.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 Manger c'est bien!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Manger c'est bien!   Jeu 15 Oct - 3:51

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Tu étais étendue dans ton lit avec plus de cinquante douze aller-retour vers la porte à ton actif. Tu avais ouvert, regardez dans le corridor et refermé au moindre bruit inquiétant. Parce que tu espérais qu’un jour, les gens cessent d’exister, mais il y avait toujours des allers-retours incessant. Tu n’osais pas t’aventurer entre les murs de l’Institut. La raison était simple, vraiment, tu n’arrivais toujours pas à te faire à l’idée de pouvoir croiser des gens. Les croiser, leur parler, devoir tenir une discussion… tu… non. Juste non. Alors, tu tentais d’attendre. Pour le moment, ton seul contact avec les vivants c’était Isaora et ça t’allais bien tout ça. Elle était sympa, si on veut. Certaines voix dans ta tête était plus désagréable qu’elle, alors toi ça t’allait.

Pourtant, là, maintenant… tu n’avais aucune façon de te décider à aller te chercher à manger. Tu avais déjà tentée, l’erreur du siècle oui. Comment pouvais-tu simplement penser arriver à te rendre à la cuisine avec des gens dedans, des gens qui discutent, qui te demande de suivre au fur et à mesure qu’ils parlent… tu ne pouvais pas, tu n’y arrivais pas. Alors, tu avais paniqué et tu étais partie. Tu ni avais plus vraiment remit les pieds. Tu voulais, mais tu ne pouvais pas, alors tu avais fini par t’y rendre très tard, trop tard en fait. Sauf que là, maintenant, il n’était pas encore assez tard, mais tu crevais la dalle. Non, vraiment, tu t’auto-digérais. Tu n’y pouvais rien, la vie voulait que tu manges trois repas par jour et même si tu te levais avant tout le monde pour manger tôt… le dernier repas qui te restait était vachement tard le soir et là, tu avais faim. Tu aurais peut-être dû penser te faire un peu plus de provision, mais pour le moment, tu n’en avais plus. Alors, il fallait trouver une solution adéquate. Tu t’étais donc couchée dans ton lit, les bras croisés derrière ta tête et tu réfléchissais à la meilleure façon de faire. Le mieux, c’était de ne pas y aller toi-même. C’était la seule solution envisageable. Alors, tu tournas ton regard vers la porte, pour y voir deux toi, deux clones vident prêtes à s’aventurer à l’extérieur de ta chambre. Tu fermas les yeux lorsqu’elles refermèrent la porte. Tu tentais de suivre leurs gestes par la pensée.

Tu les voyais s’aventurer dans ce corridor que tu ne connaissais pas. Les couleurs, elles se tenaient la main, démontrant ta propre anxiété que tu projetais. Comme si elles se soutenaient moralement. Tu savais finalement que si elles tournaient, elles se rendraient à l’extérieur, mais toi, tu avais faim. Alors rapidement, elles prirent la direction de la cuisine. Les deux jeunes filles, cheveux blonds en pagaille presque devant les yeux, timides, main dans la main, silencieuse… tu sentais le regard de certains élèves et même professeurs sur eux, sur toi, mais tu les faisais avancer. Une fois, dans la cuisine, l’une glissa sa tête d’abord pour voir à l’intérieur. Le champ était libre. Alors, l’une des clones surveillaient l’entrée principale de la cuisine et l’autre se glissait silencieusement vers le frigo. La lumière te fis fermer les yeux un peu plus fort, pourtant, ce n’était pas toi qui voyait cette lumière. Ton clone avait plissé les yeux avant de regarder à l’intérieur, cherchant, mais ne trouvant pas grand-chose. Des tartines? Pourquoi pas? Tu voulais simplement te nourrir, pas faire concurrence à Gordon Ramsay. Alors, pendant que l’une surveillait, l’autre s’évertuait à tartiner du pain avec de la confiture. Tu étais heureuse, tu pouvais presque gouter lorsque ton clone se lécha machinalement les doigts. Un verre de lait, manquait juste de ranger. Elle avait déposé le lait sur le comptoir quand les deux clones se figèrent dans un synchronisme parfait. Le regard effaré, caché sous cette tignasse que tu n’avais jamais fait couper en trois ans.

Elles le voyaient, un homme, grand. Il parlait, il était là, chez lui, pas toi, pas vous alors, l’une tenta d’ouvrir la bouche, mais le son s’étouffa de lui-même. Elles n’étaient pas prévues à cet effet. Le deuxième clone glissa doucement sa main dans le premier et vous fumes toutes les trois d’accord pour avorter la mission. Elles reculèrent doucement, puis rapidement, jusqu’à passer le cadre de la porte et pouvoir se sauver. Elles reviendraient, un jour, peut-être, mais pour le moment, tu n’avais pas de nourriture. La crainte, la peur, l’anxiété était beaucoup plus puissante que ta faim. Elles revinrent dans ta chambre et tu avais l’âme en peine. Comment pouvais-tu vivre comme ça? L’asile, c’était mieux, au moins… tu n’en avais pas conscience.

-gras =Parlé
«italique» = Pensé

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Jeu 15 Oct - 22:28



Blanche & Pseudo

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

Une journée de plus. Une de plus à ne servir à rien et à en être réduit à regarder Silver faire tout le travail. Bien obligé de toute façon, à une main il est impossible d'éplucher, complexe de couper, long de faire cuire et douloureux de préparer ce qui, de toute façon, sera en dessous de son niveau culinaire normal. Alors Liam tournait en rond, il rongeait son frein, péniblement, et se contraignait à la patience.
Difficile de danser, impossible de monter à cheval. Bref, rien à faire, hormis passer son temps à ne servir à rien. C'était Shamrock qui était ravi : son maître passait tout son temps avec lui et ils faisaient de très longues ballades. Pourtant, le grand brun ne parvenait pas à se satisfaire de ces vacances forcées. Plusieurs personnes lui avaient conseillé d'en profiter... Mais profiter de quoi ? De l'ennui ? Du ruminage ?
Alors, oui, Liam était de bien méchante humeur. Etait-ce pour cela que Charles lui avait confié pour mission de porter ses repas à une nouvelle élève ? Qui voulait-il aider le plus : l'élève ou son poulain ? Allez savoir avec le télépathe ! S'il a accès aux pensées de tous, il garde précieusement les siennes, ce qui est quand même le comble de l'ironie quand on y pense.
En tous les cas, Liam se retrouva à aller dans la cuisine. Il ne s'attendait pas à trouver quelqu'un, encore moins des jumelles, quand il y pénétra.

_ Bonsoir, dit-il simplement avant de se souvenir que, si on oeil au beurre noir s'était estompé, il n'avait pas encore tout à fait le visage droit. Vous n'avez rien à craindre. Vous pouvez vous servir.

Oui, il devait bien faire peur à voir puisque les deux jeunes femmes, sans répondre, affichèrent un air pris en faute et apeuré et s'éclipsèrent sans un mot. Il les laissa faire sans chercher à les arrêter, convaincu qu'il ne ferait qu'empirer les choses. Une fois seul, il pesta à voix plus ou moins basse dans un langage qui ne lui est pas coutumier, puis il prit une profonde inspiration et se mit à la tâche.
Oh, il n'y a rien de compliqué à préparer un plateau repas. Ne connaissant pas les goûts de la nouvelle élèves, il donna dans le classique avec un sandwich qui représentait guère tout ce qu'il pouvait encore préparer, un laitage, un fruit, une part de gâteau en dessert. Ajoutant une brique de lait et une de jus de fruit, le cuisinier en arrêt maladie hissa sans peine le plateau, pourtant lourd, et le maintint dans un bel équilibre sur une main.
Comme quoi, il y a des choses qu'on peut faire avec une résine. Plus qu'on le croit en fait. De toute façon, tous ceux qui se sont un jour brisé un os ou deux vous le diront : quand on a pas le choix, on s'adapte. Et encore, le cuisinier était chanceux de n'avoir qu'une main de brisée. Imaginez les gestes du quotidiens avec deux bras dans le plâtre... Ou Liam bloqué dans un fauteuil s'il s'était brisé une main et une jambe, incapable de se mouvoir en béquille ispe facto.
Oui, Liam était chanceux, mais, étrangement, il ne voyait pas les choses sous cet angle.
Une fois arrivé devant la chambre, Liam peina un instant à trouver comment toquer sans envoyer voler son plateau. Il avisa quelques étudiants, trop amusés pour venir l'aider, et le cuisinier se contenta de quelques légers coups de pieds en guise de signalement de présence. Bon ça ne résonnait pas vraiment comme un toquage, mais à la guerre comme à la guerre.
Comme la jeune femme ne répondait pas, il crut bon de la rassurer au travers de la porte. Après tout, Charles lui avait dit que son intégration était un peu compliquée et que sa sociabilité était non moins complexe. Liam n'en avait pas demandé plus. Il estimait que tout le monde méritait un coup de pouce, même si, présentement, il ne pourrait le donner que d'une main, comme il le songea avec amertume.

_ Bonsoir, lança-t-il d'une voix douce mais suffisamment forte pour qu'elle l'entende. Je suis Liam, le cuisinier de l'institut. Le directeur m'a demandé de t'apporter ton repas. Tu veux bien ouvrir ? J'ai les bras un peu chargés.

Il fallut un moment encore pour que la jeune femme apparaisse, incertaine. Liam présenta son plateau en guise de bonne foi, puis il réalisa qu'il l'avait déjà vue.

_ C'était donc toi dans la cuisine. Je suis désolé si je t'ai fait peur. Tu n'as rien à craindre de moi. Je peux entrer ?

Parce que, oui, son rôle était de livrer les repas mais aussi de tenter d'aider la pauvre jeune femme qui n'était pas du tout à l'aise. Pour ce faire, il avait besoin de parler et donc d'entrer. Mais il ne se permettrait pas de le faire sans son accord. C'était son espace à elle. La base de toute confiance est le respect. Et il s'obtient en le partageant.
Au passage, Liam se demanda combien elles étaient et pourquoi Charles avait omis de le lui préciser. Connaissant la rigueur du directeur, il en déduit que la jeune femme possédait un don de clonage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Ven 16 Oct - 2:50

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Tu t’étais enfuie. En fait, non. Elles c’étaient enfuies, mais tu avais donné l’ordre qu’elles le fassent. Tu avais paniqué, rien de moins. Il y avait eu une menace et au lieu de savoir bien gérer tes clones, tu avais préféré prendre la porte et les faire rentrer. Tu te sentais tout de même vachement soulagé quand elles avaient fermé la porte derrière elle. Pas de casse, rien. Tout le monde était heureux. Tes clones avaient pris quelques secondes de répit. Comme si respirer à trois aidait à le faire mieux. L’une c’était adossée à la porte, l’autre à un mur près du lit d’Isa et toi, toi tu avais relevé tes genoux près de ton menton, assise dans ton lit. Un peu comme toujours en fait.

