard de chat botté qui voulait dire ‘’et les deux, ça serait bien, non?’’. Cassie garda son regard dans celui de son frère et…plus il parlait et plus elle voyait ou il voulait en venir. Ouais, elle te connait ta sœur. Mais ça ne dérangeait pas Cassie, non, les corvées, ça distrayait un peu son cerveau.

‘’Techniquement hein? Je peux faire tes corvées durant le temps que tu fais les murs de ma chambre.’’

Oui, direct comme ça. Pas besoin de trop pousser avec ta sœur, elle savait ce qu’il voulait et comme elle ÉTAIT ADORABLE, ça ne lui dérangeait pas de faire sa contre ses œuvres dans sa chambre. Puis il demanda encore des trucs. Genre, c’est une manie ou quoi ? C’était peut-être parce qu’elle obéissait aussi. Elle se lèvera de nouveau. Ce qui était drôle, c’était qu’elle savait vraiment ou se trouvait les affaires d’Eliot dans la chambre. Donc elle alla chercher carnet et crayons et reviendra vers son frère.

‘’Tu veux que je te laisse travailler en paix ou je peux rester regarder si je suis tranquille?’’

Elle faisait ça depuis qu’elle était gamine. Qu’il soit en train de peindre, jouer de la musique, faire des trucs de ses dix doigts, elle avait toujours aimé s’asseoir en indien et regarder…peut-être parce qu’elle, elle arrivait jamais à rien et elle était fascinée par le talent de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammateam outsiders
- Eliot Harrison -
wibbley wobbley timey wimey

Célibataire
Renvoie et inversement de pouvoir
Artiste
19/04/2015
Jamie Bower Campbell
Je sais pas
225

MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   Sam 26 Mar - 16:17


   
ft. Cassie & Eliot

   
Frère, tu sais que je t'aime?

   

 
Non, tu ne la trouvais pas adorable ta sœur. Elle était un véritable petit monstre et toutes les personnes qui l’ont trouvé adorable dans leur vie doivent avoir ce cas sur la conscience, voilà. Toi, tu étais obligé de l’aimé, c’était ta sœur et en prime, tu le faisais très bien. C’était un plus. Du moins, un plus pour elle. Parce qu’au fond, elle était mignonne quand elle tentait d’avoir l’air adorable. Sauf que toi, tu connaissais sa véritable personnalité, tout ça. Toi, tu connaissais bien plus la Bête, que la Belle, voilà. Si vous n’êtes pas d’accord… faut la voir en hiver quand elle a la flemme de s’épiler! Donc ouais, Indiana ou Lara, dans tous les cas tu allais dire à John qu’elle cachait un fouet dans sa chambre et elle qui disait qu’elle allait t’accuser de raconter des conneries, ce que tu allais faire, bien entendu. Sauf que finalement, elle savait qu’il allait quand même fouiller sa chambre juste au cas. Parce qu’on parlait de John quand même.

-Exactement, donc t’imagine s’il trouve autre chose de compromettant pendant qu’il le fait?

Avec une petite moue faussement inquiète. Tu riais, vraiment. Tu adorais la mener en bateau, c’était relativement très marrant. Finalement, toute bonne chose à une fin, fallait bien l’avouer. Donc, tu lui avais commandé de la bouffe et elle allait sagement te la servir au lit, parce que c’était une petite sœur adorable ou du moins, elle tentait de le faire croire à tout le monde. Donc, elle allait obéir sagement. Genre Cassie, elle était aussi adorable que Klaus, voilà. Donc ouais, elle était revenue et tu lui avais montré ce que tu pouvais faire. Du moins, ce que tu pouvais tenter de faire. Quelque chose de semblable. Tu lui montrais et la miss, elle en voulait plusieurs. Genre, deux murs. C’était énorme deux murs quand même! C’était tout un boulot, alors… ouais, tu disais que ça te prendrait un temps de dingue et elle comprit tout de suite de quoi tu parlais. Genre, elle allait faire tes corvées le temps que tu fasses ça peinture. Toi, ça t’allait. Même si bon, tes corvées prenaient généralement moins de temps que ce qu’elle te demandait là, on s’entend.

-Je me fais avoir, mais… ça sera déjà ça de gagné.

Parce que tu allais quand même passé tes journées là-dessus pendant un temps indéterminé. Alors, aussi bien tenter de te sauver un peu de travail, avoir une vie, tout ça. En plus, fallait faire des commandes, sinon pas d’argent et si pas d’argent… pas de loyer. Ouais, John n’allait clairement pas apprécier, même si c’était pour Cassie. Tu allais redoubler d’effort et ça, ce n’était pas vraiment la joie. Pas pour toi du moins. Tu avais commencé à manger tranquillement, tout en continuant de lui montrer, elle aimait des choses, faisait une sélection, tu visualisais tranquillement le mieux. Quelque chose de bien. Tu lui avais finalement demandé ton carnet et des crayons, tu voulais te faire ta propre idée et ça germait dans ta tête. Elle te demandait finalement si tu voulais qu’elle te laisse en paix ou si elle pouvait regarder.

-Tu peux disposer, je suis réveillé et si je veux bien le faire… ça va me prendre un moment. Tu peux venir vérifier si je suis pas mort régulièrement hein. Avec un casse-croute c’est encore mieux.

Les yeux pleins d’étoiles, tout ça. Sauf que oui, il l’a mettait un peu dehors, mais il avait le droit, c’était sa sœur! Alors, lorsqu’elle descendit l’escachelle, il alluma la musique, forte, comme toujours. Pour ensuite se mettre à son dessin. Il allait faire un thème foret enchanté d’un côté et des roses de l’autre. Il avait même envie de tester une peinture lumineuse dans le noir. Il n’avait jamais pu faire ça et là, il en mourrait d’envie. Plus tard, il lui avait balancé un message text tout simple : « Oh wait… t’es prêtes à mettre combien en peinture? » Parce que genre… ça allait couter un peu quand même et tu étais loin d’avoir l’argent pour tout ça. Bref, tu travaillais maintenant pour ta sœur.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frère, tu sais que je t'aime? [Eliot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrête de mentir, je sais que tu m'aime bien au fond. [Abandonné]
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather
» Papa Jones, tu sais que je t'aime...?
» Tu sais, j'aime tout chez toi. ✗ 08/10 - 21h32
» Mary & Tom : Je ne sais plus quoi faire ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: NEW YORK CITY :: brooklyn-