.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 Séraphine Eberhardt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltagrumpy lioncats
- Séraphine Eberhardt -
they bend stuff

Master of red pen
Captation et émission de magnétisme
Professeur de mathématiques
13/10/2015
Lana Parilla
uc
239

MessageSujet: Séraphine Eberhardt   Mar 13 Oct - 16:42

Séraphine Eberhardt.

feat. Lana parrilla
ton personnageen réalité
NOM : Eberhardt.
PRÉNOM(S) : Séraphine.
AGE ET DATE DE NAISSANCE : 36 ans.
STATUT AMOUREUX : Frigide volontaire.
DEPUIS QUAND ES-TU A L'INSTITUT : Juillet 2014
POUR LES PROFESSEURS&STAFF, LA MATIÈRE ENSEIGNÉ OU SON POSTE : Mathématiques
POUVOIR/DON : Perception et émission de magnétisme.
CARACTÈRE : Séraphine est une femme à l'apparence soignée et souvent sévère. Elle n'est pas la première vers qui on se dirige, quand on arrive quelque part. Pourtant, son métier lui tient à coeur et elle est une bonne confidente. Ce qu'on lui dit, elle le garde pour elle, tant que ce n'est un danger pour personne. Derrière l'apparente froideur se cache une autre personne, plus drôle et nettement plus agréable à côtoyer. Somme toute, il faut apprendre à connaître Séraphine et lui laisser le temps de vous connaître. Elle a beaucoup à offrir quand elle baisse un peu les armes.
AMBITION : Etre la meilleure des mères possible et réparer toutes les erreurs de femme qu'elle a fait, qui, suppose-t-elle, pèsent sur son fils unique.
GROUPE : Master of red pen
PSEUDO : Clairouille.
PRÉNOM : Devinez pour voir !  
AGE : Pas la plus jeune mais pas vieille non plus.  
PAYS : Charente-Maritime ! Comment ça c'est pas un pays ?  
FRÉQUENCE DE CONNEXION : Beaucoup trop.  
INVENTE OU SCENARIO : Reprise d'un PV.  
OU AS TU CONNU LE FORUM : Mouwahaha ! Je le pourris assez comme ça.  
AS TU QUELQUE CHOSE A DIRE DESSUS : Va falloir tenir la cadence !
CRÉDITS : UC.
◊ 001. Séraphine est une mère avant tout. Le bien-être de son fils passe avant tout pour elle. ◊ 002. Séraphine porte toujours au moins une pierre sur elle. Elle en possède une grande collection, sous toutes sortes de formes : pierres brutes, colliers, bracelets, bagues... Ce n'est pas de la coquetterie. C'est lié à son pouvoir. D'ailleurs, ce ne sont pas toujours les mêmes. ◊ 003. Elle adore le thé mais elle ne boit que le meilleur. Ne lui proposez pas des sachets Lipton. D'ailleurs, elle a plusieurs théières et peut vous faire découvrir des saveurs surprenantes. Elle prépare elle-même une partie des mélanges qu'elle boit. ◊ 004. Y'a pas que le thé qu'elle boit : les infusions, décoctions et autres font légion chez elle. Si vous la voyez cueillir des feuilles dehors, elles vont probablement finir dans une tasse avec de l'eau bouillante. Verveine, fenouil, tout y passe ou presque. ◊ 005. Séraphine porte une grande attention à son apparence. Vous la verrez toujours maquillée, coiffée et bien habillée. Cette coquetterie cache un passé compliqué et un rapport non moins compliqué à sa féminité. ◊ 006. Séraphine est plus à l'aise sur des talons qu'avec des chaussures plates. Même pour courir. ◊ 007. Elle s'oblige à manger peu en dépit d'un naturel gourmand. Cela explique en partie tout ce qu'elle boit, histoire de n'avoir jamais l'estomac vide. Présentez-lui des friandises en dehors des repas et elle va vous détester ◊ 008. Séraphine a néanmoins toujours une tablette de chocolat, noire évidemment, sous la main : dans son bureau, dans son sac, dans sa chambre, même dans sa classe. Elle ne l'utilise qu'en cas d'urgence. ◊ 009. Séraphine a du mal avec la fantaisie et les couleurs trop criantes. Elle ne fera pas de remarques sur le style vestimentaire d'autrui, mais elle n'en pensera pas moins... Et son regard le traduira. ◊ 010.La politesse est primordiale pour Séraphine : manquez-lui de respect ou oubliez simplement de la saluer ou de la remercier et vous passerez un sale quart d'heure.◊ 001. Elle se lève tôt, toujours. Son sommeil est généralement peu profond ◊ 002. Elle est très tactile avec son fils. Depuis toujours, elle a besoin de le toucher, de le câliner, ça lui apporte un équilibre physique. Depuis qu'ils sont à l'institut, elle refrène la plupart de ses élans, mais il est possible que vous assistiez à des caresses discrètes. C'est plus fort qu'elle. ◊ 003. Séraphine est assez directive : quand elle dit quelque chose, mieux vaut ne pas faire autrement. Elle a une autorité naturelle derrière laquelle elle cache ses propres failles. ◊ 004. La force de Séraphine n'est là que pour masquer sa faiblesse. C'est aussi pour cela qu'elle apporte tant de soin à son apparence, pour ne pas laisser voir ce qui se cache derrière l'assurance qu'on lui voit. ◊ 005. Séraphine a horreur qu'on lui donne des ordres ou qu'on lui dise comment se comporter. Elle ne se prive pas pour le faire avec les autres, mais uniquement quand elle estime que c'est justifié. En revanche, lui donner des directives, ça c'est inutile : elle sait comment agir. ◊ 006. Séraphine aime bien tout planifier. Elle a toujours un agenda sur elle pour mettre sur papier un rendez-vous ou un accord quelconque. Pas qu'elle risque d'oublier, juste que ça lui donne une plus grande impression d'ordre. ◊ 007. Son bureau est impeccable et bien rangé, mais sa chambre, c'est tout l'inverse. C'est son espace à elle et à Scott, quand il daigne passer, alors elle en fait ce qu'elle en veut. Elle s'y retrouve très bien, mais ne tentez pas de le faire, vous. Sa logique n'est pas la vôtre. ◊ 008. Séraphine ne se mêle pas de la politique, mais elle estime que si la nature a doté les mutants de dons, c'est pas pour rien. D'ailleurs, elle appartient à cette catégorie et son fils chéri aussi, ça veut tout dire. Pour autant, elle n'est pas pour l'asservissement des humains. Elle pense juste qu'il y a désormais une nouvelle hiérarchie dans la société et elle est heureuse de faire partie des dominants. Elle n'exclut pas, à terme, de devoir affronter les humains, ce qu'elle ne ferait pas de gaieté de coeur. Mais s'il s'agit de protéger Scott, elle est capable de tout. Absolument tout. ◊ 009. Séraphine a du mal avec le contact physique des hommes. De toute façon, son apparente froideur leur dissuade de tenter l'expérience en général. Si un mâle l'approche contre son gré, elle n'hésitera pas à user de son don pour le repousser. C'est tacite, mais efficace, surtout si elle est très énervée. ◊ 010. Personne ne le sait puisqu'elle n'en parlerait jamais mais Séraphine est convaincue d'être frigide. Cliniquement parlant. Elle croit vraiment qu'elle est incapable d'éprouver quoi que ce soit au lit avec un homme (ou avec une femme, même si elle n'a jamais essayé). Avec son ex-mari, ça n'a jamais été folichon, mais il lui a tant de fois dit que c'était de sa faute qu'elle a fini par s'en convaincre. Depuis son divorce, elle refuse d'éprouver quoi que ce soit pour les hommes, elle se convainc qu'ils la dégoûtent.
Comment as-tu découvert tes pouvoirs ? → Enfant, Séraphine n'a absolument pas eu conscience de ses pouvoirs. Ils étaient déjà présents, pourtant, mais trop discrètement pour qu'elle comprenne qu'elle était vraiment différente. C'est à l'adolescence que les premières manifestations se sont fait suffisamment concrètes pour qu'elle admette ses capacités hors du commun. Contrairement à pas mal d'autres mutants, elle n'en a pas souffert et a toujours considéré ce don comme naturel. Pour tout vous dire, elle ne se croyait pas mutante, juste... Extra-lucide.