« Faut manger. »
« Je sais. »
« Sérieusement, la prochaine fois… prends au moins un casse-croûte en te sauvant. »
« Mais il n’était pas prévue le mec! »
« Chérie… on est dans une école. Va toujours y avoir des gens. »
« Ouais, peut-être, mais… mais… mais… j’aime pas les gens, voilà. »
« Menteuse… »
« Non c’est vrai. »
« Non c’est faux. »
« Mais arrête, je sais. »
« Non, t’es juste plus habituée au gens, c’est tout.  »

Tu allais répliquer, mais tu ne pus que sursauter à la place, laissant peut-être même un léger couinement glisser entre tes lèvres. Vous vous regardiez toutes les trois, totalement identiques, mais différentes d’une certaine façon. Tu n’avais pas compris ton inquiétude jusqu’à ce que tu entendes le soupire de Clara et sente la lassitude d’Elena. Tu étais encore totalement larguée, mais Florence prit la peine de t’expliquer gentiment qu’on avait plus ou moins… cogné à la porte. Tu allais faire quoi? Aucune idée. Alors… tu fis un petit signe de tête vers la porte et le clone qui s’y trouvait se retourna pour l’ouvrir doucement, mais une voix avait arrêté son geste. La porte se nommait donc Liam, le cuisinier? Le directeur lui avait demandé de faire service aux chambres? Comme à l’asile? Tu aurais droit d’avoir des couverts ou pas? Pas grave, pour le moment, tu avais faim, très faim. Sauf que tu n’osais pas inviter quelqu’un dans ta chambre. Il voulait que tu ouvres, il était chargé… Le directeur, tu t’en souvenais à peine. Tu l’avais vu à ton arrivée, tu te souvenais un peu de la voiture, du paysage linéaire, du temps gris…

« Et de ton frère. »
« Et de mon frère. »

Un infime hochement de tête de ta part et la porte s’ouvrait doucement offrant à l’inviter surprise que l’œil et la bouche d’une pseudo Madison incertaine. Tu l’as sentais plisser le nez à la recherche d’odeur qui pouvait appeler au repas. Alors, après une hésitation, la première ouvrit la porte et la seconde se glissa agilement près de l’homme pour y prendre le plateau. Il était chargé, c’était vrai et il semblait n’utiliser qu’une seule main? Tu n’en étais pas certaine. Tu vis le visage de l’homme au travers des yeux de ton clone, pour ensuite relever les yeux, tu le reconnaissais. C’était le fantôme de la cuisine. C’était lui qui t’avait empêché de te nourrir. La cuisine était donc à lui? Rapidement, ton clone t’apporta le plateau et ton autre clone tirait une chaise pour le monsieur. Parce qu’à l’asile, les premiers repas se faisaient sous surveillance, juste au cas. Tu avais l’habitude. Tu ne lui avais toujours pas parlé, tu n’osais pas. Une fois qu’elles eurent fini, tu aurais pu les rappeler, mais ça aurait impliqué d’être seule avec lui. Seul avec cet homme que tu ne connaissais pas et il avait l’air de s’être battu.

« Tu les gardes. »
« S’il y a quoique ce soit, on se pointe. »
« C’est souvent les plus mignons qui sont les plus sadiques, fait gaffe. »
« D’accord… je vais faire gaffe. »

Parce que certains de tes clones n’avaient pas eu la vie facile, tu le savais, tu en avais même un peu peur. Tu t’étais déjà fait assassiner deux fois, tu n’allais pas recommencer, jamais. Parler? Non. Tu ne pouvais pas, tu n’y arriverais jamais. Alors… tu observas tes deux clones s’assoir devant toi, appuyer contre la base de lit, les fesses au sol pour reprendre la même posture que toi. Vous étiez trois et vous l’observiez tous les trois. Jusqu’à ce qu’entre les deux autres, un troisième clone se matérialisa sous ses yeux. Même toi ça te faisait encore bizarre.

-Elle peut manger?

Parce que tu n’osais pas parler, alors tu avais créé un clone capable de le faire à ta place. Celui là avait un accent français, tu le sentais, tu l’entendais.

« Merci Florence. »
« Y a pas de quoi. Allez mange.  »
-Merci.

Tu ne lui faisais toujours pas assez confiance pour lui parler. En prime, tes clones parlaient toujours tellement mieux que toi et pour le moment, la plupart des clones étaient sur le pied de guerre. Tu étais seule dans ta chambre avec ce mec quatre fois plus costaud que toi, il était un de ses mutants aussi… alors… alors… tout le monde se méfiait. Tu n’avais donc pas le choix de te méfier aussi. Tu avais doucement étiré le bras vers l’assiette pour en piocher du bout des doigts. Retourner te cacher derrière tes genoux. Tu n’étais franchement pas certaine de la suite, mais tu laissais une chance au coureur.  

-gras =Parlé
«italique» = Pensé
-gras =Clone qui parle

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Sam 24 Oct - 23:25


 

Maddie et Liam

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

Elle prit le plateau que l'homme tenait et il la laissa faire en prenant grand soin de ne pas paraître menaçant. Une autre des filles tirait une chaise et Liam prit cela comme une invitation. Il s'avança donc, très lentement, en laissant la porte entre-ouverte derrière lui. Si ça pouvait la rassurer un peu, ça ne le dérangerait pas, lui. De toute façon, il n'avait rien à cacher.
Enfin sauf les photos que Silver avait prises à son insu, mais ça c'est une autre histoire.
Il prit donc place, tranquillement et observa les trois paires d'yeux qui étaient braqués sur lui. Les trois jeunes filles étaient identiques et pourtant clairement différentes. Un autre que lui, ayant moins d'expérience en matière de mutants débutant, aurait cru avoir une hallucination ou, au moins, aurait été désarçonné. Mais Liam restait très calme.
Il eut tout de même un sursaut lorsqu'une quatrième fille apparut mais il se reprit aussitôt, quoi qu'il fut surpris qu'elle parle d'elle (ou d'une version d'elle plutôt) à la troisième personne. C'est alors qu'il comprit laquelle était à l'origine des autres.

_ Bien-sûr, répondit-il d'une voix douce. J'espère que ça ira, je ne savais pas ce qui te plairait ou non.

Elle le remercia puis se mit à manger, tandis que ses comparses l'observaient toujours avec attention. Comprenant que celle qui mangeait contrôlait les autres mais qu'elle ne souhaitait pas ou ne pouvait pas s'exprimer directement, il se dit qu'il pouvait bien parler, puisqu'il ne la contraindrait pas à le faire la bouche pleine.

_ Tu peux me faire une liste, si tu as des préférences. Charles, le directeur, m'a demandé de t'apporter à manger tant que tu ne te sentiras pas de sortir. Je pensais le faire pour les trois prochains jours, histoire de te laisser le temps de t'acclimater un peu, puis te proposer de tenter une sortie ? Si tu n'es pas à l'aise avec cette idée, je peux très bien y aller avec un de tes doubles.

Enfin double... Version quatre !

_ Tu les désignes comment ? Histoire qu'on se mette d'accord. A moins qu'elles ne soient des personnes à part entière, dans ce cas... Que préférez-vous ?

Il eut un sourire et resta bien à distance, patient comme toujours.

_ Tu ne risques rien avec moi. Mon pouvoir, c'est un bouclier. Il ne peut rien t'arriver si tu es en dessous.

Bon, ça impliquait qu'elle le touche mais il ne voulait pas passer pour un pervers en le lui indiquant d'emblée. Il ne connaissait pas son passé, il sentait juste qu'elle avait peur, et il respectait cela. Il irait à son rythme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Dim 25 Oct - 23:11

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Ton clone c’était assuré que tu obtiennes la nourriture. Tu n’osais toujours pas manger pourtant. Ton autre clone avait offert une chaise à l’invité, parce que tu n’avais pas eu l’impression qu’il partirait dans la seconde. C’était le cuisinier, mais il était là. Tu n’allais pas lui fermer la porte au nez non plus. Ce n’était pas ton genre. Il avait fait un saut lorsque tu avais fait apparaitre un nouveau clone. Parce que les deux autres ne parlaient pas et que tu ne te voyais pas parler à cet inconnu. Alors, la quatrième prit la parole pour toi, c’était gentil. Tu aimais lorsque Florence te rendait ce genre de service. Tu lui faisais confiance à elle, plus qu’aux autres du moins. Genre Dasha, tu avais plus de mal disons.

« Merci… c’est presque gentil. »
« Tu vas me dire que tu arriverais à être gentille? »
« Non. Mais la gentillesse ne rapporte rien au final.
«Être chiante non plus. »
« Je ne suis pas chiante, j’obtiens ce que je veux, c’est tout. »
« Ouais, c’est ça. »

Florence t’avait donc obtenu le droit de manger et lorsqu’il acquiesça, tu avais commencé. Il ne savait pas trop ce que tu aimais ou pas, alors il espérait que ça allait. Tu n’avais pas vraiment de préférence. Tu aimais de tout en général. Tu avais vu le regard du quatrième clone se poser sur toi et… tu avais brièvement secoué la tête. Non, tu n’allais pas parler maintenant.

-On est habitué de manger de tout et a pas choisir vu d’où elle vient. On n’a donc pas de préférence, mais c’est gentil.

Parce que tu ne te souvenais même pas quoi avoir mangé ses trois dernières années. Tu savais juste que tu l’avais fait et que la bouffe d’hôpital n’était pas vraiment ton fort, loin de là. Il avait quand même proposé de faire une liste, genre ce tu aimais et ce que tu n’aimais pas. Le problème, c’est que comme ça, tout le monde aimait de tout. Alors, il faudrait que tu goûtes pour savoir, tout simplement. Donc, il pensait t’apporter à manger pendant trois jours et ensuite… tenter de te faire sortir. Sinon, il pouvait amener un double, bah… un clone.

-C’est pas qu’on… qu’elle n’aime pas sortir. C’est juste que ça fait beaucoup entre nous toutes et les gens bruyant de l’Institut. Alors, elle préfère éviter les gens où y avoir droit un à la fois.

Tu ne savais pas trop si c’était une bonne idée. Tu ne savais même pas comment lui expliquer pourquoi tu ne sortais pas. Que tu ne sortais pas vraiment. Florence avant quand même tenter de le faire pour toi et tu étais heureuse de cela.  Déjà il voulait savoir comment on les appelait. Ça, c’était simple non?

-Hm, je dirais des clones. C’est ce qu’on est en général. Ceux ici… elles sont vides. C’est pour ça qu’elles ne parlent pas. Celui que j’ai il parle parce que je l’ai emprunté. Mon vrai corps à moi, il est en France en ce moment. Je vais devoir y retourner bientôt. C’est pas vraiment l’heure de la sieste. Moi c’est Florence.

