.
 

L'hiver arrive ! Du moins, il est bien arrivé à New-York. Profitez-bien de la neige !
C'est hallowen les amis ! Et si vous faisiez un petit tour par notre sujet commun pour fêter l'occasion ?
L'intrigue numéro 6 est toujours en cours ! Pour le moment, tout le monde est encore plus ou moins entier...espérons que cela ne change pas !
Une nouvelle intrigue a fait son arrivée sur MAP ! Pour s'inscrire, c'est ici ! Vous avez une semaine pour vous inscrire !
Bienvenue dans cette nouvelle partie du forum ! C'est ici que vous serez informés de l'avancée des intrigues en cours ! Elle est pas belle la vie ?
L'intrigue de slenderman est achevée ! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette aventure ici.
Le procès des intrigues de Norvège et de Boston a pris fin. C'est par ici pour en savoir plus !
L'admin qui s'occupe des annonces tient
à rappeler que cette partie est très importante à lire, merci heart
Les non validés ont bien évidemment le droit de flooder,
enjoie chope
Le tumblr du forum est ouvert BITCHES. Cliquez ici.
Toujours le même conseil aux nouveaux, et anciens, de lire
le bottin des pouvoirs
pour éviter tout malentendu chou
ATTENTION ! le forum a des problèmes et se reboot constamment.
SAUVEGARDEZ-VOS MESSAGES AVANT DE LES POSTER

Partagez | 
 

 GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
statut: PNJ
- Professeur Xavier -
le chef de..le chef de nous

Directeur de l'institut Xavier.
Télépathie.
compte pnj. ne pas envoyer de messages privés.
02/10/2013
james mcavoy.
w. (avatar) + map (signature)
1064

MessageSujet: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Dim 9 Aoû - 20:19


 
accès rapide aux sujets liés
pour faciliter la navigation

groupe 1
groupe 3
groupe 4

Des questions ?
Nous vous conseillons de vous adresser à Lauritz, c’est promis, il ne mord pas !



l'inscription à cette intrigue est terminée !  Cependant, il vous sera possible de rattraper votre retard plus tard.


GROUPE NUMÉRO 2
"l’hôpital"

L’ambiance à l’institut est mitigée depuis la dernière mission. Parmi les professeurs, la tension monte, ponctuée par une hantise générale. Odinn n’a plus fait parler de lui depuis la Norvège, mais le dernier échec essuyé par Xavier fut celui de trop. Les victimes sont déjà trop nombreuses, chacun souffrant d’un manque d’entraînement flagrant. Il y a ça, et la menace des insurgés qui continue à planer au-dessus des mutants. Guidé par un mauvais pressentiment, le Professeur Xavier eut donc l’idée de proposer des séances « d’entraînement » aux habitants de l’institut. Professeurs et élèves découvrir ainsi une pancarte les invitant à s’y inscrire. Ils furent quelques-uns à y répondre. Après plusieurs semaines d’organisation et de mise en place, une autre affiche fut placardée sur le panneau général, annonçant les heures auxquelles chaque mutant (et humain) était convoqué.
Le rendez-vous était donc fixé dans la salle des dangers, avec pour seule indication que les élèves seraient soumis à un test. Rien d’autre, aucun indice, aucune aide ne leur serait fournie. En revanche, chaque action serait déterminante pour la réussite de cette épreuve et ferait l’objet d’un diplôme d’aptitude. Mutants, humains, votre sort est donc entre vos mains.

------------------------
Ils ouvrent leurs yeux, les un après les autres au son strident d'un moniteur qui s'agite et du sol qui tremble. Sous leurs yeux, une chambre à l'air délabré dans laquelle se trouve seulement un lit, celui sur lequel ils sont allongés.  Une sirène se déclenche quelques part à l'extérieur, loin. Pourtant la panique cède à l'extérieur de ces chambres à l'apparence si paisible, les cris fusent, quelques choses ne va définitivement pas à l'extérieur, mais ils ont le choix: quitter leur lit, ou bien y rester, avec pour seule compagnie un moniteur et un goutte à goutte relier à leur bras.
------------------------

ordre de passage:
 Alwyn, Rebecca, Oz, Camus

Les règles à suivre :
- Veuillez respecter l'ordre du groupe, afin que nous puissions facilement savoir où nous en sommes.
- Après chaque tour minimum, le maître du jeu interviendra. "Minimum", car il est tout a fait capable de venir perturber un tour ! Au quel cas, l'ordre reprendra là où il a été interrompu. Si c'était au joueur 3 de poster, ce sera toujours le tour du joueur 3.
- Merci de ne pas excéder les 500 mots, pour des soucis de compréhension des autres joueurs. Cependant si la situation l'exige, vous pouvez dépasser ce quota de quelques mots, on ne va pas vous manger
- AUCUN OBJET OU EQUIPEMENT AUTORISÉ
- Vous avez trois jours pour répondre à votre tour, sans quoi, votre tour sera passé le quatrième jour. Si au tour suivant vous n'avez toujours pas posté, vous serez retiré du groupe.
- Cependant, nous vous donnons le droit à un joker, c'est à dire à un tour sans réponse si vous savez que vous serez absent par exemple, et ce tour ne comptera pas.