→en quoi consiste ton pouvoir ou ton don ?Séraphine peut capter et émettre un champ magnétique. Il ne s'agit pas de contrôler le métal ou ce genre de choses, juste de capter des choses qui émanent des personnes, des plantes et des pierres. La plus souvent, c'est trop ténu pour être identifié clairement, surtout avec les personnes. Parfois, si elle est dans le bon état d'esprit et que la personne se trouve très proche d'elle et est sur une "onde" adéquate, elle peut capter des tensions et des déséquilibres chez autrui. Par exemple, si vous avez un noeud de tensions dans la nuque, il se peut tout à fait qu'elle se mette à la ressentir. C'est là où vous apprécierait sa faculté à émettre ce champ magnétique en retour : en quelques minutes de massage et, surtout, en effleurant le noeud, voir sans le toucher d'ailleurs, elle vous soulagera. Ca n'est pas une science exacte, ça ne marche pas à chaque fois, mais ça peut servir. C'est un peu comme les "rebouteux". Elle peut aussi très bien vous expliquer que votre douleur du coude vient en fait d'un pincement de la colonne. Ca n'arrive pas tout le temps, parce qu'il faut que vos énergies coïncident et se rencontrent, mais tenez-vous le pour dit. Sait-on jamais.
Avec les pierres, les facultés de Séraphine sont bien plus précises. C'est pourquoi, vous la verrez souvent toucher plus ou moins consciemment les pierres dont elle s'entoure. Chacune a sa vibration propre, son énergie et son magnétisme. Ses facultés aussi. Pour les néophytes, une pierre est une pierre, pas pour Séraphine. Il existe des pierres, mêmes parmi les plus précieuses, qu'elle n'approchera jamais : leur vibration ne lui correspond simplement pas. En revanche, vous la verrez souvent avec d'autres. Sans elles, quelque chose lui manque. Le contact avec les pierres lui permet de rééquilibrer son propre magnétisme et d'en décharger une partie. Il faut connaître un peu de lithothérapie pour saisir son mode de fonctionnement quoi que Séraphine elle-même estime que cette prétendue science est plus qu'approximative et destinées à faire vendre plus qu'à soulager.
L'enseignante n'a pas d'avis tranché sur la question, mais elle se méfie beaucoup de ce type de "médecines" parallèles ou dites douces. Par expérience, elle a constaté que bien des propriétés prêtées aux pierres sont en réalité complètement absentes de leur magnétisme. Le soulagement des patients tient plus que de l'effet placebo que d'une réelle action. De toute façon, chacun a une vibration qui lui est propre : comment une pierre pourrait-elle agir de façon uniforme avec tous ?
Ce qu'elle sait, en revanche, c'est qu'elle se sent mieux avec ses pierres, à elle. Et que d'autres ne lui correspondent pas du tout. Heureusement pour elle, il faut que la pierre soit d'une taille conséquente pour qu'elle la capte pleinement. De toute façon, il n'y a qu'un nombre restreint de pierres qu'elle ne supporte pas.
Et il faut que leur degré de pureté soit suffisamment conséquent pour que cela pose problème.

→ arrives-tu à le maitriser ? est-il dangereux pour ta santé ou celles des autres ? C'est un don instinctif donc on ne peut pas vraiment parler de contrôle. En se concentrant, Séraphine peut amplifier et préciser ses perceptions, ou au contraire les étouffer un peu. Mais c'est guère tout pour ce qui relève de la captation. Pour l'émission, là le contrôle est de rigueur ; il ne s'agit pas de vous envoyer n'importe quoi. Si elle veut vous perturber, Séraphine peut émettre des ondes qui vous mettront mal à l'aise ou, simplement, bouleverseront votre corps. Ca sera ténu, vous ne saurez même pas ce qui vous arrive précisément, mais la sensation de gêne, de malaise, vous habitera pendant quelques jours. Quelque chose clochera, pour faire simple, mais vous ne saurez pas quoi. Si elle n'est pas concentrée et qu'elle essaie de vous apaiser, elle peut faire plus de mal que de bien. C'est pour cela qu'elle s'abstient de parler de ce volet là de son pouvoir. De toute façon, il y a des médecins, c'est bien fait pour cela. Mais, par moment, elle fait des exception et vous savourerez ses doigts de fée. Elle dira qu'elle est simplement douée en massage, mais elle trouvera de suite où vous avez mal et agira en profondeur pour supprimer les douleurs. Uniquement si elle se sent en état de le faire. Ce n'est donc pas sur commandes. Ca arrive, c'est tout.