Tu ne pouvais pas voir ton clone qui te tournais le dos pour parler à l’inconnu, mais tu savais qu’elle lui souriait Tu savais aussi qu’elle ne pourrait pas rester mille ans, c’était demandant pour les clones et ça impliquait de « faire la sieste » de son coté du continent. Ce qui n’était pas pratique en soit. Il t’expliquait ensuite qu’il avait un bouclier, que ça te protégerait s’il arrivait quelque chose. Tu n’avais pas pu t’empêcher de relever ton regard sur lui, finissant de mâcher la boucher que tu venais de prendre. Un… bouclier? Sa fonctionnait comment son truc?

« Aller, vas-y, il a pas l’air méchant. »
« Isaora faisait plus peur! Allez. »
-Mais… je vois rien. Il est pas… actif? Ou pas… ou il… c’est… il est pas visible? Il fonctionne comment ton bouclier?

Et tu avais cligné des yeux à trois reprises, tes deux autres clones avait fait exactement pareil. Florence avait souris et le clone c’était retourné, l'avait frôler pour se dissiper ensuite, tout simplement. Parce qu’elle prenait en compte que si tu avais parlé une fois, tu t’étais assez tiré de ta timidité. Tu étais maintenant seul avec lui. Du moins… seule jusqu’à ce qu’une autre vienne t’aider et seule… c’était vite dit, il restait quand même deux clones vides qui t’imitaient doucement.

-Oh… hm…et tout ça, j’aime ça. C’est déjà un peu ça.

Oui, tu t’étais détendue et tu avais finalement gouté à tout. Tout était bon. Tu ne savais pas si tu aimais tout ou si c’était juste ça, mais… tu commençais tranquillement quelque part.   

-gras =Parlé
«italique» = Pensé
-gras =Clone qui parle

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Mar 27 Oct - 14:38



Blanche & Pseudo

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

Elle expliqua que la jeune femme n'avait pas pour habitude de choisir et donc ne connaissait pas ses goûts. C'est pourquoi, Liam eut un sourire.

_ Ca nous donnera un prétexte pour goûter des choses alors. Je te propose de t'amener un plat différent tous les jours. Ca te va ?

Bon techniquement, il n'était pas près de cuisiner lui-même mais Silver mettrait forcément au point tout un tas de choses sympathiques. Liam pourrait très bien les lui proposer. Ensuite, il improviserait une liste de ses goûts. D'un oeil professionnel, il observa la jeune femme. Visiblement, le sandwich au jambon fromage lui allait aussi bien que celui au poulet crudités mayonnaise. Liam espéra juste que la jeune femme n'était allergique à rien, sans quoi elle pourrait croire qu'il essayait de lui faire du mal.
La clone expliqua qu'elles n'étaient pas à l'aise avec autrui, ce que Liam pouvait comprendre.

_ Oui, l'institut est rarement silencieux... convint-il avec indulgence. Si tu veux, on pourra tenter des sorties la nuit ou tôt le matin. La majorité dort à ce moment là.

Il y avait toujours des noctambules mais ils vivaient plus souvent leur vie sans se soucier de celle des autres. C'était un peu une règle tacite la nuit, on se laissait tranquille, on se se forçait pas à vivre en société, pas comme en journée. C'était aussi ça la beauté de la journée.
Vint ensuite les explications et Liam ne saisit pas tout à ce qu'elle dit. Pour autant, il n'en perdit pas sa politesse.

_ Enchanté Florence, se contenta-t-il de dire sans exiger plus d'explications pour le moment.

Il expliqua son bouclier mais ce fut à son tour à elle de ne pas saisir. La jeune femme, celle de qui émanaient tous les clones, finit par prendre la parole ce que Liam vit comme une victoire. Un bon signe en tous les cas. Comme quoi, la patience paye toujours.

_ Il est présent en permanence autour de moi, mais il est invisible. Même quand je dors, il est activé. Tant que je suis en pleine forme en fait. Je peux le partager avec autrui, mais ça implique un contact. Par exemple, si tu me prends la main, tu passeras sous mon bouclier. Sauf si je choisis de t'exclure.

Pourquoi évoquer la main ? Pour ne pas qu'elle le prenne pour une sorte de pervers qui cherchait un moyen de la toucher. D'ailleurs, il avait dit que si elle le touchait, par l'inverse, histoire qu'elle ait conscience qu'elle pouvait contrôler le tout. Qu'il ne la forcerait pas.
Sa réponse fit disparaître Florence, ce qui n'alla pas sans surprendre Liam qui essaya de ne pas afficher trop d'émotion. Ensuite, la jeune femme annonça qu'elle aimait les sandwich et les desserts, il lui sourit.

_ Tant mieux. Tu vas voir, il y a plein de bonnes choses à manger ici. Silver, mon collègue, est excellent dans son travail. Mais tu verras, je suis meilleur. Même si, pour le moment, je ne peux rien faire...

Il montra son bras puis haussa les épaules. Il avait dit cela pour qu'elle comprenne qu'elle ne le dérangeait pas et qu'il avait tout son temps.

_ Toi, c'est Madison, c'est ça ?

Parce que oui, il le savait mais avec tout ça elle ne l'avait pas dit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Lun 2 Nov - 4:07

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Non, tu n’étais pas habituée de choisir ton propre menu. Genre, tu n’avais jamais fait les courses de ta vie, du coup… ouais, non, tu ne savais pas ce que tu aimais, ni ce que tu n’aimais pas. En fait, fallait avouer la vérité, tu n’avais pas gouté les aliments depuis trois ans. Les médicaments t’assommaient tellement qu’à la fin, tu ne te souvenais même pas de manger et quand tu t’en souvenais, tu ne te rappelais même pas du goût que ça avait. Donc ouais, tu ne pouvais que sourire légèrement à l’idée de gouter à plein de chose. Un plat différent tous les jours.

-Elle aimerait beaucoup.

Déjà, tu avais établi un contact visuel beaucoup plus assuré. Ensuite, l’explication. Tu n’étais pas à l’aise avec le genre humain. Non en fait, tu étais à l’aise s’ils étaient silencieux, mais c’était rarement le cas. Du coup, toi, toutes tes voix et les autres, ça ne fonctionnait pas. C’était même vraiment chiant pour toi. Si trop de bruit ne te donnerait pas d’abord la migraine, puis l’envie de vomir, peut-être que tu tenterais des sorties, mais pour le moment… c’était juste impossible. Tu paniquais. Tu paniquais vraiment. Donc ouais, l’Institut était rarement silencieux, il approuvait et sérieusement… tu t’en étais douté. Genre, tu entendais relativement bien au travers du mur quand les filles partaient pour leur cours alors t’imaginer dans le corridor… non, juste non. Il proposait donc des sorties de nuit ou très tôt le matin. C’était assez faisable pour toi, alors… ouais, c’était une idée. S’il y avait bien une chose qui ne t’affectait pas, c’était le décalage horaire, tu pouvais donc dormir plus ou moins n’importe quand sans horaire de sommeil précis. Juste à te focaliser sur la vie d’une autre et c’était réglée. Même chose pour faire oublier le manque de sommeil à ton corps, même si dans ce cas-là, c’était une mauvaise idée.

-Ça nous va.

Genre, ouais, tu approuvais, Florence aussi, tout le monde approuvait l’idée que tu sortes. Parce que bon, s’il y avait bien une chose que la plupart voulait, c’était que tu vives. C’était surement égoïste pour certaines, genre si tu mourrais, elles ne vivraient plus, mais… ce n’était pas le cas de tout le monde, heureusement. Certaines s’inquiétaient vraiment pour toi et tu préférais te concentrer sur celle-là. Finalement, ton clone avait tenté d’expliqué ce qu’elle était, mais ce n’était pas clair pour le monsieur, du moins… tu n’avais pas l’impression que ce soir clair, mais bon. Au moins, Florence se présentait, c’était déjà ça. Elle faisait très bien ça. Tu aimais bien qu’on fasse les choses à ta place en fait. Il était donc poli et enchanté, tant mieux. Il tenta ensuite d’expliquer son pouvoir à lui. S’il y avait une chose qui te plaisait à l’Institut, c’était de comprendre les pouvoirs de tout le monde. Donc ouais, elle… avait décidé de poser elle-même les questions qui lui venaient en tête. Comme ça, Florence aurait congé et lorsqu’elle avait parlé, Florence était partie. Elle avait une vie aussi quand même. Elle avait beau aider, aussi bien la laisser vivre aussi. Tu écoutas finalement ce qu’il t’expliquait à propos de son pouvoir. Il était toujours présent? C’était invisible? C’était activé même la nuit. Il pouvait le partager, mais il devait toucher la personne. Tu t’imaginais bien avoir l’impression d’être enrobé de jell-o à l’activation de son machin, mais… tu te doutais bien que si c’était invisible… c’était surement aussi intangible, mais… tu pouvais bien lui demander non?

-Ça… il a une texture? Un truc du genre ou… c’est vraiment juste… là sans l’être?

Parce que oui, ta curiosité était surement ton ouverture principale sur le monde. Quand tu commençais avec tes questions, tu n’arrêtais plus. En plus, tu continuais de manger sagement. Comme ça, il allait être content et toi, tu n’allais pas avoir faim avant un bon moment, ce qui était non-négligeable.

-Et genre… il fait comment? Te protège de quoi? De tout? Tu peux pas mourir? Comment tu t’es blessé alors?

Ouais, tu avais descendu les yeux sur sa blessure, tu venais de réaliser que son bouclier… il ne faisait pas son job. Tu avais une mine interrogative, mais tu commençais légèrement à sourire. Ouais, la curiosité était un vilain défaut. Finalement, tu avais mentionné aimé ce que tu avais gouté jusqu’à présent. Ce qui était bien quand même! Il continuait en mentionnant qu’il y avait plein de trucs bon à manger, que Silver cuisinait bien, mais que lui il était meilleur. Du moins, quand il serait de nouveau valide, ça va de soi.

-C’est mal si j’ai une préférence pour les desserts?

Et tu lui balanças un regard de chiot, mais avec un petit sourire adorable. Parce qu’il ne le savait pas encore, mais… tu étais du genre à croire que tu pouvais te nourrir que de gâteau pour toujours. Non, ce n’était pas le cas, mais… tu le pensais, voilà. Il revint à la charge en te demandant ton nom. En fait, il confirmait ton nom plutôt.

-Oui, c’est ça. Et toi tu es… il a dit qu’il s’appelait comment déjà?
« Liam? »
« Yep, Liam. »
-Liam! Tu t’appelles Liam, elles s’en sont souvenues.

Et tu souriais, parce que tu aimais bien qu’elles te servent tes clones. Tu aimais bien qu’on t’aide aussi, parce que… ça te donnait l’impression qu’on était là pour toi, que tu n’étais pas seule.

-Donc… Liam et Silver les cuisiniers? Je pense savoir tout ce que j’ai besoin de savoir sur l’Institut maintenant.

Une blague? Déjà? Ouais, pourquoi pas. Tu n’étais pas méchante, ni farouche. Tu étais juste timide et effrayé, mais… il était gentil. Tu lui avais souri avant de descendre ton regard vers ton plateau de nouveau. Tu n’avais rien mangé de la journée et tu avais envie de te sentir rassasiée. Ce n’était pas plus mal, tu regretterais peut-être plus tard, mais… tu t’en fichais.  