- Vos personnages n'ont plus conscience d'être à l'intérieur d'une simulation. Pour eux, tout est bel et bien réel, que ce soit l'environnement ou bien la douleur d'une éventuelle blessure.
- Attention ! Nous vous recommandons de ne pas agir à la légère, car un acte de votre part pourrait déstabiliser l'ensemble du groupe et le faire ainsi perdre. Encore une fois, pensez aux autres !
- Merci de ne pas empiéter sur les actions des autres joueurs, même si vous n'êtes pas d'accord avec celles-ci, le groupe en assumera les conséquences quoi qu'il arrive.




Professeur Charles Xavier
NE MP QUE POUR LE FORMULAIRE DE PARRAINAGE.
MERCI. heart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Jeu 13 Aoû - 4:04

L'hôpital

Asylum...
Bip, bip... Il y a de ces bruits qui vous importunent. Des bruits sourds, binaires, ordinaires, dont la mélodie sulfureuse vous hante pour toujours. Seraient-ils indigne aux yeux de ta délicate ouïe ? Absurde. Absurde à l’image de cette vie bancale qui vous érige. Absurde comme un rien. Chaque matinée joue ce même refrain. Les muscles se contractent, les paupières se soulèvent, soudaines, et t’arrachent des limbes du sommeil. Pourtant, avec ces machines qui t’entourent, c’est comme si ton passé resurgissait. Les tuyaux, les bips, les murs immaculés à t’en donner la nausée. Frappé d’horreur, tu arraches ce beau bordel de ta peau. Le plastique fond, colle, t’arrache une grimace grotesque. Ton pouvoir déraille presque. Presque assez pour tout foirer, tout irradier, tout gâcher tel le monstre que tu as toujours su être.

« C’est quoi ce bordel ? »

Tu ne te souviens de rien. Rien qui ne saurait répondre à tes interrogations lancinantes. Rien qui ne te paraisse logique. Tu n’es guère seul. D’autres globes optiques t’observent, tous teinté de ce même désarroi qui vous convient. Soudain, tu penses à Eleanor et tes sens s’agitent de plus belle. Qu’est-ce qui t’a pris d’atterrir ici ? Il doit bien y avoir une raison, une explication, même improbable, qui vous filerait des indices ! La mine renfrognée, tu sautes du lit pour aller à la fenêtre. Tu n’avais presque pas remarqué les cris de fond qui ébranle l’atmosphère environnant. La panique fait rage, intraitable. Il y a ta soif d’aventure, et ton envie de calme. Les deux s’agitent, s’affrontent dans un combat acharné.

« Quelqu’un a une idée vraisemblable sur la raison de notre présence ? »

Ta voix est sèche, comme un mépris à l’égard de ton passé. Tu les toises un à un ; ceux qui s’éveillent, ceux qui te fixent, ceux qui paraissent tout aussi perdus. Regarde-toi, respirant l'arrogance, inspirant la méfiance. Tu te camoufles sous tes airs de grand dès que la peur t'assaille. Au fond, tu espères bien que tu ne seras pas le seul à sortir. Ton côté timoré... Ou lâche au choix. Tu attends, simplement, brûlant d'une impatience à peine retenue.
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Sam 15 Aoû - 14:39

L’hoptial.

Groupe 2
.
Rebecca ouvre brusquement les yeux. Ceux-ci s’adaptent difficilement à la lumière qui ne se ferme jamais ici. Il faut permettre de voir tous les maladies et ce, à tout heure du jour. Enfin, c’est ce qu’on lui a dit pour lui fermer la gueule. Mais entre sa peur du noir et son incapacité de dormir dans la lumière, elle peut parfois être ambivalente.

Après le léger moment indisposition qu’elle vit, elle se rend compte de ce qui l’entoure. Les bruits ne sont pas ceux d’un hôpital au petit matin. Toux, mouvement de draps, goutte à goutte des plus souffrants. Elle entend des cris, des manifestations de terreur. Les mondes ouvrent leur porte dans sa tête. Inspirés par la réalité, ils sont sombres, affolés, incontrôlables. Elle se redresse donc lentement, comme si elle ne s’était jamais véritablement réveillée. Un homme près d’elle s’agite, fais des simagrées et pose des questions.

« Quelqu’un a une idée vraisemblable sur la raison de notre présence ? »

Rebecca reste couchée. Ses paupières battent lentement et ses sourcils se froissent.

- Parce que nous sommes malades?

Elle commence lentement à s’agiter, mais avec une lenteur écrasante…

- Qu’est-ce qui se passe? Dehors, les cris…

C’est à ce moment qu’elle se rend compte que ce n’est pas pour rien que l’homme se pose un tas de question. C’est tout ce qui peut possiblement venir à la bouche dans des situations comme celle-là.

Les brumes se tassent doucement et elle commence  à prendre compte de l’état de ce qui l’entoure. Il va probablement falloir agir… mais comment. Elle n’a jamais tenté de faire quoi que ce soit à grande échelle avec son pouvoir… surtout dans une situation d’inconnu. Mais que faire…
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse deltaangry unicorns
- Oz Bellamy -
wibbley wobbley timey wimey

célibataire, il a été fiancé par le passé, une fois. ça c'est très mal passé.
monde inversé et dédoublement. tu es capable de traverser le monde par les portes les plus improbables. l'océan, les miroirs. Tout ce qui peut renvoyer ton image est un accès à un monde désert dont tu es le maître. En touchant ton image dans l'une de ces surfaces, tu peux appeler ton reflet à vivre, tu te dédoubles, vous êtes deux dans le même univers et vous partagez la même conscience.
faire un tas de choses pas légales..du moins ça c'était avant, maintenant il est élève ET fait des choses pas très légales en dehors.
06/03/2015
Boyd Holbrook
batteryfox
37

MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Lun 17 Aoû - 18:12

L’hoptial.