→ est-ce que cela a une influence sur ta vie ? as-tu été exclu par ta famille, tes amis, la société ? Le don de Séraphine est invisible et n'a donc eu aucune incidence sur sa vie sociale, avant son entrée dans l'institut. Elle n'a jamais été mise à l'écart à cause de lui, encore moins rejetée. Pourtant, il a modelé chacune des grandes étapes de sa vie, sans qu'elle ne le comprenne toujours. Le déséquilibre de son propre magnétisme l'a rendue malade, malaisée, des années durant. En outre, la faculté inné de certains de catper votre magnétisme, "vous pomper vos forces" comme on dit communément l'ont épuisée jusqu'à ce qu'elle n'apprenne à s'en prémunir. De plus, le magnétisme d'autrui l'a trop longtemps influencée, à commencer par celui, très négatif, de son ex-mari. Cela explique en partie qu'elle ait mis autant de temps à s'en sortir. A l'inverse, cela n'a fait que renforcer le lien, déjà fusionnel, de Séraphine avec son fils. Elle a littéralement besoin de croiser son magnétisme à lui pour être en adéquation avec le sien. On parle souvent de l'instinct maternel, dans le cas de Séraphine ça existe bel et bien : si Scott ne va pas bien, elle le saura. Et elle pourra y remédier. Naturellement, elle en subira le contre-coup, mais ça importe peu.
Si ses facultés ne règlent pas tout, elles influent énormément. Et Séraphine n'a pas fini de saisir toutes les subtilités de son don.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltagrumpy lioncats
- Séraphine Eberhardt -
they bend stuff

Master of red pen
Captation et émission de magnétisme
Professeur de mathématiques
13/10/2015
Lana Parilla
uc
239

MessageSujet: Re: Séraphine Eberhardt   Mar 13 Oct - 16:43



Tell us a story.