-gras =Parlé
«italique» = Pensé
-gras =Clone qui parle

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Mar 3 Nov - 14:23


 

Blanche & Pseudo

Manger, c'est bien !

En fait, c'était un coup à prendre. Pour dicuter avec la jeune femme et ses clones, il fallait juste oublier les codes normaux de la conversation et ne pas se formaliser. Ca, Liam savait le faire. De toute façon, il en fallait beaucoup pour le perturber (ou s'appeler Amélia, mais ceci est une autre histoire), c'est pourquoi il ne s'inquiétait pas du fait de discuter avec plusieurs personnes qui n'en étaient qu'une.
Florence accepta de goûter des plats et de l'accompagner dans des sorties nocturnes. C'était un excellent premier pas pour amener la jeune femme à quitter son refuge. Dans le fond, Liam la comprenait, en partie. Après tout, lui aussi c'était enfermé pendant des années, dans le silence pour sa part. Il n'était donc pas près de juger. C'était sûrement la bonne attitude à avoir, puisque cela fonctionnait.
Elle posa des questions, il répondit.

_ Non, tu ne peux pas le sentir. En fait, pour les autres mutants, la seule chose que cela change c'est que les pouvoirs sont contenus sous le bouclier avec moi. Par exemple, pour ceux qui peuvent déplacer des objets, ils ne pourront plus le faire, ou alors uniquement des choses que je porte sur moi. Mon bouclier, c'est comme une seconde peau qui épouse la mienne et celle de ceux que je protège. Alors leurs dons sont contenus par lui, uniquement le temps qu'ils bénéficient de ma protection. Est-ce que je suis clair ?

Oui, parce que lui savait de quoi il en retournait mais il en parlait rarement. On lui posait peu de questions en général, considérant juste son pouvoir comme un état de fait. Des questions, elle en avait d'autres auxquelles il s'efforça de répondre.

_ Il me protège de tout ce qui peut me blesser : coups, projectile, coupure, choc électrique, tout ce qui est violent et dangereux. En revanche, il n'empêche pas les microbes et je peux tomber malade. Quant à ma main...

Il soupira puis confia la suite.

_ Mon pouvoir est soumis à ma volonté. Je peux l'abaisser ou le partager à volonté. Ces derniers temps, je m'exerce à le projeter pour ne plus avoir besoin de toucher les gens pour les protéger. Pendant un entraînement, un collègue m'a montré la faille de mon bouclier, à savoir mon mental. Il a réussi à me perturber suffisamment pour que je le perde temporairement. Ensuite... Eh bien je me suis fracturé la main.

Il haussa les épaules. C'était une explication véridique des événements. Il omettait simplement de dire qu'il s'était cassé les os en frappant Eion comme un beau diable. La conversation s'orienta ensuite vers les desserts et Liam retrouva un large sourire.

_ Tu n'es pas la seule dans cette situation, il y a bon nombre de gourmands dans l'institut. Ce n'est pas très grave, mais ce n'est pas très sain de ne manger que des desserts. Il faut un peu de tout, mais sans se priver. D'ailleurs, maintenant que j'y pense...

Elle n'était pas bien grasse alors si elle se lâchait sur les sucreries ce n'était pas très grave. Il sortit donc se sa poche une sucette qu'il avait confectionnée avant sa blessure et qu'il avait retrouvé par miracle en rangeant. Bien emballée, elle était saine et sauve. A l'origine, il pensait se la garder, mais Maddison en avait plus besoin que lui. Il la lui tendit donc.

_ C'est au coquelicot. Tu me diras si tu aimes.

Ensuite, elle posa une question... Qui ne lui était pas vraiment destinée et trouva la réponse d'elle-même. Enfin presque. Il se contenta d'acquiescer. Puis il rit à sa remarque et rectifia doucement.

_ C'est un début, mais il te faudra apprendre les noms des enseignants aussi. Tu verras, l'équipe est vraiment sympathique et je suis sûr que tu vas prendre tes marques. Après, rien ne presse, tu as tout le temps pour ça.

Ce fut à son tour de poser quelques questions.

_ Tu as déjà suivi un cursus scolaire ? Sinon, ce n'est pas grave, on s'adapte à tout le monde ici. Tu as des que tu apprécies particulièrement ? Des passions ? Si ça t'intéresse, j'ai deux juments, on pourra aller les voir. Je suis à ta disposition, nous irons à ton rythme. De toute façon, j'ai tout mon temps en ce moment.

Il sourit pour lui assurer que cela ne lui poserait aucun problème.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Dim 8 Nov - 5:36

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Florence avait parlé pour toi. Te montrant qu’il n’y avait rien à craindre de cet homme que tu venais tout juste de rencontrer. Il était sympa avec toi, vraiment. Finalement, la curiosité l’emporta. Tu commenças à lui poser toi-même tes questions, c’était plus rapide comme ça et Florence n’aurait pas joué les intermédiaires pour ce genre de chose. C’était volontaire en prime! Parce que comme ça, tu avais toi-même parlé. Elle était gentille, sans l’être tout à fait. Lui répondait tranquillement à tes questions. Du coup, tu ne pouvais pas le sentir. Les pouvoirs étaient contenus à l’intérieur. Du coup… tu ne pouvais pas faire de clone à l’extérieur? Comment c’était possible?

-En gros… c’est comme… Bella dans Twilight, mais en moins bien? Le truc avec les élastiques et tout? C’est bon à savoir. Oh et… si je suis dedans… il arrive quoi à mes clones dehors? Et je… peux pas en faire de nouveaux? Et euh… oui, tu es clair. Au pire…elles me répètent ce que tu dis jusqu’à ce… que je comprenne… ou elles expliquent.  

Tu prenais toujours connaissance de tes clones, ce qui pouvait leur arriver ou pas. Parce que tu t’en inquiétais vraiment. Tu ne pouvais pas te permettre de les perdre, pas maintenant, pas toute à la fois. Tu préférais les garder, c’était mieux comme ça. Tu pensais toujours qu’il y avait une chance que ça te tue de les retrouver toutes à la fois, du coup… tu allais éviter grandement. Tu avais donc continué dans la série de questions. Donc, le bouclier le protégeait de tout, mais pas des microbes. Quoi? C’était le pire les microbes quand même. Il était nul son bouclier. Bon d’accord, pas tant que ça, mais bon. Donc, s’il n’était pas concentré ou si sa volonté flanchait… il pouvait se blesser. Ce qui était… pas pratique, fallait bien l’avouer.

-Si ça demande de ne pas être… hm… perturber. Heureusement que c’est pas mon pouvoir à moi. Je serais nulle avec.

Genre vraiment. Bon en même temps, tu étais déjà nulle avec ton pouvoir à toi, du coup… tu pouvais clairement te dire que tu étais nulle avec tous les pouvoirs du monde. Non mais sérieusement, tu n’étais simplement pas très douée avec le truc des mutants. Il t’expliquait que les desserts c’était bien et que tu n’étais pas la seule dans ce cas-là. Donc ouais, gouter à tout, pas que les desserts, c’était réalisable. Il t’offrit finalement une sucette et elle en fut ravie. Elle l’a déballa pour la déposer sur sa langue, tout simplement. Elle n’était pas du genre à croquer pour manger plus vite. Du coup, elle souriait.

-Je pense vraiment que je vais aimer tout ce qui est sucré. Pour le reste… va falloir tester. Parce que… bah… elles aiment de tout… alors… ça influence assez en fait.

Vrai quoi. Le sucre, c’était la vie. Bon en même temps… c’était peut-être l’absence de sucre dans ton organisme qui te faisait voir comme ça. Tu savais maintenant les deux noms les plus importants. Ceux qui allaient te nourrir, les autres… ce n’était pas pour tout de suite. Il rajoutait que tu devrais apprendre les noms des enseignants aussi, mais ça… c’était une autre histoire. Genre…

-Mais eux… leur noms… ça implique d’aller en cours non? Et… je… on… elles… non. On y arrivera pas. Je peux faire mes cours d’ici… elles connaissaient déjà les réponses de plus ou moins tout… ça aide. J’ai… pas vraiment besoin de cours. Les gens… ils… ils font trop de bruit.

Les avis contraire fusaient, parce que certaines te poussait à aller en cours, d’autre non. C’était chiant. C’était difficile de ce concentré alors tu avais rapporté ton attention sur tes doigts. Ça c’était facile, ça tu savais le faire. Il continua ensuite sur des questions. C’était à son tour. Donnant-donnant si on veut.

-Je… on… elles sont presque toutes à l’école encore. Moi, j’ai arrêté un peu avant 16 ans. Quand j’ai été interné en fait. Je euh… je sais pas. On aime de tout. Je… j’ai pas de préférence. Pour les passions… je… je sais pas. On a testé de tout… je… mais moi je fais rien. Je… moi j’ai jamais fait de cheval. Certaines oui, pas moi.

Tu avais répondu à ses questions. Il était content? Il était satisfait? Tu l’espérais parce que ce n’était pas simple pour toi. En même temps… rien n’était jamais simple avec toi. Tu avais relevé ton regard vers lui, cherchant tes mots. Il voulait t’aider, te faire sortir un peu. tu avais compris le principe. Maintenant, fallait juste qu’il comprenne un peu mieux tes blocages.

-C’est… je sais pas comment dire. C’est pas que… je veux rien faire. C’est… je sais pas comment dire… J’ai du mal à… savoir ce que moi j’aime faire. Ce que j’ai envie de faire. Je… elles… peuvent tout faire tu comprends? Elles sont tellement que… je sais pas par où commencer je pense.

Ce n’était pas beaucoup, tu ne savais pas ce qui était important ou non dans la vie. Tu ne savais pas ce que toi tu connaissais versus les autres. Tu ne savais pas si tu avais un talent quelconque venant de toi. Tu savais juste que… bah… elles étaient là. Tout simplement.  

-gras =Parlé
«italique» = Pensé
-gras =Clone qui parle

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Mar 10 Nov - 10:48


 

Blanche & Pseudo

Manger, c'est bien !

La réponse de la jeune femme prit Liam totalement au dépourvu. Par curiosité, il avait regardé la série de films dont tous les adolescents parlaient à l'époque, mais il N'avait jamais pensé qu'on le comparerait un jour à Bella. Il mit un moment à s'en remettre et jugea bon de démentir.

_ Eh bien je ne suis pas spécialiste de Twilight mais il me semble qu'il n'est que pour contrer les don des autres son bouclier, donc non, c'est différent. Moi, je ne peux pas me blesser du tout. Par exemple, en cuisine, je ne peux pas me brûler, me couper. Si une voiture me rentrer dedans je n'aurais rien. Tu vois ? Donc je ne pense pas que ce soit la même chose. Mais il est vrai que je n'ai pas le côté élastique.