Groupe 2
.
Tu inspire une quantité d'air monstre d'un coup, lorsque tes yeux s'ouvrent sur un plafond blanc et qu'un filet d'air chatouiller ton nez. Le bruit t'as réveillé, celui qui, calé sur ta respiration indiquait les battements de ton cœur. Tu te redresses alors d'un bon, éveillé d'un cauchemar dont tu ne te souvenais même pas... Tout était noir. Un trou noir, plus précisément. Comment et pourquoi tu étais là, accroché à un moniteur ? Tu arraches le fil passant sous ton nez et secoue la tête, légèrement sonné par un poids invisible. Où étais-tu, cela demeurait un grand mystère.. Mais les voix autour de toi, proches, pas celle formant un bruit monstre à l'extérieur de la pièce... tu ne les avais jamais entendu de ta vie.

« Quelqu’un a une idée vraisemblable sur la raison de notre présence ? »
-  Parce que nous sommes malades? Qu’est-ce qui se passe? Dehors, les cris…

« Je n'en sais rien, je me sens parfaitement bien, personnellement. » Dis-tu, tout en frottant ton visage de tes mains. Tu avais tes mains et tes pieds dépassaient de sous la couverture. Visiblement tu n'avais aucune blessure, rien. Pas la moindre douleur hormis celle de ton crâne, celle que tu ignorais le plus souvent et les cicatrises te parsèment n'étaient pas plus nombreuses que d'habitude, du moins tes bras allaient bien. Pourquoi tu étais là alors avec des gens que tu ne connaissais même pas, ou si peu.

« Y'a quoi, dehors ? » Dis-tu au type qui se trouvait près de la fenêtre.

Le sol tremble légèrement par secousse sous vos pieds, les cris continuent de fuser, des alarmes à l’extérieur s'agitent toujours. Dans quoi tu t'étais retrouvé encore Rachel.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Lun 17 Aoû - 20:37

Intrigue 6 : Le test d’aptitude

Alwyn & Rebecca & Oz & Camus
Maybe you’re the only one that can understand how I feel and what I’ve been through. And maybe that’s why I want you to love me so much, so I can love you too. But if you only knew what I’ve done, you’d probably run away and leave me alone.
Tu dors profondément, tu es comme enveloppé par du coton et réchauffé par une bougie dans une chaleur agréable. Tu travailles tellement dans les jardins que lorsque tu t’allonges, le sommeil te gagne, un sommeil profond, sans rêves, sans cauchemars. Jusqu’à ce que tu entendes une voix, puis une autre, et une troisième, elles veulent t’extirper de cet état doucereux dans ta bulle, mais tu es trop bien. C’est le cri qui te réveille complètement, un cri atroce. Il est loin, mais tu le perçois parfaitement, conjugués à d’autres cris et un brouhaha lointain assourdissant. Tu respires bruyamment en te redressant comme si tu sortais d’un cauchemar. Tu vois un fil relié à ton bras et tu l’enlèves violemment en ne reconnaissant pas ton lit. Où es tu ? Tu n’es pas seul. Certains de l’institut son là. Tu ne les connais pas, mais tu aimes observer les gens dans le jardin et tu les as tous déjà croisé. Tu n’es pas très intelligent, mais tu reconnais les visages facilement et y associe plutôt bien les prénoms. Tu regardes chacun d’eux, Rebecca, Oz, puis Alwyn. Tu gardes ton regard fixé sur ce dernier sans dire un nom, attendant qu’il réponde à Oz. Tu as l’impression qu’il se passe quelque chose de grave, un truc dingue, terrifiant.

« Je ne sais pas mais j’ai un mauvais pressentiment … » Tu dis tout haut en te levant du lit et en rejoignant Alwyn à la fenêtre. Tu ne chancelles pas, tu vas bien, tu n’es donc pas malade et on ne t’a pas drogué. « Quelqu’un se souvient de ce qu’il faisait avant d’être ici ? Avant qu’on … s’endorme ou qu’on nous ait forcés à s’endormir. » Tu demandais, confus. Tu n’avais pas la moindre idée de comment tu avais atterri ici, tu dormais, mais tu te réveillais ici. Tout semblait si lointain dans ta mémoire … Tu étais vêtu d’un boxer noir et d’un tee-shirt gris, tenue avec laquelle tu dormais d’habitude. Peut-être t’avait-on kidnappé pendant ton sommeil pour te placer là. Tu n’as pas peur, mais les cris et le chaos qui semble régner dehors t’inquiète, tu appréhendes ce que vous allez trouver. Ne pas savoir, c’est ce qui fait le plus peur. « On devrait sortir de là … Aller voir ce qu’il se passe. Non ? » Tu demandais, timidement. Tu n’aimais pas trop sortir du lot mais tu sentais qu’un truc se tramait et que des gens pourraient avoir besoin d’aide. Tu voulais bouger. Bouger pour comprendre. Bouger pour oublier.

Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Mar 18 Aoû - 14:51


accès rapide aux sujets liés
pour faciliter la navigation

groupe 1
groupe 3
groupe 4

Des questions ?
Nous vous conseillons de vous adresser à Lauritz, c’est promis, il ne mord pas !



l'inscription à cette intrigue est terminée !  Cependant, il vous sera possible de rattraper votre retard plus tard.


GROUPE NUMÉRO 2
"l’hôpital"

L'incompréhension réside dans les yeux des réveillés. Ils toisent le décor qui les environne, avec une confusion accablante. Ils ne savent pas ni comment ni pourquoi ils ont atterri ici. Certains prennent l'initiative de regarder au-dehors, d'autres se contentent d'exprimer leur désarroi.
------------------------
Une fenêtre qui donne sur l’extérieur. Le calme avant la tempête. Rien d’inhabituel. Beaucoup de voitures. Un décor désert. Une atmosphère paisible qui détonne avec celle dans les couloirs de l’hôpital qu’il leur faudrait peut-être explorer. Une porte qui les sépare de la cacophonie qui y règne. Et puis, une silhouette qui s’engage hors du bâtiment, regardant derrière elle comme apeurée par des poursuivants qui lui veulent du mal. Au final, elle regarde droit devant elle, adoptant une course rapide. Elle finit par se figer, le tableau même de la peur. Elle tombe à genoux, supplie les Dieux qui ne lui viendront pas en aide, regardant le ciel comme s’il est en son pouvoir de la secourir. Elle tombe, l’insolente. Celle qui a osé défier les règles, et qui a cherché à s’échapper. Son sang se répand. La marionnette n'est plus animée, ses fils coupés. Et ceux de l’institut Xavier l’observent avec des yeux ronds, sans comprendre comment elle n’est plus qu’un cadavre avachi sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Dim 23 Aoû - 1:18

Joker
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Dim 23 Aoû - 21:06

L’hoptial.

Groupe 2
.

Elle tente de fouiller son esprit pour répondre aux questions qui fusent et ne trouve aucune réponse utile. Rebecca s’approche de la fenêtre. Lentement, toujours empêtrée dans cette sensation d’engourdissement généralisée.  Ils y sont tous, alors elle se joint à eux et contemple la paix du dehors. S’en est à se demander d’où vient le capharnaüm qu’on entend distinctement à quelques pas. Puis, une détonation fissure tous les autres bruits et se jette dans l’air, happant la vie d’une silhouette qui, comme n’importe quel humain normalement constitué, tentait de s’échapper des cris d’horreur.

Un coup de fouet. Un électrochoc. Une véritable réanimation.

Les yeux de l’illusionniste s’ouvrent grands, ses muscles se tendent et quelque chose lui sert le cœur. Elle n’a pas décidé d’étudier en psychologie pour comprendre les hommes, mais pour les aider.

Et une vie humaine vient d’être prise sous ses yeux.

Ou mutante, peu importe.

Elle se tourne et s’approche d’un pas décidé de la porte qui mène vers l’extérieur. Ses poumons se gonflent. Puis se dégonflent.
Elle se tourne vers les hommes qui sont toujours postés plus loin dans chambre

- Qu’est-ce qu’on attend? On va voir?


Elle n’est pas habillée en circonstance, mais l’habit ne fait pas le moine et il faut bien tenter quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse deltaangry unicorns
- Oz Bellamy -
wibbley wobbley timey wimey

célibataire, il a été fiancé par le passé, une fois. ça c'est très mal passé.
monde inversé et dédoublement. tu es capable de traverser le monde par les portes les plus improbables. l'océan, les miroirs. Tout ce qui peut renvoyer ton image est un accès à un monde désert dont tu es le maître. En touchant ton image dans l'une de ces surfaces, tu peux appeler ton reflet à vivre, tu te dédoubles, vous êtes deux dans le même univers et vous partagez la même conscience.
faire un tas de choses pas légales..du moins ça c'était avant, maintenant il est élève ET fait des choses pas très légales en dehors.
06/03/2015
Boyd Holbrook
batteryfox
37

MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Mar 25 Aoû - 16:33

L’hoptial.

Groupe 2
.
Tu les écoutes parler, ta tête douloureuse, le bruit incessant. Comment et pourquoi tu étais là, tu ne le savais pas, mais une chose t'était claire: tu n'allais pas rester ici très longtemps avec ces visages à peine reconnaissable.

Tu finis par te lever à ton tour, rejoignant les autres pour voir ce qu'il se passait à l'extérieur de tes propres yeux. Ce que tu vois te laisse de marbre, détonnant avec le visage bleme de la femme à coté de toi. Ce n'est pas la première fois que tu voyais un cadavre et surement pas la dernière, pas même aujourd'hui, quelques choses te le disait. Peut-être les hurlements dehors ou bien le désert d'une rue supposée être pleine de vie à cette heure-ci. Quelques choses n'allait pas, on se serait cru dans ton monde inversé, là où tout n'était que silence et où seul l'écho de l'extérieur se faisait entendre, comme ces bruits de fonds, ces bruits de paniques, à l'extérieur de cette chambre.