citation
La vie de Séraphine n'a pas commencé le jour où elle a donné naissance à Scott. Pourtant, tout ce qui a existé avant n'a pas la moindre importance à ses yeux. Ce qui a fait qu'elle est qui elle est à présent, c'est bien lui, ce petit être forgé au fil de son corps, le sang de son sang, son unique raison de vivre.
Avant, elle n'était qu'une femme comme une autre. Ni meilleure, ni pire, une fille puis une femme, celle qui a laissé filer ses souvenirs comme on égrène les regrets, parce qu'il ne sert à rien de s'y raccrocher. Des choix, elle en avait fait des millions, comme tout un chacun, sous le regard de parents présents, puis sous celui de celui qu'elle allait épouser, envers et contre eux. Son innocence, elle l'a brandie comme un étendard pour croire à l'Amour, au grand, celui qui donnerait un sens à son existence un peu trop monotone à son goût d'adolescente.
L'adolescence... Certains diront que c'est la période idéale pour commettre des erreurs et apprendre d'elles, mais c'est un voile de fumée, une illusion. Les erreurs qu'on y fait, elles vous suivent, elles s'imprègnent en vous, à jamais, vous marquant au fer rouge de votre propre ignorance. A vie.
D'aucuns trouveraient des excuses, des raisons pour celle qui est une femme à présent, d'avoir laissé ses espoirs l'emporter, d'avoir accepté, trop. D'avoir menti, souvent. D'avoir oublié, tout. Pourtant, elle-même se refuse à le faire : ses erreurs, ses choix, c'est elle qui les a fait, personne d'autre. Sa mutation n'y est pour rien, sa famille non plus, celle-la même avec qui elle a rompu tous liens pour rester avec son époux, optant pour le devoir matrimonial avant celui familial. Un choix.
Tout ça, l'enchaînement exact des événements, elle le connaît, elle l'assume, elle le porte. Pas de Dieu à prier pour oublier, pas d'autres personnes à pardonner qu'elle, pas de regrets. Si elle devait tout recommencer, elle ferait exactement la même chose. Parce qu'il en est résulté l'être le plus parfait, le lien le plus absolu qui soit : Scott. Son rôle de mère, c'est la consécration de sa vie, ce pourquoi elle a toujours été faite. Ce sans quoi elle n'existerait plus.
Il en faut du courage pour affronter la violence, plus encore quand elle vient de l'intérieur même de ce qu'on est bien forcé d'appeler "son foyer". Même s'il ressemble à une prison. Dans ce purgatoire, elle a absout ses propres erreurs au gré des coups, des insultes, des humiliations, puis des caresses, des excuses, de la tendresse. Pour Scott, elle a tout enduré.
Pour Scott, elle endurerait bien plus encore.
Au cours du procès, ils ont été nombreux à dire à Séraphine ce qu'elle aurait dû faire, ce qu'elle avait ressenti, ce qui allait se passer. Ils ont prétendu l'aider en lui expliquant ce que, croyaient-ils, ils comprenaient mieux qu'elle. Elle en a entendu des termes scientifiques, des témoignages d'experts, qui expliquaient comment et pourquoi elle était restée, malgré tout. Pourquoi elle se sentait coupable. Comment elle n'avait pas pu entrevoir d'autres issues, même s'il en existait pourtant.
Certains ont brandi son fils comme étendard, arguant qu'elle voulait préserver son foyer à lui, le maintenir dans une illusion de bonheur. Séraphine les avait écouté, longuement. Mais elle n'avait pas expliqué, rien rétorqué. Ils n'auraient pas compris. Ce procès, il lui servait uniquement à les protéger. A quoi bon parler d'elle ? Son fils, seul, importait.
De son point de vue, qu'elle n'a partagé avec personne, ce n'était pas une illusion qu'elle avait maintenue : c'était bien le bonheur de son fils. Parce que pendant les neuf premières années de Scott, la vie était belle. L'enfant ne voyait pas les marques sur le corps de sa mère, que son géniteur prenait toujours soin de marquer avec précision, là où elle pourrait le cacher, à tous. Il n'avait pas vu la peur, tout simplement parce qu'elle n'en avait pas, pas quand il était là. Elle avait tout fait pour qu'il soit épanoui et heureux, le plus heureux des enfants. Son quotidien était parfaitement rôdé, équilibré. Le paradis sur Terre, somme toute. Pour mieux dissimuler l'enfer...
Le contrat était simple : tant qu'il ne touchait pas à Scott, elle endurait tout de son époux, parce qu'il apportait amour et tendresse à leur fils, et parce qu'il n'était pas toujours méchant. Séraphine l'avait aimée, vraiment. Elle lui serait toujours reconnaissante de lui avoir donné son bien le plus précieux. Les coups, ils allaient et venaient. Il n'y avait aucune routine. Ca lui prenait, puis il arrêtait. Il promettait, elle faisait semblant d'y croire. Puis il recommençait.