Elle ne l'avait probablement pas voulu mais il était un peu vexé, bien qu'il n'en laissa rien paraître. Bah, il n'était question d'un peu d'ego, il s'en remettrait.

_ Pour tes clones, je pense que vous perdriez le contact. Et non, je ne crois pas que tu pourrais en faire un autre, mais je ne suis pas certain. Il faudrait essayer.

Vrai, Liam connaissait son pouvoir mais les implications des autres le dépassaient souvent.
Il se contenta de rire à la remarque sur le fait qu'être perturbé altérait ses capacités. De même, il acquiesça quand elle évoqua le fait qu'il était compliqué pour elle de connaître ses goûts propres. Etant donné que Liam n'avait pas tout saisi de son pouvoir, il préférait se contenter de cela. Ils avaient le temps et il ne voulait pas donner l'impression de lui faire passer un interrogatoire. Déjà qu'il parlait beaucoup plus que d'ordinaire...
Elle s'inquiéta ensuite pour les cours et il la rassura aussitôt.

_ Ne t'en fais pas, les règles sont flexibles à l'institut. Le plus important, c'est que tu te sentes bien et que tu maîtrises totalement tes dons. Pour le reste, mais ne répète à personne que je te l'ai dit, c'est assez optionnel. Si tu ne peux pas suivre les cours, tu ne le peux pas, c'est tout. De toute façon, on peut très bien s'en sortir dans la vie en étant nul en maths, crois-moi sur parole !

C'était un trait d'humour mais qui révélait une part de vérité. Souvent Liam peinait quand il devait convertir les ml en dl. Il hésitait toujours dans les proportions et, parfois, cela menait à des catastrophes. Mais nous ne sommes pas là pour parler de ça.
D'ailleurs, la jeune femme hésitait sur la marche à suivre, preuve que ses questions la perturbait, alors Liam reprit un ton très calme pour parler. Il ne voulait pas la brusquer.

_ Ce n'est pas bien grave. Va-y à ton rythme, c'était juste une idée.

Elle poursuivit, se justifia, alors il répondit.

_ Je ne peux qu'imaginer à quel point c'est compliqué en effet. Et puis, ça fait beaucoup de changement pour toi ici. L'important, c'est que tu prennes tes marques. Si, pour l'instant, tu te sens bien dans ta chambre, alors reste-y. Tu en as parfaitement le droit. Je dis juste que si tu veux tenter de sortir et de faire des choses, je suis là.

Et un sourire rassurant puis le silence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Sam 28 Nov - 20:51

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Rho, il ne fallait pas le prendre comme ça, c’était une blague sans méchanceté et sur le coup, dans ta tête, ça t’avait semblé similaire. Le dernier film que tu avais vu remontait à presque trois ans, du moins… le dernier film que tu te souvenais avoir vu toi-même. Parce que bon, il y en avait eu à l’asile des films, mais C’était totalement dans le flou. Il expliquait donc de nouveau son pouvoir, il résistait à une voiture? C’était fort son machin! Il se passait quoi s’il se faisait heurter? Il ne bougeait pas? La voiture était déformée comme s’il avait été un arbre? Il était balancé plus loin, mais il n’avait pas mal? C’était des tas de questions qui te venait en tête, mais ça allait, ça t’occupait l’esprit.

-Ah d’accord.

Et tu lui avais fait un sourire adorable, parce que sérieusement, tu n’étais pas bien méchante du haut de mon mètre soixante-huit. Il continua d’expliquer son pouvoir, mais en lien avec le tien. Il couperait le tien, couperait ta connexion avec tes clones et sérieusement, tu ne voulais pas ça. Tu ne remarquas même pas ta propre expression presqu’horrifiée. Parce que tu n’avais jamais été loin de tes clones, jamais été séparé et toi… ça te terrifiait.

-Je préfère pas, je… on… je suis pas faites pour le silence.

Ouais, tu craignais le silence dans sa tête, rien d’autre. Pour le moment, tu étais loin de croire que c’était une bonne idée. Bon d’accord en même temps, si tu avais le choix entre mourir et le silence pendant un temps, tu prendrais surement le silence, mais tu n’en étais pas là. Tu avais le temps de réfléchir encore un peu à la question. La question avait ensuite dérivé sur l’Institut, il ne fallait pas te demander comment, tu n’en savais rien. En fait, tu ne t’en rappelais plus. Un clone se fit plaisir en te résumant et tu repris le fil de la conversation. Il continuait de t’expliquer qu’à l’Institut, les règles étaient beaucoup plus souple, que leur but c’était que tu te sentes bien et que tu maitrises ton don. Sauf que… tu le maitrisais déjà pas mal ton don non? Il avait des désavantages, mais… tu le contrôlais. Il mentionnait que les cours étaient assez optionnels alors tu n’allais pas te gêner pour en manquer des tonnes. Du moins, jusqu’à ce que tu te sentes aptes à exister. On pouvait s’en sortir sans math? Ouais, c’était vrai.

« T’inquiète, c’est facile les maths. Faut pas s’inquiéter. »

-Je vais prendre mon temps alors. C’est pas… c’est pas comme si c’était difficile à rattraper. Les autres y arrivent bien, j’ai juste… à écrire ce qu’on me dit.

Parce que savoir ton niveau en classe était limite impossible à moins qu’on te coupe ton pouvoir et ça… tu paniquerais avant même d’arriver à faire quoique ce soit. Genre, aucune chance de réussir quoique ce soit. Tu doutais de sa façon de voir les choses, tu doutais d’être capable de suivre les options alors… tu avais émis tes doutes. Il se rétracta légèrement, te donnant une chance d’être à ton aise et ça, tu aimais ça. Tu étais plus à l’aise avec ce genre de chose.

-Je… la chambre c’est bien, mais… je… je voudrais bien les chevaux un jour. Si je peux.

Parce qu’en fait, des chevaux c’était comme des licornes ou presque et tu adorais les licornes. Tu lui avais souri aussi, terminant ta sucette tranquillement. Avec Liam et Isaora, tu en avais de la chance, les gens étaient gentils. Il reviendrait surement, il avait quand même proposé de te chasser à manger le temps que tu te fasses à cette vie. Un jour, tu lui proposerais des plats dans le frigo. Et une autre fois, il ne le savait pas encore, mais… tu devrais faire des cup cake pour un copain du coup… tu demanderais l’aide de Liam. Il était cuisinier après tout non? C’était son job de t’aider à comprendre comment faire des cup cake couleur de l’arc-en-ciel avec une thématique de licorne non? Bon peut-être pas, mais… ça serait une activité marrante avec la gamine que tu étais. Surement.

-gras =Parlé
«italique» = Pensé

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Mar 8 Déc - 19:29


 

Maddie et Liam

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

Il avait simplement évoqué une possibilité mais il remarqua aussitôt que la jeune femme ne voulait guère être séparée de ses clones. Elle le formula mais il l'avait déjà compris. Il lui fit un sourire indulgent et expliqua.

_ Aucun problème. C'était juste une supposition.

Au fond, Liam s'en fichait un peu de savoir si elle resterait en contact ou non, ça concernait son pouvoir à elle, ça ne l'aiderait pas à comprendre le sien plus avant. La question revenait souvent de savoir les implications de son bouclier sur les pouvoirs des autres, beaucoup s'en inquiétaient, un peu comme en présence d'un "annulateur de pouvoir", comme Liam les surnommait. Pourtant, il n'annulait rien en étendant son pouvoir, il contenait c'est tout. Mais il pouvait comprendre que cela en effraye plus d'un.
Il n'imposait jamais son bouclier de toute façon, sauf si on le touchait par surprise ou que la situation l'exigeait.
Elle sembla soulagée pour l'histoire des cours et Liam pouvait la comprendre. Il aurait presque été jaloux du fait qu'elle avais de l'aide pour toutes les matières, mais il préférait être seul dans son esprit. Pendant des années, il avait perçu la présence mentale de Charles comme une intrusion et encore, lui, il pouvait s'en prémunir la plupart du temps. Quand le directeur s'introduisait dans son esprit, c'est bien parce qu'il l'y autorisait. Etre seul à penser, c'est bien.
On s'ennuie un peu, mais c'est plus calme. Et le calme, Liam adore ça.
Elle ne se sentait pas encore la confiance pour sortir, alors il n'insista pas.

_ Je te propose de passer midis et soirs pour te porter tes repas dans ce cas. Pour le petit-déjeuner, je peux te laisser des réserves ici. Tu prends quoi le matin ? Thé ? Café ? Chocolat ? Chicorée ?

Il se souvint en retard qu'elle ne le savait peut-être pas.

_ Je peux te mettre un peu de tout et tu verras. Avec de la brioche et des confitures. Des pains au lait et des croissants aussi...

Il réfléchissait à voix haute, préparant déjà le panier qu'il lui déposerait moins d'une heure plus tard.

_ Ne t'inquiète pas, tu ne mourras pas de faim avec moi ! Et pour les chevaux, c'est quand tu veux prends ton temps. En revanche, si ça te va, je pourrais venir avec mon chien la prochaine fois. Il est gentil.

C'était un début. D'autant que la mutation de Maddison ne le mettrait pas du tout en danger. C'était donc sans risque. Sauf si elle avait peur des chiens. Ou que Sharock trouvait Marjolaine. Là, il y aurait un drame.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Mer 30 Déc - 0:40

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Toi, séparée de tes clones? Jamais! Être séparée d’elle, c’était un peu mourir, c’était ne plus savoir comment exister, alors non, tu ne voulais pas. C’était effrayant comme façon d’imaginer les choses. Peut-être un jour, l’idée ne te ferait plus peur, mais pour le moment, tu n’allais pas y arriver, loin de là. Donc non, tu ne voulais pas et il comprenait ça, en prime, il ne faisait que supposer. Du coup, si tu étais pour mourir, tu préférais mourir? T’en étais pas très sûr, mais en théorie, c’était presque ça. Il te proposa ensuite de passé midi et soir pour t’apporter à manger et ça, c’était bien! Tu ne pus que lui sourire, des brillants dans les yeux. Pour le petit déjeunée, il te laisserait des trucs et te posa même une question complexe parce que :

-Euh… je sais pas? Alors oui, un peu de tout… j’aimerais bien. Elles vont m’aider à choisir.

Genre toi, tu mangeais ce qu’on te donnait, tout simplement. Tu avais tout de même acquiescé quand il t’avait parlé de t’apporter tes repas, tout ça. Tu ne pensais pas vraiment ne pas aimer quelque chose. Bon, ça serait le cas, tu étais un être vivant normal, mais… avec de la chance tu ne le découvrirais jamais! Genre, tu n’aimais ni les mollusques, ni les pieuvres et les escargots, mais tu ne le savais pas et avec de la chance… il n’y en aurait jamais au menu. Tu ne pus que lui sourire et t’avancer un peu plus sur le lit lorsqu’il mentionna que tu ne mourrais pas de faim. Tu aimais bien cette idée.

-Oh oui! Je veux bien voir ton chien!