«  Qu’est-ce qu’on attend? On va voir? »

Le temps que tu te tournes, la jeune femme était déjà bien engagée vers la porte, vous consultant sur la marche à suivre. Oui, il vous fallait sortir, maintenant et non plus tard. A quoi cela vous servirait de toute façon. Quelques choses n'était vraiment pas normal.

Tu hoches la tête, avant de toi aussi prendre le chemin vers la porte que tu n'hésites pas à ouvrir sur un couloir d’hôpital. Qu'est-ce qui vous attendait et comment tu étais arrivé là, était-ce un rêve ou non tu n'en savais rien. Ca avait l'air réel, tellement réel, que tu oubliais tout autre possibilité. Ce n'était pas une illusion. Les choses allaient véritablement commencées.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Mer 26 Aoû - 16:33

Intrigue 6 : Le test d’aptitude

Alwyn & Rebecca & Oz & Camus
Maybe you’re the only one that can understand how I feel and what I’ve been through. And maybe that’s why I want you to love me so much, so I can love you too. But if you only knew what I’ve done, you’d probably run away and leave me alone.
Tu as peur de ce que tu vois mais tu es tellement choqué que tu ne réagis pas. Tu restes immobile devant le spectacle macabre de cette femme qui pleure dans la rue et qui meurt. Elle meurt, oui, elle ne bouge plus, elle a l’air d’une poupée désarticulée. Elle est morte. Et tu prends conscience qu’il se passe quelque chose de grave, qui sort de l’entendement, quelque chose de fou. Un mutant ? Si tu peux te transformer en n’importe qui, peut-être que quelqu’un possède le pouvoir de décider de qui vit et qui meurt n’importe où et n’importe quand. Une voix féminine te tire de tes sombres pensées. Rebecca est déjà près de la porte, prête à partir, prête à se jeter dans la gueule du loup, prête à mourir. Tu penses que c’est insensé, mais tu vois Oz aller dans le sens de Rebecca, alors tu suis le mouvement. Si une femme est morte simplement en sortant dans la rue, vouloir sortir d’ici était peut-être une mauvaise idée. Mais une chose était sûre, vous deviez savoir pourquoi vous étiez ici, alités, seulement tous les quatre. Où étaient les autres ? Etaient-ils dans d’autres chambres ? Etaient-ils morts ? Non, pas Edward, pas Ashva, pas Ariel, pas Behati, pas Eden, pas Jude !

« Vous pensez qu’on est les seuls de l’institut ici ? Peut-être qu’on pourrait fouiller d’autres chambres ? Demander à quelqu’un qui travaille ici pourquoi on était tous les quatre sur ces lits d’hôpitaux, non ? » Tu disais à haute vois, te dirigeant jusqu’à la porte à pas de chat. Tu étais chanceux sur ce coup, la discrétion, ça te connaissait, et si jamais vous n’étiez pas les bienvenue ici, tu pourrais toujours usurper l’identité de quelqu’un. Tu serais un fantôme, invisible dans la foule. Tu dépasses Rebecca, tu veux la protéger, vous êtes trois hommes, vous êtes sensés la protéger coûte que coûte. Alors tu t’assureras qu’il ne lui arrive rien. Si tu peux sauver tes deux autres camarades masculins, tu n’hésiteras pas à risquer ta peau, c’est ton rôle de les protéger, de les sauver. Tu passes la tête dans l’embrasure de la porte puis pose un pied dehors, puis le second, à pas de loup. Tout semble désert dans ce couloir. Plusieurs portes comme la vôtre sont disposées dans le couloir, plusieurs chambres. Le couloir est tellement blanc qu’il en est glauque. Tu es parcouru d’un frisson mais tu t’engages dans le couloir. Sois brave Camus. Sois brave.

Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Jeu 27 Aoû - 11:20


accès rapide aux sujets liés
pour faciliter la navigation

groupe 1
groupe 3
groupe 4

Des questions ?
Nous vous conseillons de vous adresser à Lauritz, c’est promis, il ne mord pas !



l'inscription à cette intrigue est terminée !  Cependant, il vous sera possible de rattraper votre retard plus tard.


GROUPE NUMÉRO 2
"l’hôpital"

Anarchie. Embrouillement. Impassibilité. Choc. Peur.
Des émotions, des réactions différentes chez chacun des présents dans la petite chambre. Après la scène à laquelle ils ont assisté, il n’y a plus aucun autre choix. Ils doivent sortir d’ici. Ils doivent comprendre ce qu’il se passe. Et c’est donc vers la porte qu’ils se dirigent, certains avec assurance, d’autres avec une maladresse et une appréhension qui leur noue le ventre.
------------------------
L'un après l'autre. Deux hommes, une femme. Un garçon. L'élève jeune, mais pourtant qui est en mesure d'accomplir le plus de dégâts s'il perd le contrôle. Ils quittent la pièce, s'encourageant les uns les autres. Et quand ils sont tous hors de leur sanctuaire... Une porte qui se referme dans un vacarme sourd, comme mue par sa propre volonté. L’un d'eux qui essaie en vain de tourner la poignée. Celle-ci qui refuse bel et bien de lui obéir. Ils se toisent, ne comprennent pas. Personne d'autre à l'intérieur pour la claquer ainsi. Et la fenêtre qui ne laisse pas passer de courant d'air. Un frisson qui escalade leurs vertèbres sadiquement, l'incompréhension engendre la peur. Mais ce n'est que le début. Il y a cette femme qui passe près d’eux. En hurlant, vêtue de blanc. Celui sur lequel le carmin peut être aperçu en quelques tâches. Elle crie au secours, les regarde avec des yeux ronds mais ne leur accorde aucune importance. Ils ne peuvent rien pour elle. Ils ne peuvent pas arrêter le feu qui s’approche, menaçant et destructeur. Il n’est plus qu’à quelques mètres d’eux, et ils doivent courir du côté opposé. A moins que l’un d’eux puisse le stopper, mais c’est loin d’être le cas, n’est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Sam 29 Aoû - 4:31