Mais ils étaient heureux, tous les trois. Le sourire de son fils lui donnait la force, la certitude, le besoin de continuer ainsi. De toute façon, peu importait ce qu'elle éprouvait, il y avait longtemps que la douleur et elle avaient passé un accord. Longtemps qu'elle avait appris à regarder sans les voir les marques, les cicatrices. Elle les masquait, soigneusement. Jusqu'à ce qu'elles disparaissent.
Puis tout avait basculé. Séraphine ne l'avait pas fait délibérément. Elle avait, depuis longtemps, arrêté d'espérer. Pourtant, la vie qui naquit dans son ventre, ce lien ténu qui, déjà, se nouait, la ramena à ses sens et nia son abnégation. La situation empirait au fil du temps. Si Scott avait toujours été préservé, il n'en serait pas même de cet autre petit être, dont l'innocence justifiait tous les sacrifices.
Alors Séraphine avait fui, pour la première fois. Scott lui en avait voulu de l'arracher à son quotidien et il avait tant pleuré que la jeune femme s'était retrouvée bien démunie et en proie au doute. Mais quand son ex-mari les avait retrouvés, ivre de rage, elle sut qu'elle avait eu raison. Qu'elle n'y retournerait pas.
Cette nuit-là, dans la chambre d'un hôtel miteux, c'était l'innocence qui était morte, et avec elle la résolution de Séraphine. Scott avait été mis à la porte avant le début de l'horreur. De ses errements dans les rues inconnues et froides, Séraphine ne sait rien. Elle se souvient juste des coups, des injures, et de la certitude qu'elle allait mourir. Que tout ce qu'elle avait fait n'avait servi à rien.
Elle s'était révoltée, physiquement, comme la vie s'arrachait d'elle. Ce sang qui coulait, il avait été de trop. Alors, pour la première fois de sa vie, elle avait rendu les coups. De son audace résulta un séjour en réanimation, trois jours de coma, et des mois de convalescence. Mais sa décision était prise et Séraphine se rapprocha un peu plus de celle qu'elle est aujourd'hui.
Pour le bien de son fils, elle se fit battante, combattante, et elle obtint de la justice que son bourreau ne les approcherait plus. Ce nouveau départ, elle le fit d'un pas sûr et sans regarder en arrière. La tête haute et son destin entre ses mains. Grâce à l'argent du foyer, elle reprit ses études, devint professeur de mathématiques, s'installa à New York, renonça à refaire sa vie, pour mieux reconstruire celle de son enfant.
Elle s'en voulait tellement et elle s'en veut encore, d'avoir choisi ce père là, d'avoir laissé les choses prendre cette tournure. Alors elle rendit leur vie la plus douce possible, renforçant encore le lien avec son fils, prenant conscience, plus que jamais, des implications de son pouvoir sur la façon dont elle se sentait. C'est à ce moment là qu'elle a découvert les vertus de certaines pierres.
Pour se reprendre en main, Séraphine a réappris à prendre soin d'elle, en apparence au moins, pour ne pas nuire à son fils.
Pour Scott, toujours, elle a rejoint l'institut, après la manifestation de ses pouvoirs, à l'âge de treize ans. Comme s'il avait besoin de plus de poids à porter sur ses épaules encore. Comme s'il fallait lui prouver, à elle, qu'elle était bien impuissante en fait. Qu'aimer, même absolument, ne suffit pas. Elle avait écouté ce demi-frère qu'elle connaissait peu, et ils avaient changé de vie, une nouvelle fois.
Sans Jorah, elle aurait dû trouver un autre moyen d'aider son fils, mais elle se serait débrouillée, comme toujours. Pourtant, force est bien d'admettre que l'institut est une chance, inespérée, un moyen de souffler. Même si elle supporte mal de déléguer quoi que ce soit concernant Scott, Séraphine avoue à demi-mot qu'il y a des personnes plus aptes à l'aider à maîtriser son pouvoir.
En un sens, il est très différent du sien, mais vous ne lui ôterez pas de la tête qu'ils sont liés, comme elle à lui. De cette différence même apparaît une complémentarité. De toute façon, personne ne sera jamais plus proche de Scott que Séraphine.
Elle se reproche souvent la détresse de son fils vis à vis de son don, certaine que c'est à cause de son pouvoir à elle, qu'elle a en quelque sorte "chargé" Scott de son magnétisme à elle, déréglant quelque chose. Elle considère que c'est de sa faute qu'il ne parvient pas à se maîtriser. Et elle l'aime, plus que jamais.