Parce que tu avais toujours aimé les animaux, c’était même pour ça que tu avais une magnifique mygale comme animal de compagnie, alors tu rajoutas toute innocament :

-Et si tu veux, je te présenterai Marjolaine! C’est ma mygale, elle est gentille.

Non sérieusement, toi, ta meilleure amie était une araignée de la taille de ta main. Bon, tu n’arrivais toujours pas à comprendre comment on pouvait ne pas aimer les araignées, mais tu savais que certains n’appréciais pas. Toi, tu aimais tout, même les serpents et les scorpions. Le problème avec les scorpions domestique, c’est qu’il fallait lui couper les glandes qui faisaient le poison et le bout qui pique et tu trouvais ça triste! Bref, les araignées c’était mieux, les serpents aussi. Bon, tu aimais aussi les chiens et les chats hein! Et les oiseaux et tout ça.


-gras =Parlé
«italique» = Pensé

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Mer 13 Jan - 21:33


 

Maddie et Liam

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

La dialogue s'instaurait tranquillement entre Maddie et Liam. Elle semblait moins sur la défensive et le cuisinier était pleinement satisfait.

_ On fait comme ça, convint-il à propos du petit-déjeuner. Je te noterais les noms sur les pots comme ça tu pourras me dire ce que tu préfères et on ajustera au fur et à mesure.

Un sourire d'encouragement et la discussion se poursuivit tranquillement pour en arriver à Shamrock. Liam préféra prendre les devants et lui montrer quelques photos.

_ Tu verras c'est un gros nounours. Il m'arrive à peu près à la hanche et il a des poils partout. Il est encore assez jeune donc parfois il est un peu brusque, mais il ne te fera jamais de mal. Il ne mord pas et il adore les câlins. Tiens, regarde, il ressemble à ça.

Il préférait lui montrer vraiment à quoi ressemblait son chien pour ne pas qu'elle s'imagine voir un chihuahua et se retrouver face à un berger australien. Elle lui avait paru si craintive de prime abord qu'il ne voulait surtout pas la bousculer. Au vu de ce qui allait suivre, il s'inquiétait pour rien.
Quand elle proposa de lui présenter Marjolaine, Liam s'apprêtait à lui répondre "pourquoi pas" mais la suite le coupa net dans son élan. Une mygale ? Sérieusement ? Aussitôt, Liam se tendit et lança un regard alentour un peu inquiet.

_ Tu as une... Mygale ? Dans cette chambre ?

Il scruta sous sa chaise en se voulant discret mais sans l'être. Il préférait s'assurer que l'animal n'allait pas lui sauter au cou sans prévenir. Même si, techniquement, les mygales ça ne saute pas et que, quand bien même, il n'aurait rien risqué du tout avec son bouclier. Mais bon, les peurs sont souvent irraisonnées. C'est le principe.
Levant les yeux au ciel pour s'assurer qu'il n'y avait pas de danger, il poursuivit avec un naturel faussé.

_ Je n'aime pas vraiment les araignées, précisa-t-il sans qu'il ne soit besoin de le dire. Mais puisque c'est ton animal de compagnie, je ferais des efforts. En revanche, il faudra que tu l'enfermes quand je viendrais avec mon chien parce qu'il risque de vouloir jouer avec elle. Je ne pense pas qu'elle apprécierait.

En se demandant comment on pouvait savoir si une araignée est une femelle ou non, Liam tâcha de se détendre un peu mais il épousa mentalement les contours de son bouclier pour s'assurer qu'il était prêt en cas de besoin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Lun 18 Jan - 3:19

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Doucement, tu devenais de plus en plus à l’aise avec tout ça. Avec lui. Il était peut-être grand, costaud et inconnu, mais au fond, il avait l’air gentil. Il était doux dans sa façon de te parler, alors ça allait. Il ne te donnait pas l’impression de chercher autre chose que de t’aider. Finalement, la conversation était légèrement close. Vous alliez faire comme ça, il allait même t’écrire ce que tu mangeais pour que tu t’en souviennes, pour que tu puisses lier le passée et le présent.

-Merci.

Et tu lui offrais un joli sourire en prime. Parce que tu n’en doutais pas, tu aurais bien des aliments que tu n’aimerais pas Tu ne pouvais pas tout aimer non? C’était possible? Tu en doutais. Ensuite, il te parla de son chien. C’était bien les chiens! Bon, tu avais un clone ou deux qui n’aimaient pas, l’une d’elle c’était même déjà fait mordre, mais toi tu aimais bien. Tu l’écoutais te parler, mais tu doutas un instant de la taille du chien. Parce que l’autre, il disait qu’il lui arrivait à la hanche, mais genre… le dos du chien lui arrivait à la hanche? Bah non, c’était un danois ça… du coup… le chien debout? Surement. C’était plus logique du moins, parce qu’il n’était pas petit le monsieur non plus. Les photos aidèrent grandement à ton questionnement. C’était bien, tu t’étais naturellement rapproché pour mieux les voir.

-Il a l’air gentil.

Parce qu’il avait l’air adorable, vraiment. Tu avais déjà hâte de le rencontrer. Il te parlait de son chien alors toi, tu te devais de lui parler de Marjolaine! C’était important quand même. Sauf que le pauvre avait l’air bien apeuré! C’était petit et mignon une mygale, il ne fallait pas les craindre! Toi, tu ne les craignais pas. Bon, tu ne craignais pas beaucoup de chose non plus, juste les gens. Il semblait hésiter, craindre pour sa vie et toi, tu souriais.

-Nah, elle est avec mon frère. Isa n’aime pas beaucoup les mygales non plus. Pourtant… elle est gentille Marjolaine.

Vraiment, elle était adorable ta mygale. Tu n’allais même pas en douter. Elle ne t’avait jamais piqué toi. Il t’expliquait donc qu’il n’aimait pas trop les araignées. Pas de chien qui joue avec la mygale, c’était important aussi.

-D’accord, elle restera dans sa boite ou je la laisserai à mon frère.

Marjolaine, elle l’aimait ton frère. Ton frère c’était habitué à l’aimer, alors ça allait. Tu voulais bien jouer avec le chien, tu aurais aimé pouvoir dire que tu voulais y aller maintenant, sortir, ne pas craindre la populace, ne pas craindre le bruit des étudiants, mais tu ne pouvais pas, ce n’était pas réaliste, pas pour le moment.

-Tu crois que je vais réussir à me mêler aux autres un jour?

La question t’avait échappé toute seule, tu n’y pouvais rien. Tu avais tendance à penser à voix haute, trop de gens dans ta tête, trop de bruit.


-gras =Parlé
«italique» = Pensé

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Mer 17 Fév - 15:12


 

Maddie et Liam

Manger c'est bien

Liam se contenta de sourire lorsqu'elle le remercia. Après tout, c'était le moins qu'il pouvait faire. Et puis, c'est son métier.
La conversation dériva ensuite sur Shamrock et Liam fut soulagé qu'elle ne soit pas contre l'idée qu'il puisse l'emmener. Liam n'aimait pas se séparer de son chien, il avait toujours un brin de culpabilité quand il le laissait dans sa chambre. C'est que Shamrock était un professionnel dans l'art de lancer des yeux de chien battu malheureux et pour faire tourner son maître en bourrique. Les animaux sont souvent les maîtres en la matière. Ils savent comment parvenir à leurs fins. Et encore, les chats c'est nettement pire !
Liam avait toujours mis un point d'orgue à se montrer ferme mais juste. C'est qu'il a besoin d'avoir un total contrôle sur sa bête, c'est une condition sine qua none pour pouvoir évoluer avec sa bête partout dans l'institut. Les bêtes, il aime ça Liam, mais les grosses araignées nettement moins comme elle le comprit raidement. Ca sembla amuser la jeune femme, presque autant que la soulagement qu'il exprima silencieusement lorsqu'elle répondit que la mygale ne se trouvait pas dans la chambre.

_ Probablement, répondit Liam au fait que Marjolaine était gentille. C'est juste que... C'est pas très commun comme animal de compagnie. Et puis, c'est... Mortel une mygale, non ?

Liam s'en fichait. La bête poilue pouvait tenter tout ce qu'elle voulait elle ne lui ferait jamais rien. Mais il y avait tout le reste de l'institut. Mais bon, comme Liam est gentil, il s'inquiéta aussi de ce que son chien ne mange pas la bestiole.

_ C'est préférable, appuya-t-il.

Après tout, ça l'embêterait que la jeune femme ait de la peine même si ça l'embêterait moins de savoir qu'il n'y avait plus de mygale à l'institut.
Elle semblait douter de sa future réussite mais Liam laissa son optimisme revenir la charge.

_ Bien sûr que tu y arriveras, affirma-t-il avec une douce conviction. Ca prendra un peu de temps et ça ne marchera peut-être pas du premier coup mais c'est en essayant qu'on réussit. Petit à petit. Et puis, rien ne presse, tu as tout ton temps ici.


Oui, l'institut était un paradis pour ça, il n'y avait pas de contraintes comme dans une structure normale.

_ Tu voudrais qu'on essaye dans les prochains jours ?

C'était une question pas un ultimatum.


HRPG : désolée du retard de réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Dim 6 Mar - 16:58

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Tu parlais avec le mec de son chien, de Marjolaine aussi, mais il ne semblait pas vraiment aimer les araignées. Pourquoi personne n’aimait les araignées! C’était gentil! C’était mignon! Du moins, toi tu trouvais hein. Toi, tu aimais absolument tout ce qui était vivant à ta connaissance. Les chats, les chiens, les serpents, les araignées, tout. Tu étais le genre de fille à prendre une araignée dans ses mains pour la faire sortir à l’extérieur, la laisser survivre et vivre sa vie, tout ça. Il disait qu’une mygale était mortel et tu ne pus que lui sourire, le genre de sourire gentil, adorable même.

-Pas toute, la mienne ne l’est pas. Sauf que les chiens c’est mieux quand même!

Genre, tu connaissais tes priorités hein! Un chien, c’était génial, ça bougeait, ça discutait, ça faisait des visages rigolo, tu adorais les chiens. Donc, pas de chien et de mygale dans la même pièce, Marjolaine pourrait être blessée et ça, tu ne voulais pas. Tu ne voulais pas du tout même! Finalement, il t’encourageait. D’après lui, rien ne pressait…

« T’as pas toute ta vie non plus quand même. »
« Ça ne va pas prendre huit ans, laisse lui une chance. »
« On sait jamais avec elles…

Genre, merci de l’encouragement, tu avais presque l’impression qu’on croyait en toi, tout ça. Sauf que bon, tu les comprenais quand même. Elles ne te jugeaient pas toi en tant que telle, mais la capacité de tout le monde à être sage. Parce que sérieusement, travailler en équipe… vous étiez totalement nulle à ça. Il te demandait donc si tu voulais essayer.

-Oh oui!