L'hôpital

Asylum...
Tu n’as pas toujours été très malin. Tantôt fragile, tantôt puéril, tu as laissé ton histoire s’écrire sur du vent. Tel un éphémère, elle s’est laissée portée au gré des bourrasques meurtrières. Chaque jour fut marqué par tes échecs. Certaines nuits, même, tu as songé à changer. De tout ton cœur, de ton âme déchiré, tu l’as désiré avec l’ardeur de l’amant rejeté. Pourtant, seul un mot te colle à la peau. Une parole brève, binaire, qui remémore la pitié. Dommage. Le coche a longtemps tourné. Mais il s’est en allé. Ce n’est pas la panique qui va t’aider. Seule la hâte vous érige, polluant vos cœurs emballés. Son poison s’immisce dans vos veines, fait pourrir vos tissus à votre insu. Elle est là. Là, devant vous, derrière vous, en vous…. Partout.
Tu cours, tu vis, tu respires dans l’espoir de chasser ces images gravées dans ta rétine. Vous passez la porte, et le vent la claque. Le vent ? Pourtant, il ne vient pas caresser ton visage. Le temps d’un doute, tu fais volte-face et te figes face à un spectacle qui t’horrifie. Ses cris te glacent le sang. Comme une ironie face au feu qui l’entoure.

« No…! »

L’appel du cœur. Sans réfléchir, tu braves les flammes qui te lèchent en douceur. Leurs mains t’attrapent, te frappent. Tu te vêtis, enfant presque orphelin. Tu arraches la victime à l’incendie, guidé par ses cris mêlés d’angoisse et de douleur. Ignorant. Ce n’est qu’une fois la femme sauvée que tu le vis. Ta peau qui mue, tes tissus qui alimentent les flammes et offrent ton corps en offrande. L’air fait mal. Au loin, tu entends les hurlements d’un homme. Si vague… Qu’attend-on pour le libérer ? Et si ces cris étaient tiens ? Il n’y a pas que la pièce que la fumée pollue. Ton cerveau, aussi, croule sous ce brouillard toxique. Sans comprendre, tu avances. Un pas. Un autre, plus pénible.
Tu n’as pas réfléchi.

Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Sam 29 Aoû - 11:41


accès rapide aux sujets liés
pour faciliter la navigation

groupe 1
groupe 3
groupe 4

Des questions ?
Nous vous conseillons de vous adresser à Lauritz, c’est promis, il ne mord pas !



l'inscription à cette intrigue est terminée !  Cependant, il vous sera possible de rattraper votre retard plus tard.


GROUPE NUMÉRO 2
"l’hôpital"

Anarchie. Embrouillement. Impassibilité. Choc. Peur.
Des émotions, des réactions différentes chez chacun des présents dans la petite chambre. Après la scène à laquelle ils ont assisté, il n’y a plus aucun autre choix. Ils doivent sortir d’ici. Ils doivent comprendre ce qu’il se passe. Et c’est donc vers la porte qu’ils se dirigent, certains avec assurance, d’autres avec une maladresse et une appréhension qui leur noue le ventre.

------------------------
Les flammes de l'enfer s'abattent sur l'épiderme de l'inconscient. Se jetant la tête la première dans la douleur, dans la peine. Sa peau se craquèle, revêtant l'aspect du carton. La couleur de la mort apparaît à certains endroits, le noir de ses cheveux s'étend sur son corps frêle. La femme est sauvée, jetée au devant tandis que lui endure la souffrance. Celle qui devient son vécu. Il l'enlace en la suppliant de s'arrêter. Puis tout s'éteint. Les orangées s'évaporent comme si elles n'avaient jamais existé. Et avec elles, l'individue qui avait été secourue. Tout cela n'était-il qu'illusion? Le supplice d'Alwyn est pourtant réel. Les cloques sont toujours là, et ses cris viennent agresser les tympans.
------------------------
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Mar 1 Sep - 23:13

L’hoptial.

Groupe 2
.

Quand l’illusionniste passe la porte, elle commence déjà à sentir que quelque chose ne va pas. Son instinct est fouetté par quelque chose et elle regarde partout. L’ambiance est glauque. Le calme avant la tempête. La porte se ferme. Elle sursaute. Elle tente désespérément de revenir à la réalité. Elle veut se libérer des visions qui prennent le dessus sur la réalité. Ce n’est que dans ses mondes fantasques que les portes se ferment toutes seules.