De son passé, nulle trace ne se devine à l'heure actuelle. Séraphine est une femme soignée et sérieuse. Une mère aimante. Quelqu'un sur qui on peut compter. Une enseignante impliquée et patiente. Claire et concise. Présente.
Comment deviner que ce maquillage qu'elle met chaque matin, constitue en fait une revanche sur la vie ? Que c'est le moyen de nier l'ascendant qu'un homme a eu un jour sur elle, lui interdisant d'en avoir, lui niant son droit à se sentir belle ? Comment deviner que ces vêtements qu'elle choisit avec soin sont en fait des armes qu'elle porte comme une armure ? Un cri au monde pour affirmer qu'elle va bien, qu'elle l'a toujours été ?
Comment savoir que son assurance n'est autre qu'une façade, un moyen de maintenir une certaine distance avec autrui ? Pour leur bien et le sien ? Comment se dire que, s'il n'y a pas d'hommes dans sa vie, c'est parce que son ex-mari l'a convaincue qu'elle est incapable d'aimer, physiquement parlant ? Qu'elle ne peut rien ressentir d'autre que du dégoût ? Comment puisqu'elle n'en parle absolument pas, et Scott encore moins...
Scott, justement. Ce fils qu'elle chérit plus que tout est son bouclier contre la douleur, l'unique justification de tout ce qu'elle a enduré, l'unique raison à laquelle la sienne se raccroche. Tous les matins, quand elle se lève, quand elle plaque sur son visage un air neutre et le sourire qui va avec, à chaque fois qu'elle rit, c'est une victoire sur son passé ; une vengeance.
En reprenant le contrôle de son existence, Séraphine prouve qu'elle a fait, toujours, les meilleurs choix. Et rien ne la fera changer d'avis, sur tous les points cités au dessus.
Alors, oui, la vie de Séraphine n'a pas commencée le jour où elle a donné naissance à Scott. Mais rien d'autre ne compte.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: membreclasse omicronangry unicorns
- Eion O Loughlin -
duco corporis