Parce que tu étais du genre effrayer au premier abord, mais qu’ensuite tu étais assez joviale et bonne enfant. Tu aimais les défis, tu aimais vivre, juste que tu n’étais pas habituée à le faire. C’était très… contrastant, mais une fois qu’on avait ta confiance, il était tellement plus facile pour toi d’être… toi.

-Je veux tout essayer! Juste que… je… hm… les gens, tout ça.

Ouais, les gens posaient problème dans l’équation. En fait, c’était plutôt le bruit des gens qui posaient problème, tu ne savais pas trop comment l’expliquer.

-Mais genre… pas les gens, juste… ceux qui… euh… hm… parlent?

Bravo la clarté, c’était presque mieux. Ouais presque, parce qu’on s’entend que tu pouvais vraiment lui donner plus de détail, mais que pour le coup… tu ne savais pas trop ce que tu pouvais faire dans la mesure du possible. Genre, sans le bruit, les paroles, tout ça. Tu ne savais pas trop ce que tu n’aimais pas en fait. Surement un peu de tout.

-gras =Parlé
«italique» = Pensé

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Jeu 10 Mar - 11:49



Maddie et Liam

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

Elle eut beau lui dire que sa mygale à elle n'était pas venimeuse, Liam n'était toujours pas très excité à l'idée de croiser la bête. D'ailleurs, même si elle lui avait dit qu'elle ne se trouvait pas dans la pièce, Liam ne pouvait pas s'empêcher de lancer des petits regards autour de lui pour s'assurer qu'il était en sécurité.
En tous les cas, il préférait son chien.
Arriva la question d'un essai prochain et la jeune femme sembla enthousiaste, quoi qu'un peu tendue encore. Liam lui sourit et tenta de comprendre ce qu'elle voulait dire. Ce n'était pas gagné.

_ Je pense qu'on devrait commencer par sortir de l'institut pour les premiers essais. Naturellement, comme il n'est pas question de te faire sauter par la fenêtre, il faudra passer dans les couloirs.

Sa tentative d'humour serait-elle convaincante ?

_ On pourrait essayer tôt le matin ou pendant les cours, comme ça on croisera moins de monde. Ils annoncent du soleil demain, si tu veux, on pourrait essayer de te faire gagner en vitamine D ?

Toujours de l'humour, histoire de ne pas dédramatiser.

_ Tu voudrais te lancer directement ou passer par un de tes clones ? Si c'est le cas, il faudrait qu'il parle cette fois, pour que je puisses comprendre ce qui va ou non. Tu peux le faire ? Des clones qui parlent ?

Souriant toujours, il attendit qu'elle donne son avis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Lun 14 Mar - 1:06

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Mais elle était adorable ta mygale! Fallait que les gens l’acceptent quand même. Comment les gens pouvaient t’accepter toi, avec toutes tes bizarreries et tes conditions s’ils n’arrivaient pas a accepté une toute petite chose fragile et pas méchante. C’était peut-être moche pour eux une mygale, mais pas à tes yeux à toi. Marjolaine, elle était douce, elle était gentille et c’était ta seule amie dans cette maison de fou.  Dans tous les cas, tu voulais lui donner sa chance, tu voulais pouvoir dire « J’aurai au moins essayé » avant de retourner dans ta chambre et d’y rester pour toujours. Lui, il te proposait de sortir de l’Institut pour essayer, loin des gens, des voix, des mots auxquels tu n’arrivais à donner aucun sens la plupart du temps. Sauf que pour sortir, il fallait traverses l’horreur… le corridor. Ce machin allait clairement finir par te tuer, parce que les gens y existaient vraiment très fort hein. Tu n’étais absolument pas rassurer quand il rajouta que vous pouviez le faire très tôt le matin et ça… c’était rassurant. Parce que tout le monde savait que les grosses choses bruyantes qu’on nommait des adolescents… ça dormaient le matin.

-Ça serait bien, j’aime bien tôt le matin.

Même si bon, tu voyais souvent des joggeurs par la fenêtre, mais… ça allait. Ils courraient ces gens-là, alors ils ne parlaient pas beaucoup. Et là, il posait la question qui tuait. Est-ce que c’est toi ou un de tes clones qui allait le faire. Tu n’en savais rien. D’un côté, l’idée que ce soit toi qui le fasse t’effrayait totalement. Sauf que si c’était une autre… tu n’avancerais pas. Tu allais dire un autre, mais Alexa ne voulait rien savoir de te laisser faire. Non, sérieusement. Elle était la première à vouloir ton bien, tu le savais. Alors… tu allais peut-être le faire, ou pas. Tu n’en savais rien. C’était chiant. Sauf que tu sentais ton pouvoir tirer, comme quand… un clone apparut derrière Liam tout en faisant :

-Bouh!

Genre… Sasha, avec son accent ukrainien à couper au couteau. Elle adorait faire des bêtises, tu le savais. Pourtant, tu n’arrivais jamais à la contenir. Elle était plus forte que toi, toujours.

-Les clones parlent, mais c’est elle qui va le faire, sinon… elle va rester enfermer dans sa chambre pour toujours la connaissant.

Elle t’avait envoyé un sourire moqueur avant de disparaitre et toi, tu avais soupiré avant de remonter tes genoux sous ton menton, te cachant un peu plus derrière ta cascade de cheveux blond.

-Je… elles ne m’aideront pas je pense… alors je vais… hm… le faire.

Genre, tes clones n’allaient pas t’aider à te renfermer, ils étaient chiants comme ça.

-gras =Parlé
«italique» = Pensé

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Lun 21 Mar - 11:53


 

Maddie et Liam

Manger c'est bien

La jeune femme semblait vouloir sauter le pas et accepta sans hésiter de sortir tôt le matin. Liam n'avait aucun soucis avec le fait de se lever tôt, il est plutôt flexible comme garçon. Accoutumé à suivre un rythme différent chaque jour, il s'adaptait naturellement aux besoins de tout un chacun. Puisqu'elle acceptait, il s'engouffra dans la brèche.

_ Le matin donc, approuva-t-il avant de poser d'autres conditions.

Ensuite, un clone apparut derrière lui et jugea amusant de le surprendre. Le soucis avec Liam, c'est que puisqu'il dispose d'un bouclier permanent et instinctif, il est très compliqué de le faire sursauter. En effet, un crocodile pourrait débarquer dans son dos qu'il ne pourrait pas lui faire de mal. Donc, le cuisinier est quelqu'un de très zen.
Il n'avait pas vu apparaître sa nouvelle interlocutrice, mais il n'eut pas le moindre mouvement quand elle s'exprima, hormis qu'il se tourna vers elle pour l'accueillir, le plus naturellement du monde. Il fut surpris, naturellement, mais garda un calme absolu. La jeune femme avait beau avoir la même apparence que celle qu'il commençait à connaître, elle était entièrement différente dans sa posture, sa façon d'être, de se déplacer et surtout de parler.
Mais ce qu'elle disait n'était pas dépourvu de sens. D'ailleurs, Madison s'y résolut sans trop résister bien qu'elle soit plus hésitante.

_ On fait comme ça alors, convint Liam avant de s'adresser à la nouvelle venue. Tu penses qu'elle va reculer au dernier moment ? Tu me donneras un coup de main le cas échéant ?

Puis en revenant à Madie.

_ Si tu veux qu'un de tes clones nous accompagne au début, ça ne me dérange pas, mais ensuite il faudra que tu te lances sans elle. Ca te va ?

Avec le temps qu'il avait passé à l'institut, Liam ne s'offusquait plus de rien. Ne s'étonnait plus de rien. Il s'adaptait à toutes les situations, à tous les pouvoirs.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Sam 26 Mar - 16:26

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Sortir le matin c’était pas si mal. Tu préférais ne pas sortir du tout, mais… tout le monde était unanime, c’était impossible de ne jamais sortir. Limite, pourquoi sortir de l’asile si c’était pour retourner t’enfermer dans une pièce. Au moins, là-bas, tu n’avais pas de colocataire hein! Même si bon, fallait l’avouer que… bah… tu l’aimais bien ta colocataire, elle était gentille un peu. Dieu que ce rp remonte à loin si Madison et Isa sont pas… bref. Le matin donc. Vous alliez sortir le matin, c’était une idée comme une autre. Il avait même posé certaine condition. C’est là que le clone apparu, mais l’autre n’était pas nerveux plus que ça. Tu pouvais sentir que Dasha était déçue, mais pas toi. Tu n’étais pas du genre à apprécier faire le saut. Parce que ouais, tes clones arrivaient à te faire faire le saut… dire que c’était toi qui étais censée contrôler tout ce beau monde… ce n’était pas encore tout à fait ça. Tu hésitais à accepter, mais tu n’aurais pas vraiment le choix. Parce que bon, tes clones voulaient que tu sortes. Ton clone l’observait toujours et toi tu l’observais elle. C’était un drôle de triangle tout ça. Il demandait si tu allais te défiler au dernier moment, si elle allait lui donner un coup de main. C’était difficile tout ça, sauf que tu l’entendis quand même répondre :

-Madie recule toujours au dernier moment, mais Florence ira. C’est elle la porte-parole officielle techniquement.

Ce qui était triste quand tu y pensais. Parce qu’elle n’avait pas été élu, elle avait juste reprit les tâches administratives d’Alexa. Elle avait repris son pouvoir, sa position. Comme si… personne ne se souvenait de l’absence de l’autre, mais vous saviez. Tout le monde savait, mais personne n’en parlait. Tu avais de nouveau senti son regard sur toi pendant que l’autre disparaissait. Tes clones pouvaient vous accompagner, mais juste au début. Ensuite, tu devrais le faire toute seule. Tu n’étais même pas certaine d’y arriver toute seule un jour. En fait, le problème était tellement plus complexe que simplement sortir.

-Je… ça me va. C’est juste que… je sais pas, c’est hm… j’aime pas trop le dehors, mais… c’est vraiment juste les gens qui parlent qui… font trop. J’ai déjà plein de gens-là, alors si on en rajoute dehors… je bug.

Tu avais pointé ta tête du bout du doigt en parlant des voix qui t’habitais. C’était vraiment l’effet « foule dans une foule » que tu ne supportais pas, mais sinon… ça allait, t’étais même pas trop nulle pour sortir. Juste que, tu n’étais pas tout à fait dans ton élément ici. Au moins, comme ça, il allait peut-être te comprendre un peu mieux. Tu n’aimais pas les gens, mais… pour une bonne raison.

-Je sais même pas on est combien en tout.

Genre, vous n’aviez jamais pris la peine de vous compter, tu allais peut-être commencer. Ça pourrait être marrant.

-Je… on… on se vois demain?

Genre, c’était ça le plan non? Ce quitté pour se revoir un autre jour. Toi… tu ne savais pas trop ce que tu allais faire d’ici là.

-gras =Parlé
«italique» = Pensé

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Mer 6 Avr - 13:42


 

Maddie et Liam

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

Liam écouta la réponse de la clone mais ne comprit pas tout. Se tournant vers la mutante, il demanda quelques explications.