Puis le feu envahit le couloir et elle saisi la minuscule différence entre ses illusions et la réalité. Et ce qu’elle sent sur sa peau, le souffle d’un foyer beaucoup trop grand, est beaucoup trop réel.
Elle recule, se couvre les yeux de ses deux mains. Puis, entre ses doigts écartés, elle voit Alwyn se précipiter dans le feu. Elle se lance dans le vide pour aggriper ses maigres vêtements d’hopital. Son cri se perd dans le vacarme ambiant. Ses mains frôlent les flammes. Elle les voit lécher ses doigts, tressaute à la chaleur. Alors qu’elle touche enfin son but, que ses doigts douloureux s’enroulent dans l’étoffe, tout s’arrête. Ses paupières papillotent…

Pourquoi elle a voulu le sauver? Pourquoi a-t-elle voulu le soustraire aux flammes? Parce qu’elle en a l’instinct. Quelque part au creux de son ventre, un animal veut préserver n’importe quel visage moindrement connu. Trouver des points de repères pour naviguer plus droit dans cet enfer. Veut sauver le connu pour apprivoiser ce qui va venir.

Parce que ce n’est que le début si ce n’est pas la fin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
statut: administrateurclasse deltaangry unicorns
- Oz Bellamy -
wibbley wobbley timey wimey

célibataire, il a été fiancé par le passé, une fois. ça c'est très mal passé.
monde inversé et dédoublement. tu es capable de traverser le monde par les portes les plus improbables. l'océan, les miroirs. Tout ce qui peut renvoyer ton image est un accès à un monde désert dont tu es le maître. En touchant ton image dans l'une de ces surfaces, tu peux appeler ton reflet à vivre, tu te dédoubles, vous êtes deux dans le même univers et vous partagez la même conscience.
faire un tas de choses pas légales..du moins ça c'était avant, maintenant il est élève ET fait des choses pas très légales en dehors.
06/03/2015
Boyd Holbrook
batteryfox
37

MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Ven 4 Sep - 14:32

L’hoptial.

Groupe 2
.
Vous voilà enfermé à l'extérieur de votre chambre, celle que tu n'as pas hésité à quitter et qui s'était refermée de manière tout sauf naturelle, sans aucune raison valable. Vous vous observez, un instant, sans comprendre ce qu'il se passait. En secouant la poignée comme un forcené, tu n'avais réussi à rien d'autres que constater qu'elle était belle et bien impossible à ouvrir. Tu souffles, énervé presque de ne pas savoir qu'est-ce que tu faisais ici, pourquoi, comment et les interrogations de Camus ne faisaient que te rendre encore plus irritable. Qu'est-ce que vous en saviez bordel, d'où vous étiez ? D'où était les autres ? C'était pas important pour le moment si ? Pour le moment il fallait d'abord savoir c'était quoi cet endroit et ensuite, seulement, s'inquiéter pour les autres. En attendant c'était chacun pour soit. Tu ne devais pas penser aux autres, pas penser à ton petit frère. Surtout pas, à hector et ses pouvoirs si compliqués à gérer. Le temps qu'il te faut pour penser à tout ça, pour laisser ses idées à la noix te déconcentrer, Il est trop tard.

Un feu ? Sérieusement ? Un feu, à l’intérieur d'un hôpital, chassant une femme hurlant à la mort, pleine d'un sang qui n'était peut-être même pas le sien. Il se passait quoi ici ? C'était quoi ce truc ? Tu ne réfléchis pas plus longtemps et te met à courir dans le sens opposé aux flammes, à pleine vitesse dans le couloir car ta vie en dépendait véritablement.

Tu tournes dans le couloir, sans te retourner, persuadé que tu étais suivit de près par les autres. Puis tu perçois ce cri, surplombant les autres. Une voix que tu avais entendu plus tôt, celle d'un des visages avec lesquels tu t'était réveillé sans comprendre. Surement comme les autres, tu t'arrêtes, te retournes... Mais ils ne sont pas là. Le feu non plus ne t'as pas suivit jusqu'ici. Tu retournes en arrière, un mètre ou deux avant que le couloir ne retourne en arrière et tu les vois. Les deux, là bravant des flammes carnassières pour sauver la femme hurlant.... Puis le troisième.
Nan mais ils ont quoi ces gens ?

« VOUS FAITES QUOI PUTAIN DE MERDE ? VOUS ETES TOUS CONS OU BIEN ? » Tu hurles, à plein poumons et surtout à distance, au groupe bravant des flemmes réelles, dangereuses, brûlantes, vivaces. Des flammes que n'importe quel être humain aurait fuit, et pas stupidement bravé, pour sauver quelqu'un déjà perdu. C'était quoi leur soucis ? Sérieusement. En tout cas toi, tu n'allais pas aider, non.. Et de toute façon, à peine tu t'étais mit à hurler que les flammes n'étaient plus, volatilisées et la femme avec, les cris au loin eux aussi, disparus. Seul restait les brûlures qui n'allaient rien faire d'autres que vous ralentir et vous handicaper, tout ça pour rien, tout ça parce qu'ils ne réfléchissent pas.
C'était le pompon.  