Dans la merde
Les cellules d'Eion se régénèrent instantanément après avoir été altérées. De même, son corps est donc capable de se régénérer suite à n'importes quelle blessure. Ce don est contrôlé par une zone particulière de son cerveau, qui ne peut agir si elle est touchée. La régénération cellulaire a aussi un autre aspect. En effet passé un certain nombre de régénérations, le corps cesse de vieillir ou dans certains cas, vieillit plus lentement (c'est le cas d'Eion)
Enseigne tant bien que mal le combat et la défense aux boutonneux en chaleur.
11/04/2015
Sir Maguire
fyprinceofthieves.tumblr
561

MessageSujet: Re: Séraphine Eberhardt   Mer 14 Oct - 12:34

Salut Collègue ! Et re bienvenue parmi nous ! Il me tarde de faire plus ample connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: Séraphine Eberhardt   Mer 14 Oct - 13:11

Re maman. brill
A très vite! heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
statut: modérateurclasse deltagrumpy lioncats
- Séraphine Eberhardt -
they bend stuff

Master of red pen
Captation et émission de magnétisme
Professeur de mathématiques
13/10/2015
Lana Parilla
uc
239

MessageSujet: Re: Séraphine Eberhardt   Jeu 15 Oct - 16:10

de rien ! On va bientôt pouvoir rp !


Most of life is hell. It's filled with failures and loses. People disaopinted you, dreams don't work out, hearts gets broken. And the best moments of life, when everything comes together, are few and fleeding. But you'll never get to the next great moment if you don't keep going. So that's what i do : i keep going.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse deltaangry unicorns
- Oz Bellamy -
wibbley wobbley timey wimey

célibataire, il a été fiancé par le passé, une fois. ça c'est très mal passé.
monde inversé et dédoublement. tu es capable de traverser le monde par les portes les plus improbables. l'océan, les miroirs. Tout ce qui peut renvoyer ton image est un accès à un monde désert dont tu es le maître. En touchant ton image dans l'une de ces surfaces, tu peux appeler ton reflet à vivre, tu te dédoubles, vous êtes deux dans le même univers et vous partagez la même conscience.
faire un tas de choses pas légales..du moins ça c'était avant, maintenant il est élève ET fait des choses pas très légales en dehors.
06/03/2015
Boyd Holbrook
batteryfox
37

MessageSujet: Re: Séraphine Eberhardt   Ven 16 Oct - 10:38


Félicitation, tu es validé(e) !
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."

Le retour de l'enfant prodige troll Rebienvenue parmi nous ! Et amuses-toi bien avec ton nouveau perso ! red

Et voilà, tu es officiellement validé(e). Tu as franchi l'étape la plus importante avant d'aller t'enjailler, t'éclater, bref avant de pouvoir RP sur le forum.  Mais on est gentils, on ne va pas t'abandonner de la sorte en pleine nature. Donc voici quelques petites étapes que tu peux suivre pour mieux t'y retrouver et t'intégrer.
♓️ En passant ta souris sur le gif ci-dessus (magnifique, n'est-ce pas ?), tu trouveras tous les liens utiles qui te permettront d'intégrer ton personnage comme il se doit.
♓️ Il est évident que tu es déjà allé lire le règlement, les annexes ainsi que le contexte. Si ce n'est pas le cas, nous t'invitons à le faire après lecture de ce petit message.
♓️ Le moment est venu d'intégrer ton personnage. Tu peux donc demander une chambre afin qu'il n'aille pas loger dans les toilettes de l'institut.
♓️ N'oublie pas de créer une fiche de liens pour trouver des amis à ton petit mutant (voire plus si affinités !). Par ailleurs, la roulette MAP russe et les demandes de RPs sont là pour t'aider à te lancer.
♓️ Pour finir, nous t'informons que ton mutant appartient à la classe des DELTA. Tu es également invité à te renseigner sur ton groupe de parrainage qui est le GROUPE GRUMPY LIONCATS.

Tu es dorénavant prêt(e) pour débuter cette magnifique aventure à nos côtés !

ENJOY ET ENCORE UNE FOIS, BIENVENUE A L'INSTITUT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: Séraphine Eberhardt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séraphine Eberhardt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séraphine de Senlis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: APPRENDS A TE CONNAITRE :: Assume ta différence :: bienvenue à l'institut-