_ Florence ?

Oui, c'est sommaire, mais c'est de Liam que nous parlons. Maddie tâcha d'expliquer ensuite pourquoi elle redoutait de sortir et le cuisinier ne pouvait que compatir, réduit à imaginer ce que potentiellement elle devait vivre au quotidien. Ce n'était pas nouveau, c'était même chaqu fois pareil avec les pouvoirs "invasifs", les autres, même mutants, en étaient réduits à tergiverser pour concevoir ce que ça impliquait. Mais ils ne pouvaient pas le comprendre, pas vraiment.

_ Tu n'as pas une estimation ? demanda-t-il, surpris par sa remarque. Je veux dire, tu le sens quand tu émets des clones, non ? Ils ne disparaissent pas quand tu les rappelles ?

Oui c'est technique tout ça aussi !
Finalement, ils se mirent d'accord pour une tentative le lendemain.

_ Demain, confirma-t-il. Si on veut être sûr de ne croiser personne il faudrait se lever tôt et se retrouver vers six heures par exemple. Il y a peu de lèves-tôt ici. Mais si tu préfères dormir un peu, on peut attendre le début des cours vers neuf heures, mais il y aura plus de chances de croiser du monde. Après, nous n'avons pas à leur parler non plus.

Liam ferait une tête de pseudo-méchant pour ne pas inciter au dialogue et voilà tout. Quoi ? Vous doutez de la tête pseudo-méchant ? Vous avez probablement raison. En tous les cas, c'était à elle de décider.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse gammacrazy foxes
- Madison Mendel -
duco corporis

Hm, célibataire, définitivement
duplicata ( clônage)
Élève
16/09/2015
Sky Ferreira
sign: ROYALS.
95

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Sam 14 Mai - 16:48

Manger c'est bien!


 
feat : Liam & Madison

Tu observais ton clone qui expliquait, elle le faisait bien. Elle le faisait bien mieux que toi, alors aussi bien la laisser faire. Elle avait cette espèce de facilité à s’exprimer que toi, tu n’avais pas. Tu appréciais cela, tu la laissais faire, sauf que l’homme c’était tourné vers elle pour lui poser la question. Qui était Florence, c’est vrai que dit comme ça, c’était peut-être clair pour toi, mais pas pour les autres. Sauf que bon, comment l’expliquer aussi? Hm.

-Florence est mon dernier clone, mais, hm, qui fait aussi le premier. C’est… compliquée, mais elle s’occupe de parler pour nous d’habitude.

Et tu l’avais dit simplement, comme si tu faisais aussi partie des clones, comme si le « nous » t’englobait, t’absorbait entièrement et que tu n’avais rien à redire. Tu étais encore tellement confuse dans toute cette histoire. Comment vivre autrement? Tout le monde savait mieux que toi comment vivre, tu t’en rendais bien compte. Les voix reprenaient tranquillement le dessus dans sa tête, tout le monde avait son mot à dire sur le sujet. Certaines étaient d’accord pour dire que Florence était le chef, d’autre non. Toi, tu préférais dire que oui, c’était plus facile pour toi.

-Je… oui, mais… hm… elles n’écoutent pas vraiment quand… on demande un décompte et maintenant je… on en, nous, elles… j’en fais plus, alors je sais pas trop. Plus de 50 je pense. C’est comme… hm… comment dire je… on… on est dans une foule tu vois? Mais elles ne disparaissent pas. Pas si je… on se touche pas, mais… elles sont loin tu vois? Alors on… hm, elles se cachent. Qui voudrait partir?

Donc oui, vous faisiez des plans pour le lendemain. Du moins, vous tu tenterais de le faire. Il fallait bien y arriver un jour et au pire, tu te cacherais derrière Florence, tu pouvais te le permettre.

« Tu sais que je ne suis pas un bouclier hein? Je ne suis pas à toute épreuve non plus. »
« Oui, je sais. »

Tu voulais que les autres cessent de parler un peu, tu n’avais pas envie de les entendre, alors tu t’étais légèrement repliée sur toi-même. Tu avais du mal à comprendre se qu’il disait. Tu le fixais, mais ton regard papillonati, tu cherchais à suivre ses lèvres, mais rien à faire. Tu fronças donc les sourcils. Fallait demander de répéter, mais Florence t’épargnas cela :

« Il veut que tu te lèves tôt, genre six heures. Sinon, tu attends le début des cours et au pire, vous ne parlez à personne. »
« Toi, qu’est-ce qui te va le mieux? »
« Va être quoi? Midi pour moi? Je peux me trouver un créneau entre midi et 15h, t’inquiète. »

Alors, tu fis un sourire à l’homme, ne remarquant même pas que tu avais fixé dans le vague un long moment avant de lui répondre. Parce qu’au final, le temps passait normalement à l’externe, même si toi, tu discutais avec toi-même.

-On trouve que 6h, c’est bien. Je dors pas beaucoup. Le décalage horaire, c’est pas hm… toujours pratique. Je, on va être prête. Promit.

Parce que bon, tu restais certaine d’une chose, tu ferais tout pour arriver à faire tout ça. Tu ne pouvais pas concevoir de manquer cette chance, même si bon, ça ne serait pas très facile au final.

-Merci.

-gras =Parlé
«italique» = Pensé

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltaspicy squirrels
- William Wallace -
duco corporis

Xavier's ears and eyes
Bouclier permanent : qu'il soit physique ou mental, rien ne peut l'atteindre, sauf s'il baisse volontairement sa garde, ce qui arrive rarement...
Cuisinier de l'institut
05/06/2015
Channing Tatum
Lion-lame et autres
624

MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   Jeu 19 Mai - 10:45


 

Maddie et Liam

Quête : la meute manque de nourriture. Partir à la chasse

Bon, Liam n'y comprenait pas grand chose, mais c'est pas grave, il n'est pas du genre à se formaliser pour si peu. Et puis, il a l'habitude, des vieux restes des cours qui lui semblaient trop compliqués et qui lui font dire qu'il est loin d'être très intelligents. C'est pour ça qu'il a toujours refusé de devenir prof à l'institut, il ne s'en sent pas la légitimité. Mais cuisinier ça va. Et conseiller à ses heures perdues. Et recruteur. Parfois.
Bref, un peu l'homme à tout faire.
Maddie faisait de son mieux pour lui expliquer mais en disant que Florence était le dernier et le premier clone elle l'embrouillait totalement.


_ Ok,
fut tout ce qu'il se contenta de dire.

Il préférait autant ne pas aller plus loin dans ce considérations. La suite n'était pas mieux et Liam regretta sa curiosité. Au fond, il s'en fichait un peu de savoir combien elles étaient, mais quand le chiffre "50" sortit, il comprit mieux pourquoi la jeune femme avait l'air de s'embrouiller les pinceaux parfois. Il se demanda comment il ferait si cinquante personnes parlaient dans sa tête puis en conclut qu'il ne pourrait pas.
La question qu'elle posa le dérouta plus encore et il mit un moment à comprendre qu'elle se parlait à elle-même, ou plutôt aux clones qui émanaient d'elle. Un peu plus et il lui demandait pourquoi elle parlait de partir. Plongée dans des réflexions qui n'appartenaient qu'à elles, Liam les laissa se décider en silence et l'observa longuement. Quand elle finit par lui sourire, il comprit qu'elle allait lui répondre et en revenir à lui. Elle accepta pour six heures et le remercia, Liam estima donc qu'il était temps de prendre congés.

_ Parfait, dit-il en se levant. J'amènerai le petit-dej en passant. A moins que tu ne préfères manger après notre sortie ?

Toujours aussi prévenant le jeune homme. Quand je dis qu'il a tout pour lui !
Une fois la réponse obtenue, il la salua et referma la porte derrière lui avant de secouer la tête comme pour se remettre ses idées en place. Il était bien content de n'avoir que sa névrose personnelle à gérer !
Le lendemain, il se leva à 5h. Ca piquait un peu, bien-sûr, mais c'était pour la bonne cause. Après une douche bien chaude et une promenade en bonne et due forme d'un Shamrock qui aurait préféré rester au lit, Liam retrouva sa cuisine et commença à tout préparer pour le service du matin. Il calcula un temps approximatif de ballade et lança des croissants et du pain dans le four, en le programmant pour s'éteindre tout seul. Il espérait simplement que des voleurs ne passerait pas entre temps pour les dérober en profitant de son absence...
A 6h tapantes, il vint frapper doucement à la porte de la jeune femme. Il avait le sourire et apporté ce qui avait été convenu et il en profita pour présenter Shamrock à la blonde. Le chien, jusqu'alors amorphe, sembla trouver un centre d'intérêt digne de s'éveiller un peu et il salua joyeusement la jeune femme, avec un peu plus de calme que d'ordinaire. Liam se dit qu'il devrait sans doute lui jouer ce tour plus souvent, puis il se mit à bailler et songea que ça impliquait, pour lui aussi, de se lever. Il se promit une bonne sieste et s'excusa aussitôt.

_ Salut Maddie. Voici Shamrock. Tu n'as rien à craindre de lui, il ne te fera aucun mal. Désolé. Tu es prête ?

S'il avait été une femme, Liam aurait sans doute eu du produit anti-poches et du cache-misère pour diminuer ses cernes. Un maquillage efficace aurait sans doute rendu à ses yeux un aspect plus ouvert et normal. Mais Liam est un mec, on voyait donc clairement qu'il avait une sale tronche, mais ça ne l'empêchait pas de sourire tranquillement et de faire comme si de rien n'était. Ce n'était pas la première fois qu'il manquait de sommeil pour l'institut. Ca ne serait pas la dernière.

_ Alors, vous êtes combien à venir ? Les autres vont apparaître physiquement ou rester dans ta tête ?

C'est qu'il ne voulait vexer personne alors autant savoir à combien de filles il parlerait.

_ Tu veux aller dans le parc ? Il fait un peu frais, mais si tu te couvres ça ira.

Le soleil n'était pas encore levé, mais le ciel était clair. C'était suffisant pour aller marcher un peu. D'autant que les sentiers dans le parcs étaient délimités par des bornes de lumière solaire.

_ Sinon, on en profite pour te faire découvrir l'institut. C'est comme tu veux.

Liam ne voulait surtout pas lui mettre la pression et il espérait bien qu'en lui assurant d'avoir le contrôle, elle serait plus apte à se détendre. Ca restait à prouver, mais ça valait la peine d'essayer.

_ Souviens-toi que mon pouvoir c'est un bouclier. Je peux te protéger de tout. Tu ne risques rien.

Comme pour approuver son maître, ou par impatience, Shamrock aboya.

_ Tais-toi donc toi, y'en a encore pas mal qui dorment...

Le chien soupira.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: Manger c'est bien!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manger c'est bien!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manger c'est bien!
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]
» Où quand on se rend compte que manger les gens...c'est pas bien (pv Naertis)
» Prendre son temps pour manger
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: XAVIER'S SCHOOL :: Premier étage :: le dortoir des filles-