« On doit bouger, maintenant et pas plus tard. Parce que ça, ce truc là c'est pas normal ! Et RIEN ici, à l'air de tourner normalement, pas même vous ! »

Tu faisais surement référence au lieu, à votre présence, à tes souvenirs inexistants, au meurtre, à la porte, au feu, à tout ici, tout ce qui n'était pas normal, jusqu'à leur comportement, leur ayant infligé des blessures nombreuses, douloureuses vu leurs grimaces.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Dim 6 Sep - 16:53

Intrigue 6 : Le test d’aptitude

Alwyn & Rebecca & Oz & Camus
Maybe you’re the only one that can understand how I feel and what I’ve been through. And maybe that’s why I want you to love me so much, so I can love you too. But if you only knew what I’ve done, you’d probably run away and leave me alone.
Tu entends les cris, tu le sens d’abord, le feu. Une odeur de brûlé, une odeur de chair brûlée même. C’est insupportable. La température augmente, et ce n’est que là que tu le vois. Tu vois les gerbes de flamme, tu jurerais presque qu’elles sont vivantes, dotées d’une volonté qui leur est propre, un instinct meurtrier. Elles enroulent une femme dans une étreinte fatale. Tu commences à courir quand Oz hurle, mais tu te rends compte que tu laisses une femme et un élève derrière toi, tu devrais fermer la marche, c’est ton boulot de les protéger, tu as juré. Tu peux bien faire ça. Tu te retournes et là, tu les vois. Deux inconscients bravant les flammes. Tu te précipites sur eux. Trop tard, le jeune élève est avalé par le feu qui éructe presque après l’avoir gobé. Mais tu as le temps pour Rebecca. Tu l’attrapes par la taille, tu passes ton bras autour d’elle, tu sens le feu te mordre le bras droit et tu tires. Tu emmène Rebecca en arrière, en sécurité, tu essayes au moins. Si ton bras a été brûlé, ça veut dire qu’elle aussi doit souffrir l’incendie, les flammes l’ont léchée, mordillée. Elle avait les bras tendus, je n’ose imaginer leur état. Et les flammes disparaissent, la chaleur devient froideur, le flash flamboyant et aveuglant n’existe plus. Tout ça s’est évaporé. Comme par magie.

Tu lâches Rebecca après l’avoir reposé à terre puis tu portes le regard sur ton bras couvert de cloques. C’est chaud, c’est bouillant, tu as mal, tu serres les dents, tu te mords l’intérieur de la joue jusqu’à sentir ton propre sang, le goût du métal. Tu vois les mains de Rebecca, elles aussi sont couvertes de cloques, finalement tu pensais que ce serait pire. Vous vous en sortez bien tous les deux. « Rebecca, ça va ? Tu penses pouvoir tenir le coup ? » Tu demandais inquiet en essayant d’ignorer les brimades d’Oz. Il avait raison. Tu le savais. Mais c’était instinctif, tu voulais la sauver, l’aider. Peu importe si ça t’en coûtait quelque chose. Il avait peut-être l’habitude, l’instinct de survie, un certain dégout de l’être humain ou un égoïsme démesuré. Tu ne savais pas, chacun était comme il était. Mais toi, l’institut et tous les gens présent avaient tellement fait beaucoup pour toi, tu devais te battre pour eux, c’était le minimum. « Partons, allons nous-en et plus d’héroïsme irréfléchi. » Tu lançais pour combler Oz et pour brimer les deux autres même si tu étais dans le même sac.



Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Dim 13 Sep - 15:05


accès rapide aux sujets liés
pour faciliter la navigation

groupe 1
groupe 3
groupe 4

Des questions ?
Nous vous conseillons de vous adresser à Lauritz, c’est promis, il ne mord pas !



l'inscription à cette intrigue est terminée !  Cependant, il vous sera possible de rattraper votre retard plus tard.


GROUPE NUMÉRO 2
"l’hôpital"

Héroïsme inconsidéré. Stupidité avérée. Au final, personne, ils n'ont sauvé. Leur propre progression, ils ont entravé. Et ils ne sont pas au bout de leurs peines.

------------------------
Les braises ont été sans pitié. Malgré leur disparition, les ravages qu'elles ont causé restent intacts. Où est-elle? Est-elle réelle? La femme qu'ils se sont jetés la tête la première pour sauver n'est plus là, une ombre passagère qui les a mis à terre. Il faut avancer à tout prix, car plus ils restent dans le même endroit, plus ils s'exposent au danger. Mais ça, ils n'en ont pas conscience. Il faudrait peut-être leur rappeler. Celui qui se fait appeler Oz tourne la tête au fracas qui retentit à sa gauche. Le couloir qu'il avait emprunté il y a quelques instants dans sa course n'est plus. Le plafond s'est écroule, bouchant le passage. Condamné, comme eux tous. Un choix s'offre à eux : prendre l'opposé, à droite, ou s'embarquer dans le chemin par lequel les flammes se sont déchaînées?
------------------------
Revenir en haut Aller en bas
- Invité -
Invité


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   Ven 25 Sep - 13:49

tour d'Alwyn sauté, personnage éliminé


à Rebecca !
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -


MessageSujet: Re: GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus   

Revenir en haut Aller en bas
 
GROUPE 2 ⊹ Alwyn, Rebecca, Oz, Camus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mutant and proud :: INTRIGUE 6: Le test d'aptitude-